RALLYE DU PORTUGAL. LA VICTOIRE SE JOUERA ENTRE LES POLO DE LATVALA, OGIER ET MIKKELSEN ET LA DS3 DE MEEKE

WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-WRC-LATVALA-et-ANTILLA-

 

 

  WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-de-LATVALA-et-ANTILLA


WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-de-LATVALA-et-ANTILLA

 

Deux Volkswagen sont en tête au Rallye du Portugal avant l’ultime étape ce dimanche, la victoire finale fdevrait donc se jouer entre l’avtuel leader Latvala et son pa      rtenaire au sein du Team VW, le leader et double Champion du onde en titre, Sébasdtien Ogier pour ce qui sera une super-finale !

Deux Polo R WRC en tête… mais la troisième est encore à portée de tir, tout comme la DS3 Citroen de Kris Meeke.

A retenir encore que les pilotes Volkswagen ont signé depuis le départ 8 temps scratch sur 13 possibles

 

  WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-de-LATVALA-et-ANTILLA


WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-de-LATVALA-et-ANTILLA

 

Ce dimanche, des cœurs vont s’arrêter de battre, pour l’épilogue d’un palpitant Rallye du Portugal, tant la lutte pour la victoire s’annonce indécise. Un combat en 54,65 km chronométrés, dans lequel les trois équipages Volkswagen, sur quatre prétendants possibles, possèdent encore une chance. Mais, les mieux placés sont Jari- Matti Latvala-Miikka Anttila, leaders avec une faible avance de 9,5 secondes sur leurs équipiers de l’équipe Volkswagen, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia.

 

WRC-2015-PORTUGAL-DS3-CITROEN-de-KRIS-MEEKE

WRC-2015-PORTUGAL-DS3-CITROEN-de-KRIS-MEEKE

 

Kris Meeke-Paul Nagle, avec la plus rapide des DS3 Citroën, le récents lauréats du Rallye d’Argentine, sont à peine plus loin (10,5 secondes), et avec la troisième Polo R WRC, les Norvégiens, la paire Andreas Mikkelsen­Ola Fløene, se trouvent eux aussi au cas ou, sur leurs talons, à seulement 11,6 secondes !

Après 269,53 km contre la montre, ces derniers peuvent donc toujours espérer arracher une place sur le podium, au pirer et viser qui sait la plavce haute marche, au cas…

Il a encore une fois été énormément question de pneumatiques, ce samedi, au nord du Portugal. Tandis qu’Ogier et Latvala décidaient de panacher des Michelin à gomme dure et tendre, Mikkelsen a choisi exclusivement des « soft » dans les trois ES de la matinée.

L’autre fait du jour a été la sensationnelle remontée de Sébastien Ogier. Parti sixième à 25,9 secondes de Latvala samedi matin, il était revenu à 9,5 secondes samedi soir, soit 16,4 secondes de récupérées en cours de journée !

 

 

KRIS MEEKE AU CŒUR D’UN CARRÉ D’AS

WRC 2015 PORTUGAL La DS3 de MEEKE NAGLE

WRC 2015 PORTUGAL La DS3 de MEEKE NAGLE

 

Une vingtaine de secondes sépare les quatre premiers du classement général du Rallye du Portugal après 300 kilomètres chronométrés.

Auteurs de deux meilleurs temps aujourd’hui, Kris Meeke et Paul Nagle pointent en troisième position avant la dernière étape.

Mads Østberg et Jonas Andersson occupent la huitième place, tandis que Khalid Al Qassimi et Chris Patterson ont pu repartir ce matin en Rally 2.

Après une première journée organisée le long de la frontière espagnole, le Rallye du Portugal se dirigeait vers l’est pour une longue deuxième étape. Moins cassant, le parcours restait toujours aussi glissant. Surtout, la gestion des pneumatiques tendres limités à 16 unités dessinait l’évolution du classement.

Deuxième à la sortie du parc fermé, Kris Meeke roulait en cinquième position sur la route. Le Britannique cédait la deuxième place à Andreas Mikkelsen dans le premier chrono, avant de reprendre son bien grâce à deux meilleurs temps dans Marão (ES9) et Fridão (ES10). À mi-journée, la DS 3 WRC ne pointait qu’à 6,1 secondes du leader Jari-Matti Latvala.

Dans l’après-midi, le match à quatre continuait entre Latvala, Meeke, Ogier et Mikkelsen. En optant pour une configuration avec trois pneus durs et un tendre afin de préparer la fin du rallye, Kris lâchait un peu de temps. Mais en près de trois heures de course, le quatuor de tête n’était séparé que de 21,1 secondes, avec la DS 3 WRC en troisième position.

 

WRC-2015-PORTUGAL-DS3-CITROEN-MADS-OSTBERG

WRC-2015-PORTUGAL-DS3-CITROEN-MADS-OSTBERG

 

A la recherche de bonnes sensations, Mads Østberg était engagé dans une bataille à trois pour le gain de la sixième place. En manque de performances durant la seconde boucle, il rentrait au parc d’assistance au huitième rang, avec moins de dix secondes de retard sur Dani Sordo et Hayden Paddon.

Après l’abandon d’Elfyn Evans dès la première spéciale du jour, Khalid Al Qassimi héritait du redoutable rôle d’ouvreur. En faisant la trace, le pilote d’Abu Dhabi devait composer avec une surface particulièrement glissante. Il a néanmoins pu gagner des places qui devraient lui permettre de bénéficier d’une position plus favorable demain.

En WRC2, Stéphane Lefebvre restait au pied du podium. Une nouvelle fois très régulier, il réussissait à placer sa DS 3 R5 au quatrième rang avant l’ultime étape. Dans le championnat FIA Junior WRC, le Français Quentin Gilbert conservait la tête du classement avec sa DS 3 R3-MAX.

 

 

 WRC-2015-PORTUGAL-POLO-VW-WRC-de-MIKKELSEN-FLOENE.jpg

WRC-2015-PORTUGAL-POLO-VW-WRC-de-MIKKELSEN-FLOENE.jpg

LE FILM DU RALLYE

 

ES8 – Baião 1 (18,57 km) – Meilleur temps pour Andreas Mikkelsen qui s’emparait de la deuxième place du classement devant Kris Meeke, auteur de la quatrième performance. Septième place pour Mads Østberg. Reparti en Rally 2, Khalid Al Qassimi s’arrêtait dans la spéciale pour s’assurer de l’état de santé d’Elfyn Evans et Daniel Barritt sortis juste devant eux.

 

ES9 – Marão 1 (26,30 km) – Scratch pour Kris Meeke qui récupérait la deuxième place à 11,2 secondes de Jari-Matti Latvala. Cinquième temps de Mads Østberg, toujours plus proche de Dani Sordo au général. Premier sur la route, Khalid Al Qassimi avait la redoutable tâche de faire la trace.

 

ES10 – Fridão 1 (37,67 km) – Nouveau temps de référence pour Kris Meeke dans la plus longue spéciale du rallye. Le Britannique devançait Ogier et Latvala. Mads Østberg revenait dans la même seconde que Dani Sordo au moment de rallier l’assistance.

 

ES11 – Baião 2 (18,57 km) – Pour commencer le second tour, Sébastien Ogier était le plus rapide. Il prenait la troisième place du classement général à 7,4 secondes de Kris Meeke, quatrième de ce chrono. Mads Østberg poursuivait son duel avec Dani Sordo pour la sixième place du rallye.

 

ES12 – Marão 2 (26,30 km) – Sébastien Ogier signait un autre meilleur temps pour réduire l’écart sur Latvala et Meeke. Mikkelsen cédait un peu de terrain sur le trio de tête. Hayden Paddon se mêlait à la lutte pour la sixième place avec Mads Østberg et Dani Sordo.

 

ES13 – Fridão 2 (37,67 km) – La journée se terminait par un scratch de Sébastien Ogier qui s’emparait de la deuxième place du classement général aux dépens de Kris Meeke. Le Britannique rentrait à l’assistance en troisième position, juste devant Andreas Mikkelsen, tandis que Jari-Matti Latvala restait en tête. S’il cédait un peu de temps à Dani Sordo, Mads Østberg reprenait du terrain à Hayden Paddon dans ce dernier chrono du jour.

 

L’épilogue de dimanche va avoir pour théâtre un des hauts lieux du Rallye, avec la légendaire spéciale de Fafe ­ et son spectaculaire saut ­ à parcourir deux fois, dont la seconde en Power Stage, avec les points de bonus y afférant.

 

  WRC-2015-PORTUGAL-Team-VW-Andrea-Kaiser-Madame-OGIER-Sébastien-Ogier-Dr-Arno-Antlitz-Dr-Heinz-Jakob-Neußer-et-Jost-Capito


WRC-2015-PORTUGAL-Team-VW-Andrea-Kaiser-Madame-OGIER-Sébastien-Ogier-Dr-Arno-Antlitz-Dr-Heinz-Jakob-Neußer-et-Jost-Capito

ILS ONT DIT – APRES LA TROISIÈME JOURNEE

 

Sébastien Ogier :

« Super journée ! Honnêtement, nous ne pouvions pas en demander plus, Julien et moi. C’est vraiment extraordinaire d’être parvenus à reprendre du temps, alors que nous roulions devant, dans les mêmes conditions qu’hier. Nous avons pris tous les risques, et, une fois de plus, la gestion de notre réserve de pneus restante a été décisive. Surtout au deuxième passage, l’après­midi, avec des températures plus élevées. Nous avons bien géré cet aspect. Si jamais nous arrivions à remporter ce Rallye, ce serait vraiment extraordinaire. C’est pourtant dans le domaine du possible. Pour cette dernière journée, nous partirons tous à égalité. Il est évident qu’avec 9 secondes 5 d’avance Jari­Matti est en position favorable. Mais nous allons quand même essayer. »

Jari-Matti Latvala :

« Il y a eu beaucoup de positif aujourd’hui, mais aussi un peu de négatif. Les conditions étaient tout sauf faciles : des pistes très glissantes, parsemées de pierres ici et là. Dans la première spéciale de la journée, j’ai perdu au moins cinq secondes, suite à une petite erreur de pilotage, si bien que Kris Meeke m’a repris du temps. Heureusement, je me suis rattrapé l’après­midi et j’ai pu creuser l’écart à nouveau. Mais l’ami Sébastien nous a mis une sacrée pression toute la journée, au point de revenir sur mes talons. Le positif, c’est que je suis en tête du Rallye, avec une avance de presque dix secondes. »

 

Andreas Mikkelsen : « Une bonne journée dans l’ensemble, car je ne suis pas trop mécontent de mes performances. Il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit de ma première expérience au volant de la Polo R WRC de nouvelle génération. Ce matin, j’ai aussi choisi une stratégie pneumatiques diamétralement opposée à celle de mes équipiers. Nous verrons demain si c’était la bonne option. J’aimerais bien terminer ce rallye sur le podium. Mais d’un autre côté je voudrais aussi assurer des points au championnat, dès lors que je n’ai rien marqué en Argentine. Je vais devoir trouver le bon compromis. »

 

Mads Østberg : « Ce n’était pas ma meilleure journée, mais nous aurons une position de départ plus favorable demain. Si je suis en confiance, j’attaquerai pour essayer de remonter au classement général. »

 

Kris Meeke : « J’ai roulé sur mon propre rythme sans me soucier des performances des autres. Mon objectif reste d’être à l’arrivée pour marquer de gros points. Nous avons réalisé deux belles journées depuis le départ donc, pour le moment, nous sommes plutôt satisfaits. Il faut continuer comme ça pour signer un nouveau bon résultat. »

 

Khalid Al Qassimi : « Ce fut une journée assez particulière. En ouvrant la route, les conditions sont extrêmement difficiles. Il est nécessaire de faire la trace en balayant la surface. Les spéciales étaient si glissantes que j’ai préféré ne pas prendre trop de risques sans être pleinement en confiance. Nous verrons dans quel état sera le parcours de demain. »

 

Stéphane Lefebvre : « Nous avons beaucoup travaillé pour faire progresser nos notes, surtout dans la première spéciale de la boucle. Je pense que nous n’avions les meilleurs réglages aujourd’hui, même si nous avons réussi à faire de bons temps dans Baião. Les routes sont très glissantes, avec beaucoup de poussière. C’est un parfait apprentissage qu’il faudra concrétiser demain par des points. »

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Nos trois Polo R WRC sont en lice pour la victoire, et en tant que Directeur du VW Motorsport, je ne peux pas rêver mieux. Les choix de pneus n’ont pas été faciles aujourd’hui. Le point commun entre les différentes stratégies adoptées par nos équipages est qu’elles ont abouti à un excellent résultat pour Volkswagen. Le retour de Sébastien Ogier a été impressionnant, et je serais très étonné qu’il s’arrête en si bon chemin, en se contentant de ce qu’il a obtenu aujourd’hui. De son côté, Jari­Matti Latvala a montré qu’il savait très bien gérer sa position de leader. Demain, leur bras de fer pour la victoire vaudra d’être vécu. Mais ils devront cependant se méfier de Kris Meeke et de notre Junior, Andreas Mikkelsen, qui sont quasiment ex­aequo et encore à portée de tir. »

 

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « Nous sommes très contents des performances réalisées aujourd’hui. L’objectif est évidemment de placer une DS 3 WRC sur le podium, tout en sachant que le championnat des Constructeurs reste la priorité. Mads se bat pour la sixième place, malgré les quelques difficultés techniques qu’il a eues à gérer aujourd’hui. Il possède une belle opportunité de gagner une ou deux places. »

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

  WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-WRC-LATVALA-et-ANTILLA-


WRC-2015-PORTUGAL-VW-POLO-WRC-LATVALA-et-ANTILLA-

CLASSEMENT APRÈS SECONDE JOURNEE

 

  1. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), en 2h56’19.9
  2. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), à 9’’5
  3. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC) à 20 »0
  4. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 21’’1
  5. Ott Tanak / Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) à 1’11’’1
  6. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’55’’4
  7. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC) à 2’01’’0
  8. Mads Østberg – Jonas Andersson (DS 3 WRC), à 2’05.0
  9. Robert Kubica – Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC) à 3’06.9
  10. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 5’49.7…

 

MEILLEURS TEMPS

Sébastien Ogier 4, Kris Meeke, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen 2, Mads Østberg et Dani Sordo 1. (1 ES annulée)

 

LEADERS

ES 1, 3 : Andreas Mikkelsen

ES 2 : Dani Sordo

ES 4 à 13 : Jari-Matti Latvala

WRC

About Author

gilles