24 HEURES DU MANS 2015. L’EQUIPE ALPINE SIGNATECH VISE LE PODIUM LMP2.

24-HEURES-DU-MANS-2015-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY
24-HEURES-DU-MANS-2015-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Alpine, un podium sinon rien !

Après un début de saison peu en rapport avec les ambitions du team, l’équipe Signatech Alpine, double Championne d’Europe ELMS (Endurance Le Mans Séries) chère à Philippe Sinault, attend avec impatience ces 24 heures du Mans, afin de retrouver un niveau plus compatible avec le statut de l’équipe Berrichonne.

 

 WEC-2015-SPA-ALPINE-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ALPINE-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA

 

Il est vrai que les deux premières courses 2015 du WEC (World Endurance Championship) n’ont pas été très positives pour l’équipe française, avec un abandon à Silverstone et une cinquième place en LMP2 à Spa.

Le tracé du Mans, avec notamment la fameuse ligne droite des Hunaudières, devrait se montrer plus favorable, grâce notamment à un kit aérodynamique très performant qui permet d’atteindre de hautes vitesses max sans dégrader le comportement dans les très rapides enchainements des virages Porsche.

La clé de la performance au Mans !

Avant le départ des premiers essais libres, toute l’équipe se montrait fort optimiste, visant le podium en LMP2, voire mieux, avec une place dans le top 10 au général !

 

ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT.

ELMS-2014-le-Stand-ALPINE-SIGNATECH-PHILIPPE-SINAULT. Photo Thierry COULIBALY

 

« Nous devons faire mieux ici qu’en WEC » annonce d’emblée Philippe Sinault, le boss de l’écurie Signatech.»

Et il précise :

« En effet, notre configuration aérodynamique, déjà largement éprouvée l’an dernier ici même, nous permettra de nous repositionner par rapport à nos concurrents. Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire forment un excellent trio, performant et fiable, certainement un des équipages les plus homogènes des LMP2. Après, la course est la course, on verra mais nous avons de sérieux atouts. »

Philippe Sinault, tout en faisant preuve d’une grande humilité, est très conscient des enjeux et de la qualité de son équipe.

 

 WEC-2015-SPA-ALPINE-avec-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ALPINE-avec-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA

 

Le double Champion d’Europe d’endurance ELMS, Nelson Panciatici, s’enthousiasme :

« Je suis très heureux de revenir ici, j’aime ce circuit atypique et cette ambiance unique. Les 24 heures, c’est la course dans laquelle il faut briller.  Pour en revenir à notre début de saison, il est clair que nous sommes un peu déçus. Nous ne sommes pas au niveau auquel on devrait être, mais ici, avec notre pack aéro ‘Le Mans’, il est certain que nous allons revenir aux avant-postes »  

Il nous précise :

« La voiture est équilibrée, facile à conduire dans le rapide et généralement économe en pneus. Et nous formons une équipe de pilotes hyper homogène, tous les espoirs semblent donc permis… » 

 

PAUL-LOUP-CHATIN- Equipe ALPINE-SIGNATECH

PAUL-LOUP-CHATIN- Equipe ALPINE-SIGNATECH

 

Propos confirmés par Paul-Loup Chatin :

« Toute l’équipe est parfaitement soudée autour de Philippe Sinault qui nous transmet son incroyable énergie. Il fédère, anime et manage son équipe de main de maître, et nous les pilotes, nous sommes conscients que nous sommes partie intégrante de cette équipe, certes sur le devant de la scène, mais membre comme tous les autres de cette bande de passionnés ! Pour ma part, j’adore l’endurance, je m’y trouve vraiment bien. Le fait de partager un volant donne vraiment une dimension différente, oblige de faire confiance. Bien sûr, sur un plan personnel, j’ambitionne de passer à l’échelon supérieur, le LMP1, mais le faire avec Signatech Alpine serait vraiment génial. »

 

 WEC-2015-SPA-Stand-ALPINE-NELSON-PANCIATICI-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-SPA-Stand-ALPINE-NELSON- Vincent CAPILLAIRE et Nelson PANCIATICI-Photo-Max-MALKA.

 

Vincent Capillaire, le petit nouveau du team, a les yeux qui brillent devant sa belle LMP2 :

« Le nom d’Alpine est magique en sport automobile et faire partie de cette aventure est tout simplement exceptionnel ! J’ai une chance inouïe et je tiens mon rôle le mieux possible. Mes deux équipiers sont expérimentés et toute l’équipe est très motivée et extrêmement compétente. C’est certainement la meilleure équipe possible en LMP2. Je tiens réellement à associer à mon bonheur S.O 24 (Sarthe Objectif 24) présidée par Dominique Payen, qui fédère des entreprises locales et nationales, afin d’amener des sarthois à participer aux 24 heures du Mans. L’objectif de S.O 24 est de mettre un équipage 100% sarthois au volant d’une même voiture. Aujourd’hui, c’est plus de 160 entreprises qui adhèrent au projet, j’ai donc une certaine responsabilité mais j’y crois, et je fais tout pour mériter la place de capitaine de l’équipe sarthoise », conclut Vincent avec un immense sourire.

La première hiérarchie qui sera issue de la séance qualificative de ce soir après une session de rodage libre cet après-midi, sera riche d’enseignements. Mais il est certain que la qualité de l’équipe, les performances et l’homogénéité des pilotes et la fiabilité de l’Alpine A450B, seront des atouts essentiels pour bien figurer au classement ce dimanche 14 juin à 15h00.

 

Gilles VIRMOUX

Photos :  Max MALKA- Thierry COULIBALY – Patrick MARTINOLI 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-Les-pilotes-ALPINE-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY

24 H du Mans Le Mans Sport

About Author

gilles