24 HEURES TT DU MAROC 2015 : FINALE PAR 51 ° A L’OMBRE ET … MD…R ! ET DOUBLE DE LACHAUME

MAROC THOMASSE

 

 

C’est donc un doublé des Optimus de l’équipe MD, ci-dessus le vainqueur du jour et le vainqueur au général, d’où cette fin de titre initiatique/langage « djeuns » totalement détestable  mais plus rigolo quand il signifie ici que les autos préparées chez  « Morel/Delahaye» raflent fort!

Même si depuis un gros bout de temps, Antoine Morel est resté seul aux commandes du navire sis à Villedieu les Poêles dans le Cotentin.

Nous sommes donc au départ de la dernière des quatre courses de dix heures sur quatre circuits différents composant les 24 Heures TT du Maroc.

La course d’Ouled Driss se déroule dans l’extrême sud Marocain.

 

51 DEGRES A L'OMBRE!

51 DEGRES A L’OMBRE!

 

On est à la lisière du Sahara, c’est là que commencent les dunes qui ne s’arrêtent qu’au fleuve Niger, des milliers de km plus au sud !

Les médecins du rallye ont donné les températures à 14 heures, 51 degrés à l’ombre et donc plus de soixante au soleil, de toute façon, dans ce champ de dunes et de pistes roulantes entre les massifs jaunes,  il n’y pas une trace d’ombre…

 

LE POMMIER DE SODOME

LE POMMIER DE SODOME

 

Il y a bien les Tamaris et les pommiers de Sodome qui poussent dans le sable, mais le soleil est au zénith une grande partie de la journée et donc l’ombre, tintin!

Bref, dur.

LACHAUME ET STRUGO GÈRENT A LA SECONDE PRES !

LACHAUME ET STRUGO

LACHAUME ET STRUGO

 

C’est le dernier jour, la boucle fait 40 km, l’Optimus de Lachaume et Strugo part au classement général avec un tour d’avance sur l’autre Optimus de Thomasse et Pélichet.

Ils géreront tellement bien leur course que lorsqu’ils couperont la ligne d’arrivée, deuxième de la journée, Pélichet n’était plus qu’à dix secondes derrière pour leur coller un tour.

 

 24-H-TT-MAROC-2015-Doublé-pour-Pierre-Lachaume-Vainqueur-2014-remporte-les-24H-2015-avec-Jean-Pierre-Strugo-Alexandre-Rouchon-et-Antoine-Morel-sur-Optimus-MD-Rallye-n°1.


24-H-TT-MAROC-2015-Doublé-pour-Pierre-Lachaume-Vainqueur-2014-remporte-les-24H-2015-avec-Jean-Pierre-Strugo-Alexandre-Rouchon-et-Antoine-Morel-sur-Optimus-MD-Rallye-n°1.

 

Mais il y a un autre record qu’ils ont battu, 2016 km parcourus en 24 heures, le précédent record d’Eric Vigouroux en 2012 était de 1972 km.

Bon, cet équipage Lachaume-Strugo  méritait donc largement le pompon, bravo à eux, ils ont juste eu un peu de mal le matin car emportant beaucoup d’essence, la voiture était moins facile à manœuvrer.

 

JAN PIERRE STRUGO

JAN PIERRE STRUGO

 

Or, dans ces champs de petites dunes, on slalome sans arrêt pour rester sur le dur, au pied des dunes, on se retrouve parfois dans des bancs de sable où la puissance parle mais la conso aussi !

Bon, endroit magnifique proposé par l’organisateur Loulou Dronne, on a mouru  de chaleur mais tant que c ‘est de la chaleur…

 

PELICHET ET THOMASSE A LA UNE…

LE BUGGY VAINQUEUR DU JOUR, THOMASSE, PELICHET ET LE NAVIGATEUR LARROQUE

 

Lachaume et Strugo gérant leur course au petit poil, d’autres se sont au contraire lâchés comme des fauves.

Le vainqueur du jour d’abord, l’équipage Thomasse-Pélichet,   sur l’Optimus MD No 4 envoie la purée du début à la fin, on l’a dit, il rate la victoire au général pour dix secondes.

MD fait en fait un triplé ce jour puisque la troisième auto est le buggy Jimco également préparé chez MD et piloté par Davoy-Clerget et Chevalier.

 

LE JIMCO MD DE DAVOY-CLARGET-CHEVALIER

 

On a vu aussi un autre équipage flamboyant du début à la presque fin de la course, le buggy No 75 des boulangers Julien, Julien et Gosselin s’est longtemps battu avec Lachaume et Strugo pour la deuxième place.

 

FORMIDABLE EQUIPAGE JULIEN-JULIEN-GOSSELIN

 

Malheureusement, dans le dernier tour, l’Optimus, encore un, et encore préparé chez MD, s’est mis sur le béret, et se retrouve à dache à une place qu’ils ne méritent pas, bravo au courage malheureux, ils se sont vraiment battus comme des lions.

NEMESIS AU PODIUM

 

Et puis, il y a le Nemesis double turbo diesel de Barbry et Lansac, qui s’est battu jusqu’au bout avec le BMW V 8 de Sodicars, et qui réussit à lui arracher la troisième place au général.

Ce qui n’a pas été facile, avec cette chaleur.

De façon non accessoire, il termine aussi premier en catégorie T1 B (Diesel 4 roues motrices).

 

LA BMW BV8 DU TEAM SODICARS EST QUATRIEME

LA BMW BV8 DU TEAM SODICARS EST QUATRIEME

 

Bon, clin d’œil aux deux SSV qui finissent groupés, neuf et dix.

 

 

Etonnant comme ça passe partout et vite, et de façon discrète, bien sûr on est très loin des 400 CV des Optimus ou des 330 du Nemesis, mais culturellement parlant, une nouvelle façon de faire des courses de TT est née, et ça ne date pas d’hier.

Bon, un gros merci et surtout un gros bravo à toute l’organisation, voici ci-dessous  le bras droit de Loulou Dronne, Thomas Crozier, qui a abattu un boulot de titan à la sécurité et aux chronos.

Gérard Lallemand est allé aux infos sous un déluge de soleil de feu, l’équipe est forte comme un roc.

On vous a parlé hier des cuistots, tout le monde fait un travail de dingue et dort quatre heures par nuit…

 

THOMAS CROZIER

THOMAS CROZIER ET GERARD LALLEMAND

 

Voilà le Maroc TT c‘est fini, Loulou Dronne vous donne rendez vous pour les 24 Heures de France à Chevannes les 12 et 13 septembre (23ème édition, la dernière à Chevannes, à ne rater sous aucun prétexte…).

Ces 24 Heures là se courent en une seule fois !

 

LOULOU DRONNE MERCI D'EXISTER!

LOULOU DRONNE MERCI D’EXISTER!

 

Autre histoire, autre légende, à suivre absolument…

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL/CAPTAIN NOWHERE

Résultats quatrième jour et général final

http://www.tt24.fr/attachment/576168/

Classement général 24 Heures TT du Maroc 2015

http://www.tt24.fr/attachment/576172/

24 H TT du Maroc Sport

About Author

jeanlouis