WRC. OGIER TOUJOURS LEADER SOUS LA MENACE DE MIKKELSEN, ET MÊME DE TANAK ET LATVALA

 

 

  WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Sebastien-OGIER-et-Julien-INGRASSIA


WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Sebastien-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

 

Le show Volkswagen, chaud devant! Car, Mikkelsen taquine Ogier…

Un beau duel à l’affiche : le double Champion du monde Français – Sébastien Ogier – contre je jeune prétendant Norvégien – Andreas Mikkelsen: 5.6 secondes les séparent, soit… 0.07% de la distance parcourue jusqu’ici. Autrement dit, rien…

Mais, derriére Jari-Matti Latvala est encore en lutte pour la troisième place avec l’Estonien  Tänak, le pilote M-Sport Ford

L’affaire reste très chaude en Pologne entre ces quatre hommes. Tant d’un point de vue climatique que sous l’aspect sportif.

 

  WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-MIKKELSEN-et-FLOENE.j


WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-MIKKELSEN-et-FLOENE.j

 

Par des températures record cette saison – près de 33° – les hommes de Volkswagen, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, et Andreas Mikkelsen-Ola Fløene, se sont livré un duel acharné, à coup de fractions de secondes. Le tenant du titre devance pour l’instant son jeune challenger de 5’’6  secondes, ce qui revient à le placer très précisément 187.98 mètres devant, et donc toujours à portée de tir !

Mais Tanak, et Latvala,  peuvent encore eux aussi nourrir des ambitions de victoire, vu le faible écart qui les sépare du duo de tête, car en sport automobile, tout peut toujours arriver…

 

 WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Jari-Matti-LATVALA

WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Jari-Matti-LATVALA

 

La cadence à laquelle se court ce Rallye demeure formidablement élevée, avant la dernière étape ce dimanche, avec tout juste 29.20 km de chronos encore à parcourir, la vitesse moyenne ressort à 120.84 km/h.

A titre de comparaison, l’épreuve la plus rapide dans l’histoire du Championnat du monde a été le Rallye de Finlande 2012, à 122.9 km/h de moyenne.

Les troisièmes Volkswagen’ boys, la paire Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, demeure elle aussi en lice pour les honneurs. Deuxième l’an dernier, Latvala s’est bagarré tout au long des sept épreuves spéciales de la journée contre l’Estonien Ott Tänak associé à Raigo Mölder sur la Ford M-Sport pour le gain de la troisième place. Ces derniers ont pour l’instant l’avantage, mais pour 1.5 seconde seulement !

Ces deux somptueux duels, l’un pour la victoire, l’autre à priori pour la dernière marche du podium, mais répétons-le, sait-t-on jamais, ont tenu la foule des spectateurs en haleine, au point même de provoquer l’annulation de l’ES 14 ce samedi après-midi : le public était tout simplement trop nombreux !

 

WRC-2015-POLOGNE-CITROEN-DS-3-Kris-MEEKE-Paul-NAGLE

WRC-2015-POLOGNE-CITROEN-DS-3-Kris-MEEKE-Paul-NAGLE

KRIS MEEKE ET MADS OSTBERG …PLUS LOIN !

 

Du côté de l’écurie Citroen, Kris Meeke et Paul Nagle occupent la huitième position du Rallye de Pologne au terme de la deuxième journée. Et Mads Østberg et Jonas Andersson ont gagné une place au classement général aujourd’hui pour rentrer à Mikołajki au neuvième rang.

Avec le même ordre de départ que la veille, les huit spéciales du jour offraient un parcours toujours aussi rapide avec des chronos à près de 130 km/h de moyenne.

 

WRC 2015 POLOGNE  CITROEN DS 3- MADS OSTBERG ---

 

Deuxième sur la route, Mads Østberg devait encore balayer la trace dans la matinée. Relégué à 6,1 secondes de Dani Sordo après l’ES10, le Norvégien prenait l’avantage sur son rival dans Swietajno (ES12) pour s’emparer de la neuvième position, juste derrière son équipier Kris Meeke.

Le Britannique se rapprochait petit à petit de Robert Kubica, alors septième. Avec des vitesses de pointe de 191 km/h, Kris Meeke revenait à moins de dix secondes de l’ancien vainqueur de Grand Prix, héros en Pologne.

À la faveur de bons choix de pneumatiques pour la seconde section, les deux équipages réduisaient l’écart en se rapprochant de la septième place de Robert Kubica. Il leur reste encore deux spéciales à parcourir demain avant l’arrivée.

Dans le Championnat FIA Junior WRC, le Britannique Osian Pryce cédait la première position dans l’avant-dernière spéciale à cause de coupures moteur. Contraint à l’abandon ce matin, le leader du championnat Quentin Gilbert n’en profitait pas. L’Italien Simone Tempestini s’élancera donc au départ de la dernière étape avec plus d’une minute d’avance sur Osian Pryce et le Finlandais Henri Haapamaki.

La dernière journée de course ressemblera à un sprint. Deux passages dans l’unique spéciale de Baranowo, longue de 14,60 kilomètres, serviront à départager les concurrents. Les pilotes prioritaires 1 et 2 partiront dans l’ordre inverse du classement général du rallye dans l’ES18 à 9h10.

À 12h08, Baranowo sera également le théâtre de la Power Stage. L’arrivée sera jugée à Mikolajki à 13h35.

 

  WRC 2015 POLOGNE Assistance Equipe VW POLO WRC de Sebastien OGIER


WRC 2015 POLOGNE Assistance Equipe VW POLO WRC de Sebastien OGIER

LE FILM DU RALLYE

 

ES10 – Mazury 1 (17,70 km) – Meilleur temps pour Sébastien Ogier pour débuter cette journée. Aux huitième et onzième rangs, Kris Meeke et Mads Østberg conservaient leurs positions au classement.

ES11 – Wieliczki 1 (13,00 km) – Ott Tanak s’illustrait dans la spéciale la plus à l’est de la boucle. Les positions restaient inchangées au général avec Meeke au huitième rang et Østberg en dixième position.

ES12 – Swietajno 1 (21,25 km) – Tandis qu’Ott Tanak était encore le plus rapide pour se rapprocher du podium, Mads Østberg prenait l’avantage sur Dani Sordo pour s’emparer de la neuvième position, juste derrière Kris Meeke.

ES13 – Paprotki (23,15 km) – Sébastien Ogier confortait sa première place avec le meilleur temps et Ott Tanak gagnait une place pour pointer au troisième rang lors du retour à l’assistance. Kris Meeke et Mads Østberg creusaient l’écart sur Dani Sordo, leur premier poursuivant.

ES14 – Mazury 2 (17,70 km) – La direction de course annulait le second passage dans Mazury pour des raisons de sécurité.

ES15 – Wieliczki 2 (13,00 km) – Avec un mix de pneus tendres et de pneus durs, Meeke et Østberg parvenaient à se rapprocher de Neuville et Kubica, placés devant eux au classement général. Devant, Latvala reprenait l’avantage sur Ott Tanak, au troisième rang.

ES16 – Swietajno 2 (21,25 km) – Avec le meilleur temps, Ott Tanak récupérait la troisième position derrière Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Kris Meeke et Mads Østberg continuaient de réduire les écarts en reprenant 8 secondes à Robert Kubica.

ES17 – Mikołajki Arena 3 (2,50 km) – Le second passage dans Mikołajki Arena permettait à Martin Prokop de signer un scratch. Mads Østberg se mettait en valeur avec la cinquième performance, devant Kris Meeke, neuvième.

 

PAROLES DE PILOTES

 WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-Sebastien-OGIER

WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-Sebastien-OGIER

Sébastien Ogier :

« Avec Julien, nous avons réalisé la journée parfaite. Je suis super content de notre performance. Ce matin, dans la première spéciale, j’ai bénéficié de la poussière qui a compliqué la tâche de ceux qui partaient derrière moi. De mon côté, j’ai attaqué à fond absolu, kilomètre après kilomètre, sans commettre une seule erreur. Ces spéciales m’ont procuré énormément de plaisir. Elles sont si rapides que j’en avais moi-même le souffle coupé dans la voiture ! Mon avance sur Andreas est extrêmement mince. C’est un peu comme en Suède. Je devine qu’il est particulièrement motivé pour signer sa première victoire demain. Ce sont les spectateurs qui vont se régaler ! »

 WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC- Jari Matti LATVALA

WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC- Jari Matti LATVALA

Jari-Matti Latvala :

« J’ai manqué de régularité aujourd’hui. Tantôt j’ai trop attaqué, tantôt pas assez. La voiture n’y est pour rien, elle marchait à la perfection, c’est moi qui ne carburais pas bien. Surtout ce matin. Cet après-midi, cela s’est amélioré, mais il m’en a manqué un peu pour refaire le terrain perdu sur Ott Tänak. Je vais tâcher de remédier à cela demain. Finalement, une troisième place ne serait pas un si mauvais résultat. Monter sur le podium va être mon objectif au cours des deux spéciales restantes. »

 WRC 2015 POLOGNE VW POLO WRC - Andreas MIKKELSEN


WRC 2015 POLOGNE VW POLO WRC – Andreas MIKKELSEN

Andreas Mikkelsen:

« Nous avons tiré le maximum de cette journée. Ce fut l’attaque absolue. Ce matin, j’ai perdu un peu de temps sur Sébastien, en partie de ma faute. Mais je suisrevenu sur lui ensuite. Mes choix de pneus auraient pu être pires. Pour le deuxième passage, après la pause-déjeuner, j’ai choisi quatre gommes dures et j’en ai pris une tendre en réserve dans le coffre. Celle-là, je ne l’ai utilisée qu’à la fin, dans la super spéciale. A l’inverse, Séb a joué les tendres. Nous voilà tous les deux en quasiment cinq secondes avant les 30 derniers kilomètres. Je vais me battre comme un lion pour tenter de décrocher ma première victoire en WRC. Mais pour y arriver, il va falloir tout bien aligner dans l’ordre, car l’homme à battre n’est rien moins que le double champion du monde en titre. Une chose est sûre : je donnerai encore le meilleur de moi-même. »

WRC-2015-MADS-OSTBERG-Team-CITROEN

WRC-2015-MADS-OSTBERG-Team-CITROEN

Mads Østberg :

« Il a fallu trouver de bonnes sensations. Partir en deuxième position n’était pas aisé et si l’on se compare aux pilotes qui partent derrière, notre rythme était plutôt bon. Ça ne se joue que sur des détails pour gagner un peu plus de temps. À l’assistance de la mi-journée, nous avons modifié les réglages et le choix de pneus était judicieux. Sur une surface déjà balayée, nous étions bien plus proches des leaders et les résultats étaient encourageants. »

WRC-2015-POLOGNE-CITROEN-DS-3-Kris-MEEKE

WRC-2015-POLOGNE-CITROEN-DS-3-Kris-MEEKE

Kris Meeke :

« Depuis ma sortie du shakedown, je ne parviens pas à trouver le petit plus de confiance nécessaire pour être devant sur ce terrain. Nous essayons de garder un bon rythme pour marquer des points. Cet après-midi, nous avons choisi de rouler avec trois pneus durs et un tendre. Ce n’était pas parfait, mais tout de même assez proche du compromis idéal. Malgré la poussière, nous étions très proches des temps des leaders. C’est donc plutôt encourageant. Robert Kubica n’est pas loin devant, ce ne sera pas facile de le passer mais nous verrons demain ! »

Deux épreuves spéciales et moins de trente kilomètres chronométrés restent à disputer ce dimanche

  WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-Sébastien-OGIER


WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-Sébastien-OGIER

La 350éme spéciale

A retenir que dans le premier chrono de la journée (Mazuri I), Sébastien Ogier a signé le 350éme temps scratch de sa carrière. Le 243éme au volant de la Polo R WRC. Félicitations, Séb !

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS.

 WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Sebastien-OGIER

WRC-2015-POLOGNE-VW-POLO-WRC-de-Sebastien-OGIER

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRÈS LA SECONDE ETAPE

 

  1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), en 2h12’23.2
  2. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC), à 5.6
  3. Ott Tanak – Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC), à 17.6
  4. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), à 19.1
  5. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC), à 55.7
  6. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC, à 1’15.1
  7. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC), à 1’29.2
  8. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC), à 1’39.4
  9. Mads Østberg – Jonas Andersson (DS 3 WRC), à 1’56.
  10. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC), à 2’17.1

 

MEILLEURS TEMPS

Sébastien Ogier et Ott Tanak 6, Andreas Mikkelsen 2, Jari-Matti Latvala et Martin Prokop 1 (1 annulée).

 

LEADERS

ES 1 : Sébastien Ogier

ES 2 : Andreas Mikkelsen

ES 3 à 6 : Ott Tanak

ES 7 à 17 : Sébastien Ogier

WRC

About Author

gilles