VICTOIRE DU POLEMAN NICO ROSBERG AU GP D’ESPAGNE DE F1, DEVANT HAMILTON ET VETTEL

GP SPAGNA F1/2015 - BARCELLONA (SPAGNA) - 10/05/2015
© FOTO STUDIO COLOMBO PER PIRELLI MEDIA (© COPYRIGHT FREE)

 

  F1-2015-BARCELONE- le circuit de CATALUNYA


F1-2015-BARCELONE- le circuit de CATALUNYA

 

 

Poleman, samedi sur la piste de Catalunya, le pilote Allemand de l’écurie Mercedes Nico Rosberg s’est également imposé ce dimanche en remportant le Grand Prix d’Espagne, cinquième manche du Championnat du monde de Formule 1. Sa 9éme victoire en GP

 

 F1-2015-BARCELONE-HEUREUX-NICO-ROSBERG-Enfin-victorieux-en-2015.


F1-2015-BARCELONE-HEUREUX-NICO-ROSBERG-Enfin-victorieux-en-2015.

 

Nico confirme les statistiques ; 17 des 24 polemen ont déja gagné à Montmelo depuis 1991 ! Pour la 18éme fois en 25 ans, l’auteur de la pole position  l’emporte sur le tracé du circuit de Catalunya à Montmelo.

Au volant de sa Mercedes, il l’emporte en devançant de 17’’551, le leader du Championnat et Champion du monde en titre, le Britannique Lewis Hamilton, seulement deuxiéme de ce GP !

 

 F1 2015 BARCELONE FERRARI de Seb VETTEL


F1 2015 BARCELONE FERRARI de Seb VETTEL

 

La Ferrari de Sebastian Vettel à 45’’342, complétant le podium en précédant la Williams-Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas, quatrième, lui, à 59’’217.

Suivent et dans l’ordre, la seconde Ferrari de Kimi Räikkönen, l’autre Williams-Mercedes de Félipe Massa.

 

F1-2015-BARCELONE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO.

F1-2015-BARCELONE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO.

 

Puis, la plus rapide des monoplaces à moteur Renault, la Red Bull du 3éme du Championnat 2014, l’Australien Daniel Ricciardo, suivi de la Lotus-Renault de Romain  Grosjean, et de la  meilleure des Toro Rosso Renault, celle de l’Espagnol Carlos Sainz Junior et DE la seconde Red Bull-Renault du Russe Daniil Kvyat et qui complète ce Top 10.

Ensuite, on pointe Max Verstappen, Félipe Nasr, Sergio Pérez, Marcus Ericcson, Nico Hülkenberg, Jenson Button et les deux pilotes Manor, Will Stevens et Roberto Mehri.

Pastor Maldonado et Fernando Alonso ayant, eux abandonné

 

GP SPAGNA F1/2015 - BARCELLONA (SPAGNA) - 10/05/2015 © FOTO STUDIO COLOMBO PER PIRELLI MEDIA (© COPYRIGHT FREE)

GP SPAGNA F1/2015 – BARCELLONA (SPAGNA) – 10/05/2015
© FOTO STUDIO COLOMBO PER PIRELLI MEDIA (© COPYRIGHT FREE)

 

Une fois la cérémonie du podium terminée, Nico Rosberg, revenait sur sa course :

« Nous avons eu un week-end parfait ici en Espagne. Nous avons une voiture fantastique et tout le monde a fait un très bon travail dans le Team, donc merci à l’équipe pour tout. Mon départ était super pour la première fois cette saison. A partir de là, j’étais en mesure de contrôler le rythme et je ne me sentais jamais en danger pendant toute la course. »

Et il précisait tout sourire :

«  Je suis tellement heureux de cette victoire. Il est encore tôt dans la saison, donc il était bon de combler l’écart de points face à Lewis. Je vais continuer à pousser fort, à commencer par la course à domicile pour moi, à Monaco! »

 

 F1-2015-BARCELONE-LEWIS-HAMILTON


F1-2015-BARCELONE-LEWIS-HAMILTON

 

Pour sa part, Lewis Hamilton, confiait :

«  J’ai pris un mauvais départ avec trop de patinage des roues et ai dû me battre dur juste pour garder la troisième place. De là, ce  comme toujours ici compliqué car il est difficile de courir juste derrière une autre voiture ici et encore plus difficile de la dépasser. »

Le leader du Championnat poursuivait :

«  Je suis parvenu à rester assez près de Seb avant les premiers arrêts, mais malheureusement, nous avons perdu un peu de temps au cours d’eux. En fin de compte, nous sommes allés vers une stratégie à trois arrêts pour essayer quelque chose de différent. Ce choix a été fait assez tôt car il était clair qu’il ne me serait pas possible de gagner autrement mais finalement ce fut impossible d’ y parvenir »

 

 F1 2015 BARCELONE VICTOIRE LA 1ere cette saison pour NICO ROSBERG et sa MERCEDES


F1 2015 BARCELONE VICTOIRE LA 1ere cette saison pour NICO ROSBERG et sa MERCEDES

LE FILM DE LA COURSE

 

Des stratégies à deux ou trois arrêts pour les pilotes sur le podium et à l’arrivée une toute première victoire pour Nico Rosberg en 2015 !

La chaleur de la piste offre des conditions idéales aux pneumatiques P ZERO ORANGE Durs et P ZERO BLANC Médiums.

La lutte pour le podium du Grand Prix d’Espagne, a mis aux prises, trois pilotes évoluant sur différentes stratégies, à deux ou trois arrêts aux stands. Le type même de course où la bonne gestion des pneumatiques fait toute la différence.

Nico Rosberg a en effet mené du premier au dernier tour – une première cette saison – en ne s’arrêtant qu’à deux reprises avec sa Mercedes, tandis que son équipier Lewis Hamilton, s’est engagé dans une âpre bataille avec la Ferrari de Sebastian Vettel et en usant d’une tactique opposée à celle de l’Allemand.

En optant pour une stratégie à trois arrêts, afin de regagner la place perdue au départ face à Vettel, ce dernier évoluant sur deux pit-stops, Hamilton a pu profiter d’une voiture plus performante en fin de course et offrir aux aficionados un dénouement palpitant.

Rosberg a choisi pour sa part une combinaison medium-medium-dur qui devait, selon les techniciens du manufacturier Milanais, représenter le scénario idéal, et qui le fut, puisque l’Allemand a franchi le drapeau à damier avec plus de 30 secondes d’avance.

Au départ, tous les pilotes avaient décidé de chausser la gomme medium qui s’était révélée, vendredi pendant les essais libres, plus rapide de 1’’5 que la  ‘dure’. Hamilton, au contraire de son équipier, a cependant décidé de basculer sur une stratégie à trois arrêts, en privilégiant les enveloppes dures dans son troisième relais – après avoir passé deux trains de ‘mediums’ – pour se laisser la possibilité de rejoindre l’arrivée sans repasser une troisième fois par les stands.

Felipe Massa, avec sa Williams, a été le seul pilote à imiter le Britannique et a progressé de la 9éme place au départ à la 6éme, à l’arrivée.

 

 F1 2015 BARCELONE SEB VETTEL KIMI RAIKKONEN SCUDERIA FERRARI


F1 2015 BARCELONE KIMI RAIKKONEN SCUDERIA FERRARI

 

Après des qualifications décevantes, Kimi Räikkönen a tenté une stratégie alternative de deux pit-stops. Le Finlandais a utilisé le mélange ‘dur’ dans son deuxième relais, afin de bénéficier en fin de course des meilleures performances du ‘medium’ pour tenter de prendre l’avantage sur son compatriote Valtteri Bottas a dans le baquet de la seconde Williams.

L’usure et la dégradation des pneumatiques ayant été conformes aux attentes, les deux tactiques furent sensiblement équivalentes. Les teams et les pilotes ont ainsi pu réadapter leur choix en fonction des circonstances de course.

 

 PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI


PIRELLI-PAUL-HEMBERY-Photo-PIRELLI

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, nous expliquait après la fin de la course :

La stratégie nous a tenus en haleine tout au long de ce Grand Prix d’Espagne, et la lutte entre Mercedes et Ferrari a été aussi fascinante que complexe. La sélection de pneumatiques fournie ce week-end a laissé la porte ouverte à différentes variantes pour permettre aux teams d’optimiser leurs performances. Malgré l’exigence de cette piste de Montmelo, tant par la chaleur de l’asphalte que par la température ambiante, nos deux types d’enveloppes se sont parfaitement bien comportées et n’ont révélé que quelques faibles signes de « graining » et de cloquage. Un facteur qui n’a pas été sans faciliter la vie du pilote qui a ainsi pu maximiser les bénéfices de son choix tactique. Nous nous concentrons désormais sur les tests qui vont nous permettre de recueillir de nouvelles données importantes en prévision du développement futur de nos produits. »

A noter que les plus longs relais du jour l’ont été avec les deux pilotes des Toro Rosso –Renault pour ce qui concerne les ‘Dur’, Carlos Sainz Jr et Max Verstappen qui ont bouclés tous les deux 28 tours, alors que pour les ‘Medium’, le futur vainqueur, Nico Rosberg en a couvert avec 30 tours !

Le Baromètre vérité Pirelli 

F1-2015-BARCELONE-9-Mai-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG

F1-2015-BARCELONE-9-Mai-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG

 

Rosberg s’est aligné sur la stratégie qui était, selon les calculs des responsables de Pireli, la plus efficace pour parcourir les 66 tours du Grand Prix. Après un départ en pneumatiques mediums, le plus rapide consistait à respecter un premier arrêt au 23éme tour, avant de basculer sur les durs au 50éme. L’Allemand s’est arrêté pour sa part aux 15éme et 44éme passages.

A  retenir enfin que des mardi et pendant deux jours, se dérouleront sur ce circuit du Grand Prix d’Espagne, les premiers essais organisés en cours de saison !

Les écuries de Formule 1 vont donc encore rester quelques jours à Barcelone, puisque mardi et mercredi, seront organisés les premiers essais en cours de saison, où plusieurs pilotes réservistes viendront prêter main forte aux titulaires.

 

Alfredo SORIA

Photos : TEAMS et PIRELLI

 

 F1 2015 BARCELONE La MERCEDES DE NICO ROSBERG


F1 2015 BARCELONE La MERCEDES DE NICO ROSBERG

 

 

F1

About Author

gilles