MA COURSE A LA VIE : LE POIGNANT TEMOIGNAGE DE FREDERIC SAUSSET

24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Frederic-SAUSSET-en-compagnie-de-René-METGE-Jean-RAGNOTTI-et-JP-JAUSSAUD-Photo-Emmanuel-LEROUX

LIVRE MZ COURSE A LA VIE de Frederic SAUSSET

 

 

Ma course à la vie : le témoignage de Frédéric Sausset.

« Si vous avez un rêve, mettez tout en œuvre avant qu’il ne soit trop tard »

Ainsi s’exprime Frédéric Sausset dans le formidable ouvrage ‘Ma course à la vie’ écrit avec l’aide de notre excellent confrère du grand quotidien sportif  l’Equipe

Un livre qui raconte une histoire terrible…

Alors qu’il est en vacances au bord de la mer, Frédéric Sausset ressent une douleur à l’épaule. Un mois plus tard, il se réveille sur un lit d’hôpital, amputé des quatre membres, victime d’une bactérie rare qui a rongé son corps.

 

24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Frederic-SAUSSET-avec-son-pere-et-sa-fille-Photo-Emmanuel-LEROUX

24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Frederic-SAUSSET-avec-son-pere-et-sa-fille-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Comment réinventer sa vie quand on est subitement privé de ses bras et de ses jambes ? Maudire l’injustice ou s’adapter à un nouveau corps ? Abandonner ou tout tenter pour rebondir ?

Dans le regard de ses proches, Frédéric a puisé une incroyable énergie. Pour survivre. Et pour construire un projet totalement fou : piloter une voiture de course et participer aux 24 Heures du Mans§

Franchement, un projet fou, insensé, impensable, IMPOSSIBLE.

Et pourtant, bel et bien en passe de se réaliser !

Il était le seul à y croire, mais il a réussi. Frédéric a su convaincre, montrer que l’on peut vivre pleinement malgré le handicap.

Assurément ce mec est EXTRAORDINAIRE, hors norme et il nous donne une leçon de vie exemplaire.

 

24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Frederic-SAUSSET-en-compagnie-de-René-METGE-Jean-RAGNOTTI-et-JP-JAUSSAUD-Photo-Emmanuel-LEROUX

24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Frederic-SAUSSET-en-compagnie-de-René-METGE-Jean-RAGNOTTI-et-JP-JAUSSAUD-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Normalement, s’il parvient à trouver les soutiens financiers nécessaires, les indispensables sponsors, Frédéric Sausset, soutenu par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) sera bien au départ dans un an de la plus belle et plus prestigieuse compétition automobile au monde, les très réputées et célèbres 24 Heures du Mans

Dans la préface signé d’un certain Sébastien Loeb, on peut lire :

Je ne peux pas toujours dire oui. Mais là… Je suis très sollicité pour apporter mon aide ou mon parrainage à des projets qui bien souvent le méritent. Malheureusement, mon travail de pilote professionnel pour Citroën me laissetrès peu de temps disponible.

Mais l’envie de Frédéric Sausset de courir les 24 Heures du Mans est tout de suite sortie du lot.

Son idée est séduisante et entraînante. Elle démontre une force de caractère incroyable. Je crois que la plupart des gens qui se seraient réveillés comme ça, sans bras et sans jambes du jour au lendemain, auraient tout laissé tomber.

Je ne me suis jamais mis à sa place. Mais comment aurais-je réagi ? Je ne sais pas. Personne ne peut vraiment le savoir.

Ce choc doit être si brutal.

Tu as le droit de renoncer, de dire c’est foutu, à quoi bon, mais, lui au contraire, régit, reprend goût à la vie, se raccroche à un projet enthousiasmant et ambitieux.

J’ai couru les 24 Heures du Mans – il s’est classé second de l’édition 2009 au volant d’une Pescarolo en compagnie de  – c’est une épreuve de très haut niveau, aux exigences incroyables.

La capacité de Fred à se battre est phénoménale. Ca méritait d’être soutenu et encouragé. »

Et Loeb, le nonuple Champion du monde, l’un des sportifs Français les plus titrés et populaires, conclut :

« Aussi quand il a tenu sa première conférence de presse, je tenais à être là, à venir au Mans depuis la Suisse, en hélico. Il m’a amené dans sa voiture pour quelques tours du circuit Bugatti. Ul a un bon coup de volant, ce qu’il faut pour faire les choses bien. J’espère surtout qu’il y prendra beaucoup de plaisir.

Franchement, j’ai été séduit et impressionné par ce beau projet »

Qu’ajouter ?

Tout est dit et bien dit.

A titre personnel, ayant été en 1985, l’homme à l’origine de l’accession en Formule 1, de Philippe Streiff, un autre grand handicapé, à la suite de son accident, survenu lors des essais privés du Grand Prix du Brésil sur le circuit de Jacarepagua à Rio de Janeiro au Brésil, le 15 mars 1989, j’ai longtemps vécu auparavant avec un pilote  dont le destin s’est subitement brisé…

C’est la raison pour laquelle, je soutiens l’initiative exceptionnelle que tente Frédéric Sausset.

 

 24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Eric-et-Jean-Pierre-JAUSSAUD-avec-Frederic-SAUSSET-Photo-Emmanuel-LEROUX


24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Eric-et-Jean-Pierre-JAUSSAUD-avec-Frederic-SAUSSET-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Un garçon rencontré le week-end dernier à Mer lors de la seconde édition des 24 Heures karting Jrean-Pierre Jaussaud.

Fred ?

Un mec qui mérite à 1000% de réussir son pari, tant il dégage une volonté EXCEPTIONNELLE qui le fera nous n’en doutons pas, REUSSIR dans son entreprise de participer aux 24 Heures du Mans 2016.

Avec à ses côtés, un pilote chevronné, habitué de l’épreuve, le Solognot Christophe Tinseau.

Cette saison, Frédéric Sausset continue de faire  ses gammes et poursuit son apprentissage dans le très réputé Championnat VdeV Endurance Séries, la discipline que dirige Eric Van de Vyver

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Emmanuel LEROUX

 

 24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Jean-RAGNOTTI-et-Frederic-SAUSSET-Photo-Emmanuel-LEROUX


24-HEURES-KARTING-Jean-Pierre-JAUSSAUD-Mer-6-et-7-juin-Jean-RAGNOTTI-et-Frederic-SAUSSET-Photo-Emmanuel-LEROUX

Livres Livres

About Author

gilles