24 HEURES DU MANS 2015. L’AUDI N°9 AVEC RENE RAST DOMINE LE WARM-UP

WEC-2015-SPA-Jeudi-26-avril-AUDI-N°-9-photo-Max-MALKA
24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-AUDI-T18-e-tron-N°-9-Photo-Max-MALKA.

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-AUDI-T18-e-tron-N°-9-Photo-Max-MALKA.

 

Sous un soleil éclatant, avec une température particulièrement agréable, les cinquante-cinq voitures se sont élancées sur la piste mancelle pour le traditionnel warm-up de quarante-cinq minutes. Cinquante-cinq seulement et non cinquante-six, suite au forfait de la Corvette n° 63, trop endommagée par la sortie de route de Jan Magnussen pour être réparée sur le circuit.

Etant donné que cette séance est destinée avant tout à vérifier e bon fonctionnement des voitures après les travaux de vendredi ou tout à été démonté. C’est pourquoi au bout de 10′, la plupart des voitures n’avaient effectuées qu’un tour lancé, les Audi occupant le haut du tableau, devant deux LMP2. Les Toyota et les Porsche, elles, n’ont parcourues qu’un seul tour.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-ORECA-05-Team-IBANEZ-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-ORECA-05-Team-IBANEZ-Photo-Thierry-COULIBALY

 

L’Oreca 03 R N° 45 du Team Ibanez, rencontre d’emblée des soucis sur la piste, Ivan Bellarosa étant obligé de retirer le capot arrière avec l’aide des commissaires pour résoudre un problème de câble d’accélérateur. Au bout de quelques minutes, il parvient à repartir.

Après seize minutes, la lutte Audi – Porsche commence en piste. Filipe Albuquerque et Lucas Di Grassi pour Audi encadrent les deux Porsche de Brandon Hartley et Nick Tandy.

Les deux Toyota suivent à quelque distance.

 

En LMP2 c’est la Gibson du Greaves Motorsport qui mène.

 

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-ORECA-05-Team-IBANEZ-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-GIBSON  du Team GREAVES – -Photo-Thierry-COULIBALY

 

La meilleure GTE est une… GT Am, la Porsche 911 de l’Abu Dhabi Proton Motorsport, avant que l’une des Ferrari de la Scuderia AF Corse de Davide Rigon GTE Pro, ne reprenne un logique pouvoir quelques minutes plus tard.

A dix-sept minutes de la fin, toutes les voitures ont pris la piste au moins une fois pour un tour de reconnaissance, excepté la Nissan 23, rentrée en marche avant dans son stand juste après en être sortie. Connaissant un problème de direction assistée, elle ne tournera finalement pas du tout.

Un quart d’heure avant la fin, l’Audi de René Rast tourne plus vite que durant les qualifications. C’est dire l’importance de cette séance d’essais pour les concurrents. Elle devance maintenant les deux autres Audi d’Oliver Jarvis et de Marcel Fässler, les deux Porsche, deux Toyota et la dernière Porsche.

 

24-HEURES-U-MANS-2015-WARM-UP-CORVETTE-LARBRE-Photo-MARTINOLI.

24-HEURES-U-MANS-2015-WARM-UP- La CORVETTE-LARBRE rentre sur un camion dépanneur -Photo-MARTINOLI.

 

A dix minutes de la fin, la Corvette de Larbre compétition sort de la piste au virage Porsche, pilotée par Gianluca Roda.

Hormis René Rast sur la N°9 qui a tourné en 3’19’’423, les Audi sont en 3’22 et 3’23, les Porsche sont en 3’23 et 3’24 tandis que les Toyota sont en 3’24 et 3’26. On peut vraisemblablement tabler sur ces chronos entre 3’22 et 3’26 en rythme de course.

En LMP2, les deux Gibson du Team Jota et du Greaves Motorsport occupent le haut de la feuille des temps devant l’une des Oreca 05.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-ASTON-MARTIN-N97-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-ASTON-MARTIN-N97-Photo-Max-MALKA

 

En GTE Pro, l’Aston Martin N° 97 reprend le pouvoir devant les deux Ferrari AF Corse de pointe, la Porsche 911 N° 91 et la Corvette survivante, la N° 64, tout ce beau monde en moins de deux secondes.

Enfin pour les GTE Am, la Porsche Proton Abu Dhabi conserve le pouvoir devant la Ferrari AF Corse et la deuxième Porsche Proton, celle de Patrick Dempsey.

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Max MALKA- Thierry COULIBALY -Patrrick MARTINOLI

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles