WSBK 2015 A LAGUNA SECA : POLE (DAVIES,DUCATI) ET PREMIERE LIGNE EN ROUGE ET NOIR !

laguna 2 davies
DAVIES (PHOTO D'OUVERTURE) ET GIUGLIANO (PHOTO CI-DESSUS) FONT UN ET DEUX

DAVIES (PHOTO D’OUVERTURE) ET GIUGLIANO (PHOTO CI-DESSUS) FONT UN ET DEUX

 

« Consternation ! » chantait Alain Souchon en 1976…

Certes, le vendredi, enfin, un réflexe d’orgueil de la part des pilotes Ducati !

Qui  leur permet de battre les verts…

Et l’on se dit que sur ce sublime circuit de Laguna Seca qui a vu tant de gestes de gloire (Rossi, puis plus tard Marquez doublant en coupant le « Corkscrew » dans la terre par exemple), on va enfin assister à une vraie baston, pas un scénario écrit d‘avance par les milliards de Kawasaki

 

L'ÉPOUVANTAIL REA EST BATTU

L’ÉPOUVANTAIL REA EST BATTU

 

Las !

Le samedi, les deux séances de roulage qui précèdent la pole voient Sykes puis Rea faire les meilleurs chronos.

Bref, la marée verte recommence à polluer…

Je me marre quand même, on fait comme on peut, à voir cette image sur le site du WSBK, Sykes qui a tous les défauts de l’anglais archi-conventionnel passe devant un panneau vantant… le génie italien!

Ouaf!

 

SYKES ET LE GÉNIE ITALIEN!

SYKES ET LE GÉNIE ITALIEN!

 

Même si l’on constate que les neuf premiers pilotes sont sur huit dixièmes de seconde, les deux Kawa, mènent la danse, elles qui, nous le disions hier, ont gagné 14 courses sur seize courues depuis le début de la saison (deux manches par week end), Rea a gagné onze fois à lui tout seul.

Morne soirée en perspective !

En plus, il va falloir veiller jusqu’à point d’heure pour s’emmerder à regarder un truc dont on connaît déjà la fin!

Parce que Laguna Seca est en Californie et qu’il ya juste neuf heures de décalage !

Bon, quand même, on est à côté de Salinas-Monterey, une grosse pensée pour John Steinbeck (le livre)  et James Dean (le film « A l’Est d’Eden »…).

Un truc marrant.

 

LA NOUVELLE YAMAHA R1 A POIL

LA NOUVELLE YAMAHA R1 A POIL

 

Yamaha, qui ne court pas en WSBK mais il en est question pour 2016, nous avons récemment publié à ce sujet un entretien avec Eric de Seynes, le boss de Yamaha Europe, Yamaha a donc sorti cette année sa nouvelle R1.

L’arme fatale !

Après avoir gagné trois fois le championnat de Superbike US, Yamaha a fait un coup génial dans les allées de Laguna Seca, en déshabillant  cette R1, qui roule avec succès cette année aux USA avec Cameron Beaubier et Josh Hayes.

 

L'IMU, L'UN DES SECRETS DE LA NOUVELLE R1

L’IMU, L’UN DES SECRETS DE LA NOUVELLE R1

 

Evidemment on a montré l’extérieur du système de gestion électronique, l’IMU, « Inertial Management Unit », qui selon l’ingé piste de Beaubier est une pure merveille.

A l’occasion de cette course WSBK, dans laquelle il n’y a pas un pilote US, il y aura une course de ce championnat US…

A Laguna Seca, et il risque d’y avort beaucoup pus de baston qu’en mondial!

 

CAMERON BEAUBIER ROULE AVEC LA R1 EN SUPERBIKE US

CAMERON BEAUBIER ROULE AVEC LA R1 EN SUPERBIKE US

 

Bon, la pole se met en place…

Minuit à Paris, 15 heures « Local time ».

On commence par les dix moins bons, les temps ont été calculés sur les roulages du vendredi et du samedi, les deux meilleurs iront rouler la vraie pole.

On y trouve malheureusement les Français De Puniet et Ponsson, mais aussi l’Argentin Mercado qui a volé de façon incroyable en essais vendredi, s’est cassé ou foulé des trucs partout et remonte quand même en selle!

 

LA CHUTE DE MERCADO VENDREDI

LA CHUTE DE MERCADO VENDREDI

 

Fracture d’un orteil au pied gauche, entorse au pied droit, contusion (grosse!) à la hanche, il en veut le garçon, bravo à lui!

La BMW de Badovini et la MV Agusta de Camier (on prononce « camire ») font les deux meilleurs chronos et vont donc rouler la pole avec les grands.

 

LEON CAMIER

LEON CAMIER

 

On passe donc aux quinze minutes fatidiques de la superpole.

Aux temps combinés, avant cette pole, Sykes a été le meilleur du week end, devant les Ducati de Davies et Giugliano, puis les deux Aprilia de Torres et Haslam avant de trouver Rea.

Il en aurait marre de tout gagner le Rea?

Les deux premières giclées de temps sont pour Giugliano … et Rea!

Davies passe aussi devant.

Si seulement…

A la moitié du temps, Sykes a tenté de contrer, il est derrière les deux Ducati.

Stands et pneus de qualifs…

Davies et Giugliano sont déchaînés, amélioration de huit dixièmes pour le jeune Gallois.

 

MAGNIFIQUE DAVIES!

MAGNIFIQUE DAVIES!

 

Contre de Rea, raté.

Dernier tour.

Sykes est battu, de quatre dixièmes.

Rea est battu, de sept dixièmes!

 

L'APRILIA DE TORRES TROISIEME TEMPS

L’APRILIA DE TORRES TROISIEME TEMPS

 

Dans l’ordre, c’est donc les deux Ducati de Davies et Giugliano, l’Aprilia de Torres, puis les Kawa de Sykes et Rea.

Comme vendredi, la furia rouge a donc repoussé la marée verte.

J’ai écrit hier soir à l’attention de Davies, reste à faire la pole et le doublé des deux courses.

Il a déjà fait la pole.

Forza les garçons!

Résultat qualifs WSBK 2015 à Laguna Seca

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/USA/SBK/Q2A/RIE/Qualifying.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis