F1. PALMER LE PLUS VITE ET LES TEAMS TESTENT TOUTE LA GAMME DE PNEUMATIQUES « SLICKS » 2015

Jolyon Palmer (GBR) Lotus F1 E23 Test and Reserve Driver.
Formula One Testing, Wednesday 13th May 2015. Barcelona, Spain.

 

 F1 2015 Test BARCELONE 12 et 13 Mai la gamme des pneumatiques PIRELLI.


F1 2015 Test BARCELONE 12 et 13 Mai la gamme des pneumatiques PIRELLI.

 

 

Si le Champion de la série GP2  2014, le jeune Anglais Jolyon Palmer s’est montré le plus rapide ce mercredi lors de la seconde et dernière journée des essais organisés conjointement par les équipes et le manufacturier des GP, Pirelli, les Teams testaient en Catalogne ce deux jours toute la gamme des ‘ slicks ‘ 2015 ainsi que des enveloppes de dzveloppements futurs en vue de la saison 2016!

Quatre écuries consacraient une des deux journées aux tests pour Pirelli :

Ferrari, Mercedes, Red Bull et Toro Rosso

Chaussé des gommes tendres, Nico Rosberg poleman et victorieux dimanche dernier du GP d’Espagne, au volant de sa Mercedes signe à nouveau, le chrono de référence !

Tous les types de pneumatiques « slicks » de la gamme 2015 Pirelli ont pris la piste lors de ces premiers essais F1 organisés en cours de saison à Barcelone.

Soit, néanmoins la troisième séance, s’étant déroulée cette année sur le circuit de Catalunya de Montmelo après les tests d’intersaison qui s’y sont tenus cet hiver, à deux reprises en février.

 

 F1-2015-MONTMELO-Dimanche-1er-mars-NICO-ROSBERG-et-la-MERCEDES-Photo-Antoine-CAMBLOR


F1-2015-MONTMELO-Test PIRELLI -NICO-ROSBERG-et-la-MERCEDES-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Nico Rosberg se révèle cette semaine le plus rapide, établissant le chrono de référence dès la première matinée, mardi, avec les P Zero Jaune tendres. L’écurie se focalise ensuite principalement sur les mélanges durs et mediums, mais prend le soin d’utiliser les extra-tendres en prévision du Grand Prix de Monaco, la semaine prochaine, où ils seront pour la première fois de sortie cette année.

Pirelli apporta également des enveloppes prototypes en vue cette fois du développement pour 2016.

Même si ce n’est désormais plus imposé par le règlement, quatre équipes – Ferrari, Mercedes, Red Bull et Toro Rosso – ont réservé un temps exclusivement consacré aux essais pour Pirelli. Cela permit au manufacturier d’évaluer certaines solutions futures dans un environnement connu de tous. Une opportunité rare avec les monoplaces de la saison en cours.

A l’image des conditions rencontrées le week-end dernier durant le Grand Prix, la chaleur fut toute aussi présente pendant les deux jours. Cela permit de valider certains développement et de recueillir de précieux datas. Certains teams profitèrent également de l’occasion pour faire rouler leurs pilotes de réserve ou de développement et ainsi leur permettre de se familiariser avec les pneumatiques Pirelli.

 

F1-2015-BARCELONE-Essais-privés-collectifs-12-MAI-Pierre-GASLY-au-volant-de-la-TORO-ROSSO-RENAULT

F1-2015-BARCELONE-Essais-privés-collectifs-12-MAI-Pierre-GASLY-au-volant-de-la-TORO-ROSSO-RENAULT

 

Après Pierre Gasly, le pilote GP2, hier mardi chez Toro Rosso (Lire notre précédent article de mardi) et ce mercredi toujours en piste cette fois au volant de la Red Bull, le second espoir Français, victorieux ce week end en GP3 sur ce même tracé Catalan, Esteban Ocon était lui aussi en piste ce jour dans le baquet de la Force India-Mercedes

 

 F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-ESTEBAN-OCON-au-volant-de-la-FORCE-INDIA-MERCEDES

F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-ESTEBAN-OCON-au-volant-de-la-FORCE-INDIA-MERCEDES

 

A l’issue de sa journée, il confiait :

« J’étais ravi d’avoir l’opportunité de tourner aujourd’hui et je suis satisfait de la façon dont les choses se sont passées. C’est évidemment toujours bon d’acquérir toujours plus d’expérience au volant d’une Formule 1 et j’ai beaucoup appris dans le baquet de cette monoplace Force India et avec cette équipe. »

Et le pilote ART GP Mercedes, ajoutait :

« Nous avons travaillé sur beaucoup de choses, et essentiellement sur l’aspect aéro et nous avons pu tester la plupart des choses prévues. »

Avant de conclure :

« L’équipe m’a fourni de bonnes informations et j’ai bien progressé au cours de la journée, étape par étape à chaque run. J’espère maintenant avoir une nouvelle chance de piloter de nouveau une Formule 1 rapidement. »

De son côté, Tom McCullough, Chef ingénieur de course confiait, lui à propos du jeune Français:

 « Cela a été un plaisir de travailler avec Esteban, qui est un jeune pilote clair, très talentueux avec un brillant avenir devant lui. »

Et il expliquait :

« En raison de notre appel tardif, il était avec nous jusqu’à très tard la nuit dernière pour mouler son siège et se familiariser dans la VJM08. »

Avant d’enchaîner :

« Le programme d’aujourd’hui a relativement progressé sans heurts et Esteban a fait un excellent travail. Il s’est rapidement adapté et s’est sans cesse amélioré au cours de chaque cycle de relai. Globalement, cela a été un test encourageant pour nous. Nous avons une énorme quantité de données aérodynamiques recueillies à l’aide d’instruments spéciaux partout dans la voiture et qu’il est impossible de capturer pendant le week-end d’un Grand Prix. L’analyse de ces informations jouera un rôle important, car nous poussons le développement de notre voiture pour améliorer nos performances à l’avenir ».

 

 PIRELLI-portrait-de-Paul-HEMBERY


PIRELLI-portrait-de-Paul-HEMBERY

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, analysait ces deux jours de roulage intensifs :

« Grâce aux quatre écuries qui se sont mises à notre service, nous avons pu tester de nombreuses solutions intéressantes pour l’avenir. Ces structures connaissant parfaitement le circuit et désormais leur voiture, elles ont pu parcourir un nombre de kilomètres considérable qui fut d’une grande aide pour récolter un maximum de données. La piste a également évolué de la même manière que durant la course et les chronos ont été de ce fait plus rapides. Même s’il n’existe pas de pneumatiques spécifiquement réservés aux essais cette année, les informations tirées des enveloppes prototypes nous seront très utiles lorsque viendra l’heure de développer nos produits 2016. »

 

 F1-2015-MONTMELO-Dimanche-1er-mars-nico-rosberg-MERCEDES-Photo-Antoine-CAMBLOR.


F1-2015-MONTMELO-Nico-rosberg-MERCEDES-Photo-Antoine-CAMBLOR.

Tours les plus rapides et le pneumatique utilisé 

 

Mardi : Rosberg (Mercedes) 146 tours – 1’24’’374, en Tendres

Mercredi : Palmer (Lotus) 87 tours – 1’26’’080 en Extra-tendres

 

  F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-JOLYON-PALMER-LOTUS-MERCEDES-


F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-JOLYON-PALMER-LOTUS-MERCEDES-

Meilleurs chronos du jour et le type de gomme 

Lotus: Jolyon Palmer, en  Extra-tendre : 1’26’’080

Mercedes: Pascal Wehrlein, en Medium : 1’26’’497

Red Bull: Pierre Gasly, en Medium : 1’26’’683

McLaren: Jenson Button, en Extra-tendre : 1’26’’927

Williams: Alex Lynn, en Tendre : 1’26’’967

Force India:  Esteban Ocon, en Tendre  : 1’27’’520

Ferrari:  Esteban Gutierrez, en Medium : 1’27’’930

Toro Rosso: Carlos Sainz J, en Medium : 1’27’’997

Sauber: Raffaele Marciello, en Medium : 1’28’’829

 

 

 F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-PASCAL-WEHRLEIN


F1-2015-BARCELONE-Test-PIRELLI-12-Mai-PASCAL-WEHRLEIN

Statistiques des essais 

Trains de pneumatiques apportés à Barcelone : 274 (incluant ceux n’ayant pas été utilisés lors des derniers tests), dont : 12 « super-tendres » – 51 « tendres » – 114 « medium » – 24 « durs » – 26 « intermédiaires » – 18 « full pluie », 29 « prototypes »

Trains de pneumatiques utilisés : 151  Dont : 4 « super-tendres » – 25 « tendres » – 104 « medium » – 12 « durs » – 0 « intermédiaires » – 0 « full pluie » – 6 « prototypes »

 

Alfredo SORIA

Photos : Max MALKA – Antoine CAMBLOR et PIRELLI

 

F1-2015-BARCELONE-Essais-collectifs-de-MONTMELO-le-mardi-12-Mai-PIERRE-GASLY-Scuderia-TORO-ROSSO

F1-2015-BARCELONE-Essais-collectifs-de-MONTMELO-le-mardi-12-Mai-PIERRE-GASLY-Scuderia-TORO-ROSSO

 

F1

About Author

gilles