F1. ROSBERG SIGNE LA POLE AU GP D’ESPAGNE DEVANT HAMILTON ET LA FERRARI DE VETTEL

F1 2015 BARCELONE La MERCEDES DE NICO ROSBERG en pole le 9 Mai.
 F1-2015-BARCELONE-9-Mai-les-trois-1ers-des-qualifications-ROSBERG-HAMILTON-et-VETTEL


F1-2015-BARCELONE-9-Mai-les-trois-1ers-des-qualifications-ROSBERG-HAMILTON-et-VETTEL

 

Les pneumatiques P Zéro Blanc Mediums aident Nico Rosberg, à briser l’hégémonie de son équipier Hamilton lors de cette session des qualifications !

Nico Rosberg  décroche ce samedi en début d’après-midi la pole position du Grand Prix d’Espagne de Formule 1 qui se disputera ce dimanche.

La 16éme en carriére pour le pilote Allemand et la 40éme pour Mercedes!

Sur la piste du circuit de Catalunya, à Montmélo au nord de Barcelone, en 1’24’’681, il précède son équipier second à

Suivent, dans l’ordre, la Ferrari de Vettel à 0’’777, la Wiliams de Bottas à 1’’013  Carlos Sainz Junior à 1’’455 , Verstappen à 1’’568, Räikkonen à 1’’768, Kvyat à 1 ‘’48, Massa à 2’’076 et enfin le dixième Daniel Ricciardo, à 2’’096.

 

F1-2015-BARCELONE-NICO-ROSBERG-avec-une-admiratrice.

F1-2015-BARCELONE- POLEMAN Heureux, NICO ROSBERG-avec-une-admiratrice.

 

Naturellement, le poleman affichait la mine réjouie des bons jours, ayant enfin cette année à devancer son partenaire, précédemment auteur ce toutes les poles :

« Bien sûr, j’avais besoin de ce résultat, c’est un pas dans la bonne direction. »

Et Nico, poursuivait :

« J’avais encore Bahreïn à l’esprit. Je voulais être sûr de ne pas commettre la même erreur alors j’ai trouvé le bon rythme en Q2 et tout s’est bien passé jusqu’au bout. Ce dimanche. J’aurai un autre état d’esprit pour la course. je vais tout essayer, tenter d’obtenir le meilleur résultat possible, et avec la voiture dont je dispose, le seul objectif possible c’est de gagner la course.» 

Il concluait :

« La stratégie va être importante et ce sera un gros avantage de pouvoir compter sur un train supplémentaire de pneus neufs pour la course. Catalunya reste un circuit sur lequel il est difficile de dépasser, donc s’alencer en tête est toujours un gros avantage ici »

 

F1-2015-BARCELONE-LEWIS-HAMILTON

F1-2015-BARCELONE-LEWIS-HAMILTON

 

De son côté, Hamilton un tantinet déçu mais nullement abattu, lâchait :

« Je n’étais pas sur la défensive. J’étais simplement pas dans le bon rythme aujourd’hui, ma voiture n’était pas équilibrée comme je le souhaitais du coup, j’ai fait avec. Lors de la Q2, je me suis retrouvé englué dans le trafic sur la piste et j’ai même bloqué derrière une McLaren. Nico a fait du bon boulot mais j’ai encore un bon coup à jouer en course. Il n’y a pas beaucoup d’opportunités pour dépasser sur ce tracé, c’est très difficile. Cela on le sait tous depuis des années, donc il faut être le plus prompt au départ et réussir ses arrêts au stand. Mais pour l’instant je ne me suis pas penché sur le problème et je n’y ai pas encore réfléchi ».

 

F1-2015-BARCELONE-SEB-VETTEL-

F1-2015-BARCELONE-SEB-VETTEL-

 

Quant au meilleur des pilotes de la Scuderia, Seb Vettel, lui il confiait :

« Ce n’est pas idéal d’être derrière Nico et Lewis mais je pense qu’on était à notre maximum pour nous aujourd’hui, je suis donc content de ma qualification. Le début du week-end a été un peu plus dur que prévu comparé aux deux derniers en terme d’équilibre et d’impression dégagée par la voiture. »

 

 F1-2015-BARCELONE-9-Mai-NICO-ROSBERG


F1-2015-BARCELONE-9-Mai-NICO-ROSBERG

 

Pour la pole et la Q3 on retrouvait donc les deux Mercedes, les deux Ferrari, les deux Williams-Mercedes et les quatre monoplaces propulsées par le moteur Renault, les deux Toro Rosso et les deux Red Bull.

Les éliminés des Q2 et Q1 : Les deux pilotes des Lotus-Mercedes, Romain Grosjean 11éme et Pastor Maldonado, puis  les deux McLaren-Honda de Fernando Alonso et Jenson Button, suivi des Sauber-Ferrari de Felipe Nasr et Marcus Ericcson, des Force India Mercedes de Nico Hülkenberg et Sergio Perez et des deux Manor-Ferrari de Will Stevens et Roberto Mehri.

Malgré les températures élevées et les courbes génératrices d’énergie, deux pit-stops devraient être privilégiés ce dimanche au cours du GP

Les pilotes Mercedes et Ferrari sont les seuls à avoir conservé un train de gommes Mediums neuf pour la course.

Chez Mercedes, Nico Rosberg met un terme à la longue série de pole positions de son équipier Lewis Hamilton, en réalisant le meilleur chrono des qualifications du Grand Prix d’Espagne, lequel est précisons-le, sponsorisé par Pirelli !

Avec des pics de températures de 49°C en piste, les P Zero Orange durs et P Zero Blanc mediums, ont été mis à rude épreuve, non sans offrir aux concurrents, un niveau de performance constant.

 

 F1 2015 BARCELONE FERRARI de Seb VETTEL


F1 2015 BARCELONE FERRARI de Seb VETTEL

 

La stratégie sera donc, la clé en course ce dimanche, puisque l’utilisation des pneumatiques a été conditionnée par la séance qualificative. La gomme ‘Medium’ devrait donc être la monte privilégiée car elle se révèle plus rapide que la dure, à raison d’une seconde au tour. C’est pourquoi plusieurs concurrents évoluant aux avant-postes, ont tenté en priorité d’accéder à la Q2, grâce à ce seul type d’enveloppe.

Cet écart de performance a cependant compliqué la tâche de ces audacieux, et seuls les Mercedes, ainsi que la Ferrari de Sebastian Vettel, ont réussi ce pari !

Le Britannique Champion du monde en titre, réalisant même le meilleur chrono absolu de la Q1, chaussé des pneumatiques censés être les plus lents !

 

 F1-2015-BARCELONE-9-Mai-LEWIS-HAMILTON


F1-2015-BARCELONE-9-Mai-LEWIS-HAMILTON

 

Mercedes a ensuite conservé ensuite l’avantage en Q2, puis en Q3, Rosberg arrachant finalement la pole position à son compagnon d’écurie.

Vettel complète le tiercé de tête, tandis que Kimi Räikkönen apparaît en 7éme position. En ayant toutefois conservé un train de ‘Mediums’ chacun (en Q1 et Q3 respectivement), les pilotes Ferrari possèdent de sérieux atouts pour le Grand Prix…

Le Top-5 de la Q2, n’a également bouclé qu’un tour afin de préserver le plus de pneumatiques ‘Mediums’ neufs possibles pour la course.

Grâce à cette gomme et sous de fraîches températures, Nico Rosberg avait auparavant réalisé ce samedi matin le temps de référence de la 3éme séance des Essais Libres. Pendant la séance, il s’était d’ailleurs déja montré le plus rapide avec les ‘durs’.

 

PIRELLI - portrait de Paul HEMBERY.

PIRELLI – portrait de Paul HEMBERY.

 

Interrogé, Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, analysait la journée :

« Tant en matière de performance des monoplaces que de tenue des pneumatiques, ces qualifications ont répondu à nos attentes. Même si théoriquement trois pit-stops semblent être la solution la plus efficace, l’usure et la dégradation de la gomme doivent permettre aux teams de privilégier une stratégie à deux arrêts. Le thermomètre a aujourd’hui affiché des valeurs assez élevées, que nous devrions encore retrouver demain. Chaque écurie doit donc désormais disposer de toutes les données requises pour optimiser sa stratégie afin qu’elle se traduise par une meilleure place à l’arrivée. »

 

 F1 2015 BARCELONE La MERCEDES DE NICO ROSBERG en pole le 9 Mai.


F1 2015 BARCELONE La MERCEDES DE NICO ROSBERG en pole le 9 Mai.

La prévision stratégique de Pirelli 

 

Comme le souligne Paul Hembery, trois arrêts au stand représentent sur le papier la stratégie la plus rapide pour boucler les 66 tours du Grand Prix d’Espagne.

Mais attention, cette prévision ne tient pas compte, cependant, du trafic en piste…

C’est pourquoi deux pit-stops seront privilégiés, en particulier pour les pilotes qui s’élanceront aux avant-postes.

Le plus efficace consiste donc en une combinaison ‘Medium-Medium-Dur’ avec arrêts aux 23éme et 50éme tours.

Et si trois passages par la pit-lane, ‘Medium-Medium-Medium-Dur aux 17éme, 35éme et 55éme passages.

 

Alfredo SORIA

Photos :  Max MALKA- Antoine CAPMBLOR- TEAMS-PIRELLI

 

  F1-2015-BARCELONE-9-Mai-VALTTERI-BOTTAS-WILLIAMS-MERCEDES


F1-2015-BARCELONE-9-Mai-VALTTERI-BOTTAS-WILLIAMS-MERCEDES

F1

About Author

gilles