F1. NOUVEAU DOUBLÉ MERCEDES: ROSBERG REMPORTE LE GP D’AUTRICHE DEVANT HAMILTON

F1 2015 RED BULL RING La grande joie de NICO ROSBERG aprés sa 1ére place sur le podium le 21 juin.

 

F1 2015 RED BULL RING Le podium avecv ROSBERG Vainqueur devvant HAMILTON et MASSA

 

3éme victoire cette saison pour le pilote Allemand Nico Rosberg qui remporte le Grand Prix d’Autriche, 8éme manche du Championnat du monde de Formule 1 2015.

A l’arrivée, après s’être emparé de la tête de la course dès le départ, sortant au commandement du 1er virage devant son équipier le poleman Lewis Hamilton, Rosberg devance en 1h 30′ 16.930, le Britannique de 8”800

 

 F1-RED-BULL-RING-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-Felipe-MASSA

F1-RED-BULL-RING-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-Felipe-MASSA

 

Et de 17”573la Williams-Mercedes du Brésilien Félipe Massa, lequel décroche la 3éme place du podium, après avoir résisté au retour de la Ferrari de Sébastian Vettel, handicapé par une perte de temps – alors qu’il occupait cette position – lors de son arrêt au stand, par un problème de serrage d’une roue arrière

 

 F1 2015 RED BULL RING La FERRARI de Seb VETTEL


F1 2015 RED BULL RING La FERRARI de Seb VETTEL

 

Suivent la seconde Williams du Finlandais Valtteri Bottas,  la Force India-Mercedes de l’Allemand Nico Hülkenberg – l’un des co vainqueurs dimanche dernier des 24 Heures du Mans – la Lotus-Mercedes du Vénézuélien Pastor Maldonado, auteur d’une belle passe d’armes avec la Toro Rosso du Hollandais Max Verstappen, 1ére monoplace à moteur Renault à terminer dans les points, suivi de la deuxième Force India-Mercedes, celle du Mexicain Sergio Pérez  et enfin de la seule Red Bull  en course, celle de l’Australien Daniel Ricciardo, seulement 10éme et à 1 tour de la Mercedes de Rosberg !

 

F1-2015-RED-BULL-RING-RED-BULL-RENAULT

F1-2015-RED-BULL-RING-RED-BULL-RENAULT

 

Déception assurée, une de plus dans le clan Red Bull, dont la monoplace 2015, continue d’être dominée et surclassée par sa petite cousine de Faenza, la Toro Rosso !

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-TORO-ROSSO-RENAULT.j


F1-2015-RED-BULL-RING-TORO-ROSSO-RENAULT.

 

Et ce sur la piste de Zeltweg, devenue Spielberg, avant d’être racheté par l’homme d’homme d’affaires, Dietrich Mateschitz, le fondateur de la marque de boissons énergétiques Red Bull, dont le siège n’est pas très éloigné et situé à Fuschl am See, prés de Salsbourg.

Lequel l’a rebaptisé Red Bull Ring.

LE FILM DE LA COURSE

  F1-RED-BULL-RING-La-FERRARI-accidentee-de-KIMI-RÄIKKONEN


F1-RED-BULL-RING-La-FERRARI-accidentee-de-KIMI-RÄIKKONEN

 

Un premier safety car intervient très tôt dès le début du GP suite à la double sortie de piste de la Ferrari du Finlandais Kimi Räikkonen et de la McLaren-Honda de  l’Espagnol Fernando Alonso et qui  pousse les équipes à choisir une stratégie pneumatique à un seul arrêt

Les pilotes sujets à des pénalités adoptent des stratégies décalés, avec de longs relais, à la fois en Soft et en Supersoft, pour tenter de limiter leurs handicaps.

Cette entrée en piste du safety car dès les premières secondes du Grand Prix d’Autriche rendait le choix d’une stratégie à un seul arrêt presque obligatoire. Un choix par défaut adopté par la majorité des pilotes qui devaient rouler à faible vitesse durant les quatre premières boucles, avec des charges en carburant maximales.

En dépit de pluies apparaissant en quelques endroits, la course est globalement restée sèche, avec une température ambiante comprise entre 16°C et 18 °C pour une piste fluctuant entre 24°C et 27°C.

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-LOTUS-MERCEDES de Pastor MALDONADO

F1-2015-RED-BULL-RING-LOTUS-MERCEDES de Pastor MALDONADO

 

A l’exception de Pastor Maldonado, Sergio Perez, Kimi Raikkonen et Daniel Ricciardo, tous les pilotes sont partis en P Zero Rouge supersoft, plus rapides de 0,7 seconde au tour lors des séances d’essais de vendredi et de samedi que le P Zero Jaune soft. Et comme un grand nombre de pilotes s’élançaient depuis des places de grille sans rapport avec leurs niveaux de performance, la plupart d’entre eux adoptaient des stratégies dites « alternatives ». Objectif : profiter  de longs relais pour gagner des places.

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-FORCE-INDIA-MERCEDES-de-NICO-HULKENBERG


F1-2015-RED-BULL-RING-Superbe course de la FORCE-INDIA-MERCEDES-de-NICO-HULKENBERG

 

Ainsi, Daniel Ricciardo et sa Red Bull roulaient la bagatelle de 50 tours sur ces « soft » chaussés dès le départ. Et en dépit de son départ depuis la 18e place de la grille, il terminait dans les points ! De son côté, la McLaren de  Jenson Button, partie en supersoft, passait des soft dès le 3ème tour, mais devait abandonner avant d’avoir bénéficié de ce choix osé.

Devant eux, Nico Rosberg s’imposait avec autorité, depuis le départ, et devançait Lewis Hamilton durant toute la course. Tous deux avaient adopté la même stratégie pneumatique supersoft-soft et s’étaient arrêtés respectivement aux 38e et 40e tour.

Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport, indiquait:

« Nous avions initialement imaginé que qu’une stratégie à un seul arrêt serait plus adaptée, aujourd’hui. Et l’intervention de la safety car l’a rendue presque obligatoire. En dépit des températures fraîches, les pneumatiques Pirelli ont fonctionné à merveille, conformément à nos attentes et les pilotes ont réussi à en extraire toutes les qualités et la performance. »

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-La-grande-joie-de-NICO-ROSBERG-aprés-sa-1ére-place-sur-le-podium-le-21-juin Photo Ercole COLOMBO - PIRELLI

F1-2015-RED-BULL-RING-La-grande-joie-de-NICO-ROSBERG-aprés-sa-1ére-place-sur-le-podium-le-21-juin Photo Ercole COLOMBO – PIRELLI

 

Lors de la conférence de presse, Nico Rosberg, expliquait :

« Çela fait vraiment plaisir de gagner encore une fois ici. Je suis très heureux. Tout s’est joué au départ. J’ai pris un super départ et j’ai réussi à défendre ma position dans les deux premiers virages. Par la suite, j’ai été capable d’attaquer à fond jusqu’à l’arrivée. Ma voiture fonctionnait parfaitement et j’ai vu que je pouvais tout de suite creuser un écart sur Lewis, donc tout s’est vraiment déroulé parfaitement pour moi. Je savais aussi qu’en m’arrêtant le premier pour changer de pneus, je repartirais avec des pneus neufs et je pourrais creuser encore un peu plus l’écart. Je ne sais pas si cette piste m’est favorable, mais ce fut en tout cas un bon dimanche pour moi. »

 

F1-2015-RED-BULL-RING-la-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-en-pole

F1-2015-RED-BULL-RING-la-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-en-pole

 

Lewis Hamilton devancé et qui indiquait, lui :

«  Nico a fait un boulot fantastique aujourd’hui. Il faut reconnaître qu’il était plus rapide en course. J’ai vraiment pris un très mauvais départ, j’ai enlevé mon pied de l’accélérateur et il est resté enclenché, puis j’ai lâché l’embrayage et mes roues se sont mises à patiner. Cette erreur m’a fait perdre du terrain et après j’ai attaqué le plus possible pour rester au contact.  Lors de mon deuxième relais, j’ai juste essayé d’aller au bout de la course, car Nico était sur un meilleur rythme que moi.»

 

F1-2015-RED-BULL-RING-Toto-WOLFF-le-patron-du-Team-MERCEDES

F1-2015-RED-BULL-RING-Toto-WOLFF-le-patron-du-Team-MERCEDES

 

Toto Wolff, l’Autrichien qui est à la tête de l’équipe Mercedes, lâchait :

«  Je suis très heureux du résultat d’aujourd’hui, surtout à la maison sur mon circuit national avec Niki (Lauda co dirigeant du Team) ici à Spielberg. Il est encore plus spécial parce que nous avons trois moteurs Mercedes dans le top trois pour la deuxième année consécutive. On ne pouvait espérer mieux. Nico a fait une course brillante et dominante aujourd’hui . Il a réalisé un excellent départ, et ensuite a imprimé le rythme et n’a fait aucune erreur de tout le GP. »

Et il ajoutait :

« Les deux garçons étaient juste à la limite, comme vous avez le voir quand Nico est rentré dans le pit lane  pour son pit-stop! Quant à Lewis, sa course pour la victoire s’est terminée après son arrêt au stand lorsqu’il a mis deux roues au-delà de la ligne, le condamnant à une pénalité de cinq secondes. »

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-LOTUS-MERCEDDES-ROMAIN-GROSJEAN

F1-2015-RED-BULL-RING- Les LOTUS-MERCEDES les moins performantes des monoplaces à moteur MERCEDES

 

De ce GP guère enthousiasmant, on retiendra encore le nouvel abandon de la Lotus… Mercedes de Romain Grosjean !

Comprenne qui pourra, alors que toutes les monoplaces (Williams et Force India) par le moteur Mercedes, brillent, les Lotus, elles semblent encore et toujours fragiles, même si Pastor Maldonado a ce dimanche sorti une grande course !

Grace à son succès, Rosberg qui totalise dorénavant 159 points revient à dix points d’Hamilton au classement provisoire du Championnat

Toutes les équipes rouleront encore en Autriche, mardi et mercredi pour le premier test depuis le début de la saison, avec un grand nombre de 3éme pilotes et également des titulaires. Mais contrairement aux années précédentes, il n’y aura pas de journée d’essai dédiée à Pirelli.

Prochain rendez-vous dans quinze jours à Silverstone pour le British GP

 

Peter SOWL

Photos : TEAMS et PIRELLI

 

 F1-2015-RED-BULL-RING-Le-podium-avecv-ROSBERG-Vainqueur-devvant-HAMILTON-et-MASSA


F1-2015-RED-BULL-RING-Le-podium-avecv-ROSBERG-Vainqueur-devvant-HAMILTON-et-MASSA

 

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX D’AUTRICHE

 

1 – Nico Rosberg (Mercedes W06), les 71 tours en 1h30’16”930

2 – Lewis Hamilton (Mercedes W06), à 8”800

3 – Felipe Massa (Williams FW37-Mercedes), à 17”573

4 – Sebastian Vettel (Ferrari SF15-T), à 18”181

5 – Valtteri Bottas (Sauber C34-Ferrari), à 53”604

6 – Nico Hulkenberg (Force India VJM08-Mercedes), à 1’04”075

7 – Pastor Maldonado (Lotus E23-Mercedes) à 1 tour

8 – Max Verstappen (Toro Rosso STR10-Renault), à 1 tour

9 – Sergio Perez (Force India VJM08-Mercedes), à 1 tour

10 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB11-Renault), à 1 tour

11 – Felipe Nasr (Sauber C34-Ferrari), à 1 tour

12 – Daniil Kvyat (Red Bull RB11-Renault), à 1 tour

13 – Marcus Ericsson (Sauber C34-Ferrari) , à 2 tours

14 – Roberto Merhi (Manor MR03B-Ferrari), à 3 tours

 

ABANDONS

Romain Grosjean

Carlos Sainz

Will Stevens

Jenson Button

Kimi Raikkonen

Fernando Alonso

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES 2015

1.Hamilton : 169 points – 2.Rosberg : 159 pts – 3.Vettel : 120 pts – 4.Raikkonen : 72 pts – 5.Bottas : 67 pts – 6.Massa : 62 pts – 7.Ricciardo : 36 pts – 8.Kvyat : 19  pts – 9.Hulkenberg : 18 pts – 10.Grosjean : 17 pts –  11.Nasr : 16 pts – 12.Perez : 13 pts – 13.Maldonado : 12 pts – 14.Verstappen : 10 pts – 15.Sainz : 9 pts –  16.Ericsson : 5 pts – 17.Button : 4 pts.

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS 2015

  1. Mercedes : 328 pts – 2.Ferrari : 192 pts – 3.Williams : 129 pts – 4.Red Bull : 55 pts – 5.Force India : 31 pts – 6.Lotus : 29 pts – 7.Sauber : 21 pts – 8.Toro Rosso : 19 pts – 9.McLaren : 4 pts.

F1

About Author

gilles