24 HEURES OFF ROAD DU MAROC : DU 9 AU 14 MAI 2015, GRANDIOSE ANNONCÉ !

maroc 6

 

La course d’endurance tout terrain de Loulou Dronne au Maroc démarre samedi.  24 heures divisées en quatre courses de six heures, sur quatre circuits différents, dans la partie atlantique du Maroc d’abord, au sud d’Agadir, près de Tiznit, un endroit incroyable, le désert en bord de mer, en haut d’une énorme falaise, puis on ira dans le grand sud, vers Ouarzazate et Zagora.

Vingt autos qui sortent des plus grands ateliers de préparation, soixante pilotes, deux cent personnes au total c’est en fait un énorme truc, où l’on roule très vite, avec de gros moyens et une ambiance superbe le soir dans les hôtels, car ici on ne bivouaque pas et c’est génial.

2000 km chronométrés au total,  parc d’assistance fixe, on roule en boucle autour, relais libres, énorme pied.

Autonewsinfo suit cette épreuve depuis des années et on continue!

Compte rendu chaque soir, avec photos d’Alain Rossignol, même pour ceux que l’endurance TT ne passionne pas, le voyage est sublime (et le journaliste sait écrire !) à lire donc dans tous les cas de figure.

 

LOULOU DRONNE

LOULOU DRONNE

 

Jean Louis Dronne, organisateur de cet événement créé en 2010 : « La composition des équipes est totalement libre et peut varier de 2 à 6 pilotes ou copilotes ! Si certaines équipes choisissent d’être composées d’un seul pilote et d’un copilote, d’autres sont formées de 4 pilotes et d’un copilote. Pour des raisons de sécurité, un pilote seul à bord n’est pas autorisé, il doit obligatoirement être accompagné d’un autre pilote ou d’un copilote. Cette façon inédite de vivre les rallyes en Afrique en partageant ses sensations (et les budgets…) avec des coéquipiers, fait de cette course une véritable aventure sportive et humaine. La navigation est simple, avec Road Book, fléchage et tour de reco avant le départ. Le règlement est juste, il n’y a pas de mise hors course.  Une équipe ne prenant pas le départ d’une étape ou qui n’en termine pas une figurera néanmoins au classement général, avec des pénalités, certes, mais elle pourra participer à la suite de la compétition ».

Le parcours ne comporte pas de zones de franchissement, genre dunes, c’est une course de vitesse, pas de trial non plus. Les pilotes du championnat de France des rallyes seront dépaysés comme tout le monde par le paysage somptueux des parcours, mais pas pris en traîtres.

 

 

La sécurité est assurée par des trackings sur les autos ou les SSV, et plusieurs CP au long du parcours, bien sûr la gendarmerie marocaine aux abords des endroits habités, et des équipes de médecins mobiles.

Voici le parcours et la définition de chaque circuit…

 

 

09 MAI – PROLOGUE – TIZNIT : « La répétition générale »

Ce court prologue a pour seul objectif de définir l’ordre de départ de la première étape. A l’issue des vérifications administratives et techniques, chaque concurrent se présentera vers le CH de départ de ce prologue. Une fois le pilote sélectionné (pour les équipes disposant de plusieurs pilotes), le départ sera donné individuellement pour un véritable sprint de 2 kilomètres sur une piste très roulante. Les concurrents pourront réaliser 2 tours (assistance et changement de pilote autorisé entre les 2 tours) mais seul le meilleur chrono de ces deux tours sera enregistré et permettra de définir la grille de départ des 24H Off Road Maroc 2015.

 

 

ETAPE 1 – 10 MAI – 6H D’OULED JERRAR : « Décollage pour Ouled Jerrar »

C’est à proximité du petit village d’Ouled Jerrar que s’installe le paddock de cette première étape, situé à l’extrémité d’une petite piste d’aviation. Cette spéciale déjà empruntée par le parcours de l’édition 2014, est très certainement l’une des plus rapides, avec de belles pistes dessinées et très roulantes. Mais que les pilotes présents l’an passé oublient leurs repères… le parcours sera emprunté dans le sens inverse !

 

 

ETAPE 2 – 11 MAI – 6 H D’AGLOU : « Aglou Beach : Sea, Sand & Sun »

À quelques kilomètres d’Aglou, petit village de pêcheurs, cette étape offre aux concurrents un panorama exceptionnel : des pistes en sable très roulantes dont près de 10 km en bord de mer, un parc d’assistance proche de l’océan Atlantique…

 

 

 

Cette spéciale, l’une des préférées des concurrents 2013 et 2014, a subi encore une fois une refonte complète, à l’exception de la magistrale portion composée de pistes sinueuses et sablonneuses qui longent l’océan, avec franchissement de dunettes en fin de corniche. Puis le retour s’effectue par des pistes rapides ponctuées de passages techniques, pour se diriger vers le paddock en vue d’un nouveau tour ou d’un arrêt mécanique.

 

 

ETAPE 3 – 13 MAI – 6H DE OUARZAZATE : « Far-West Avenue »

La ligne de départ surplombe les décors de cinéma, sur une piste qui dirige les pilotes vers une portion inédite de ce circuit déjà emprunté lors de précédentes éditions. Au loin, la chaîne de l’Atlas, un décor splendide dont on ne pourrait se lasser. Un véritable circuit de vitesse avec des pistes caillouteuses très roulantes permettant les dépassements à tout instant, sans véritables difficultés – sauf quelques saignées signalées.

 

 

ETAPE 4 – 14 MAI – 6H DE OULED DRISS : « Les sables de l’Erg Lihoudi »

Le paddock au goût de « bivouac » sera l’un des plus beaux de l’épreuve, au pied des dunes, pour le plus grand plaisir des assistants et accompagnateurs. Pour cette étape, la plus longue de l’édition 2015, quelques passages de dunettes sans difficultés, une grande portion de pistes sur sable mou, ou parfois plus roulantes ; comme toujours, se doubler sera un jeu d’enfant dans ce décor venant compléter parfaitement la belle panoplie des paysages marocains… Que les pilotes novices en franchissement de dunes soient rassurés, il ne s’agit pas ici de perdre les concurrents dans un gigantesque tas de sable, d’autant plus que le concept même de l’épreuve ne permet pas de rouler 6H non-stop en boucle dans les dunes – les franchissements seraient de plus en plus incertains.

Pays sublime, gens sublimes, autos sublimes, courses sublimes, ambiance sublime.

What else ?

 

 

Le grand pied une fois par an, c’est rare, c’est unique, c’est absolu incroyablement sportif et  incroyablement humain.

Rien que le cuistot et sa brigade de désert, installés au point d’assistance fixe, qui mijotent de superbes plats, c’est un truc à vivre une fois.

Bref, rien que du bonheur…

Alain Rossignol fait passer quelques photos avec cette légende… « Mise à feu samedi 9 mai, Fasten your seat belts ! »

C’est exactement ça.

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ALAIN ROSSIGNOL DESERT RUNNER

24 H TT du Maroc Rallye Raid Sport

About Author

jeanlouis