PORSCHE S’ELANCERA EN POLE DES 24 HEURES DU MANS 2015

24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-de-la-PORSCHE-919-N°-18-Romain-DUMAS-NEEL-JANI-et-Marc-LIEB-avec-Miss-24-HEURES-MAINE-LIBRE.j
 24-HEURES-DU-MANS-2015-PORSCHE-919-N°-18-En-pole-avec-le-trio-Romain-DUMAS-NEEL-JANI-et-Marc-LIEB


24-HEURES-DU-MANS-2015-PORSCHE-919-N°-18-En-pole-avec-le-trio-Romain-DUMAS-NEEL-JANI-et-Marc-LIEB

 

24 heures du Mans 2015 : Porsche 919 n°18 en LMP1, KCMG Oreca 05 n°47 en LMP2, Aston Martin n°99 en LMGTE Pro, et Aston Martin n°98 en LMGTE Am,  sont les  plus rapides des qualifications et les meilleurs par catégorie !

Les deux séances qualificatives au programme de ce jeudi n’auront que peu modifié la hiérarchie qui s’était dégagée hier mercredi lors de la 1ére session.

Les Porsche 919 ont largement dominé les débats en LMP1 et occuperont les trois premières places de la grille de départ ce samedi à 15 Heures.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-de-la-PORSCHE-919-N°-18-Romain-DUMAS-NEEL-JANI-et-Marc-LIEB-avec-Miss-24-HEURES-MAINE-LIBRE.j

24-HEURES-DU-MANS-2015-Equipage-de-la-PORSCHE-919-N°-18-Romain-DUMAS-NEEL-JANI-et-Marc-LIEB-avec-Miss-24-HEURES-MAINE-LIBRE.j

 

 

Créditée du meilleur temps en 3’16’’887, la Porsche 919 n°18 du Suisse Neel Jani, l’auteur de la pole, du Français Romain Dumas, et de l’Allemand Marc Lieb, s’élancera donc de la pole position, devançant la n°17 de l’Allemand Timo Bernhard, de l’Australien Mark Webber et du Néo-Zélandais Brandon Hartley, seconde en 3’17’’887 et la n°19 de l’Allemand Nico Hülkenberg, du Néo-Zélandais Earl Bamber et du britannique Nick Tandy qui complète ce triplé, en 3’18’’862.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°8-Photo-Thierry-COUILIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-AUDI-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Un trio d’Audi suit, emmené par la R18 e-tron quattro n°8 du Français Loïc Duval, du Brésilien Lucas Di Grassi et de l’Anglais Oliver Jarvis, crédités eux de 3’19’’866, et qui précède la n°7 du Français Benoit Tréluyer, du Suisse Marcel Fässler et de l’Allemand Andre Lotterer,; 5éme en 3’20’’561 et la n°9 du Portugais Felipe Albuquerque, de l’Italien Marco Bonanomi et de l’Allemand René Rast, équipage qui ferme le peloton des voitures Allemandes, en 3’20’’997.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-TOYOTA-N°2-Photo-Max-MALKA.jpg 12 juin 2015  e


24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-TOYOTA-N°2-Photo-Max-MALKA

 

Les  deux Toyota TS040  de l’équipe Championne du monde en titre, la n°2 et la 1 complètent le tableau des favoris.

La n°2 du Français Stéphane Sarrazin, de l’Autrichien Alex Wurz et du Britannique Mike Conway  terminant ces qualifications à la septième place en 3’23’’543 et la n°1 de l’équipage Champion du Monde 2014, le Suisse Sébastien Buemi, et l’Anglais Anthony Davidson, renforcés par le Japonais Kazuki Nakajima, occupe la huitième place en 3’23’’767.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-REBELLION-N°-12-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-REBELLION-N°-12-Max-MALKA

 

Les deux Rebellion occupent la 9ème et  10ème place devançant la CLM P1 –AER de l’équipe ByKolles.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-juin-NISSAN-NISMO-N°-22-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-juin-NISSAN-NISMO-N°-22-Photo-Max-MALKA

 

Suivent les fameuse Nissan GT-R qui confirment la médiocrité de leurs performances puisque reléguée à plus 20’’ de la première Porsche pour la meilleure Nissan GT-R LM Nismo, la n°22. Le meilleur chrono des trois Nissan Nismo étant à l’issue des trois séances des essais qualificatifs, celui de l’équipage formé de Tincknell-Buncombe-Krumm de 3’36″995 devant l’une des voitures-sœurs , la 23 de Pla-Mardenborough-Chilton, créditée, elle, de 3’37″291

Mais, au fil des séances d’essais, les Nissan Nismo ont accumulé bien des kilomètres, le manque de roulage étant c’est une évidence, leurs talons d’Achille !

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-ORECA-05-Team-KCMG-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-DU-MANS-2015-ORECA-05-Team-KCMG-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Dans la catégorie des LMP2, l’Oreca 05 n°47 du Team de Hong-Kong KCMG, réalise la meilleure performance en 3’38’’032, se classant à la 14ème place du général.

L’une des Ligier JS P2 du Team G-Drive, la n° 26 prend la deuxième place de la catégorie en 3’38’’939 devançant la Gibson 015S n°41 du Greaves Motorsport, 3éme en 3’38’’958.

L’Alpine A450B n°36 du Team Signatech Alpine, avec le trio Panciatici, Chatin et Capillaire décrochant la cinquième place des P2.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-ASTON-MARTIN-N°-99-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-ASTON-MARTIN-N°-99-Photo-Thierry-COULIBALY

 

La catégorie LMGTE Pro, a été dominée par l’Aston Martin n°99 en 3’54’’928 devant la Ferrari 458 Italia n°51 d’AF Corse en 3’55’’025 et une autre Aston Martin, la n°97 en 3’55’’466.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-ASTON-MARTIN-N°98-Photo-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2015-ASTON-MARTIN-N°98-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Aston Martin s’impose également en LMGTE Am, la n°98 en 3’55’’102, devançant la Ferrari 458 Italia AF Corse n°83 en 3’56’’723 et la n° 72, la Ferrari 458 Italia du Team SMP Racing en 3’56’’877.

 

 24 HEURES DU MANS 2015 -STAND PORSCHE - la joie dans le stand PORSCHE pour Alexander Hitzinger, Directeur Technique LMP1 - Andreas Seidl, Team Principal et Fritz Enzinger, Vice President LMP1


24 HEURES DU MANS 2015 -STAND PORSCHE – la joie dans le stand PORSCHE pour Alexander Hitzinger, Directeur Technique LMP1 – Andreas Seidl, Team Principal et Fritz Enzinger, Vice President LMP1

 

Ravi de cette 17éme pole au Mans pour la firme de Stutgart, Fritz Enzinger, vice-président LMP1, confiait ce jeudi soir:

« Nous avons beaucoup de respect pour nos pilotes si vous regardez ces chronos. Aujourd’hui était un grand effort d’équipe et une première étape agréable de notre programme Le Mans 2015, mais il y a bien plus que cela encore à attendre. Toute l’équipe doit faire face à d’énormes attentes et bien géré cette course. Je tiens particulièrement à les remercier d’avance pour cela. Pour la suite, nous allons voir comment les conditions de course s’organisent.»

 

De son côté, Alexander Hitzinger, Directeur Technique du projet LMP1, poursuivait:

« Aujourd’hui, je suis juste très heureux et satisfait avec le nouveau record de qualification que la Porsche 919 hybride a atteint. Il prouve absolument que nous avons développé une voiture rapide. Et puis, je suis sûr, que maintenant, nous allons faire face à une course difficile.»

Enfin, Andreas Seidl, le Team Principal, lui, concluait:

«  Les conditions n’étaient pas facile aujourd’hui. Mais, en dépit de quelques averses en essais libres, nous avons réussi à passer à travers et à réaliser notre programme. Aujourd’hui, l’accent était mis sur la préparation de la course. Les voitures ont couru sans problème et l’équipe a fait un excellent travail. Surtout avec les voitures 17 et 18, l’interaction entre les pilotes et les ingénieurs a très bien fonctionné dans le positionnement des voitures avec un bon écart dans le trafic. Je suis également très heureux de la performance de nos nouveaux pilotes – ils ont été sur un pied d’égalité avec nos pilotes plus expérimentés en toutes circonstances et je m’en réjouis.»

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-PORSCHE-N°-18-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Jeudi-11-Juin-PORSCHE-N°-18-Photo-Max-MALKA

 

Après avoir effectué son grand retour en endurance et au Mans, l’an dernier, Porsche se présente désormais déjà dans le rôle de grandissime favori, eu égard à sa solide expérience de l’épreuve mancelle et à la qualité de sa nouvelle équipe de course bien rodée par une année de rodage en 2014.

Néanmoins, il faudra à l’équipe Porsche, battre l’autre écurie Allemande, le Team Audi qui a fait depuis plus de quinze ans du Mans sa chasse gardée, mis à part l’édition 2009 et le triomphe des 908 Peugeot!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Thierry COULIBALY -Patrick MARTINOLI

 

24 HEURES DU MANS 2015 - Equipage de la PORSCHE 919 N° 18 Romain DUMAS-NEEL JANI et Marc LIEB

24 HEURES DU MANS 2015 – Equipage de la PORSCHE 919 N° 18 Romain DUMAS-NEEL JANI et Marc LIEB

 

 LA GRILLE DE DÉPART DES 83 émes 24 HEURES DU MANS

 

1 – Dumas-Jani-Lieb (Porsche 919 Hybrid) Porsche  3’16″887

2 – Bernhard-Webber-Hartley (Porsche 919 Hybrid) Porsche 3’17″767

3 – Hulkenberg-Tandy-Bamber (Porsche 919 Hybrid) Porsche  3’18″862

4 – Di Grassi-Duval-Jarvis (Audi R18 e-tron) Audi 3’19″866

5 – Fassler-Lotterer-Treluyer (Audi R18 e-tron) Audi  3’20″561

6 – Rast-Albuquerque-Bonanomi (Audi R18 e-tron) Audi 3’20″997

7 – Wurz-Sarrazin-Conway (Toyota TS040 Hybrid) Toyota TMG 3’23″543

8 – Davidson-Buemi-Nakajima (Toyota TS040 Hybrid) Toyota TMG 3’23″767

9 – Beche-Heidfeld-Prost (Rebellion R-One) Rebellion  3’26″874

10 – Kraihamer-Abt-Imperatori (Rebellion R-One) Rebellion  3’28″930

11 – Trummer-Kaffer-Monteiro (CLM P1-AER) ByKolles  3’36″825

12 – Tincknell-Buncombe-Krumm (Nissan GT-R LM Nismo) Nissan Nismo 3’36″995

13 – Pla-Mardenborough-Chilton (Nissan GT-R LM Nismo) Nissan Nismo 3’37″291

14 – Howson-Bradley-Lapierre (Oreca 05-Nissan) KCMG 3’38″032 (1éreLMP2)

15 – Matsuda-Ordonez-Shultzhitskiy (Nissan GT-R LM Nismo) Nissan -Nismo 3’38″691

16 – Rusinov-Canal-Bird (Ligier JSP2-Nissan) G Drive  3’38″939

17 – Hirsch-Paletou-Lancaster (Gibson 015S-Nissan) Greaves  3’38″958

18 – Dolan-Turvey-Evans (Gibson 015S-Nissan) Jota Sport 3’39″004

19 – Panciatici-Chatin-Capillaire (Alpine-Nissan) Signatech 3’39″699

20 – Thiriet-Badey-Gommendy (Oreca 05-Nissan) Thiriet by TDS  3’39″805

21 – Cumming-Vanthoor-Estre (Ligier JSP2-Nissan) OAK Racing 3’40″058

22 – Chandock-Patterson-Berthon (Oreca 03R-Nissan) Murphy  3’40″690

23 – Yacaman-Derani-Gonzalez (Ligier JSP2-Nissan) G Drive  3’40″967

24 – Ragues-Webb-Amberg (Morgan Evo-Sard) Morand  3’41″250

25 – Roussel-Tung-Cheng (Morgan-Nissan) Pegasus 3’42″023

26 – Mediani-Markozov-Minassian (BR 01-Nissan) SMP  3’42″077

27 – Leventis-Watts-Kane (Dome-Nissan) Strakka  3’42″237

28 – Aleshin-Ladygin-Ladygin (BR 01-Nissan) SMP  3’42″417

29 – Sharp-Dalziel-Henemeier (Ligier JSP2-HPD) Extreme Speed 3’42″453

30 – Brown-Van Overbeek-Fogarty (Ligier JSP2-HPD) Extreme Speed  3’44″631

31 – Krohn-Jonsson-Barbosa (Ligier JSP2-Nissan) Krohn 3’44″854

32 – Bellarosa-Ibanez-Perret (Oreca 05-Nissan) Ibanez  3’45″350

33 – Nicolet-Maris-Merlin (Ligier JSP2-Nissan) OAK  3’52″843

34 – Rees-MacDowall-Stanaway (Aston Martin Vantage) Aston Martin  3’54″928

35 – Bruni-Vilander-Fisichella (Ferrari 458) AF Corse  3’55″025

36 – Dalla Lana-Lamy-Lauda (Aston Martin Vantage) Aston Martin  3’55″102

37 – Turner-Mucke-Bell (Aston Martin Vantage) Aston Martin  3’55″466

38 – Rigon-Calado-Beretta (Ferrari 458)  AF Corse  3’55″582

39 – Nygaard-Sorensen-Thiim (Aston Martin Vantage) Aston Martin  3’55″783

40 – Magnussen-Garcia-Briscoe (Chevrolet Corvette C7R) Corvette  3’55″963

41 – Lietz-Christensen-Bergmeister (Porsche 911 RSR) Manthey  3’56″618

42 – Perrodo-Collard-Aguas (Ferrari 458) AF Corse  3’56″723

43 – Shaytar-Bertolini-Basov (Ferrari 458) SMP  3’56″877

44 – Pilet-Henzler-Makowiecki (Porsche 911 RSR) Manthey 3’56″922

45 – Gavin-Milner-Taylor (Chevrolet Corvette C7R) Corvette  3’57″081

46 – Bleekemolen-Keating-Miller (SRT Viper GTS-R) Riley 3’57″836

47 – Dempsey-Long-Seefried (Porsche 911 RSR) Dempsey 3’57″842

48 – Ried-Al Qubaisi-Bachler (Porsche 911 RSR) Proton  3’58″259

49 – Griffin-Cameron-Mortimer (Ferrari 458) AF Corse  3’58″433

50 – Mann-Giammaria-Cressoni (Ferrari 458) AF Corse  3’58″695

51 – Sweedler-Bell-Segal (Ferrari 458) Scuderia Corsa  3’58″946

52 – Roda-Ruberti-Poulsen (Corvette C7-R) Larbre Compétition  3’59″522

53 – Al Faisal-Giermaziak-Avenatti (Ferrari 458) JMW 3’59″612

54 – Castellacci-Goethe-Hall (Aston Martin Vantage) Aston Martin  4’01″146

55 – Chen-Vannelet-Parisy (Porsche 911 RSR) AII  4’01″243

56 – Chen-Kapadia-Maasen (Porsche 911 RSR) AII  4’01″270

 

24 HEURES DU MANS 2015 Jeudi 11 Juin - PORSCHE N° 17 - Photo Max MALKA

24 HEURES DU MANS 2015 Jeudi 11 Juin – PORSCHE N° 17 – Photo Max MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2015-La-PORSCHE-919-N°-19-Nico-HULKENBERG-Nick-TANDY-et-Earl-BAMBER Photo Patrick MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2015-La-PORSCHE-919-N°-19-Nico-HULKENBERG-Nick-TANDY-et-Earl-BAMBER Photo Patrick MARTINOLI

 

24 H du Mans Le Mans Sport

About Author

gilles