WRC 2015 PORTUGAL. LATVALA MENE DEVANT MEEKE. ILS SONT SEPT EN 30 SECONDES

WRC 2015 PORTUGAL VW Polo de LATVALA et ANTTILA.

 

 

  WRC 2015 PORTUGAL VW Polo de LATVALA ANTTILA


WRC 2015 PORTUGAL VW Polo de LATVALA ANTTILA

 

Latvala est là et bien là ! Mais Kris Meeke, qui vient de remporter le Rallye d’Argentine est sur ses talons !

L’équipage Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila a pris la tête du Rallye du Portugal après la quatrième spéciale et possèdent 11’’1 d’avance sur le pilote de la DS3

Bonne entame de l’équipe Volkswagen, qui place ses Polo R WRC en première, troisième et sixième positions après la deuxième journée du Rallye du Portugal.

Sept pilotes en moins de 30 secondes !

La bagarre, entre quatre constructeurs différents est somptueuse dans ce Rallye du Portugal. En tête, les Finlandais Jari Matti Latvala-Miikka Anttila, sur Polo R WRC.

 

WRC 2015 PORTUGAL La DS3 de MEEKE NAGLE

WRC 2015 PORTUGAL La DS3 de MEEKE NAGLE

 

Après 104,45 km, sur un total de 324,18 km de spéciales, ils mènent avec une avance de 11’’1 sur  la DS3 Citroen de Kris Meeke-Paul Nagle, les récents vainqueurs du Rallye d’Argentine.

A peine 4’’9 derrière, on trouve une autre Volkswagen, celle des Norvégiens Andreas Mikkelsen-Ola Fløene, troisièmes pour leurs débuts sur la Polo R WRC de deuxième génération.

En sixième position, à 25’’9 de la tête, les doubles Champions du monde Sébastien Ogier-Julien Ingrassia sont également en lice pour le podium.

 

SWRC-2015-PORTUGAL-VW-Polo-de-SEB-OGIER-et-JULIEN-INGRASSIA

SWRC-2015-PORTUGAL-VW-Polo-de-SEB-OGIER-et-JULIEN-INGRASSIA

 

Cette journée de vendredi a été marquée par un parcours très glissant, sur des pistes sablonneuses, et les nuages de poussière qui vont avec. Ainsi, à chaque passage, les performances se sont améliorées, comme dans le cas d’une piste dont le revêtement va en s’asséchant après la pluie…

On rappellera que leur position en tête du Championnat du monde, vaut à Sébastien Ogier et Julien Ingrassia « l’honneur » d’ouvrir la route, tandis que Mikkelsen-Fløene partent en troisième position et Jari- Matti Latvala-Miikka Anttila en neuvième.

Samedi sera la plus longue journée du Rallye, avec 165,08 km d’épreuves spéciales à l’est de Porto. Les choix de pneus joueront un rôle plus déterminant que jamais.

Il faudra savoir utiliser au mieux les gommes tendres et dures fournies par le service compétition Michelin. Vendredi matin, les pilotes Volkswagen ont utilisé les premières, et ont panaché leur monte lors du deuxième passage de l’après­ midi.

 

 WRC-2015-PORTUGAL-KRIS-MEEKE-DS3


WRC-2015-PORTUGAL-KRIS-MEEKE-DS3

 

Auréolés d’une première victoire en Championnat du Monde au début du mois, Kris Meeke et Paul Nagle sont une nouvelle fois aux avant-postes au Portugal.

Sur des routes inédites, ils pointent à la deuxième place du classement général après la première journée. Mads Østberg et Jonas Andersson occupent la septième position.

Sur la troisième DS 3 WRC, Khalid Al Qassimi et Chris Patterson ont dû s’arrêter avant le départ de la quatrième épreuve spéciale.

Cette année, le Rallye du Portugal quitte l’Algarve pour s’établir 550 kilomètres plus au nord. Autour de Porto, l’épreuve retrouve une région amoureuse de la course automobile et une immense foule au bord des routes.

 

WRC 2015 PORTUGAL DS3 CITROEN de MEEKE.

WRC 2015 PORTUGAL DS3 CITROEN de MEEKE.

 

Délaissées depuis 2001, ces spéciales sont donc nouvelles pour tous les pilotes du Championnat du Monde. Dans ces conditions, Kris Meeke était en mesure de montrer ses formidables capacités d’adaptation.

Cinquième au départ, le Britannique affichait sa régularité durant la première boucle pour s’installer au deuxième rang du général. La surface, très glissante, évoluait au fil des minutes. Souvent plus rapide, la trajectoire était aussi polluée par des pierres déterrées par le passage répété des concurrents. En misant sur des pneumatiques tendres dans l’après-midi, il terminait l’étape à la deuxième place à onze secondes du leader Jari-Matti Latvala.

 

 WRC 2015 PORTUGAL MADS OSTBERG DS3


WRC 2015 PORTUGAL MADS OSTBERG DS3

 

Deuxième du Championnat Pilotes, Mads Østberg devait composer avec une position bien plus délicate. Forcé de faire la trace sur une couche meuble, le Norvégien perdait beaucoup de temps dans Ponte de Lima (ES2) et Viana do Castelo (ES4). Sur un revêtement moins contraignant, il signait tout de même le scratch de l’ES3 longue de 18 kilomètres ! Durant le second tour, Mads confirmait ces performances pour boucler la journée au septième rang à une vingtaine de secondes de son équipier.

Troisième engagé par le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, Khalid Al Qassimi était bloqué au départ de la quatrième spéciale avec un problème de frein à main. Le pilote d’Abu Dhabi sera de retour demain.

 

 WRC-2015-PORTUGAL-VW-Polo-de-IKKELSEN-FLOENE

WRC-2015-PORTUGAL-VW-Polo-de-IKKELSEN-FLOENE

LE FILM DU RALLYE

 

ES1 – Lousada (3,36 km) – Le rallye débutait par une super-spéciale tracée sur un circuit mixte terre/asphalte. Andreas Mikkelsen signait le meilleur temps. Kris Meeke et Mads Østberg se classaient dans le top 7, à deux secondes.

ES2 – Ponte de Lima 1 (27,53 km) – Sur un revêtement particulièrement meuble, les premiers à s’élancer faisaient la trace. Dani Sordo réalisait la meilleure performance et s’installait en tête du classement. Quatrième temps pour Kris Meeke, huitième place pour Mads Østberg. Prudent avec un nombre important de pierres sur les trajectoires, Khalid Al Qassimi cédait un peu plus d’une minute. Elfyn Evans s’arrêtait à cause d’un problème électrique.

ES3 – Caminha 1 (18,05 km) – Sur des routes plus rapides et une surface plus dure, Mads Østberg s’octroyait le scratch devant Jari-Matti Latvala et Kris Meeke. Le Britannique prenait alors la deuxième place du classement derrière Andreas Mikkelsen.

ES4 – Viana do Castelo 1 (18,76 km) – La troisième spéciale de la boucle donnait un nouvel avantage aux pilotes qui profitaient d’une trajectoire déjà bien balayée. Meilleur temps pour Jari-Matti Latvala devant Hayden Paddon et Kris Meeke. De retour à l’assistance, Latvala comptait 6 secondes d’avance sur Meeke. Mads Østberg occupait la sixième place. Bloqué au départ de la spéciale par un problème de frein à main, Khalid Al Qassimi ne terminait pas la journée.

ES5 – Ponte de Lima 2 (27,53 km) – Des feux de forêt en bordure de route obligeaient la direction de course à annuler la spéciale. Un nouveau parcours était défini entre le parc d’assistance et le départ de l’ES6.

ES6 – Caminha 2 (18,05 km) – Premier sur la route, Sébastien Ogier signait le meilleur temps dans ce sixième chrono. Quatrième, Kris Meeke confortait sa deuxième place malgré des portions extrêmement dégradées. Mads Østberg rétrogradait au septième rang.

ES7 – Viana do Castelo 2 (18,76 km) – Les conditions étaient encore très compliquées sur ce second tour. Jari-Matti Latvala signait le temps de référence et conservait la première place du classement avant de rentrer à l’assistance. Kris Meeke restait en deuxième position devant Andreas Mikkelsen, Ott Tanak, Dani Sordo, Sébastien Ogier et Mads Østberg.

ILS ONT DIT – APRES LA DEUXIÈME JOURNEE

  WRC 2015 PORTUGAL JARI MATTI LATVALA


WRC 2015 PORTUGAL JARI MATTI LATVALA

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC)

« Une journée difficile… Cette fois­ci, le règlement a eu l’effet escompté. Avec Julien, nous avons essayé de composer avec notre position de leader sur la route, en particulier dans Ponte de Lima (ES 2), où le sol est composé de gros graviers très glissants. Nous avons essayé d’adopter les trajectoires les plus tendues, afin de garder le maximum de vitesse en virage. Notre stratégie de partir avec quatre gommes tendres et une dure en réserve était la bonne. Malheureusement, nous avons joué de malchance, car une crevaison lente à l’arrière droit nous a coûté un bon paquet de secondes. C’est difficile à admettre, car je faisais vraiment très attention. C’est vrai que l’après­midi, nous avons tout de même signé de bons temps. Demain, nous allons encore ouvrir la route. Je pense que, sauf incident devant, il sera difficile de se battre pour la victoire. Mais je ne vais rien lâcher et je compte sur le support de ce fantastique public Portugais samedi et dimanche. Ce sera une motivation supplémentaire pour nous. »

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Dans l’ensemble, nous pouvons dire que tout s’est très bien passé. Je n’ai pas été très incisif dans les toutes premières spéciales, mais ensuite, la cadence est revenue au fur et à mesure. J’ai pris la tête après l’ES4 et à partir de là, j’ai pu accroître mon avance. Les conditions n’ont pas été faciles : la piste était très sablonneuse, il y avait aussi beaucoup de cailloux sur la route. Il ne fait aucun doute que notre position de départ a joué en notre faveur. Et nous espérons bien que cela va continuer à sourire pour nous demain et dimanche. »

Andreas Mikkelsen: (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

“ Je suis très satisfait de la façon dont les choses se sont passées jusqu’ici. Aujourd’hui, nous avons roulé à notre main. Je me sens vraiment très à l’aise au volant de la nouvelle Polo R WRC. Elle réagit exactement comme je veux, dans n’importe quelle situation, d’une manière qui convient parfaitement à mon style de pilotage. Nous avons été rapides sans prendre trop de risques. Par contre, les spéciales de cet après­midi ont été plus mouvementées que prévu. Dans l’ES6, la voiture était trop basse, mais nous avons trop relevé la garde au sol, et dans la suivante, ce fut le contraire ! Bon, nous avons fait avec… Demain sera une grosse journée, avec 165 km de chronos. Mais après cette première journée, je me sens totalement prêt à les affronter. »

Mads Østberg : (DS3 Citroen  WRC n°4)

« J’ai beaucoup aimé ces spéciales même si les conditions étaient compliquées. En partant depuis la deuxième position, j’ai beaucoup appris. Évidemment, le classement n’est pas vraiment satisfaisant, mais je m’attendais à un tel résultat au terme de la première journée. Les routes de demain devraient être plus favorables. Nous avons aussi fait de bons choix de pneumatiques qui nous laissent plusieurs options pour la suite du rallye. »

Kris Meeke : (DS3 Citroen WRC n°3)

« On ne s’attendait pas à voir les routes évoluer autant entre les deux passages. À l’assistance, il a fallu faire des paris selon les données que nous avions. Avec ce que l’on a appris aujourd’hui, je pense que j’aurais choisi des réglages un peu différents et d’autres pneumatiques. Nous avons toutefois été performants et réguliers. Le classement général le montre ! Demain, nous aurons encore de nouvelles spéciales. Il faudra essayer de conserver le même rythme. »

Khalid Al Qassimi :  (DS3 Citroen WRC)

« Nous avons été contraints à l’abandon à cause d’un problème mécanique. Le frein à main est resté bloqué au départ de l’ES4. Je suis vraiment déçu, mais c’est la course. Dans les spéciales, il y avait beaucoup de pierres. J’ai essayé de les éviter dans l’ES2 et j’ai pris un peu plus de risques dans l’ES3. Nous avons une bonne marge de progression suivant l’état des routes. »

Stéphane Lefebvre :

« Les routes étaient très cassantes cet après-midi, mais nous avons pu nous faire plaisir avec la DS 3 R5. Les chronos étaient plutôt bons. Nous occupons maintenant la quatrième place de la catégorie WRC2, mais ce n’est que la première journée du rallye. La course est encore longue et il va falloir continuer sur le même rythme. »

 

PAROLES DE DIRECTEURS SPORTIFS

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Sept pilotes en bagarre pour le podium, il est difficile de demander plus d’incertitude dans un Rallye de Championnat du monde! Nos trois pilotes Volkswagen ont fait du bon boulot aujourd’hui, en obtenant le meilleur résultat possible dans les conditions qu’ils ont rencontrées. Sébastien Ogier a joué de malchance avec sa crevaison lente, mais il s’est bien battu cet après­midi. Pour ses débuts sur la nouvelle Polo R WRC, Andreas Mikkelsen s’est montré à son avantage : il est toujours en lice pour le podium ­ et même, pourquoi pas, pour la victoire. Cependant, c’est Jari­Matti Latvala qui s’est donné les meilleures chances pour les deux jours à venir, après avoir profité au maximum de sa position de départ. Nous sommes extrêmement satisfaits de la situation ce soir, et nous attendons la suite avec impatience. Les différents choix de pneus effectués par les équipes de pointe ont été très intéressants. Dimanche, le résultat final révèlera forcément qui a été le mieux inspiré aujourd’hui dans ce domaine. C’est passionnant! »

 

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) :

« Kris et Mads ont réalisé une très bonne journée. Avec des contraintes différentes dues à leurs positions de départ respectives, ils ont profité d’une voiture fiable dans des conditions vraiment difficiles, notamment lors du second passage. Kris a parfaitement géré sa course, même si les choix de pneumatiques n’étaient pas aisés. Mads a fait plus que résister en partant deuxième sur la route. Il est dans les temps de Sébastien Ogier. L’objectif est de poursuivre sur cette voie, comme en Argentine, et de terminer aux meilleures places possible avec les deux DS 3 WRC. »

 

 WRC 2015 PORTUGAL VW Polo de LATVALA et ANTTILA.

WRC 2015 PORTUGAL VW Polo de LATVALA et ANTTILA.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE

 

  1. Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC), en 1h07’19.4
  2. Kris Meeke / Paul Nagle (DS 3 WRC) à 11.1
  3. Andreas Mikkelsen / Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 16.0
  4. Ott Tanak / Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) à 17.8
  5. Dani Sordo / Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 21.8
  6. Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) à 25.9
  7. Mads Østberg / Jonas Andersson (DS 3 WRC) à 31.3
  8. Hayden Paddon / John Kennard (Hyundai i20 WRC) à 40.0
  9. Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’08.0
  10. Robert Kubica / Maciej Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC) à 1’29.1…

 

MEILLEURS TEMPS

Jari-Matti Latvala 2, Mads Østberg, Andreas Mikkelsen, Dani Sordo et Sébastien Ogier 1. (1 ES annulée)

LEADERS

ES 1, 3 : Andreas Mikkelsen

ES 2 : Dani Sordo

ES 4 à 7 : Jari-Matti Latvala

Sport WRC

About Author

gilles