RALLYE DE TUNISIE JOUR 3 : LE FEU ET LA CHALEUR TAPENT FORT !

HELDER RODRIGUEZ ET LE SSV DE PINCHEDEZ/BRUCY EN TÊTE

HELDER RODRIGUEZ ET LE SSV DE PINCHEDEZ/BRUCY EN TÊTE

 

Ce troisième jour, on s’est cogné 150 bornes de liaison, puis 182 km de spéciale et encore soixante km de liaison pour rentrer.

C’est sûr que quand les liaisons sont plus longues que les spéciales, et c’est fréquemment le cas en rallye raid, c’est entre l’exaspérant quand il y a des pépins et le barbant quand tout se passe bien, même si le paysage est idyllique.

 

LA DUNE PEUT ÊTRE UN DESESPOIR

LA DUNE PEUT ÊTRE UN DESESPOIR

 

Il y a en ce moment en Afrique du Nord une chaleur effroyable, avec Alain Rossignol nous nous sommes fait du 56 à l’ombre  lors des 24 Heures TT du Maroc et cela continue en Tunisie.

 

LE GRAND ERG NE VOUS OUVRE PAS LES BRAS!

LE GRAND ERG NE VOUS OUVRE PAS LES BRAS!

 

Le rallye est passé aujourd’hui à Ksar Ghilane, j’ai le souvenir, la seule fois où j’ai suivi le rallye de Tunisie, de trois jours de bivouac d’enfer balayés par un vent de poussière brûlant.

 

LA DUNE PEUT FAIRE MAL AU NEZ

LA DUNE PEUT FAIRE MAL AU NEZ

 

Mais quand il fait beau, le décor devient celui de Lawrence d’Arabie, on est à la limite du Grand Erg oriental, superbe mais difficile physiquement, épuisant quand il fait très chaud ce qui est le cas.

Ainsi par exemple, chez les motards, Alessandro Botturi, qui roule avec Helder Rodriguez chez les Yamaha officielles, a du abandonner à cause de la chaleur et des efforts énormes pour traverser et labourer ces dunes sublimes mais inhumaines.

 

BOTTURI N'EST PAS ALLÉ AU BOUT

BOTTURI N’EST PAS ALLÉ AU BOUT

 

Helder Rodriguez est toujours leader, il gagne l’étape d’une petite minute trente d’écart sur Gérald Delepine, certes champion du monde Supermotard mais dont c’est le premier rallye raid !

 

DELEPINE SUPERBES DÉBUTS EN RALLYE RAID

DELEPINE SUPERBES DÉBUTS EN RALLYE RAID

 

Rodriguez tient bon la rampe vers la gloire, avec une heure d’avance au général.

Autre exemple, en autos, le buggy de Sireyjol et Béguin, qui avait pris la tête de la course la veille en gagnant l’étape, a-t-il carrément brûlé.

Et le truc incroyable de ce rallye, le fait qu’un SSV soit en tête, revient sur la feuille des chronos du jour, Pinchedez et Brucy, sur leur Polaris, ont à nouveau repris le pouvoir.

 

LE SSV DE PINCHEDEZ REPREND LE POUVOIR!

LE SSV DE PINCHEDEZ REPREND LE POUVOIR!

 

Et les résultats vont mettre un moment à tomber, car il ya un paquet de monde perdu dans les tas de sable.

Et oui, la dune, ça se mérite, elle coûte cher, mais en ce troisième jour, la cote était carrément en surchauffe !

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/CAPTAIN NOWHERE

 

Classement de la spéciale troisième jour motos  

Classement_KSAR_GHILANE_DOUZ_SpecialMOTO

Classement général motos au troisième jour

Classement_MOTO-ETAPE3-GENERAL.pdf

Classement provisoire de la spéciale autos

Classement_KSAR_GHILANE_DOUZ_SpecialAUTO.pdf

Classement général autos au troisième jour

A venir…

 

About Author

jeanlouis