24 HEURES DU MANS 2015 : PLUS QUE 6 HEURES. PORSCHE PEUT COMMENCER A Y CROIRE

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-La PORSCHE N°19 -Max-MALKA

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-PORSCHE-N°-19-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-PORSCHE-N°-19-Max-MALKA

 

Alors que le cap de la 18ème heure de course vient d’être atteint, on attaque maintenant une course de 6 heures. 6 heures, c’est ¼ de 24 heures, mais c’est aussi la durée des courses du Championnat du monde d’endurance WEC, comme à Spa ou de Silverstone.

Il peut s’en passer des choses en 6 heures !

A 9h00 ici ce dimanche matin au Mans, la course bat son plein, et la lutte en tête entre les ténors est âpre et disputée,  et il fallait jouer le classement général et LMP1 intermédiaire suivant : 19, 9, 17, 7, 8, 18, 2 et 1, alors qu’en P2, l’actuel tiercé  nous donne 47, 26, 38.

Dans la catégorie LM GTE Pro, le bon choix est pour l’heure 64, 51, 91, et en GTE Am, les bons numéros sont  98, 71,  et 77 !

La Porsche 919 Hybrid N° 19 mene largement les débats avec un tour d’avance sur l’Audi N°9 et la Porsche N°17, suivent les Audi N°2 et N ° 1 complètent le classement aux septième et huitième position à respectivement six et neuf tours du leader.

 

 

O

24 HEURES DU MANS 2015 – ORECA 05 en tete LMP2 Photo Max MALKA

 

En LMP2, l’Oreca 05 du KCMG N° 47 reste leader de la catégorie en occupant la 9ème place au général, à 19 tours de la Porsche de tête et elle devance la Ligier JS P2 du G-Drive N° 26 à 20 tours et la Gibson 015S du Jota Sport à 21 tours.

En LM GTE Pro,  la Corvette C7R N°64 a repris la tête alors occupée par la Ferrari d’AF Corse N°51  à l’occasion d’un arrêt au stand alors que la seule Porsche encore en course, celle du Team  Manthey est troisième.

Ces trois GTE Pro sont respectivement à 43 tours pour la Corvette et la Ferrari à 44 tours du leader.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-ASTON-MARTIN-VantageV8-N°-98-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-ASTON-MARTIN-VantageV8-N°-98-Photo-Thierry-COULIBALY

 

La catégorie GTE Am, est quant à elle dominée par l’Aston Martin N°98 devant la Ferrari N°72 du SMP et la Porsche 911 RSR du Dempsey-Proton Racing à 45 tours des leaders pour la 98 et la 72 et 47 tours pour la 77.

Rien n’est joué, dans aucune catégorie, et le plus dur reste à faire. Les mécaniques, les organismes manquent de sommeil, et 6 heures, c’est long, très long…

Alors, qui sortira victorieux ?

L’arrivée pourrait bien se dérouler comme à Silverstone, où  quatre secondes séparait l’Audi victorieuse de la Porsche classée seconde !

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Max MALKA Thierry COULIBALY

Flash Infos

About Author

gilles