RALLYE DU MAROC HISTORIQUE. L‘HECATOMBE CONTINUE… TOUS LES LEADERS RETARDES. MUNSTER EN TÊTE

MAROC-HISTORIQUE-2015-Bernard-MUNSER-MILLO-MORAVSKI-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC HISTORIQUE 2015 HAASE FOTO CLASSIC--0133

 

Qui l’eut cru?

En deux étapes, quasiment la totalité de la bonne demi-douzaine des candidats déclarés à la victoire finale, en fin de semaine à Tanger, est déjà passé à la trappe et ne possède plus aucune chance de pouvoir espérer l’emporter !

Exit pour la victoire, les Gache, Oreille, Berenguer, Barille, Deveza, Wambergue et autres Antoine Vandromme !

 

MAROC-HISTORIQUE-2015-OPEL-Alain-OREILLE-MILLO-MORAVQKI-HAASE-FOTO-CLASSIC-

MAROC-HISTORIQUE-2015-OPEL-Alain-OREILLE- Photo Millo MORAVSKI/ HAASE-FOTO-CLASSIC-

 

Retardés lundi lors de la 1ére journée de cette sixième édition du Rallye du Maroc Historique, Alain Oreille et Philippe Gache, deux parmi la demi-douzaine des favoris logiques, poursuivaient néanmoins l’épreuve ce mardi !

 

MAROC HISTORIQUE 2015 -TAFRAOUT- Maison d hotes ELMALARA a AFELLA-OUADAY

MAROC HISTORIQUE 2015 -TAFRAOUT- Départ donné ce mardi matin devant la sublime Maison d’hôtes, ELMALARA a AFELLA-OUADAY au nord de TAFRAOUT- Photo Millo MORAVSKI/ HAASE PHOTO VLASSIC

 

Et, étaient bien présents tôt ce matin au départ de la seconde étape, longue de 467 km, dont 95 répartis entre quatre spéciales et disputée entre Tafraout et Quarzazate.

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-MAZDA-RX-7-de-GACHE-HAASE-FOTO-CLASSIC


MAROC-HISTORIQUE-2015-MAZDA-RX 7 de Philippe GACHE- Photo Millo MORAVSKI / HAASE-FOTO-CLASSIC

 

Mais, il était dit que 2015, ne serait pas leur année, car déja victimes de pépins lundi, à nouveau Alain Oreille et Philippe Gache, ont rencontrés des problèmes, tant et si bien qu’à l’arrivée à Ouarzazate, ils plongent encore au classement, pointant désormais aux 52éme et 64éme rangs, respectivement, à 1’07’’19 et 1’38’’09 ,du nouveau leader !

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-MAZDA-RX-7-de-GACHE-HAASE-FOTO-CLASSIC


MAROC-HISTORIQUE-2015  – La PORSCHE 911 de Bernard MUNSTER et Johan GITSELS- Photo François HAASE /HAASE-FOTO-CLASSIC

 

Lequel n’est d’ailleurs, plus non plus, effectivement, le couple Bérenguer, les vainqueurs de l’an dernier, mais bel et bien, un nouveau venu en tête, Bernard Munster qui occupe maintenant le commandement de la course au volant de sa Porsche 911 !

Il faut bien reconnaître que cette deuxième étape,a été une véritable hécatombe pour tous les favoris, outre Oreille et Gache, déjà hors course, eux pour la victoire depuis leurs ennuis de la veille et qui répétons-le, ont encore été frappés par des pépions ce jour. Gache, victime d’une sortie de route et rencontrant aussi un problème de transmission des la 1ére ES, Berenguer connaissant, lui des ennuis mécaniques.

 

MAROC-HISTORIQUE-2015-BERENGUER-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-BERENGUER ne gagnera pas comme en 2014- Photo François HAASE /HAASE-FOTO-CLASSIC

 

A commencer par Jean François et Aline Berenguer, les 1ers à s’élancer ce matin et qui après avoir pourtant bien entamé la journée, signant le scratch dans l’ES6, celle des ‘Pierres Peintes’ par l’artiste Belge Jean Vérame, longue de 11,050 km, devant la Nissan 240 RS du Belge Grégoire de Mévius, avant de se classer second de la suivante, l’ES7 des ‘Mines d’Or d’Akka’ et ses 30,060 km, devancé par l’autre Opel, l’Ascona de l’autre couple, Alain et Sylvie Oreille.

Mais pour les Berenguer, les vainqueurs 2014, la course allait s’arrêter dans l’ES suivante, suite à la rupture du pont arrière

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-Alain-DEVEZA-Photo-qMILLO-MORAVSKI-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015- Pour Alain-DEVEZA et sa Porsche, la victoire s’est envolée … Photo Millo MORAVSKI/-HAASE-FOTO-CLASSIC

 

En plus d’Oreille qui perdait dans les dernières spéciales (ES8 et ES9) tous ses espoirs de l’emporter à Tanger et ce malgré un nouveau et second temps scratch dans l’ES8, Gache encore retardé et Berenguer, donc, l’hécatombe se poursuivait au cours de  ce mardi puisque successivement, Alain Deveza rencontrait des ennuis – un bruit anormal dans l’ES8 qui le contraignait à déclarer forfait pour la 4éme du jour, l’ES9 craignant une panne – Antoine Vandromme  – moteur cassé sur sa Ford Escort RS–  et Bernard Barille avec sa Talbot Lotus – tirant de pont arrière rompu – à tour de rôle, accumulaient les soucis, ce qui signifiait que le 1er (Berenguer), le 3éme (Deveza), le 4éme (Antoine Vandromme) et le 6éme (Bernard Barille), se retrouvaient dans les profondeurs du classement, certes provisoire, mais tout de même, accusant tous, un retard conséquent, le meilleur d’entre eux, Berenguer pointant ce soir à la 46éme place à 55’’43’’ du nouveau leader, Bernard Munster!

Ajoutez, les infortunés Oreille et Gache et vous comprendrez qu’en deux jours, la tête du Rallye a été décimée…

Du coup, il va falloir maintenant surveiller ceux qui brillent sur la piste et évitent les innombrables pièges et les pépins mécaniques.

 

MAROC-HISTORIQUE-2015-Bernard-MUNSER-MILLO-MORAVSKI-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-Bernard-MUNSTER le nouveau leader mardi 19 Mai à l’arrivée à OUARZAZATE-Millo MORAVSKI/HAASE-FOTO-CLASSIC

 

A commencer par le nouveau leader, Bernard Munster, lequel au volant de sa Porsche 911 qu’il partage avec Johan Gitsels, méne la caravane des ‘rescapés’, devançant, la très performante Nissan 240 RS de 4’25’’ que pilote, l’ancien lauréat des Maroc Historiques du renouveau, en 2010 et 2011, le Belge Grégoire de Mévius, navigué par Alain Guehennec.

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-NISSAN-240-S-de-Gregoire-de-MEVIUS-HAASE-FOTO-CLASSIC


MAROC-HISTORIQUE-2015- lA NISSAN-240 S de Grégoire de MEVIUS qui peut viser un 3éme succès- Photo François HAASE/HAASE-FOTO-CLASSIC

 

A leurs trousses, le Coupé 504 Peugeot de l’écurie FYL de François Lethier et Patrick Ciocca, voiture victorieuse de l’édition 2012 avec Christophe Vaison et qui ce soir pointe au 3éme rang, à 4’30.

 

MAROC-HISTORIQUE-2015-PEUGEOT-504-Coupé-Francois-LETHIER-Patrick-CIOCCAHAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-PEUGEOT-504-Coupé-François-LETHIER-Patrick-CIOCCA-  Photo : Millo MOROVSKI / HAASE-FOTO-CLASSIC

 

Ensuite, on pointe,  la Ford Escort RS de Sébastien Bonisseau et Fabrice Godon à 4’44, puis trois Porsche, celles de Patrick Borne-Andrée Hansen, de Frank Servais-Valérie Closier et de Christian Kelders-Christophe Kerkhove, et qui pointent à 6’30, 6’56’’ et 7’43’’.

 

  MAROC-HISTORIQUE-2015-Andrew-SIDDALL-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-Andrew-SIDDALL-HAASE-FOTO-CLASSIC

 

Le Top 10 ‘provisoire‘ car la course ne fait que commencer et quatre grosses étapes, les attendent… dont celle de ce mercredi, qui nous emmènera vers Erfoud et les redoutables dunes de Merzouga, étant ce mardi soir, complété par la  Datsun 260Z des Britanniques Andrew Siddall – Carl Williamson, à 8’05’’

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-PEREZ-COMPANC-HAASE-FOTO-CLASSIC


MAROC-HISTORIQUE-2015-Jorge PEREZ-COMPANC-HAASE-FOTO-CLASSIC

 

Et par l’équipage Argentin formé des anciens pistards Jorge Perez Companc et José Volta, au volant d’une Ford Escort MK2 à 8’11, lui même suivi de l’Opel Manta 400 de Bernard Errandonéa et Dominique ‘Doumé ‘ Savignoni, 10émes eux à 8’47’’.

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-Bernard-ERRANDONEA-Dominique-qSAVIGNONI-photo-MILLO-MORAVSKI

MAROC-HISTORIQUE-2015- L’OPEL Manta 400 de Bernard-ERRANDONEA et Dominique-SAVIGNONI-photo-Millo MORAVSKI / HAASE FOTO VLASSIC

 

Quant aux grandissimes favoris, les ‘ cadors ‘ sont aux abonnés absents en haut des feuilles de classement, se retrouvant, 46éme pour Berenguer, à 55’43’’, 49éme pour Barille à 58’21’’, 52éme pour Oreille à 1h07’19, 55éme pour Deveza à 1h10’’42 et 64éme pour Philippe Gache et Nicolas Riviére et qui pointent, à 1h34’’21’’!

Après deux 1éres journées pleines de surprises inattendues que nous réservera celle de mercredi ?

‘ Vas savoir Charles ‘

Mais avec 467 km au menu, dont 86 chronométrés en quatre ES, il peut encore se passer bien des bouleversements au commandement de la course !

Et nous ne serons pas encore à mi-parcours!

Car si aujourd’hui, tout le monde a souffert de la chaleur, rien ne dit que ce mercredi, les choses vont s’arranger.

Mercredi voit le rallye descendre plus au sud pour venir taquiner les premières grandes dunes du Sahara. Direction Merzouga avec de nouveau près de 500 km à parcourir

Le terrain sera très différent d’aujourd’hui avec, sur la fin de la journée, des épreuves moins sinueuses et tracées entre les grandes étendues désertiques. Les paysages vers le Dar Kaoua ne laisseront personne insensible…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : François HAASE et Millo MORAVSKI ./ HAASE PHOTO CLASSIC

 

 MAROC-HISTORIQUE-2015-Frank-SERVAIS-MILLO-MORAVSKI-HAASE-FOTO-CLASSIC-


MAROC-HISTORIQUE-2015-Frank SERVAIS et Valérie CLOSIER – Photo Millo MORAVSKI / HAASE-FOTO-CLASSIC-

 MAROC-HISTORIQUE-2015- Christian KELDERS-HAASE-FOTO-CLASSIC-


MAROC-HISTORIQUE-2015- Christian KELDERS et  Christophe KERKHOVE  François HAASE /HAASE-FOTO-CLASSIC-

MAROC-HISTORIQUE-2015-Sebstien-BNISSEAUBernard-HAASE-FOTO-CLASSIC-

MAROC-HISTORIQUE-2015-Sébastien-BONISSEAU et Fabrice GORDON- Photo François HAASE/HAASE-FOTO-CLASSIC-

MAROC-HISTORIQUE-2015-LJ-M-MARTIN-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-Jean Michel MARTIN et Vincent de RAIKEM – Photo François HAASE/-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-Fred-DAUNAT-MILLOHAASE-FOTO-CLASSIC-

MAROC HISDTORIQUE 2015 – La SM CITROEN de Frédéric DAUNAT et Thibault de WAZIERES – Photo Millo MORAVSKI/ HAASE FOTO CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-Pili-de-la-FONTAINE-HAASE-FOTO-CLASSIC

MAROC-HISTORIQUE-2015-OPEL Manta 400 de Pili de la FONTAINE et Tom COLSOUL – Photo François HAASE/ HAASE-FOTO-CLASSIC

Maroc Historique

About Author

gilles