GT TOUR FFSA. VICTOIRE DE LA FERRARI SPORT GARAGE DE CAYROLLE SANTAMATO LEMERET

GT-TOUR-2015-SPA-La-FERRARI-SPORT-GARAGEvictorieuse

 

SPA, Course 1 : Nouveau succès pour Sport Garage !

 GT-TOUR-2015-SPA-LE-PODIUM-DE-LA-1ére-course


GT-TOUR-2015-SPA-LE-PODIUM-DE-LA-1ére-course

 

Troisième victoire de la saison pour l’équipe Sport Garage à l’issue de la première course du week-end disputée ce samedi à Spa-Francorchamps, théâtre de la troisième manche du Championnat de France FFSA GT Tour.

L’équipage formé du ‘ régional ‘ de l’étape Ardennaise, le Belge Stéphane Lémeret, associé au duo Français Arno Santamato et Eric Cayrolle signe leur deuxième succès de la saison, et aussi un quatrième podium consécutif !

Le trio confirme ainsi sa main mise et son leadership au classement provisoire du Championnat 2015.

IMSA Performance-Matmut grimpe sur la deuxième marche avec Raymond Narac, Olivier Pernaut et Sébastien Dumez, tandis que le Team Duqueine obtient la troisième place dans les derniers instants de la course avec Gilles Duqueine, Anthony Beltoise et Pierre Combot.

A domicile, l’équipe Belge Boutsen Ginion Racing s’impose dans le Gentlemen Challenge, avec Karim Ojjeh et Olivier Grotz.

Le film de la course.

 GT-TOUR-2015-SPA-La-PORSCHE-STRATEGIC-.

GT-TOUR-2015-SPA-La-PORSCHE-STRATEGIC-.

 

Sous le soleil, l’écurie StratégiC d’Yves Courage profite de sa deuxième pôle de la saison, avec un excellent départ de Nicolas Misslin. A bord de la Porsche N°17, il est suivi de Pierre Combot dans le baquet de l’une des Ferrari-Duqueine, la N°8 et Olivier Pernaut de la Porsche IMSA Performance-Matmut, Championne de France en titre avec son N°1.

Les premiers virages sont animés mais se passent sans encombre. Eric Debard et sa Ferrari du Team AKKA-ASP N°16, en profite pour passer du huitième au quatrième rang, devançant Stéphane Lémeret avec une autre Ferrari, la N°6 de Sport Garage n°6.

Lémeret, le ‘ local ‘ qui, devant son public, et une piste qu’il connait naturellement parfaitement, trouve vite l’ouverture dès le deuxième tour. Il gagne encore une position dans la boucle suivante, Pierre Combot étant au ralenti durant quelques secondes.

 

 GT-TOUR-2015-SPA-La-PORSCHE-STRATEGIC-.

GT-TOUR-2015-SPA-La-PORSCHE-STRATEGIC-.

 

En tête, Nicolas Misslin doit défendre son statut de leader, d’abord devant Olivier Pernaut puis Stéphane Lémeret. Il y parvient durant le premier quart d’heure, avant de s’incliner aux Combes devant Lémeret. Le Belge ne tarde pas à s’échapper alors que plusieurs concurrents écopent d’un drive-through, pour non -respect de la ligne de course !

Parmi les principaux prétendants, la Ferrari de Philippe Giauque ou encore l’Audi de David Hallyday, toutes deux à la lutte pour la cinquième place avant leur pénalité.

Stéphane Lémeret s’est concocté une petite avance au moment d’aborder les premiers changements de pilotes obligatoires. Il précède alors Nicolas Misslin, Olivier Pernaut et Pierre Combot, Eric Debard et Maxime Piallat étant déjà relégués à des longueurs plus conséquentes.

Compte tenu des handicap-temps, le Team Duqueine ressort en tête avec désormais… le patron Gilles Duqueine au volant. Il est suivi par le rapide Sacha Bottemanne, suivi d’Eric Cayrolle et de Raymond Narac.

A l’attaque, Bottemanne passe en tête, mais reçoit assez rapidement, un stop & go pour non-respect du temps imparti dans les stands !

 

 GT-TOUR-2015-SPA-arret-ravitaillement-de-la-FERRARI SPORT GARAGE de CAYROLLE SANTAMATO LEMERET


GT-TOUR-2015-SPA-arret-ravitaillement-de-la-FERRARI SPORT GARAGE de CAYROLLE SANTAMATO LEMERET

 

Il possède toutefois une marge de près de dix secondes avant d’observer cette pénalité. Cayrolle ayant pris l’avantage sur Duqueine, il hérite ainsi des commandes de l’épreuve. Régulier, il consolide sa première place, alors que Duqueine, en proie à quelques coupures, doit abdiquer devant Raymond Narac puis… Sacha Bottemanne, troisième malgré la pénalité infligée à sa Porsche !

La cadence est élevée et les deuxièmes arrêts au stand arrivent rapidement. La hiérarchie semble pourtant bien dessinée :

Sport Garage conserve son premier rang alors qu’IMSA Performance-Matmut et StratégiC ressortent côte à côte dans la pit-lane !

 

GT-TOUR-2015-SPA-La-FERRARI-SPORT-GARAGEvictorieuse

GT-TOUR-2015-SPA-La-FERRARI-SPORT-GARAGE victorieuse

 

Arno Santamato n’est pas inquiété, tandis que Sébastien Dumez semble en mesure de contenir Benjamin Lariche. Anthony Beltoise tente quant à lui de remonter. Et, coïncidence ou non, son esprit combatif va finir par payer car Lariche reçoit dans les derniers instants, un drive-through pour non-respect de la ligne de course et le podium s’envole donc pour StratégiC !

Après 1h30, Sport Garage coupe finalement la ligne d’arrivée en vainqueur, pour la troisième fois cette saison. Stéphane Lémeret, Eric Cayrolle et Arno Santamato sont en pleine confiance et ils le démontrent à nouveau en devançant, de manière intraitable, la Porsche IMSA Performance-Matmut de Raymond Narac, Olivier Pernaut et Sébastien Dumez, ainsi que l’une des Ferrari du Team Duqueine d’Anthony Beltoise, Pierre Combot et Gilles Duqueine.

Auteur d’un sans-faute, le trio Panis-Debard-Barthez, termine, lui, au pied du podium avec la Ferrari AKKA-ASP N°16.

Malgré sa pénalité en début de course, le Sébastien Loeb Racing complète le quinté avec l’équipage Parisy-Hallyday-Gaillard.

Dans le Gentlemen Challenge, le Boutsen Ginion Racing, l’emporte à domicile avec la BMW Z4, laquelle était confiée à Karim Ojjeh et Olivier Grotz. Le duo devance la 911 GT3 R du Porsche Lorient Racing de Loger-Mouez-Ancel et l’Audi du Team Speedcar  du tandem Goujat-Petit.

 

 LES RÉACTIONS

 GT-TOUR-2015-SPA-Olivier-PERNAUT-Team-IMSA-PORSCHE.


GT-TOUR-2015-SPA-Olivier-PERNAUT-Team-IMSA-PORSCHE.

 

Stéphane Lémeret, 1er Course 1 (Ferrari Sport Garage N°6, avec Eric Cayrolle et Arno Santamato) :

« C’est extraordinaire ! On part 5éme sur la grille, avec douze secondes de handicap-temps et on gagne avec vingt-cinq secondes d’avance. Je pense que c’est la moyenne des trois pilotes qui a fait la différence. On peut compter sur une très bonne voiture, puis surtout on ne fait pas de bêtises. Mais c’est quand même dingue. Cela fait quatre podiums d’affilée ! On ne peut plus se cacher au championnat. Moi, je n’avais signé que pour quatre courses, je ne pouvais pas aller au-delà. Mais maintenant, je vais tout faire pour continuer. »

Et il ajoutait :

«  Quant au fait de gagner en Belgique, à domicile, c’est génial, évidemment. J’ai fait trois secondes places aux 24 Heures de Spa, mais je n’avais remporté de victoire ici dans un championnat d’un si haut niveau. Cela fait très, très plaisir ! »

Olivier Pernaut, 2éme Course 1 (Porsche IMSA Performance-Matmut N°1, avec Raymond Narac et Sébastien Dumez) :

« C’est top de faire un podium ici, sur ce superbe circuit de Spa. On continue notre série d’un podium par week-end (3éme à Lédenon et 3éme de la course 3 au Mans), on est très régulier. Cela a été une belle course et une belle bagarre avec la Porsche de StratégiC. Ça s’est joué à pas grand-chose. Finalement, ils ont été pénalisés, c’est dommage pour eux, mais ça ne change rien pour nous. Sébastien n’avait pas roulé depuis longtemps, moi je découvre le team et la voiture, on monte en puissance petit à petit, c’est bien. Mon père ? Oui, il était dans les tribunes. C’est la première fois qu’il vient me voir. C’est cool. On peut dire qu’il m’a porté chance. Il adore ça, les courses. C’est une vraie passion familiale ! »

Gilles Duqueine, 3éme Course 1 (Ferrari Team Duqueine N°8, avec Pierre Combot et Anthony Beltoise) :

« C’est notre premier podium de la saison. On est très satisfait qu’il arrive. Le point négatif, c’est qu’on a eu deux problèmes techniques. Pierre a mis en route son limiteur par erreur, ça nous a fait perdre quatre secondes. Moi, j’ai eu un souci avec mon système de conduite qui a entrainé plusieurs coupures moteur. On a perdu au moins trente secondes au total et c’est vraiment dommage que cela arrive sur cette course-là. Néanmoins, on attrape le podium. Pierre et Antho ont fait de supers relais. Pierre, on l’a appelé à la dernière minute pour remplacer Roland Bervillé. Il s’est vraiment bien adapté. Il remplit son contrat à 100%. Moi-même, je me suis rarement senti aussi bien. En plus, à cause de nos problèmes techniques, on n’a pas changé nos pneus, on aura donc un train neuf pour la seconde course dimanche, où l’on visera clairement un nouveau podium »

C’est Mike Parisy qui s’élancera de la pole de la deuxième course

 

Soleen RIOU

Photos : GT TOUR

 

GT-TOUR-2015-SPA-6-juin-Le-depart

GT-TOUR-2015-SPA-6-juin-Le-depart de la 1ére course

GT Tour

About Author

gilles