24 HEURES DU MANS. LOIC DUVAL DE RETOUR EN SARTHE

 

 

 WEC-2014-SAO-PAULO-Le-Docteur-ULLRICH-avec-les-pilotes-AUDI-N°1-Tom-KRISTENSEN-Loic-DUVAL-et-Lucas-di-GRASSI.


WEC-2014-SAO-PAULO-Le-Docteur-ULLRICH-avec-les-pilotes-AUDI-N°1-Tom-KRISTENSEN-Loïc-DUVAL-et-Lucas-di-GRASSI.

 

Un an après son terrible accident survenu lors des essais aux 24 Heures du Mans, Loïc remet le courant avant se prépare à retrouver la piste Sarthoise dès ce dimanche à l’occasion des essais préliminaires programmés au  Mans

 

  24-HEURES-DU-MANS-2014-ACCIDENT-AUDI-N°1-de-Loic-DUVAL.


24-HEURES-DU-MANS-2014-ACCIDENT-AUDI-N°1-de-Loic-DUVAL.

 

Parfaitement remis de sa cabriole mancelle, en témoigne ses excellents chronos en course et ses performances dans les courses du Championnat du monde d’endurance WEC, le pilote Beauceron – il est natif de Chartes au cœur de la Beauce –  nous raconte ce que fut son après 24 Heures 2014 :

 

 WEC-2014-AUSTIN-Loïc-Duval.


WEC-2014-AUSTIN-Loïc-Duval.

 

« Ca y est, je m’apprête enfin à reprendre ma dose après deux ans d’abstinence. Vous n’imaginez pas à quel point je suis impatient à l’idée de retourner au Mans pour la Journée Test. C’est la plus belle course de l’année, celle que nous attendons tous et pour laquelle nous travaillons tant. L’an passé, mon accident (le mercredi en essais libres) m’en a privée. Je sais que beaucoup de gens vont m’en parler. En ce qui me concerne, je ne me rappelle toujours rien. Cette mésaventure est loin maintenant, elle appartient au passé. Je retourne d’ailleurs au Mans sans la moindre appréhension. J’ai hâte, c’est tout. C’est mon circuit, et ce d’autant plus qu’étant natif de Chartres, je joue un peu à domicile. »

 

 WEC-2015-SPA-Vendredi-1-mai-La-bataille-entre-AUDI-et-PORSCHE-Photos-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-Vendredi-1-mai-La-bataille-entre-AUDI-et-PORSCHE-Photos-Max-MALKA

Loïc ajoute :

« La journée de dimanche va nous donner un premier aperçu de la hiérarchie établie. Comment nous situons-nous par rapport à la concurrence ? La nouvelle Audi R18 e-tron quattro va-t-elle confirmer les bonnes dispositions entrevues lors des deux premières manches du FIA WEC ? Tout ça sera à analyser avec précaution, d’autant plus que nous avons vu l’an passé, plus encore qu’à l’accoutumée, que la fiabilité reste le facteur-clé. »

 

LOUC DUVAL Team AUDI

LOUC DUVAL Team AUDI

 

Et, l’ancien vainqueur en 2013, enchaîne :

« Nous allons, avant toute chose, reprendre nos repères sur ce circuit à très haute vitesse et sur lequel nous ne pouvons effectuer d’essais le restant de l’année. En parlant de repères, il nous faudra en prendre de nouveaux sur certaines portions suite aux travaux d’aménagement effectués, principalement entre Arnage et la sortie des virages Porsche.»

 

FORMULE-E-2015-MONACO-Loic-DUVAL-team-DRAGON

FORMULE-E-2015-MONACO-Loic-DUVAL-team-DRAGON

 

Et, Loic, précise encore :

« Sur les deux premières manches du FIA WEC, Olly (Jarvis), Lucas (di Grassi) et moi-même n’avons pas été très vernis. Mais la chance va tourner, j’en suis persuadé. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé pour moi le week-end dernier à Berlin – il termine sur le podium-où je disputais ma quatrième course du Championnat du monde de Formula E avec le Dragon Racing. La première étape d’un marathon me voyant enchaîner cinq week-ends de rang sur un circuit ! Troisième, c’est plutôt un bon résultat avant d’aborder Le Mans non ? Nous souffrons toujours un petit peu en qualifications, mais on progresse bien. Cinquième meilleur temps à Monaco, je me suis élancé cette fois-ci huitième. Nous sommes dans le bon groupe, il y a du mieux, c’est incontestable. En course, en revanche, nous sommes toujours très compétitifs. Certainement grâce à l’expérience que j’ai accumulée avec Audi en Endurance concernant l’économie d’énergie. C’est la première fois cette année que je vis un week-end « clean », non perturbé par un facteur extérieur. Ça fait du bien..».

 

Loïc Duval

Loïc Duval

 

Et, Loïc, conclut :

« En partant légèrement plus haut sur la grille, on devrait pouvoir jouer la gagne. Et pourquoi pas dès Moscou la semaine prochaine ? Je ne connais pas ce pays, j’ai hâte de le découvrir. Tout comme le circuit, implanté au pied du Kremlin, où réside le Président Poutine. Et la Russie, qui a dorénavant son Grand Prix de F1, à Sotchi, est un pays dont l’engouement pour le sport automobile ne cesse de croître. Ça promet d’être un événement très sympa. J’aurai à cœur d’y poursuivre la progression qui est la nôtre depuis mon arrivée dans ce championnat à Miami. Mais ça, ce sera après la Journée Test, à l’issue de laquelle j’espère avoir beaucoup de choses intéressantes à vous raconter. Allez, je file…vers le Mans.»

 

Sportivement,

 

Loïc DUVAL

Photos : Max MALKA-Thierry COULIBALY-Antoine CAMBLOR-Patrick MARTINOLI -MICHELIN

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-AUDI- aVANT LE départ -On-oublie-pas-Loic-DUVAL-Photo-Max-MALKA


24-HEURES-DU-MANS-2014-AUDI- aVANT LE départ -On-oublie-pas-Loïc-DUVAL-Photo-Max-MALKA

ALLAN-MC-NISH-24-HEURES-DU-MANS-2013-PODIUM-ALLAN-1er-avec-LOIC-DUVAL-et-TOM-KRISTENSEN

ALLAN-MC-NISH-24-HEURES-DU-MANS-2013-PODIUM-ALLAN-1er-avec-LOIC-DUVAL-et-TOM-KRISTENSEN

 

Sport

About Author

gilles