24 HEURES DU MANS. BENOIT TRELUYER : « LE MANS RESTE LE MANS ! »

24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-AUDI-N°-7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER-3éme-place-sur-le-podium-le-dimanche-14-juin
24 HEURES DU MANS 2015 - Equipage AUDI N° 7 TRELUYER FASSLER LOTTERER et leur ingenieur LENA.

24 HEURES DU MANS 2015 – Equipage AUDI N° 7 TRELUYER FASSLER LOTTERER et leur ingenieur LENA.

 

 « Le Mans reste Le Mans ! »

 

Ainsi s’exprime quelques jours après l’arrivée de la 83éme édition de la plus célèbre course d’endurance du monde, Benoit Treluyer, déjà triple vainqueur du double tour d’horloge Sarthois !

Pas de regrets en effet, dans la bouche de Benoît Tréluyer, au terme de l’édition 2015 des 24 Heures du Mans, juste beaucoup de déception pour l’équipe Audi Sport.

Avec ses équipiers, le Suisse Marcel Fässler et l’Allemand élevé en Belgique, André Lotterer, ils ont la satisfaction d’avoir attaqué comme jamais au volant de leur l’Audi R18 e-tron quattro, la N°7, de n’avoir rien lâché tout au long de ces 24 Heures.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-PESAGE-7-juin-Equipe-AUDI-Equipage-N°7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERE-deja-triple-vainqueurs-des-24-H-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-  Au PESAGE le 7-juin-Equipe-AUDI-Équipage-N°7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERE-deja-triple-vainqueurs-des-24-H-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Les circonstances de course ont simplement voulu qu’ils terminent troisièmes derrière deux des trois Porsche mais après une bataille incroyable notamment au cœur de la longue nuit mancelle.

Un résultat tout de même important pour la suite d’un Championnat du Monde d’Endurance WEC, dont ils restent toutefois toujours les leaders, après cette troisième des huit manches.

Vainqueur des deux premières manches de ce Championnat WEC, à Silverstone puis à Spa  et tenants du titre au Mans, Benoît, Marcel, et André étaient les favoris logiques de la grande classique Sarthoise et auraient pu y décrocher un quatrième succès, performance qui aurait constitué un record absolu pour  un même équipage !

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-AUDI-N°7-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-AUDI-N°7-Photo-Max-MALKA

 

Néanmoins, en luttant jusqu’au bout, le trio a fait honneur à son statut. La victoire était plus que jamais à leur portée mais, cette année, elle a préféré sourire au rival Porsche.

Benoit qui confiait :

« Une crevaison, un capot qui s’envole et cause pas mal de dégâts, on a accumulé les petits soucis et l’on passe finalement neuf minutes de plus que la Porsche victorieuse dans les stands. Sans tous ces problèmes, on pouvait gagner. Si nous avions pu mettre la pression sur les jeunes de la N°19 en fin de course, l’histoire aurait sans doute été différente mais ils se sont retrouvés tranquilles avec une voiture sœur derrière eux. »

Déçu, Benoît l’est surtout pour les hommes du centre technique Audi de Neubourg qui ont brillamment su faire évoluer la R18 e-tron quattro, depuis l’an passé.

Benoit précise :

« Ils méritaient cette victoire. Je suis déçu de ne pas leur ramener le trophée car ils ont réussi l’exploit de faire progresser la voiture au cours de l’hiver comme jamais auparavant. Normalement, un tel gain s’obtient en lançant une nouvelle voiture en piste. »

Et, il poursuit :

« Nous, pilotes, n’avons pas commis d’erreurs, et avons attaqué comme des fous… Nous nous sommes franchement éclatés. On n’a rien lâché. La voiture se comportait bien mais nous l’avions réglée de manière à ce qu’elle soit hyper efficace en fin de course. Sauf que la piste n’a pas évolué comme les années précédentes… Comme quoi, il n’y a pas de recette miracle : Le Mans reste Le Mans ! »

 

 24 HEURES DU MANS 2015 - AUDI N° 7 de TRELUYER FASSLER LOTTERER au lever du jour Photo Thierry COULIBA


24 HEURES DU MANS 2015 – AUDI N° 7 de TRELUYER FASSLER LOTTERER au lever du jour Photo Thierry COULIBA

 

Dominées en qualifications par des Porsche capables d’exploiter au mieux leur avantage en matière de puissance, les Audi faisaient cependant jeu égal en course.

Benoit enchaine :

« Nous étions dans les mêmes temps. Par contre, ils gagnaient pas mal de temps lors des ravitaillements, en effectuant le plein d’essence quatre à cinq secondes plus vite que nous. Quand tu donnes tout lors de ton relais pour reprendre 10 secondes et que tu en lâches systématiquement cinq dans les stands, tu te poses des questions. Il va falloir se pencher sur le problème. »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-AUDI-N°-7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER-3éme-place-sur-le-podium-le-dimanche-14-juin


24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-AUDI-N°-7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER-3éme-place-sur-le-podium-le-dimanche-14-juin

 

 

À peine le drapeau à damier était-il tombé sur l’édition 2015 que déjà le Dr Ullrich et son équipe regardaient en direction de l’année prochaine. Mais dans un premier temps, il s’agit de se concentrer sur la suite du Championnat du monde WEC, qu’il faut absolument remporter.

Et, Benoit qui a déjà été sacré Champion du monde avec ses deux partenaires en 2012, ajoute :

« Troisièmes, cela reste malgré tout un bon résultat dans le cadre du Championnat. Lors de mon dernier quadruple relais, je suis parti le couteau entre les dents pour tenter d’arracher la deuxième place à la N°17. Mais quand il a fallu rentrer pour mettre de l’huile et que le capot a encore fait des siennes, je me suis dit qu’il fallait faire un choix. J’ai dû revenir au stand encore une fois lors du tour suivant pour faire refixer la carrosserie. J’ai alors décidé de ne plus prendre les risques que je prenais jusque-là. Ce fut le plus dur à accepter ! » 

 

24 HEURES DU MANS 2015   Jeudi 11 Juin -AUDI R18 e-tron N° 7 - Photo Max MALKA

 

La troisième place acquise dans la Sarthe permet toutefois au trio Treluyer-Fassler-Lotterer, de compter 20 points d’avance au classement  provisoire « Pilotes » avant la prochaine étape, les 6 Heures du Nürburgring, quatrième manche de la saison qui se déroulera le 30 août.

Nul doute que Benoît et ses équipiers et Audi, y auront soif de revanche…

 

Soleen RIOU

Photos : Max MALKA- Thierry COULIBALY – Patrick MARTINOLI

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°-7-de-nuit-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°-7-de-nuit-Photo-Thierry-COULIBALY

LE CLASSEMENT DES 24 HEURES DU MANS LE 14 JUIN 2015

 

  1. Tandy-Bamber-Hulkenberg (Porsche 919)
  2. Bernhard-Webber-Hartley (Porsche 919)
  3. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi R18 etron)

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-PESAGE-7-juin-Equipe-AUDI-Equipage-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY


24-HEURES-DU-MANS-2015-PESAGE-7-juin-Equipe-AUDI-Equipage-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE WEC 2015

 

  1. Tréluyer-Fässler-Lotterer (Audi) : 80 pts
  2. Tandy (Porsche) : 60 pts
  3. Bamber et Hülkenberg (Porsche) : 58 pts
  4. 24-HEURES-DU-MANS-2015-PESAGE-7-juin-Equipe-AUDI-Equipage-N°7-Benoit-TRELUYER-Photo-Thierry-COULIBALY

    24-HEURES-DU-MANS-2015- PESAGE-7 juin-Equipe-AUDI-Equipage N°7-Benoit TRELUYER toujours aussi populaire auptés du public -Photo-Thierry-COULIBALY

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles