VICTOIRE DE RHYS MILLEN AVEC UNE VOITURE ELECTRIQUE A PIKES PEAK

PIKES-PEAK-2015-RHYS-MILLEN-le Grand-vainqueur.

 

 PIKES-PEAK-2015-Victoire-de-RHYS-MILLEN-et-en-electrique.


PIKES-PEAK-2015-Victoire-de-RHYS-MILLEN-et-en-electrique.

 

Après de nombreuses tentatives, le pilote Néo-zélandais Rhys Millen remporte enfin sa toute première victoire ce week-end en, s’imposant dans la 93éme édition de l’ascension de la plus célèbre et prestigieuses ses courses de côte, celle de Pikes Peak, aux Etats-Unis dans le Colorado

Succédant aux deux Français, Sébastien Loeb et Romain Dumas, les deux derniers vainqueurs des éditions 2013 et 2015, respectivement victorieux au volant de la Peugeot 208 PP et de la Norma M20 PP, il précède à l’arrivée, avec un chrono de 9’07’’222, de 25 secondes, son principal rival, le Japonais Nobuhiro Tajima, grand spécialiste et habitué de l’épreuve

 

UN EVENEMENT QUI RESTERA DANS L’HISTOIRE…

PIKES-PEAK-2015-RHYS-MILLEN-le Grand-vainqueur.

PIKES-PEAK-2015-RHYS-MILLEN-le Grand-vainqueur.

 

Mais outre son succès, ce qu’il faut retenir de la victoire de Rhys Millen, c’est avant tout que pour la toute première fois, c’est un véhicule électrique qui a remporté l’épreuve, ce dimanche 28 juin 2015 !

En effet Rhys Millen, le fils de Rod Millen, ancien quintuple vainqueur, a franchi en grand vainqueur la ligne d’arrivée au volant de sa voiture électrique, avec on l’a dit,  25 secondes d’avance sur son plus dangereux adversaire, Nobuhiro ‘Monster’ Tajima.

 

PIKES-PEAK-2015-Nobuhiro-Tajima-second-de-la-course

PIKES-PEAK-2015-Nobuhiro-Tajima-second-de-la-course

 

Aux commandes de son prototype électrique Drive eO de 1.368 ch pour 1.200 kg, le Néo-Zélandais réalise le temps de référence un chrono de 9’07.222, contre 9’32.401 pour le Japonais.

Toutefois, il ne bat pas, le record de l’ascension, toujours détenu par Sébastien Loeb au volant de sa Peugeot 208 T16, le 30 juin 2013, avec 8’13.878.

Derrière ce duo, Millen- Tajima, c’est Paul Dallenbach, lui aussi un habitué de cette épreuve mythique qu’est  Pikes Peak qui décroche la troisième place en 9’36.496

A noter encore que le pilote Britannique Justin Wilson qui devait piloter le prototype HPD ARX LMP2, a dû hélas déclarer forfait après avoir connu, des ennuis de moteur (casse du turbo) qui a endommagé le bloc Honda, lors des essais libres

L’obligeant à renoncer malheureusement aux montées qualificatives obligatoires, avant la course !

 

 PIKES-PEAK-2015-le-Francais-Bruno-LANGLOIS-termine-3eme-au-guidon-cde-sa-Kawasaki-ZX-10R


PIKES-PEAK-2015-le-Francais-Bruno-LANGLOIS-termine-3eme-au-guidon-cde-sa-Kawasaki-ZX-10R

 

Dans la catégorie, la victoire revient à la Honda de Jeffrey Tigert en 10’02.735, lequel devance Travis Newbold et sa Ronin et le Français Bruno Langlois.

Victorieux en 2013, le pilote Ajacien améliore son résultat de l’an dernier, ou il avait finit cinquième, se classant cette année 3éme – comme en 2012 – en 10’19’’738, au guidon d’une Kawasaki ZX-10R.

 

Peter GRISWOLD

Photos : ORGANISATION

Sport

About Author

gilles