GT TOUR. LA FORMIDABLE AVENTURE DE DEUX GENTLEMEN, JULIEN GOUJAT-FLORENT PETIT

GT-TOUR-2015-LEDENON-17-18-19-Avril-AUDI-Team-TECH-AUTO-GOUJAT-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-SPEED-CAR-


GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-SPEED-CAR du tandem Julien GOUJAT et Florent PETIT

 

Ils l’appréhendaient cette étape du Mans.

 « On n’avait jamais roulé sous la pluie. On ne connaissait pas non plus le circuit. Depuis, quinze jours, on angoissait un peu » !

Mais finalement, tout s’est très bien passé, le week-end dernier, pour Julien Goujat et Florent Petit, l’un des équipages 100% gentlemen présents cette saison sur le GT Tour.

 

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY.

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Julien Goujat, raconte :

« Cela a été une super expérience. On a découvert un super tracé et surtout l’Audi est vraiment sympa à conduire sous la pluie. On a eu le sourire tout le week-end ».

Prendre du plaisir à rouler, pour les deux amis, c’est bien là l’essentiel.

Car, il y a quelques mois encore, ils n’auraient sans doute jamais imaginé se retrouver là, au cœur d’une compétition de niveau nationale, parmi les plus prestigieuses sur les circuits Français.

La course auto est avant tout une passion pour eux, qu’ils avaient l’un et l’autre touché du doigt, ces dernières années, en Clio Cup pour Florent et, pour Julien, en TTE (Trophée Tourisme Endurance)

Mais, dans la ‘vraie’ vie, les deux hommes demeurent des individus tout ce qu’il y a de plus ordinaires. Julien travaille certes dans l’automobile, en tant que négociant de véhicules hauts et moyens de gamme, mais Florent, lui, officie dans l’industrie métallurgique.

Tout a démarré pour eux lors de la dernière manche de la saison, fin octobre 2014, au Castellet.

Régional de l’étape, Julien le Varois du Muy, se dit qu’il pousserait bien son expérience de la compétition jusqu’à prendre un départ du GT Tour.

L’intéressé, explique le cheminement qui les a conduit à disputer cette saison le GT Tour :

« Encore une fois, il s’agissait seulement de se faire plaisir, histoire de disputer une course. J’ai appelé Olivier Loisy  – le Manager Général du GT Tour- et il m’a pleinement encouragé à prendre le départ. Comme il me fallait un coéquipier, j’ai tout de suite pensé à Florent. C’est mon ami d’enfance, je n’y serais pas allé sans lui. Il a accepté et on s’est régalé à l’idée excitante de se lancer au plus haut niveau. Du coup, pendant l’hiver, l’idée de prendre part à la saison complète du Championnat GT Tour 2015, nous a trotté dans la tête… ».

 

 GT-TOUR-2015-LEDENON-17-18-19-Avril-AUDI-Team-TECH-AUTO-GOUJAT-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR.


GT-TOUR-2015-LEDENON-17-18-19-Avril- 1ére course pour l’AUDI du Team TECH-AUTO SPEEDCAR des néophytes, GOUJAT-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Et voilà comment les deux hommes se sont retrouvés sur le circuit Gardois de Lédenon, pour la manche d’ouverture, à la mi-avril.

Seulement, il leur a fallu partir de zéro. Assurément, pas une mince affaire !

Julien se souvient :

 « Nous n’avions pas de voiture, pas de sponsor, pas d’équipe »

Mais la motivation a été plus forte que tout.

Il lâche :

« J’ai acheté une voiture (une Audi R8 LMS). Puis on a intégré le Team Speedcar, dont on connaissait le grand professionnalisme, pour la prise en charge de toute la logistique, de la mécanique et de l’entretien ».

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-SPEED-CAR

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-SPEED-CAR

 

Même s’ils se contentent, pour l’heure, de rouler à deux, Julien Goujat et Florent Petit s’avèrent donc parés pour effectuer toute la saison.

« On a réuni un budget pour cela, en tout cas. Maintenant, il ne faudrait pas que l’on ait trop de casse ou d’ennuis mécaniques ».

 

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Comme à Lédenon, les deux pilotes ont donc fait preuve d’une certaine prudence sur le circuit Bugatti du Mans, détrempé.

Sans complexe, Julien confie :

 « On a un peu roulé sur la réserve »

Et, comme on les comprend…

Et il  précise :

« Mais cela nous a permis de ramener la voiture intacte, alors que beaucoup d’équipages ont connu des soucis ».

 

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY

GT-TOUR-2015-LE-MANS-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Leur Audi qui porte le N°30, a ainsi franchi sans encombre la ligne d’arrivée des trois courses !

Pas mal pour des néophytes…

Et à des rangs respectables, car classés respectivement 11éme, 12éme et de nouveau 11éme, en laissant toujours au moins un concurrent derrière.

Mission accomplie donc.

Julien poursuit, tout en rigolant :

« Notre but, lors de chaque course, c’est de ne pas finir dernier »

Objectif rempli depuis le lancement de la saison 2015!

 

GT-TOUR-2015-LE-AUDI-SPEED-CAR-

GT-TOUR-2015-LE-AUDI-SPEED-CAR-

 

Et Julien ajoute encore et, avec beaucoup de modestie, puisqu’en réalité, le duo a pris conscience qu’il n’avait pas grand-chose à envier aux pilotes ‘B’ du plateau :

 « On va essayer de faire de notre mieux. On est surtout là pour progresser. Mais on voit qu’il est possible de dépasser quelques concurrents, notamment les autres Gentlemen. On va se battre avec eux toute la saison. Remporter la catégorie constitue un beau challenge ».

 

 GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR


GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

De ce côté-là, Julien et Florent, sont, reconnaissons-le, plutôt bien partis. Ils sont en tête du classement, après avoir remporté la catégorie dans deux des trois courses, le week-end du Mans.

« L’aspect sympa, c’est que cela nous permet de monter sur le podium », côtoyant ainsi sur l’estrade des pilotes qu’il qualifie :

« D’un autre monde, les Beltoise, Ayari, Narac… ».

Mais, ne comptez pas sur ces deux « boys next door » pour se prendre pour ce qu’ils ne sont pas !

Le champagne des podiums ne leur fera jamais tourner la tête. La preuve, quand on leur demande le souvenir qu’ils garderont du Mans.

Julien, répond instantanément :

« Le drive-through qu’a pris Florent pour avoir roulé trop vite dans les stands. On s’est chambré avec ça tout le week-end ! ».

 

GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Quoiqu’il en soit, ce qui est sympa dans leur aventure commune c’est que ces deux passionnés, fous de compétition, vivent plus qu’un rêve…

Et qu’ils se retrouvent en piste sur les plus beaux circuits, au volant de l’une des plus fabuleuses GT, la très performante Audi R8 LMS Ultra et que, cerise sur le gâteau, ces deux-là, côtoient quelques pilotes au palmarès exceptionnel, tel Olivier Panis, l’ancien vainqueur du GP de Monaco de Formule 1 !

On vous le dit, même pas en rêve… ils l’auraient imaginé, il y a un an, à la même date.

 

Eric TROSSEVIN

Photos : Antoine CAMBLOR – Thierry COULIBALY

 

GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT-TOUR-2015-LEDENON-AUDI-Team-SPEEDCAR-de-Julien-GOUJAT-et-Florent-PETIT-Photo-Antoine-CAMBLOR

GT Tour

About Author

gilles