BABY BOOMER’ ADVENTURE 2015 : QUE DU BONHEUR ET A L’AN PROCHAIN !

 

Contrairement à la fournaise que nous allons nous taper dans les mêmes coins une semaine plus tard avec les concurrents des 24 Heures TT du Maroc, le Baby Boomer’s de 2015 a eu un temps de rêve, c’est-à-dire le même soleil mais avec dix degrés de moins, ce qui change tout !

Nous les avions laissé à l’entrée d’Erfoud, où ils sont restés  un moment  à faire des boucles sublimes, c’est de très loin le plus beau coin du Maroc, assez peu fréquenté car Erfoud n’a pas d’aéroport international.

Ceci explique cela !

Erfoud et ses sublimes dunes de Merzouga, comme nous le rappelait la ‘bible’ Gilles Gaignault, sont annuellement la plaque tournante des vrais amoureux des pistes sud marocaines et des épreuves tout-terrain et notamment, le Rallye Oilybia du Maroc.

 

 

Bien sûr, les parcours se font sans chrono, mais avec road book, il ya une certaine tendance à rouler en convois mais on e voit sur les photos d’Arnaud Delmas Marsalet, certains ne dédaignent pas un peu de solitude, l’ennui c’est qu’en cas d’enlisement sablonneux, il faut se demmerder…

La règle est donc simple, la solitude oui, les grands espaces pour soi seul, oui, mais sur du dur…

 

 

Car sur le parcours il ya des passages d’oued, même sans eau c’est toujours violent et les autos sont plutôt basses du cul et du nez.

Il y a aussi ce que Yann Duffillot, le créateur de l’événement qu’est ce Babyboomer, appelle les bacs à sable et là on s’y lance franchement, avec applaudissements si on sort, applaudissements aussi si on reste planté…

Mas là les 4X4  de l’orga sortent les angles.

 

 

Et si dans le coup il ya eu crevaison, il y a bien sûr de pierres dans le sable et on dégonfle pour essayer de passer, tout le monde donne un coup de main.

Depuis Erfoud, les concurrents se souviendront longtemps de la vallée du Ziz, et des 150 km de piste rocailleuse, entre montagne de granit noir et le jaune quasi fluo du sable.

 

 

Un paradis…

La vallée du Rhis en est un autre, rivière qui va se perdre dans le Sahara.

Le Baby Boom a ses habitudes dans certains petits restaus des villages du  désert, on y arrive aussi les bras chargés de cadeaux et en particulier du matériel scolaire.

 

 

Le coucher de soleil sur les dunes de Merzouga est évidémment un énorme plus…

On est ensuite remonté vers Boulmane Dadès, voici les notes de voyage d’Arnaud et Yann.

« Départ de l’erg Chebbi au lever du soleil pour une grande et belle étape par Rissani en direction de la passe de Marech à travers d’immenses vallées désertiques pour sortir à Alnif. Chots, langues de sables, pistes rapides et paysages à couper le souffle sont au rendez-vous pour le bonheur général. Les équipages ont parfaitement géré la navigation et tout le monde se retrouve à Alnif pour déjeuner. Liaison vers Boumalne avec une incursion dans les splendides gorges du Todra l’après-midi. »

On est donc rentré sur Marrakech à travers l’Atlas, ce formidable massif montagneux qui barre toute l’Afrique du Nord en deux.

Le commentaire unanime du rallye pour cette septième édition :

Un régal !

 

 Jean Louis BERNARDELLI

Photos et notes : Arnaud DELMAS MARSALET

 

 

 

 

 

 

Baby Boomers Sport

About Author

jeanlouis