FUNCUP. COURSE PASSIONNANTE AUX 12 HEURES DE MAGNY COURS

Funcup-2015-12-H-de-Magny-Cours-Premiers-tours-tour-de-nuit-oiur-léquipage-de-la-179-Photo-Daniel-Noly.

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-179-sous-la-passerelle-de-Magny-Cours-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-179-sous-la-passerelle-de-Magny-Cours-Photo-Daniel-Noly

 

Suite des aventures (Voir lien) de la « 179 » aux 12 Heures de Magny Cours

Une nouvelle fois, autonewsinfo se penche sur la course en amateur. Ces milliers d’amateurs qui font les pelotons, qui s’expriment dans des disciplines organisées pour eux.

La Funcup France qu’organise le promoteur Benoit Abdelatif, en est une des plus passionnantes. Des courses d’endurance, longues, mais où il est fréquent de voir des voitures se battre, roues dans roues pour une victoire ou de simples places tout en fond de classement, et ce jusqu’au drapeau à damiers, et où aussi parfois, d’anciennes ‘gloires’ des circuits s’amusent et apportent leur expérience, n’est-ce pas !  Comme Alain Ferté et bien d’autres…

La FunCup France qui réussit à rassembler de sacrés plateaux, avec jusqu’à … 60 COX en piste !

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-grille-de-départ-Photo-Didier-Houal

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-grille-de-départ-Photo-Didier-Houal

 

La dernière en date, durait 12heures et se déroulait à Magny Cours, le weekend suivant les 24 heures du Mans.

Encore un circuit à découvrir pour notre trio d’amis, Pascal, Didier et Charles sur la « 179 » qui dispute sa première saison complète dans cette discipline. Deux invités s’étaient joints à eux.

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pascal-Roux-et-ses-deux-invités-Stephane-Tremier-et-Patrick-Monseil-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pascal-Roux-et-ses-deux-invités-Stephane-Tremier-et-Patrick-Monseil-Photo-Daniel-Noly

 

Fort d’une ancienne expérience en karting et de la conduite régulière sur circuit de Porsche 911, et avouant pas moins de 67 printemps, Patrick était enthousiaste comme un jeune premier.

Le deuxième invité n’était autre que Stéphane qui retrouvait la « 179 », après avoir participé aux 8 Heures du Mans, et qui était trop impatient de devoir attendre l’épreuve de … septembre au Castellet.

Il a donc accepté de découvrir Magny Cours pour ne pas trop perdre la main…

 

 Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Quarantième-place-et-seconde-des-EVO-1-à-larrivée-pour-la-179-Photo-Daniel-Noly


Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Quarantième-place-et-seconde-des-EVO-1-à-l’arrivée-pour-la-179-Photo-Daniel-Noly

 

L’épreuve Nivernaise est prévue sur 12 heures, nécessitant un format un peu particulier du weekend.

Tout se déroule en effet sur une seule journée. Il faut bien avouer que cela n’est pas des plus faciles pour débuter. Il n’y a pas d’essais libres et les essais qualificatifs, ne durent eux que 3 heures de 8 h à 11

Les pilotes se retrouvent au briefing durant la demi-heure qui suit la fin des essais pendant que les  mécaniciens assurent la mise en place des ensembles disques – plaquettes et des pneus neufs pour la course, sans oublier le plein d’essence.

Et aussitôt, il faut sauter dans la voiture pour la mise en grille, pour un départ à midi pile, la course se terminant à minuit…

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Départ-animé-et-Alain-Ferté-prend-le-lead-Photo-Didier-Houal.

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Départ-animé-et-Alain-Ferté-prend-le-lead-Photo-Didier-Houal.

 

Une journée plus qu’intense qui ne favorise pas la réflexion, les échanges sur les trucs et astuces à exploiter sur un tour de  circuit.

Pour le Zosh Compétition et son Team manager, Jean-René Defournoux, cela prenait d’ailleurs l’allure d’un Marathon. Occupé durant toute la semaine des 24 Heures du Mans par son stand pour VIP, retenu par la remise en état de ces locaux jusqu’au mardi précédent les 12 Heures de Magny-Cours, il lui fallait finaliser la préparation des quatre voitures engagées, comme à Dijon, les charger dans le camion et prendre la route depuis Le Mans pour rejoindre la campagne Nivernaise avant vendredi après-midi, afin de pouvoir installer le stand et débarquer les voitures.

Perte de temps supplémentaire pour notre ami Jean-René, il connaissait la malchance d’éclater un pneu de la semi-remorque et ce quelques kilomètres seulement avant d’arriver au circuit. De quoi pester !

Il a fallu mobiliser un mécanicien pour trouver et monter un flexible de frein qui s’était arraché et faire passer un prestataire en pneumatiques pour changer le pneu.

Jean-René Defournoux a réussi pourtant de trouver le temps vendredi soir de faire un tour de circuit à pied avec ses coureurs néophytes pour leur expliquer comment faire dans les principaux virages du circuit.

Finalement, les quatre voitures, la « 275 » et la « 179 » ainsi que les « 71 » et « 29 » plus occasionnellement engagées, étaient fin prêtes pour le lancement des essais…

 

 Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-des-problèmes-pour-la-179-durant-les-essais-Photo-Daniel-Noly


Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-des-problèmes-pour-la-179-durant-les-essais-Photo-Daniel-Noly

 

Enfin, pas tout à fait car la « 179 » connaissant d’emblée quelques soucis… Pascal, qui avait pris en charge les premiers tours de roues, notait tout de suite un manque de poussée du moteur.

Effectivement, un cylindre ne délivrait pas sa puissance. Mais comme tout l’allumage avait été refait lors de l’épreuve de Dijon, personne ne comprenait !

Il a fallu donc appeler le motoriste spécialisé dans les moteurs Evo 1… qui n’était pas là, car il n’y avait plus que quatre voitures sur 55 qui étaient encore équipé de ce vieux moteur.

Enfin, une aide secourable était apportée par un mécanicien, spécialisé moteur de l’équipe WRT, lequel, après avoir pris les compressions, recherchait à nouveau du côté de l’allumage et diagnostiquait finalement un câble de bougie défaillant sur le quatrième cylindre.

Après ces précieuses minutes perdues au stand, les pilotes pouvaient se relayer au volant, priorité étant donnée à Patrick pour qu’il se familiarise avec la voiture. Puis, à tour de rôle, les autres enchainaient pour apprendre le circuit.

C’est alors que Didier revient aux stands avec une voiture fumante : la courroie des accessoires, alternateur et pompe à eau, a sauté et l’eau surchauffée s’est répandue dans le compartiment moteur.

L’alignement des différentes poulies laisse à désirer, du coup on change l’alternateur.

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-les-relais-et-le-redémarrage-se-sont-améliorés-sur-la-179-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-les-relais-et-le-redémarrage-se-sont-améliorés-sur-la-179-Photo-Daniel-Noly

 

Tous ces évènements font que la 179, qui n’a pas beaucoup roulé durant les essais, se retrouve 54ème sur 55 voitures sur la grille de départ…

Mais comme la course dure 12 heures, rien n’est perdu.

C’est Charles qui prend le départ. Il choisit la prudence et bien lui en prend, car dès le deuxième tour, à l’entrée du gauche après les stands, les deux voitures devant lui s’accrochent et celle qui tentait de doubler témérairement sort latéralement dans le bac à gravier… et part en tonneaux !

Heureusement le pilote n’a rien. Après ce début chaotique, et quelques tours de Safety Cars pour évacuer la Funcup sur le toit, la course reprend.

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Tout-premier-relais-pour-Patrick-Monseil-à-67-ans-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Tout-premier-relais-pour-Patrick-Monseil-à-67-ans-Photo-Daniel-Noly

 

Charles accélère le rythme et, après avoir longuement croisé le fer avec la N° 178,  remonte petit à petit de la 54éme à la 38ème place. Les relais sont longs, car pour cette course, il n’y a pas de fenêtres de ravitaillement toutes les 45’comme habituellement…

On roule donc jusqu’à épuisement… du plein, soit 1 h 25’ environ, et du pilote également.

 

 Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-lutte-entre-la-178-et-la-179-encadrée-par-la-268-qui-elle-finira-en-tonneaux-Photo-Didier-Houal


Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-lutte-entre-la-178-et-la-179-encadrée-par-la-268-qui-elle-finira-en-tonneaux-Photo-Didier-Houal

 

C’est Patrick qui prend le deuxième relais. Mais dès le deuxième tour, il rentre faire vérifier la voiture. Il a été un peu trop optimiste et a frotté les rails. Fort heureusement, à part quelques rayures sur l’aile arrière et quelques graviers à évacuer, rien de grave. Il continue son apprentissage de la voiture et du circuit…

Et gagnera pas moins de 15’’ au tour entre le début et la fin de son relais !

Relais du reste raccourci de quelques tours, puisqu’à nouveau le Safety Car est sorti, impliquant que la majorité des voitures rentrent pour passer un relais et faire un plein…

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Chaque-pilote-de-la-179-ira-de-son-tête-à-queue-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Chaque-pilote-de-la-179-ira-de-son-tête-à-queue-Photo-Daniel-Noly

 

Stéphane prend alors le volant. Il ira lui aussi de son tête à queue au virage de lu Château d’eau. Mais il tient maintenant le rythme de ses coéquipiers, et cela lui fait très plaisir.

Pascal enchaîne, après que les mécaniciens aient fait une vérification des serrages des roues et moyeux. Il est régulier, mais se plaint de ne pas arriver à descendre ses temps et fait comme tout le monde son petit tête à queue.

Didier termine la première vague de relais. Il est devenu, en quelques courses, un vrai briscard et se positionne maintenant régulièrement comme le plus rapide au tour des pilotes de la « 179 ». Mais il fait une frayeur à tous, quand il perd le contrôle de la 179 et vient effleurer en marche arrière, les pneumatiques, juste sous le panneau de chronométrage du Zosh Compétition…

Cela fait maintenant plus de six heures que la course est lancée et après un long conciliabule, les pilotes décident de passer à des relais de 45’ au lieu d’1 h30’.

En effet, à cinq, les temps d’attente entre deux relais sont longs et la concentration difficile à récupérer. De plus tout le monde veut avoir la chance de faire des tours de nuit, or cette période ne dure que 2Heures, de vingt-deux Heures à minuit.

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Alain-Ferté-ne-sera-pas-récompensé-de-ses-efforts-alors-quiil-occupait-la-tête-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Alain-Ferté-ne-sera-pas-récompensé-de-ses-efforts-alors-quiil-occupait-la-tête-Photo-Daniel-Noly

 

Patrick commence les relais courts. Charles poursuit, mais avec quelques tours de Safety Car : deux voitures se sont mises en travers à la sortie de la grande courbe d’Estoril, et l’une d’elle a percuté la Funcup 199 d’Alain Ferté, alors en tête, qui passait par là au mauvais moment.

Bilan, deux voitures avec de gros dégâts, mais une fois de plus, prouvant ainsi une nouvelle fois la solidité et la sécurité du châssis, aucun pilote n’est blessé.

Durant ce Safety Car, la quatrième voiture du Zosh Compétition, la « 71 » sera ramenée sur plateau : une autre voiture l’a percuté à l’arrière gauche dans un ralentissement et a arraché sa roue arrière.

 

 Funcup-2015-12-H-de-Magny-Cours-Premiers-tours-tour-de-nuit-oiur-léquipage-de-la-179-Photo-Daniel-Noly.


Funcup-2015-12-H-de-Magny-Cours-Premiers-tours-tour-de-nuit pour l’équipage de la 179-Photo-Daniel-Noly.

 

Lorsque Charles rend la voiture, il indique que le témoin de charge s’est allumé plusieurs fois. La courroie à une nouvelle fois partiellement sautée. Le temps de la remettre en place et Stéphane repart, suivi par Pascal et Didier.

La « 179 » était redescendue à la 41ème place mais ses pilotes se bagarrent de nouveau avec la N°178 à coup de secondes. Durant les dernier relais, de nuit, et malgré un nouveau tête à queue de Charles au 180° (comme cela tout le monde aura fait le sien), la « 179 » sécurisera la 40ème place, au terme d’une bagarre sur la piste et dans les stands, tout se jouant lorsque la « 178 » rivale a dû faire un dernier ravitaillement à quelques minutes de la fin.

Au bilan, une course satisfaisante pour la « 179 » qui finit deuxième des Evo1, derrière la « 29 », mais devant la « 71 », même si tout l’équipage visait une place dans les 30 à 35èmes positions..

 

uncup-2015-12-H-de-Magny-Cours-Grosse-attaque-de-la-275-en-fin-de-course-pour-atteidre-le-podium-Photo-Daniel-Noly.

uncup-2015-12-H-de-Magny-Cours-Grosse-attaque-de-la-275-en-fin-de-course-pour-atteidre-le-podium-Photo-Daniel-Noly.

 

Mais le meilleur pour le Zosh Compétition est pour la fin.

Après avoir été mal classée en début de course, en raison de problèmes de chronométrage et de transpondeur de l’organisation, la « 275 » a été re crédité de tous ses tours et les Robin Père et fils attaquent comme de beaux diables et se battent pour le podium !

Lors du dernier relais le jeune Maxime – 17 ans – doit se battre comme un beau diable avec la 140 ! La lutte est tellement serrée que Jean René Defournoux, après de rapides calculs de consommation et de tours restants, a décidé de ne pas repasser par les pompes lorsque Maxime prend le volant.

Le risque est de ne pas finir la course, mais l’avantage sur le quatrième devient ainsi plus confortable.

Malheureusement, le Directeur de Course prolonge le suspens de quelques minutes au-delà de minuit, compensant ainsi le léger retard du départ.

Comme on l’imagine, à chaque tour supplémentaire, c’est l’angoisse dans le stand Defournoux.

Arnold est juché tout en haut du grillage pour encourager son petit frère. Didier fait les 100 pas nerveusement derrière la tente de chronométrage et Jean René bondit devant ses ordinateurs.

Mais la « 275 » des Robin finira bien sur la troisième marche du podium, Maxime tombant finalement naturellement en panne d’essence durant …son tour de décélération, un peu avant le virage Adélaïde…

 

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-219-qui-remporte-les-12-H-de-Magny-Cours-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-La-219-qui-remporte-les-12-H-de-Magny-Cours-Photo-Daniel-Noly

 

Le Zosh Compétition se déplacera mi-juillet dans les Ardennes Belges pour la plus longue, et sans nul doute la plus belle, course du monde, les très réputées 25 Heures de Spa.

Malheureusement, la « 179 » n’y participera pas !

En effet, un choix devait être fait : Soit courir les 25 Heures avec un vieux moteur, peu puissant pour la montée du raidillon et devoir finir la saison avec, ou avancer le passage en Evo 3, initialement prévu à l’intersaison, dès l’épreuve du Castellet.

Cruel dilemme en raison d’un budget forcément limité.

 

Funcup-2015-N°-179-du-Team-ZOSH-Photo-autonewsinfo.

Funcup-2015-N°-179-du-Team-ZOSH-Photo-autonewsinfo.

 

Et c’est ce dernier scénario qui a été validé entre Pascal, le « Car Owner » et Jean-René, le « Team manager » pour parler comme les grands de l’endurance….

Rendez-vous donc au Castellet, mi-septembre ou la « 179 » sera équipée d’un nouveau moteur et de jantes alu, de quoi gagner entre 2,5 et 3,5 secondes au tour.

Autonewsinfo vous tiendra bien entend au courant de ses progrès….attendus par tous les pilotes qui espèrent ainsi pouvoir enfin lutter à armes égales, la totalité des Fun Cup, en étant équipées

 

TEXTE : Daniel NOLY

PHOTOS : Daniel NOLY et Didier HOUAL

 

NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS SUR LES AVENTURES DE LA COX 179 FUN CUP

http://www.autonewsinfo.com/?s=FUN+CUP

FUN-CUP-2015-MAGNY-COURS-Les-FUN-CUP-sautaient-comme-des-cabris-a-la-chicane-des-stands-Photo-Daniel-HOUAL

FUN-CUP-2015-MAGNY-COURS-Les-FUN-CUP-sautaient-comme-des-cabris-a-la-chicane-des-stands-Photo-Daniel-HOUAL

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Toujours-solide-les-FUN-CUP-meme-apres-une-serie-de-tonneaux-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Toujours-solide-les-FUN-CUP-meme-apres-une-serie-de-tonneaux-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pour-la-nuit-in-installe-une-rampe-de-phares-à-lavant-des-Funcup-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pour-la-nuit-in-installe-une-rampe-de-phares-à-lavant-des-Funcup-Photo-Daniel-Noly

 Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Deuxième-place-pour-la-Funcup-261-Photo-Daniel-Noly


Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Deuxième-place-pour-la-Funcup-261-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Finalement-la-140-sera-privée-de-podium-par-celle-des-Robin-Père-et-Fils-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Finalement-la-140-sera-privée-de-podium-par-celle-des-Robin-Père-et-Fils-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pas-de-chance-pour-la-29-qui-se-fera-arracher-une-roue-par-un-autre-concurrent-sous-safety-car-Photo-Daniel-Noly

Funcup2015-12-H-de-Magny-Cours-Pas-de-chance-pour-la-29-qui-se-fera-arracher-une-roue-par-un-autre-concurrent-sous-safety-car-Photo-Daniel-Noly

FUN Cup

About Author

gilles