UN CONSERVATOIRE DE LA MONOPLACE FRANCAISE A MAGNY COURS

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-Photo-Emmanuel-LEROUX--600x400

 

CONSERVATOIRE DE LA MONOPLACE FRANCAISE Inauguration le 1er mai 2015 Photo Florian GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE DE LA MONOPLACE FRANCAISE Inauguration le 1er mai 2015 Photo Florian GAUDUCHEAU

 

 

Le Circuit International de Nevers Magny-Cours vient d’inaugurer et en grandes pompes ce vendredi 1er mai 2015, et d’ouvrir les portes du ‘Conservatoire de la Monoplace Française’.

En lieu et place de l’ancien petit musée entièrement consacré aux monoplaces F1 Ligier.

 

 CONSERVATOIRE-DE-LA-MONOPLACE-FRANCAISE-1er-mai-2015-Patrice-Joly-Président-du-Conseil-Général-de-la-Nievre-avec-GUY-LIGIER


CONSERVATOIRE-DE-LA-MONOPLACE-FRANÇAISE- Inauguration le vendredi 1er-mai 2015 par Patrice Joly-Président du Conseil Général de la Nièvre avec GUY-LIGIER

 

En présence de Patrice  Joly, Président du Conseil Général de la Nièvre et de très nombreuses personnalités, parmi lesquels, l’ancien sénateur Marcel Charmant mais aussi Guy Ligier et Tico Martini, Serge Saulnier, le Directeur du circuit, a retracé l’histoire du petit circuit de Magny cours, créé en 1961 par un passionné éleveur de bœufs Charolais, le regretté Jean Bernigaud, décédé le 23 décembre 1971.

Et dont l’épouse, Jacqueline qui nous a quittés, elle le 28 avril 2012, Jacqueline Bernigaud, a donc poursuivi l’œuvre et ce jusqu’à en faire l’actuel circuit, aux normes internationales et qui de nombreuses années, à partir de 1991, a organisé le GP de France de Formule 1

 

CONSERVATOIRE-DE-LA-MONOPLACE-FRANCAISE-Inauguration-le-1er-mai-2015-avec-Guy-LIGIER-

CONSERVATOIRE-DE-LA-MONOPLACE-FRANÇAISE-Inauguration-le-1er-mai-2015-avec Serge SAULNIER, Jacques LAFFITE, Tico MARTINI,Guy-LIGIER, Henri PESCAROLO et Jean Pierre JABOUILLE

 

Serge Saulnier qui nous expliquait :

« Cette toute nouvelle exposition entièrement rénovée et modernisée grâce à la volonté de son propriétaire le Conseil Général de la Nièvre et de la Société du circuit, retrace l’histoire du sport automobile Français à travers une collection exceptionnelle de monoplaces Françaises toutes pilotées par les plus grands noms de la discipline. »

Il poursuivait :

«  Il présente aussi l’histoire du Circuit de Magny cours  à travers la passion des hommes et des femmes qui l’ont fait vivre. »

Avant de conclure :

«  Cet espace culturel  riche de souvenirs viendra compléter l’activité sportive et événementielle du circuit ».

 

CLASSIC-DAYS-2015-les-nouveauxx-batiments-Photo-emmanuel-Leroux.

CLASSIC-DAYS-2015-les-nouveaux-bâtiments-Photo Emmanuel-Leroux.

 

Un circuit de Magny cours, totalement rénové depuis un an et désormais beaucoup plus moderne et fonctionnel.

Dans la très nombreuse assistance, on reconnaissait notamment Martine Bernigaud, la fille des créateurs et bien des visages connus parmi les pilotes qui ont débuté en sport automobile ici à Magny cours et ce avant de tous, brillé et s’illustré sur tous les plus grands circuits du monde.

Et, notamment Jacques Laffite, Jean Pierre Jabouille, Henri Pescarolo, Michel Leclére, Franck Lagorce. Et d’autres encore, parmi lesquels Pierre François Rousselot.

 

CONSERVATOIRE de la MONOPLACE FRANCAISE -GILLES-et-DIDIER-PIRONI-1er-Mai-2015.

CONSERVATOIRE de la MONOPLACE FRANCAISE -GILLES-et-DIDIER-PIRONI-1er-Mai-2015. photo autonewsinfo

 

Les deux fils de Didier Pironi, emporté par sa passion le 23 août 1987, aux commandes de son Colibri Off Shore, au sud de l’Ile de Wight, Gilles et Didier, assistaient eux aussi à cette inauguration, admirant longuement naturellement plusieurs des bolides que conduisait autrefois leur Champion de père.

 

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MARTINI-MK21-de-F3-de-1977-pilotée-par-Didier-PIRONI-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-MARTINI MK21 de F3 de 1977  et Victorieuse du GP de MONACO le samedi 21 Mai 1977  pilotée-par-Didier-PIRONI-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MARTINI-MK21-de-F3-de-la-saison-1977-Photo-Emmanuel-LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-MARTINI-MK21-de-F3-de-la-saison-1977-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Et, notamment la F3 Martini MK21 avec laquelle Didier remporta le GP de Monaco, le samedi 21 mai 1977. Mais également la Ligier JS 11/15 qui lui permit de remporter son 1er GP, celui de Belgique à Zolder, le 4 mai 1980.

 

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-La-JS-11-15-pilotée-par-Jacques-LAFFITE-et-Didier-PIRONI-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-Espace-LIGIER-La-JS-11-15-pilotée-par-Jacques-LAFFITE-et-Didier-PIRONI-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 

Figuraient aussi parmi les invités, bon nombre d’ingénieurs et de mécaniciens, ayant tous travaillé à Magny cours

Situé à l’entrée principale du Circuit, ce nouvel espace d’exposition entièrement rénové et qui accueillait jusqu’alors depuis plusieurs années, la Collection des monoplaces de la défunte écurie LIGIER, s’étend désormais sur plus de 1 400 m², soit le double de la précédente surface !

Plongez-vous dans l’histoire du sport automobile à travers une présentation de monoplaces uniques mêlant innovations techniques et patrimoine industriel. Original dans sa conception, ce musée se compose d’un espace thématique, d’une zone d’exposition et d’un amphithéâtre.

 

Conservatoire-de-la-monoplace-Française-Au-1er-plan-DB-F1-de-1954-et-une-RENE-BONNET-de-F2-datanbt-de-1964-Photo-Florian-Gauducheau

Conservatoire-de-la-monoplace-Française-Au-1er-plan-DB-F1-de-1954-et-une-RENE-BONNET de F2 datant de 1964-Photo-Florian-Gauducheau

 

Grâce à une collection exceptionnelle, vous y admirerez et découvrirez 48 véhicules mythiques pilotés par les plus grands Champions qui ont fait l’histoire du sport automobile Français et écrit les plus belles lignes du Circuit de Nevers Magny-Cours.

Vous retrouverez notamment la Formule 1 Renault RE30B pilotée par Alain Prost en 1982 et la Martini MK23 de René Arnoux de 1978.

 

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-F1-RENAULT-RE30B-C-Turbo-de-1982-pilotée-par-Alain-PROST-Photo-Emmanuel-LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-F1-RENAULT-RE30B-C-Turbo-de-1982-pilotée-par-Alain-PROST-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Sont également exposées, la Gordini T15 de 1948 pilotée par Jean-Pierre Wimille, Maurice Trintignant et Juan-Manuel Fangio, la Formule 2 Matra MS7 de Jackie Stewart ainsi que la collection de Ligier F1 de 1976 à 1996.

A travers tous ces modèles de légende, redécouvrez les évolutions technologiques qu’ont connu les monoplaces tout au long du 20ème siècle.

Le temps d’une visite exclusive, offrez-vous une immersion totale dans le monde de la compétition automobile.

Accompagné d’un guide, vous pourrez, pendant 1h30 à 2h, découvrir les modèles les plus emblématiques et des pièces uniques du sport automobile Français.

 

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Gilles-ALEGOET-Membre-du-directoire-du-circuit-de-MAGNY-COURS-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-Gilles-ALEGOET-Membre-du-directoire-du-circuit-de-MAGNY-COURS-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 

Nous guidant au lendemain de l’inauguration, Gilles Alegouet, membre du Directoire du circuit de Magny cours, nous confiait :

«  La visite commence par une frise chronologique de 1900 à 2000 et relatant tous les plus grands événements de l’automobile et du sport automobile. Ensuite, il y a une galerie où sont exposés différents types de châssis : Tubulaire, multi tubulaire, monocoque, monocoque en alliages légers, monocoque  en matériaux composite»

 

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-frise-chronologique-relant-tous-les-grands-evenements-de-lAUTOMOBILE-de-1900-a-2000-Photo-Emmanuel-LEROUX.


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-Espace-frise-chronologique-relatant tous les grands événements de l’AUTOMOBILE  de 1900 a 2000-Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

Gilles enchaîne :

« Puis, on arrive après l’Espace rappelant Jean Bernigaud, dans la salle où se trouvent six Espaces constructeurs. L’Espace Formules de Promotion, l’Espace RENAULT, l’Espace MATRA, l’Espace MARTINI, l’Espace Constructeurs Indépendants regroupant AGS, PYGMEE, etc… Et, enfin l’Espace LIGIER qui regroupe une vingtaine de monoplaces depuis la toute 1ere, la JS 5 de 1976. Sans oublier la JS 7, toute 1ére monoplace de F1 100% Française équipée du moteur V12 MATRA et pilotée par un pilote Français Jacques Laffite, a remporté un GP du Championnat du monde de Formule 1, celui de Suède à Anderstorp, le dimanche 19 juin 1977. »

 l’issue de nos deux visites, c’est rempli d’émotion, que nous retrouvions les Classic Days, tant chaque monoplace exposée, nous a rappelé de grands moments!

 

MAGNY-COURS-2-MAI-2015-Inauguration-Conservatoire-monoplace-Francaise-Le-Sénateur-de-la-Niévre-Marcel-CHARMANT-Guy-LIGIER-et-Gilles-GAIGNAULT-Photo-Bernard-BAKALIAN.

MAGNY-COURS-2-MAI-2015-Inauguration-Conservatoire-monoplace-Francaise-Le-Sénateur-de-la-Niévre-Marcel-CHARMANT-Guy-LIGIER-et-Gilles-GAIGNAULT-Photo-Bernard-BAKALIAN.

 

Ultime précision, le Conservatoire rassemble des monoplaces des marques Françaises suivantes :

 (AGS-ALPA-ALPINE-COURTOIS-DB-GORDINI-LIGIER-MATRA-MARTINI-PYGMEE-PROST-RENE BONNET-RENAULT-SERVAL)

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Emmanuel LEROUX-Florian GAUDUCHEAU

 

 

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-Photo-Emmanuel-LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-Photo-Emmanuel-LEROUX

Infos Pratiques

Horaires d’ouverture : sur réservation et les week-ends de manifestation.

Accès : Circuit de Nevers Magny-Cours, Technopôle, 58470 Magny-Cours.

Prix d’entrée : 7€

Gratuit pour les moins de 14 ans.

Accès pour personnes à mobilité réduite.

Contact : 03 86 21 80 00,

info@circuitmagnycours.com

 

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Jean-BERNIGAUD-le-fondateur-du-circuit-de-MAGNY-COURS-Photo-Florian-GAUDICHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANÇAISE-Jean-BERNIGAUD-le-fondateur-du-circuit-de-MAGNY-COURS-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-BERNIGAUD-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-BERNIGAUD-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Chassis-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Chassis-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Un-chassis-monocoque-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Un-chassis-monocoque-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-Formules-de-Promotion-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-Formules-de-Promotion-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Monoplace-ELF-2-de-1974-Photo-Emmanuel LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Monoplace-ELF-2-de-1974-Photo-Emmanuel LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MATRA-MS7-de-1968-plotée-par-Johnny-SERVOZ-GAVIN-Photo Emmanuel LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MATRA-MS7-de-1968-plotée-par-Johnny-SERVOZ-GAVIN-Photo Emmanuel LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MARTINI-MK-23-de-F1-de-1978-pilotée-par-René-ARNOUX-Photo Emmanuel LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-MARTINI-MK-23-de-F1-de-1978-pilotée-par-René-ARNOUX-Photo Emmanuel LEROUX

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-La-COURTOIS-F3-de-1966-pilotée-par-André-COURTOIS-Photo Emmanuel LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-La-COURTOIS-F3-de-1966-pilotée-par-André-COURTOIS-Photo Emmanuel LEROUX

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-SERVAL-M101-à-moteur-VINCENT-HRD-de-1000cc-de-F2-de-1949-pilotée-par-Jean-Gilbert-FOURNY-Photo-Emmanuel LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-SERVAL-M101-à-moteur-VINCENT-HRD-de-1000cc-de-F2-de-1949-pilotée-par-Jean-Gilbert-FOURNY-Photo-Emmanuel LEROUX

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-ESPACE-Couverture-des-Magazines-d-epoque-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-ESPACE-Couverture-des-Magazines-d-epoque-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-AU-1er-plan-la-toute-1ére-F1-de-1976-la-JS-5-pilotée-par-Jacques-LAFFITE-Photo-Florian-GAUDUCHEAU


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-AU-1er-plan-la-toute-1ére-F1-de-1976-la-JS-5-pilotée-par-Jacques-LAFFITE-Photo-Florian-GAUDUCHEAU

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-Les-JS-des-saison-1983-1984-1985-et-1986-Photo-Florian-GAUDUCHEAU.

CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-Les-JS-des-saison-1983-1984-1985-et-1986-Photo-Florian-GAUDUCHEAU.

 CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-La-JS-43-victorieuse-du-GP-de-MONACO-1996-avec-PANIS-et-la-PROST-AP-03-de-Jean-ALESI-de-2000-Photo-Emmanuel LEROUX


CONSERVATOIRE-de-la-MONOPLACE-FRANCAISE-Espace-LIGIER-La-JS-43-victorieuse-du-GP-de-MONACO-1996-avec-PANIS-et-la-PROST-AP-03-de-Jean-ALESI-de-2000-Photo-Emmanuel LEROUX

 

Musée

About Author

gilles