24 HEURES DU MANS. LA COURSE EST OUVERTE… SUSPENSE TOTAL

24 HEURES DU MANS 2015 Entree circuit des 24 HEURES DU MANS Photo autonewsinfo

 

 

 24 HEURES DU MANS 2015 Entree circuit des 24 HEURES DU MANS Photo autonewsinfo


24 HEURES DU MANS 2015 Entree circuit des 24 HEURES DU MANS Photo autonewsinfo

 

A quelques heures du départ de la 83eme édition des 24 Heures du Mans, qui sera donné ce samedi à 15 heures, tous les éléments sont réunis pour que le spectacle soit complet. Au vu des essais qualificatifs, la bataille sur la piste sera acharnée, tandis que la fête sera aussi tout autour du circuit pour le plus grand plaisir des spectateurs.

 

 CIRCUIT-DU-MANS-2013-Vue-aerienne-Photo-Stephane-CAVOIT.


CIRCUIT-DU-MANS-2013-Vue-aérienne-Photo-Stéphane-CAVOIT.

 

Ces conditions optimales promettent un début de course extrêmement rapide. Parmi les quatre constructeurs engagés dans la catégorie LM P1, Porsche, Audi et Toyota apparaissent les mieux préparés pour défendre leur chance.

Nissan, dont c’est le retour officiel en catégorie reine visera avant tout l’arrivée avec ses trois voitures n°21, 22 et 23.

Sur un tracé à la sécurité une nouvelle fois renforcée durant l’hiver, les 165 pilotes qualifiés s’apprêtent à livrer une compétition sportive de haut niveau. Si l’histoire ne s’écrit pas à l’avance, les résultats des essais qualificatifs ont donné quelques éléments de réponse.

 

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-PORSCHE-N°-17-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-PORSCHE-N°-17-Photo-Max-MALKA

 

Sur un tour, Porsche est indéniablement plus rapide. Les Audi R18 e-tron quattro ne sont pas loin et sauront certainement profiter de l’expérience acquise ces 16 dernières années pour compenser le léger déficit chronométrique enregistré mercredi et jeudi.

Toyota, Champion du monde en titre, endossera clairement le rôle d’outsider mais comptera sur une fiabilité sans faille pour tenter de surclasser ses adversaires.

Parmi les rebondissements des essais qualificatifs, on notera notamment le forfait de la Chevrolet Corvette C7.R n°63. Les couleurs du constructeurs américain seront néanmoins défendues par deux exemplaires de cette impressionnante GT : la n°64 que l’équipe engage aussi officiellement en catégorie LM GTE Pro et la n°50 alignée en catégorie LM GTE Am par l’équipe Française de Larbre Compétition. Voiture qui a été accidentée ce samedi matin lors du warm-up!

A quelques heures du départ, sauf une improbable hécatombe, la plus haute marche du podium s’offrira à l’un des huit équipages représentant Porsche, Audi et Toyota.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°8-Photo-Patrick-MARTINOLI-


24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°8-Photo-Patrick-MARTINOLI-

 

A l’issue des deux premières manches (Silverstone, Spa-Francorchamps) du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, de la Journée Test et des deux soirées d’essais, Audi paraît solide et Porsche plein d’ambitions. Toyota se sait moins rapide mais n’abdique pas avant d’avoir combattu.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-La-TOYOTA-N°1-Photo-Patrick-MARTINOLI

24-HEURES-DU-MANS-2015-La-TOYOTA-N°1-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Chez Porsche, où les trois voitures ont réalisé des performances exceptionnelles, on récolte déjà les fruits du travail intense entamé en 2011 pour le retour de la marque allemande au plus haut niveau de l’endurance mondiale. Les voitures n°18 et n°17 sont déjà entrées dans l’histoire en battant l’ancien record du tour aux essais qualificatifs qui datait de 2008.

La palme revenant à Neel Jani sur la n°18 en 3’16.887. Porsche peut l’emporter mais sait rester humble face à l’expérience d’Audi tout en ne sous-estimant pas les capacités de Toyota.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-La-NISSAN-N°23-djuste-avant-le-virage-d-INDIANAPOLIS-talonne-durement-peut-etre-une-explivation-de-son-manque-de-pêrformancesPhoto-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2015-La-NISSAN-N°23-djuste-avant-le-virage-d-INDIANAPOLIS-talonne-durement-peut-etre-une-explivation-de-son-manque-de-pêrformancesPhoto-Patrick-MARTINOLI

 

La question de la longévité se posera donc pour Nissan, quatrième grand constructeur engagé en catégorie reine. Ayant pris du retard dans leur programme, les nouvelles Nissan GTR-LM Nismo n°21, 22 et 23 qui prennent part à leur première course de la saison, sont apparues en dehors du tempo exigé pour espérer bien figurer lors des essais qualificatifs, sans que cela ne compromette leur présence en piste.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-CLM01-P1-AER-Equipe-ByKOLLES-de-TRUMMER-KAFFER-et-MONTEIRO-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-CLM01-P1-AER-Equipe-ByKOLLES-de-TRUMMER-KAFFER-et-MONTEIRO-Max-MALKA

 

Une contre-performance également de mise du côté de l’une des voitures privées, la CLM P1/01 n°4 de Team Bykolles, tout comme celle de Pierre Perret sur l’Oreca 03R n°45 en LM P2. Les pilotes de ces cinq voitures n’ayant pu réaliser les minimas de qualifications, démarreront la course derrière toutes les autres voitures de leur catégorie, comme le précise l’article 68 B 2.8 du règlement sportif.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-LIGIER-N°35-Equipe-OAK-Racing-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-LIGIER-N°35-Equipe-OAK-Racing-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Avec 19 voitures représentant six marques de châssis (Oreca, Morgan, Ligier, Gibson, BR et Dome) et trois motoristes (Nissan, Judd, Honda), la catégorie LM P2 s’annonce âprement disputée.

On surveillera de près les exploits du pilote Belge Laurens Vanthor désireux de donner à sa carrière une nouvelle dimension en prototype mais aussi le retour de grands espoirs du sport automobile que sont les Turvey, Estre, Evans, Lancaster, Chatin, Webb, Derani ou Roussel associés à des pilotes confirmés tels que Panciatici, Bird, Minassian, Aleshin, Watts, Kane, et Sharp, pour emmener la course à un rythme effréné …

Reste à savoir quel équipage saura rouler vite et longtemps?

A notre humble avis, douze voitures au moins font partie de la liste des prétendantes à la victoire… A commencer par les Oreca 03 et 05, en passant par les deux Gibson, sans oublier les sept Ligier, les Morgan et l’Alpine !

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-FERRARI-AF-CORSE-N°-51-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-FERRARI-AF-CORSE-N°-51-Photo-Max-MALKA

 

En Grand Tourisme Pro, la course s’annonce ouverte entre le tenant du titre Ferrari, Aston Martin, Porsche et Corvette. A l’issue des essais, les anglaises et les italiennes étaient les plus rapides, tant en GTE Pro qu’en GTE Am, mais les écarts sont infimes.

Comme ce fut le cas l’année dernière, la victoire dans les deux classes pourrait se jouer à l’usure au terme d’un sublime ballet.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ASTON-N°96-Thierry-COULIBALY


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ASTON-N°96-Thierry-COULIBALY

 

A noter que comme pour les pilotes des voitures n°4, 21, 22, 23 et 45, Olivier Beretta sur la Ferrari n°71 et Han Chen Chen sur la Porsche n°68 ont été autorisé à prendre part au warm up et à la course.

Ces voitures partiront depuis le fond de la grille de départ avec le pilote le plus rapide de l’équipage concerné.

Avant cela, le public pourra savourer une 83éme édition exceptionnelle animée par 55 voitures de très grande qualité que Bill Ford aura le grand honneur de libérer en abaissant le drapeau du départ samedi à 15 Heures.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA – Thierry COULIBALY – Patrick MARTINOLI

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles