YVAN MULLER, AUX QUALIFS, LE HUNGARORING MASTER DEVANT LA CHEVROLET DU JEUNE HUGO VALENTE

WTCC-2015-BUDAPEST-2-Mai-YVAN-MULLER-LE-HUNGARORING-MASTER.

 

 

 

WTCC-2015-BUDAPEST-YVAN-MULLER-C-ELYSEE

WTCC-2015-BUDAPEST-YVAN-MULLER-C-ELYSEE

 

Les Citroën C-Elysée WTCC ont maîtrisé les qualifications sur le Hungaroring, malgré un poids pour la première fois de la saison supérieur de 60 kg par rapport aux autres concurrents.

Sur un circuit qui lui a toujours souri, Yvan Muller signe sa première pole position de l’année.

José María López, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua s’élanceront respectivement des troisième, quatrième et cinquièmes positions de la 1ére course.

Meilleur temps de chacune des deux séances d’essais libres – disputées sous la pluie – José María López débutait parfaitement son week-end. La situation était plus délicate pour Sébastien Loeb, qui partait à la faute dans son premier tour lancé. Grâce à une belle partie de mécanique, son équipe lui permettait de revenir en piste pour la seconde session.

En début d’après-midi, le soleil faisait son retour pour les qualifications. Les quatre Citroën C-Elysée WTCC passaient sans encombre la Q1. Longtemps en tête de la Q2, Yvan Muller était coiffé en fin de session par José María López. Sébastien Loeb complétait le tir groupé des Citroën avec le troisième chrono, à seulement 11/100e de l’Argentin !

Ma Qing Hua parvenait lui aussi à arracher sa place en Q3, mais sa joie était de courte durée. Malgré un changement de pneumatiques éclair, le Chinois n’était pas autorisé à prendre la piste, le temps alloué par le règlement étant trop serré.

 

 WTCC-2015-BUDAPEST-2-Mai-HUGO-VALENTE-seconde-des-qualifications


WTCC-2015-BUDAPEST-2-Mai-HUGO-VALENTE-seconde-des-qualifications

 

µLa lutte pour la pole position tournait à l’avantage de Yvan Muller, auteur d’un tour sans faute en 1’48’’848. Il devançait la Chevrolet Cruze du Team Espagnol Campos du jeune Français Hugo Valente, son dauphin à 0’’233. Malgré deux petites fautes, José María López obtenait la troisième place, à 0’’719 devant Sébastien Loeb, 4éme, lui, à 0’’724

Une sacrée belle ‘ perf ‘ pour Valente qui se permet de devancer deux Champion du monde !

 

  WTCC-2015-BUDAPEST-2-Mai-YVAN-MULLER-LE-HUNGARORING-MASTER.


WTCC-2015-BUDAPEST-2-Mai-YVAN-MULLER-LE-HUNGARORING-MASTER.

PAROLES DE PILOTES

 

Yvan Muller : « Je suis heureux d’avoir ouvert mon compteur de pole positions pour 2015. C’est la combinaison d’une bonne voiture, d’un travail d’équipe efficace et de la confiance que j’avais au volant de ma Citroën C-Elysée WTCC. Sur ce circuit, il est quasiment impossible de cumuler trois secteurs parfaits, mais mes deux premiers ont été très bons et je réalise un temps qui me surprend agréablement. C’est prometteur pour demain. »

 

José María López : « Ce matin, j’étais rapide sous la pluie mais je savais qu’Yvan serait très performant en qualifications, surtout sur une piste sèche. Il a fait du bon travail, bravo à lui ! Quant à moi, j’ai fait deux erreurs qui ne m’ont pas permis de rivaliser. Dans l’optique du championnat, partir de la première ligne reste positif. J’espère juste que le cumul des deux courses me permettra de maintenir une bonne avance au classement général. »

 

Sébastien Loeb : « Cette journée se termine mieux qu’elle n’avait débuté. En sortant de la piste dès le début des essais libres, j’ai perdu une demi-heure de roulage. L’équipe a fait un super travail et j’ai pu revenir dès la seconde séance pour prendre mes marques. Les conditions ont changé pour les qualifications et j’ai réussi à me hisser jusqu’à la Q3. J’ai fait une petite erreur à la fin de mon tour de lancement : en sortant un peu large, mes pneus se sont salis et mouillés. J’ai perdu le grip dans le premier virage et j’ai compris que mes chances de pole s’étaient évanouies. »

 

Ma Qing Hua : « Je suis déçu de ne pas avoir pu défendre mes chances en Q3. Le règlement devrait être revu pour éviter ce genre de situation, qui ne valorise personne. Deux cinquièmes places sur la grille, ce n’est vraiment pas idéal sur un circuit où il est aussi difficile de dépasser. Mais je me battrai ! »

 

Yves Matton : « Yvan a confirmé qu’il est le ‘Hungaroring Master’. Malgré des conditions changeantes tout au long de la journée, il a réalisé un tour que l’on peut qualifier de parfait pour aller chercher la pole position. Avec l’entrée en vigueur des poids de compensation, nous constatons que les performances se sont resserrées. C’est donc signe que ce règlement fonctionne bien ! Nous regrettons par ailleurs que Ma Qing Hua n’ait pas pu défendre ses chances en Q3. »

WTCC-2015-BUDAPEST-CHEVROLET-HUGO-VALENTE

WTCC-2015-BUDAPEST-CHEVROLET-HUGO-VALENTE

L’ordre de départ :

1.Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC) -2. Hugo Valente (Chevrolet RML Cruze TC1)- 3. José María López (Citroën C-Elysée WTCC) – 4. Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée WTCC)- 5. Ma Qing Hua (Citroën C-Elysée WTCC) – 6.  Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)- 7. Rob Huff (Lada Vesta WTCC) – 7.  Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze TC1)- 8. Tom Chilton (Chevrolet RML Cruze TC1)- 9. Norbert Michelisz (Honda Civic WTCC) -10. Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée WTCC)

 

Solenn RIOU

Photos : TEAMS

WTCC

About Author

gilles