RALLYE DE TUNISIE 2015 : JOUR 5, RODRIGUEZ (YAMAHA) ET LES SSV VAINQUEURS

 

HELDER RODRIGUEZ ET LES SSV,LES HÉROS DU RALLYE DE TUNISIE

HELDER RODRIGUEZ ET LES SSV,LES HÉROS DU RALLYE DE TUNISIE

 

La description sommaire de cette étape par l’organisation.

ETAPE 5 : ZARCINE – STAR WARS

LIAISON : 66KM – SPECIALE : 206KM – TRANSFERT LIBRE : 40KM

 

 

STAR WARS, DÉCORS EN PLEIN DÉSERT

STAR WARS, DÉCORS EN PLEIN DÉSERT

Départ sur le chott El Jerid, la spéciale débute dans des paysages lunaires très spécifiques à la Tunisie.

S’enchaînent quelques pistes roulantes, des dunettes et de la navigation.

Après le franchissement d’une dernière dune, c’est l’arrivée sur le décor du film Star Wars proche de Tozeur….si la force est avec vous !

Mais ce dernier jour a été un nouvel enfer, avec un énorme vent chargé de sable et de poussière brûlant, qui a été terminée au CP2, la visi devenait vraiment dangereuse.

Mais on quand même fait une arrivée, mais ce rallye de Tunisie 2015 est fini.

Difficilement, c’est tout à l’honneur des finisseurs d’être allé au bout, parfois avec de très lourdes pénalités.

En autos, le Desert One de Baud et Serre a gagné l’étape, deux minutes devant le SSV de Pinchedez, quatre minutes devant l’autre SSV de Garrouste.

 

BAUD ET SERRE

BAUD ET SERRE

 

Le buggy VW de Martin, sixième de la spéciale à douze minutes du vainqueur, garde donc sa troisième place au général, derrière les deux SSV, les écarts qui se sont accumulés les jours précédents permettent largement de perdre quelques minutes !

 

PINCHEDEZ ET BRUCY,VAINQUEURS

PINCHEDEZ ET BRUCY,VAINQUEURS

 

Cela dit, l’histoire gardera cette révolution, un, et même deux SSV gagnent un rallye raid de niveau de championnat du monde.

Avec même des franchissements extrêmes et une navigation très sévère.

Le regretté Roger Couderc, il a disparu il ya trente ans, surnommé le seizième homme sur les terrains d’ovalie, celui qui m’a fait aimer le rugby et la TV, dont le cri de guerre était « Allez les petits »  avait donc encore raison! 

A moto, Botturi est revenu, on se souvient qu’il avait dû abandonner lors de la spéciale la plus dure du rallye à cause de la chaleur.

BOTTURI TERMINE EN BEAUTÉ

BOTTURI TERMINE EN BEAUTÉ

 

Il a donc repris le guidon, avec bien sûr les pénalités prévues, 121 heures, c’est colossal !

Mais foutu pour foutu, autant mettre du gaz et en cette cinquième journée, il a roulé avec son coéquipier Rodriguez, vainqueur du rallye vu son avance sur le reste de la meute.

Ils ont fini un et deux, sur leurs Yamaha 450, devant une ribambelle de KTM, emmenée par l’Italien Rivolti.

 

LA KTM DE RIVOLTI

LA KTM DE RIVOLTI

 

Bref, en beauté.

Ce rallye de Tunisie est on l’a dit un « rebirth », une renaissance au sens génétique du terme.

C’était important pour le pays pour qui le tourisme et le désert sont une richesse considérable, c’est fait.

 

LES VAINQUEURS

LES VAINQUEURS

 

HELDER RODRIGUEZ ET SON TEAM

HELDER RODRIGUEZ ET SON TEAM

 

Dans la douleur pour pas mal de participants, la météo a transformé en piège infernal un tracé parfois compliqué dans les cordons de dunes devenus des avaleurs d’autos et de motos.

Mais la Tunisie existe à nouveau et c’est une vraie bonne nouvelle.

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/CAPTAIN NOWHERE

 

Résultat spéciale jour cinq Rallye de Tunisie 2015 autos

http://webdocs.npo.fr/Site/rallyetunisie/Classement_ZARCINE_STAR_WARS_SpecialAUTO.pdf

Classement général autos Rallye de Tunisie 2015

http://webdocs.npo.fr/Site/rallyetunisie/Classement_ZARCINE_STAR_WARSAUTO.pdf

Résultat spéciale jour cinq Rallye de Tunisie 2015 motos

http://webdocs.npo.fr/Site/rallyetunisie/Classement_ZARCINE_STAR_WARS_SpecialMOTO.pdf

Classement général motos Rallye de Tunisie 2015

http://webdocs.npo.fr/Site/rallyetunisie/Classement_ZARCINE_STAR_WARSMOTO.pdf

 

About Author

jeanlouis