F1. APRES ROSBERG, HAMILTON LE PLUS VITE A BARCELONE VENDREDI APRES MIDI

F1-2015-MONTMELO-Test-Jeudi-26-fevrier-MERCEDES-HAMILTON-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

 

 F1-2015-MONTMELO-27-FEVRIER-La-MERCEDES-avec-HAMILTON-quitte-son-stand-Photo-MAX-MALKA


F1-2015-MONTMELO-La-MERCEDES-avec-HAMILTON-quitte-son-stand-Photo-MAX-MALKA

 

A toi, à moi !

Comme c’est fréquemment le cas depuis le début de la saison … 2014, les deux pilotes de l’équipe Mercedes se partagent les meilleurs temps, lors de chacune des séances des essais libres du vendredi

Et ce vendredi 8 mai n’a pas dérogé à la règle, Rosberg en matinée puis Hamilton l’après-midi, s’étant à tour de role, montré les plus rapides en session 1 et 2

Après Rosberg qui avait signé le 1er temps de référence du GP d’Espagne, 5éme manche du calendrier mondial F1 2015 et premier GP Européen, en 1’26 »828, au tour du Champion du monde, lors de la deuxième séance libres, Lewis Hamilton d’occuper la tête avec un chrono de 1’26″852.

Devant la Ferrari de Sebastian Vettel, crédité de 1’27″260, à 0″408 et les secondes Mercedes et Ferrari de Nico et Kimi

Suivent la Red Bull –Renault du Russe Daniil Kvyat qui devance sa p’tite cousine, la Toro Rosso-Renault de Max Verstappen.

Et bonne surprise, la McLaren-Honda de l’ancien Champion du monde Jenson Button, surprenant septième et devant la plus rapide, pourtant toujours très performante Williams-Mercedes, celle du Finlandais Valtteri Bottas.

Lequel précède la seconde Toro Rosso-Renault du jeune Espagnol Carlos Sainz Junior et l’autre  Williams du Brésilien Felipe Massa, lesquels complétent le Top 10.

Suivent, la seconde McLare-Honda de Fernando Alonso et la 1ere des Lotus-Renault, du Français Romain Grosjean, dont le capot moteur s’est subitement arraché et désintégré dans la longue ligne droite provoquant immédiatement un drapeau rouge, afin de procéder au nettoyage de la piste, jonchée de multiples débris du capot.

 

 F1-2015-MONTMELO-FERRARI-SEB-VETTEL-Photo-Antoine-CAMBLOR.


F1-2015-MONTMELO-FERRARI-SEB-VETTEL-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Les Essais Libres qui se sont déroulés aujourd’hui en Espagne ont mis en lumière l’usure contenue des pneumatiques 2015 Pirelli, fournis aux écuries de Formule 1. Les deux séances de ce vendredi, confirment par ailleurs la tendance observée sur cette piste durant les tests d’intersaison.

Les améliorations apportées sur la structure antérieure des enveloppes 2015 participent à la meilleure distribution de la chaleur et de l’énergie dans la gomme, limitant ainsi sa dégradation malgré le couple plus élevé des monoplaces turbo-hybrides de la nouvelle génération. Un paramètre plus important encore qu’il ne l’était l’an passé.

Comme toujours sur cette piste, le pneumatique avant gauche a été particulièrement sollicité sous des températures de piste supérieures à 50°C, conditions qui devraient persister tout au long du week-end. L’année dernière, l’abrasivité de l’asphalte de Montmelo avait épargné le train arrière, mais la tendance devrait désormais s’inverser comme nous avons pu l’observer en février dernier.

Les deux mélanges de gomme les plus durs de la gamme – P Zero Orange durs et P Zero Blanc mediums – sont sélectionnés pour ce Grand Prix d’Espagne et les Teams ont profité de la première séance, ce matin, pour chausser exclusivement les « durs » comme stipulé dans le règlement.

Ils ont ensuite utilisé les médiums pour la première fois pendant la seconde session, où les chronos sont tombés à raison d’une seconde au tour lorsque le thermomètre affichait 30°C, et que chaque équipe en évaluait le fonctionnement avec différentes charges de carburant. Le tracé de la piste de Catalunya à Montmélo, étant réputé pour la faible évolution de sa surface, on ne devrait pas assister à un changement notable d’ici dimanche.

La simulation de qualifications a été particulièrement importante, car onze des treize dernières éditions ont été remportées depuis la pole position. C’est d’ailleurs le circuit où cette moyenne est la plus élevée grâce à la faible probabilité de voir apparaître le Safety Car.

Mercedes s’est aujourd’hui imposé au sommet de la hiérarchie à l’issue de chaque séance d’essais libres, Nico Rosberg se révélant le plus rapide ce matin avec les pneumatiques durs, Lewis Hamilton cet après-midi avec les mediums.

 

 F1-2014-Paul-HEMBERY-patron-de-PIRELLI-Motorsport


F1-2014-Paul-HEMBERY-patron-de-PIRELLI-Motorsport

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport nous explique:

« Les conditions rencontrées aujourd’hui ont été radicalement différentes de celles observées durant les essais hivernaux puisque les températures ambiantes et sur l’asphalte ont fait un véritable bond. La tendance s’est néanmoins confirmée. Le travail réalisé sur la structure antérieure des enveloppes 2015 montre des résultats encourageant et l’on constate à l’arrière une réduction de l’usure, comparé à l’année passée, malgré la plus forte énergie appliquée. La majorité des concurrents devrait par conséquent adopter une stratégie avec deux pit-stops. Les teams connaissent tellement bien ce circuit que la compétition est très serrée. Même le plus petit avantage tiré des pneumatiques peut donc avoir un gros effet sur la performance globale en piste. »

 

Alfredo SORIA

Photos : Max MALKA-Antoine CAMBLOR- PIRELLI

 

F1-2015-MONTMELO-Test-Jeudi-26-fevrier-MERCEDES-HAMILTON-Photo-Antoine-CAMBLOR

F1-2015-MONTMELO-MERCEDES-HAMILTON-Photo-Antoine-CAMBLOR

LE RÉSULTAT DE LA SECONDE SÉANCE DES ESSAIS LIBRES VENDREDI 8 MAI 2015

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes W06) 1’26″852 – 26 tours

2 – Sebastian Vettel (Ferrari SF15-T) 1’27″260 – 37

3 – Nico Rosberg (Mercedes W06) 1’27″616 – 35

4 – Kimi Raikkonen (Ferrari SF15-T)  1’27″780 – 36

5 – Daniil Kvyat (Red Bull RB11-Renault)  1’27″943 – 25

6 – Max Verstappen (Toro Rosso STR10-Renault) 1’28″017 – 32

7 – Jenson Button (McLaren MP4/30-Honda) 1’28″494 – 31

8 – Valtteri Bottas (Williams FW37-Mercedes) 1’28″525 – 39

9 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR10-Renault) 1’28″674 – 31

10 – Felipe Massa (Williams FW37-Mercedes) 1’28″712 – 36

11 – Fernando Alonso (McLaren MP4/30-Honda) 1’28″723 – 28

12 – Romain Grosjean (Lotus E23-Mercedes) 1’29″086 – 14

13 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB11-Renault) 1’29″098 – 4

14 – Pastor Maldonado (Lotus E23-Mercedes) 1’29″217 – 34

15 – Felipe Nasr (Sauber C34-Ferrari) 1’29″333 – 37

16 – Marcus Ericsson (Sauber C34-Ferrari) 1’29″361 – 34

17 – Nico Hulkenberg (Force India VJM08-Mercedes)  1’29″601 – 38

18 – Sergio Perez (Force India VJM08-Mercedes) 1’29″707 – 35

19 – Will Stevens (Manor 04-Ferrari) 1’31″929 – 30

20 – Roberto Merhi (Manor 04-Ferrari) 1’32″751 – 23

F1

About Author

gilles