LE MAGAZINE AUTOSPORT FRANCE TACLE LE PRÉSIDENT DE LA FFSA!

MAGAZINE AUTOSPORT FRANCE Juin 2015

MAGAZINE AUTOSPORT FRANCE Juin 2015

 

 

Dans la salle de presse des 24 Heures du Mans, on ne parle que de cela !

Cela ?

L’édito saignant paru cette semaine dans la version Française du magazine AUTOSPORT et signé de son Rédacteur-en-Chef, notre ami Pascal Dro

Lequel fustige dans son édito, Monsieur le Président de la FFSA (Fédération Française du Sport  Automobile)

Nous vous invitons à le lire tout en précisant que parmi les membres de la presse Française, nombreux sont ceux qui soutiennent et partagent son point de vue, précisant qu’à la FFSA, on se parle en s’interrogeant :

Qui t’as parlé ?  ‘Chef ‘ (Deschaux) ou… ‘CHEF-CHEF’ le véritable taulier, l’ancien brillant Président, Jacques Régis, toujours bien actif et ce, bien que vivant à l’Ile Maurice et qui chaque jour s’entretient avec ‘ P’tit Nicolas’ !!!

 

Gilles GAIGNAULT

Rédacteur-en-Chef du site autonewsinfo.com

 

Pourquoi je vote Fillon…

 

Je vous le confirme, et même si ce n’est ni l’endroit ni mon job de faire état de choix personnels, je voterai Fillon. Figurez-vous qu’avec lui, on parle de course automobile, de légende, de risques, de responsabilité personnelle et assumée. Lui, quand tu lui écris, il te répond. Tu as son numéro, il a le tien. S’il y a un problème et qu’il est dans ses attributions de la régler, il le règle. Il doit t’écrire ?

Il le fait. Fillon, c’est un homme de sensibilité, de passion automobile, qui a la tête à ce qu’il fait, pas à ce qu’il voudrait devenir.

Et puis, Fillon ne se prend pas pour quelqu’un d’autre. Il n’essaie pas d’avoir l’air intelligent ou débordé.

Mais il n’y a ni « Monsieur le Président », avec des majuscules, quand on lui écrit ou que son entourage parle de lui à l’ACO.

Et quand il y a une course, il est là. Il est présent.

Au centre des choses. Il gère un club énorme, un événement de taille mondiale et… tout reste simple. Jamais il ne refuse une poignée de main ou une conversation.

L’autre président n’a passé qu’une journée (et encore incomplète) en 2014 sur le championnat de France GT auquel il dit accorder tant d’importance. Cela fait très exactement 36 mois – correspondance faisant foi – que nous souhaitons lui parler et que cela n’est pas possible. Ce qui, en vingt-six ans de carrière, n’est arrivé ni avec Alain Prost, ni avec Johnny Hallyday, ni avec Mario Andretti, ni avec Jackie Stewart, ni avec Dan Gurney, ni avec Jacky Ickx, ni avec Pescarolo, ni avec Beltoise… ni avec personne du « métier » qui nous réunit autour d’une passion qui est toute notre vie.

On la partage, on en parle, on se parle. Tout est simple. Ce « P »résident-là évite de serrer les mains dans le hall de sa fédération, la FFSA, se fait appeler « Monsieur le Président », écrit – ou fait écrire – des textes abscons et indigestes (demandez-le nous par mail, celui sur le merveilleux nouveau championnat de France GT est mémorable !), ne connait ni ses licenciés, ni l’incroyable enthousiasme des gens qui travaillent à la fédération pour notre sport.

Nicolas Deschaux est tout sauf le président chaleureux, efficace et rassembleur dont nous avons besoin. Le sport automobile n’est pas un terrain électoral. Il appartient aux passionnés, aux gens légitimes, aux gens comme nous.

Alors, entre Pierre Fillon et Nicolas Deschaux, je vote Fillon.

 

Pascal DRO

Autosport France

 

AUTOSPORT-ARTOVLE-PASCAL-DRO-Pourquoi-je-votre-FILLON

AUTOSPORT-ARTUCLE-PASCAL-DRO-Pourquoi je vote FILLON

Evenements FFSA Magazines

About Author

gilles