WSBK 2015 A PORTIMAO : SUPERBE VICTOIRE DE CLUZEL EN SUPERSPORT. DOUBLÉ ANNONCÉ DE REA EN WSBK

REA PASSE SYKES SOUS UNE PLUIE BATTANTE

REA PASSE SYKES SOUS UNE PLUIE BATTANTE

 

On a donc commencé par la première manche de WSBK, le Supersport roulera ensuite, puis viendra la seconde manche WSBK.

Première manche donc, les verts sont seuls eu monde.

Dès le premier tour, Rea est repassé deuxième derrière Sykes.

Se passant et se repassant à plusieurs reprises, mais seuls.

La pluie a commencé à tomber à six tours de l’arrivée et tout le monde est passé par les stands monter les pneus pluie, les écarts étaient déjà importants, ils vont devenir démentiels.

Avant l’arrivée de la pluie, la Ducati de Chaz Davies n’est « qu’à » quatre secondes des verts, on peut encore dire qu’il est dans la course.

 

CHAZ DAVIES

CHAZ DAVIES

 

Derrière, une fopis les pneus pluie passés, la Ducati de Giugliano à 25 secondes, Guintoli est cinq mais à 27 secondes, les deux Suzuki de Lowes et De Puniet ont pris une minute dans les dents, les deux Aprilia, Torres à 58 secondes, Haslam (après crash alors qu’il était quatre) à soixante deux secondes, bref, ce n’est plus une course mais le tir aux pipes de la fête à neuneu !

Rea finit par passer définitivement devant, venu de la huitième place, il avait chuté assez lourdement la veille durant les qualifs, il finit d’ailleurs par coller dix secondes à Tom Sykes dans les deux derniers tours, Sykes qui, sur sol mouillé, l’a laissé partir et l’écart final est très lourd.

C’est la neuvième victoire de Rea cette saison, sur quatorze manches courues, et encore, on a un doute sur les deux victoires de Sykes à Donington où le jeune Rea a peut-être rendu un peu la main, il est nord irlandais, autrement dit angliche colonisé,  et une victoire anglicho-angliche à Donington était importante pour la marque.

On sait, on l’a dit, que si Kawasaki respecte totalement les règles du WSBK, le groupe vert n’en respecte en rien l’esprit et ces motos qui devraient- être proches de la moto de série sont des engins quasi prototypes qui coûtent de véritables fortunes.

Du coup les courses manquent d’intérêt, pour le public bien sûr, mais aussi pour d’autres marques qui viendraient bien rouler en WSBK (Yamaha entre autres) mais qui ne le feront que lorsque l’on roulera à armes égales.

 

HASLAM EN PERDITION

HASLAM EN PERDITION

 

On croit savoir aussi que chez Aprilia, on se pose de grosses questions, Haslam a plutôt bien débuté la saison, en seconde place au général, et petit à petit, il disparaît, sa chute dans cette première manche ne va pas améliorer son image de marque ou ses performances, mais qui mettre à sa place ?

Le retour de Melandri, qui crie sa misère en MotoGP est semble t’il exclu, et surtout les perfs des motos sont à dache des vertes.

La Dorna, qui gère le WSBK, si prompte à changer les règlements en MotoGP au point qu’il ya maintenant deux ou trois modèles de motos au départ avec des règles différentes, va-t-elle laisser Kawasaki se jouer ainsi d’un très beau sport, de le pourrir à souhaits et en bref d’en faire disparaître la substantifique moelle ?

Dommage.

Cette course 1 de Portimao, à part cette lutte dérisoire d’un Sykes totalement dépassé pour empêcher son jeune coéquipier Rea de l’emporter, a été totalement soporifique.

La pluie a été le seul élément qui est venu mettre un peu d’animation dans cette course gagnée d’avance.

Résultat manche 1 WSBK Portimao 2015:

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/POR/SBK/001/CLA/Results.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

 

SUPERSPORT: CLUZEL DANS LE DERNIER TOUR!

 

 

En Supersport,  Jules Cluzel est parti de la pole, et l’intouchable Sofuoglu (Kawasaki !) a un peu raté son départ au point d’être, dans les premiers tours, troisième à plus d’une seconde du pilote français.

Le jeune pilote turc a bouffé son retard à raison de deux dixièmes par tour, commençant par passer l’américain Jacobsen, puis revenant de façon infernale, au même rythme, sur le pilote français.

Sofuoglu est passé en tête à six tours de l’arrivée, en continuant de coller deux dixièmes par tour à un Jules Cluzel qui s’est bien battu, mais là encore, contre le talent, car les pilotes Kawasaki qui pulvérisent ces championnats ont du talent, beaucoup de talent, et les motos dont on a déjà parlé, il n’y a pas grand-chose à faire.

Jacobsen est à ce moment à sept secondes des deux pilotes de tête, autrement dit, ce sera un podium très élargi !

 

CLUZEL A QUARANTE POINTS DE SOFUOGLU

CLUZEL A QUARANTE POINTS DE SOFUOGLU

 

Cluzel parvient à stabiliser l’écart à trois dixièmes de secondes, il revient sur son adversaire turc, on est dans les deux derniers tours, mais Sufuoglu remet du gaz, Cluzel lui colle la roue arrière, le passe, dernier tour il reste devant, et bien devant!

L’orgueil et le talent ont payé, enfin !

Depuis sa victoire à Phillip Island, Jules avait vu passer Sofuoglu devant lui à chacune des cinq manches suivantes, le Thaï Wilairot, aujourd’hui sixième au général, l’emportant en Thaïlande… devant Sofuoglu et Cluzel.

Voilà c’est fait, Jules est encore très loin de Sofuoglu au général (quarante points) mais ça fait quand même un gros bien au moral et au cœur.

Classement de la course SSP Portimao 2015

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/POR/SSP/001/CLA/Results.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

Classement général SSP après Portimao 2015: 

1. K. SOFUOGLU KAWASAKI 150
2. J. CLUZEL MV AGUSTA 110
3. P. JACOBSEN HONDA 95
4. L. ZANETTI MV AGUSTA 81
5. G. REA HONDA 67
6. K. SMITH HONDA 56
7. R. ROLFO HONDA 54
8. R. WILAIROT HONDA 46
9. M. FACCANI KAWASAKI 36
10. A. BALDOLINI MV AGUSTA 33
11. C. GAMARINO KAWASAKI 31
12. M. CARDENAS HONDA 30
13. F. MENGHI YAMAHA 24
14. D. SCHMITTER KAWASAKI 24
15. R. RUSSO HONDA 23
16. L. MAHIAS KAWASAKI 22
17. K. RYDE YAMAHA 16
18. R. WILAIROT HONDA 11
19. L. STAPLEFORD TRIUMPH 10
20. S. HORNSEY TRIUMPH 9
21. K. WAHR HONDA 8
22. N. TUULI YAMAHA 7
23. M. RAMIREZ HONDA 7
24. G. SCOTT HONDA 7
25. A. REID HONDA 6
26. D. KRAISART YAMAHA 5
27. A. WAGNER KAWASAKI 5
28. A. IVANOV YAMAHA 3
29. L. MORCIANO HONDA 2
30. M. PRAIA HONDA 1
31. K. CLARKE HONDA 1

A noter que le Français, Lucas Mahias n’a pas roulé Portimao, il n’a plus de moto, le directeur de son team a disparu et Kawasaki a cessé de fournir le team!

 

WSBK SECONDE MANCHE: REA BIEN SÛR

 

Piste sèche.

Sykes, qui part donc deux, passe tout de suite Giugliano qui voit évidemment s’éloigner son espoir de première victoire à toute vitesse…

Rea, parti huit,  est quatre dès le premier tour, il passe Davies et se retrouve trois, Guintoli est sept.

Ecart entre les trois premiers, deux dixièmes!

Puis Giugliano et Rea passent Sykes, le pilote italien de ducati est en tête, devant quatre anglais, rea (Kawa), Sykes (Kawa), Davies (Ducati), Haslam(Aprilia).

Ce qui change un peu tout de même, de voir du rouge devant, en tous cas autre chose que du vert!

Sykes repasse Rea pour la deuxième position, certes on n’a fait que cinq tours, mais de la bagarre sur cinq tours, c’est du nanan.

Il y a un demi dixième entre les deux verts, la haine de Sykes est presque palpable…

Il veut battre ce jeune coq de Rea, ça tourne à l’obsession!

Mais rien n’y fait, le jeune coq en question repasse deuxième…

Et il attaque et passe Giugliano, bref un joli « bis repetita » annoncé est en train de se mettre en place, mais bon, ne boudons pas notre plaisir, neuf tours de bagarre au total, avant que Rea prenne le lead devant l’Italien, c’était sympa.

 

REA PASSE GIUGLIANO, QUI FINIRA DEUXIEME

REA PASSE GIUGLIANO, QUI FINIRA DEUXIEME

 

Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre la fin de la manche…

Sykes passe Giugliano comme prévu, on est à la mi course.

Toujours comme prévu, Rea colle trois secondes à Sykes, Giugliano n’est que deux dixièmes derrière, il y a peut être quelque chose à tenter, enfin, pour finir deuxième!

Ce qu’il fait, une Ducati entre les Kawa, ce serait une révolution et encore des points perdus pour Sykes, qui en avait déjà plus de cent de retard sur son coéquipier!

 

GIUGLIANO DEUXI7ME

GIUGLIANO DEUXIEME

 

Et puis Haslam passe aussi Sykes, puis Davies, une sorte d’hallali.

Torres, Guintoli et Van der Mark lui fondent dessus, le passent sans aucun problème, fin de course effroyable pour l’ex champion du monde, vraiment très ex!

Victoire de Rea, cinq secondes devant Giugliano, dont c’est le meilleur résultat cette saison, Rea colle aussi sept secondes à Haslam, Van der Mark a passé son coéquipier Guintoli dans le dernier tour et finit cinq, Sykes est huit, ce n’était pas le jour des vieux à Portimao!

Quatrième doublé de Rea sur sept courses en 2015!

Sykes a certes piqué la deuxième place au général à Haslam, mais il est à 124 points de Rea!

 

Résultat manche deux WSBK 2015 Portimao

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/POR/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=c4ca4238a0b923820dcc509a6f75849b

Classement général WSBK 2015 après Portimao

1. J. REA KAWASAKI 330
2. T. SYKES KAWASAKI 206
3. L. HASLAM APRILIA 199
4. C. DAVIES DUCATI 184
5. J. TORRES APRILIA 131
6. S. GUINTOLI HONDA 113
7. M. BAIOCCO DUCATI 88
8. M. VD MARK HONDA 85
9. L. MERCADO DUCATI 85
10. A. LOWES SUZUKI 80
11. D. GIUGLIANO DUCATI 73
12. A. BADOVINI BMW 63
13. N. TEROL DUCATI 54
14. R. RAMOS KAWASAKI 47
15. D. SALOM KAWASAKI 42
16. L. CAMIER MV AGUSTA 40
17. X. FORES DUCATI 38
18. R. DE PUNIET SUZUKI 22
19. S. BARRAGÁN KAWASAKI 17
20. T. BAYLISS DUCATI 15
21. M. FABRIZIO DUCATI 13
22. S. BARRIER BMW 10
23. C. PONSSON KAWASAKI 7
24. I. TOTH BMW 5
25. G. RIZMAYER BMW 3
26. N. CANEPA KAWASAKI 3
27. L. PEGRAM EBR 2
28. J. METCHER KAWASAKI 2

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK

 

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis