24 HEURES DU MANS 2015. APRES LA JOURNÉE TEST : ALLEMAGNE, 1- JAPON, 0

TOYOTA-N°2-devant-AUDI-N°8-Photo-Max-MALK

 

 

PORSCHE-N°-17-la-plus-rapide-avec-BRANDON-HARTLEY-Photo-Max-MALKA

PORSCHE-N°-17-la-plus-rapide-avec-BRANDON-HARTLEY-Photo-Max-MALKA

 

Constat brut, brutal même, mais les chiffres sont têtus. Le verdict de la piste ne ment pas et l’ouverture de la grande quinzaine du Mans s’est soldée par une domination hégémonique des prototypes allemands.

Porsche et Audi ont trusté les six premières positions, Brendon Hartley, au volant de la 919 Hybrid numéro 17, battant même, en 3’21’’061, le temps de la pole position de 2014 et réalisé, à l’époque, par Toyota !

A l’époque, le chrono de référence avait été de 3’21’’789 et le meilleur chrono de la 1ére des deux Porsche 919, la N° 20 de …3’23 »157

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-TOYOTA-TS040-N°1-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-TOYOTA-TS040-N°1-Max-MALKA

 

Alors, retrouver au soir de cette journée des premiers essais 2015, la première Toyota, à plus de quatre secondes, ne constitue pas une énorme surprise.

Juste une confirmation des résultats des deux premières manches du Championnat WEC, à Silverstone et à Spa-Francorchamps, ces dernières semaines.

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-NISSAN-dans-la-DUNLOP-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-NISSAN-dans-la-DUNLOP-Photo-Max-MALKA

 

Et que dire de Nissan qui ne soit pas blessant ?

Euh, bon… La voiture a un look spectaculaire…

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-NISSAN-a-la-sortie-de-la-DUNLOP-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-NISSAN-a-la-sortie-de-la-DUNLOP-Photo-Max-MALKA

 

Mais, franchement, la quantité de travail à accomplir pour éviter une humiliation complète, dans moins de deux semaines, tient de la construction des pyramides !

Le constat visuel au passage de la chicane Dunlop s’avère cruel :

Là, où les Audi R18 enroulent sans broncher, comme sur des rails, imitées, mais un poil moins vite, par les Porsche 919 et les Toyota TS040, les nouvelles Nissan NISMO GT-R LM, sautent sur le premier vibreur et rebondissent comme des ballons, jusqu’au virage suivant…

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-NISSAN-N°22-de-PLA-MARDENVOROUGH-CHILTON-Photo Thierry COULIBALY


24-HEURES-DU-MANS-2015- Au virage d’ARNAGE, la NISSAN-N°22-de-PLA-MARDENVOROUGH-CHILTON-Photo Thierry COULIBALY

 

Sans parler du freinage d’Arnage, où elles ‘lèvent la patte’ arrière droite, telles des Renault Clio au Tour de Corse !

Avec un pareil engin, tourner en 3’43’’, comme l’a fait le très expérimenté et rapide Olivier Pla, relève très sincèrement de … l’exploit !

Observateur avisé – il couvre les 24 Heures du Mans pour la 40ème fois -, Gilles Gaignault en convenait :

« Aussi doué, aussi talentueux soit-il, Olivier ne pourra pas faire de miracles »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-preliminaure-DARREN-COX-et-BEN-BOWLBY-Team-NISSAN-NISMO-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015- 31 mai : Test-préliminaire-Darren COX- le Team principal devenu plus humble plus réservé que Andy PALMER il y a un an… avec le concepteur du projet Ben -BOWLBY- Team-NISSAN-NISMO-Photo-Max-MALKA

 

Comment ne pas repenser, alors, à la fanfaronnade d’Andy Palmer – l’ex-patron du projet Nissan -, il y a juste un an :

« Nous n’allons pas au Mans pour faire de la figuration. Croyez-moi, je pense que cette voiture est destinée à rester dans les annales et qu’elle sera l’une de celles dont on se souviendra longtemps, non seulement parce qu’elle aura gagné Le Mans mais aussi, parce qu’elle remet au goût du jour, la vraie vocation de Nismo en tant que lien, entre la victoire sur la piste et le succès sur la route. »

 

24 HEURES DU MANS 2015  Affiche

 

La GT-R LM a beau figurer en tête de l’affiche de la 83ème édition des 24 Heures du Mans, il est fort peu probable que Carlos Ghosn, le big boss de l’alliance Renault-Nissan, goûte très longtemps une plaisanterie aussi ruineuse, tant en termes de budget que d’image. Darren Cox, l’actuel team principal, l’a bien compris et se montre beaucoup plus modéré et humble, reconnaissant le gouffre qui sépare les Nissan des cadors de la discipline..

Cessons le feu sur l’ambulance…

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-NISSAN-passera-t-il-la-ligne-d-arrivee-le-imanche-14-Juin-prochain-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-NISSAN-passera-t-il-la-ligne-d-arrivee-le-imanche-14-Juin-prochain-Photo-Max-MALKA

 

Cette journée test a surtout été marquée par l’assaut de performances des Porsche et des Audi, dans un laps de temps très court.

Contrariés par une météo digne d’un dimanche de Toussaint, les teams, n’ont, finalement, réellement profité que d’environ une heure par séance (le matin et l’après-midi) pour tester leurs machines.

Qui plus est, sur une piste sale. Dans ces conditions, les chronos enregistrés, augurent, c’est certain, une chute des records, pour peu que le ciel se montre clément à partir du 10 juin.

 

2015 - BENOIT-TRELUYER-Photo-Max-MALKA

2015 – BENOIT-TRELUYER-Photo-Max-MALKA

 

Impression qui corrobore les propos de Benoit Tréluyer, triple vainqueur des 24 Heures Mans avec Audi, ces dernières années :

« La bagarre qui se prépare, principalement contre Porsche, va, sans doute, nous amener à battre les records du circuit. En qualifications comme en course. »

Une bataille dont la France, est, évidemment, absente au niveau des constructeurs.

Elle existe, heureusement, grâce à ses pilotes: Audi et Porsche comptent, au sein de leurs troupes respectives, des tricolores, déjà tous vainqueurs de l’épreuve Sarthoise !

Qu’il s’agisse de Romain Dumas, de Benoit Tréluyer ou de Loïc Duval, tous ont déjà gagné Le Mans au moins une fois.

Et, tous avec Audi !

 

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-ALPINE-SIGNATECH-quittant-son-stand-avec-Nelsn-PANCIATICI-Photo-Thierry-COULIBALY


24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-ALPINE-SIGNATECH-quittant-son-stand-avec-Nelsn-PANCIATICI-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Absente de la catégorie reine, le LMP1, la France est par contre bien représentée dans la division inférieure.

Alpine, Ligier et Oreca, tiennent le haut du pavé en LMP2.

Mais ils n’ont pas les moyens d’aller plus haut que cette Ligue 2 des 24 Heures du Mans.

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-Stand-LIGIER-OAK-Racing-Photo-DPPI

24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-Stand-LIGIER-OAK-Racing-Photo-DPPI

 

Dommage. Et dommageable aussi pour l’épreuve qui aurait tout à gagner, au moins en retombées médiatiques nationales, avec un nouveau défi français d’envergure, type Renault sur la base d’Alpine.

Néanmoins, pour imaginer cela, il faudrait que Carlos Ghosn, tire un trait sur la Formule 1 et/ou sur le projet Nissan au Mans.

C’est loin d’être gagné !

 

TOYOTA-N°2-devant-AUDI-N°8-Photo-Max-MALK

24 HEURES DU MANS 2015 – TOYOTA-N°2-devant-AUDI-N°8-Photo-Max-MALKA

 

Pour l’heure, cette 83ème édition des 24 Heures du Mans s’annonce somptueuse !

Audi, Porsche,Toyota et le superbe plateau des GT vont offrir un spectacle de haute volée, bien plus à même de tenir le public en haleine que  les insipides Grands Prix de F1 actuels …

Le délicieux avant-goût donné par cette répétition du 31 mai a fait monter l’impatience d’être au samedi 13 juin.

 

François DAURE

Photos : Max MALKA et Thierry COULIBALY

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-Les-GT-dans-la-ligne-droite-des-stands-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-Les-GT-dans-la-ligne-droite-des-stands-Max-MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-plus-rapide-des-trois-AUDI-la-N°-9-de-ALBUQUERQUE-BONANOMI-et-RAST-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2015-Test-31-Mai-La-plus-rapide-des-trois-AUDI-la-N°-9-de-ALBUQUERQUE-BONANOMI-et-RAST-Photo-Max-MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ORECA-05-Equipe-THIRIET-Max-MALKA.


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-ORECA-05 LMP2 -Equipe-THIRIET- Photo Max-MALKA.

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-Les-GT-au-virage-du-raccordement-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-Les-GT-au-virage-du-raccordement-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-LIGIER-Team-EXTREME-SPEED-N°30-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-LIGIER-Team-EXTREME-SPEED-N°30-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-La-REBELLION-N°12-de-Nicolas-PROST-Mattias-BECHE-et-Nick-HEIDFELD-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-La-REBELLION-N°12-de-Nicolas-PROST-Mattias-BECHE-et-Nick-HEIDFELD-Max-MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-VIPER-Team-SRT-RILEY-Thierry-COULIBALY.


24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-VIPER-Team-SRT-RILEY-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-PORSCHE-911-RSR-Team-MANTHEY-N°92-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-PORSCHE-911-RSR-Team-MANTHEY-N°92-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-FERRARI-N°51-SCUDERIA-AF-CORSE-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2015-TEST-FERRARI-N°51-SCUDERIA-AF-CORSE-Thierry-COULIBALY

24 H du Mans Le Mans

About Author

gilles