BABY BOMMER’S ADVENTURE 2015 : LE GRAND SUD TOUT DE SUITE

 

Bon, il fallu descendre ces vielles ladies, ce sont les autos qui sont des baby boomers, pas les pilotes, bon des fois d’accord, mais on va pas commencer tout de suite à vanner !

On est parti de Bordeaux, là où réside Yann Duffillot, le créateur de cet événement.

Le Baby Boomer’s adventure consiste, avec des autos pas du préparées pour le tout terrain, et anciennes en plus,  à faire des centaines de km de piste par jour, dans le plus beau pays du monde, le Maroc.

 

 

Comme les vielles dames n’aiment pas toujours le traitement, il ya une équipe de mécanos dédiée, les autres roulent plus ou moins en convoi, comme ça quand il ya plantage ça commence tout de suite par vanner fort.

Ces anges gardiens roulent à bord d’un gros 4X4 moderne, il ya des suiveurs aussi, pour sortir les autos ensablées et pour réparer quand quelque chose lâche.

 

 

Il y a vingt voitures inscrites, qui ont descendu l’Espagne puis traversé à la hauteur de Tanger et le premier grand rendez vous a eu lieu à Marrakech.

Là, on commence par rafraîchir les autos.

Dodo, hôtel de luxe tous les soirs, et on attaque, direction Boulmane Dades, en passant le très fameux et très beau col du Tichka pour quitter les pleines fertiles et arriver au pied de l’Atlas, dans la vallée du Dra d’abord, puis dans le grand sud.

 

 

Il y a eu quelques belles séances de jardinage en passant les oueds, on a pris aussi une piste genre diamant brut au nord de Skoura.

Dodo à Boulmane, on rafraîchit les autos qui ont pris un coup de vieux, on les lave aussi, et direction Erfoud, la perle du grand sud.

En effet, il n’y pas d’aéroport à Erfoud, c’est donc un coup de cœur qui se mérite.

 

 

On s’est fait me dit Yann des pistes façon WRC, magnifiques et tout en glissade, dans le Djebel Sahrro, puis piste plus lente entre Goulimna et Erfoud pour arriver à l’hôtel le plus charmant de tout le pays, le Xaluca d’Erfoud.

Auparavant, on est passé par la cité d’Orion.

 

 

Troisième jour, une boucle autour d’Erfoud pour aller jouer dans l’Erg Chebbi, qui dit Reg dit sable, et on en a bouffé un paquet, des plaques parfois de dix km de long, là les 4X4 d’assistance ont beaucoup travaillé, les autos sont basses, peu puissantes, on ne peut pas leur tirer dans la gueule outrageusement, donc quand elles décident de ne pas aller plus on on attend le câble salvateur.

 

 

Et la caravane avance !

Au menu, bonne humeur, vannes, mécaniques et surtout grands moments de bonheur.

La nav’ se fait à l’ancienne, sur des road book simples, laissant le temps à l’extase dans les cockpîts.

Un truc à faire absolument, parce que mine de rien, on s’y éclate mais aussi on se surpasse et on apprend à piloter sur des oeufs en tout terrain ce qui est une magnifiqué école.

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ARNAUD DELMAS MARSALET

 

Baby Boomers Sport Tout Terrain

About Author

jeanlouis