APRES SILVERSTONE, NOUVEAU SUCCES POUR AUDI ET LE TRIO TRELUYER, FASSLER, LOTTERER A SPA

WEC-2015-SPA-LE-PODIUM-avevc-les-pilotes-ZAUDI-N°7-victoeieux-devant-les-equipages-PORSCHE-Photo-Max-MALKA.

 

 WEC-2015-SPA-le-depart-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-le-depart-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-Apres-le-depart-le-peloton-attaque-le-virage-de-la-Source

WEC-2015-SPA-Apres-le-depart-le-peloton-attaque-le-virage-de-la-Source

WEC-2015-SPA-AUDI-N°-7-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-SPA-Six heures plus tard, nouvele victoire pour l’AUDI-N°-7-Photo-Max-MALKA.

 

 

Déjà victorieuse lors des Six Heures de Silverstone, manche inaugurale du Championnat du monde d’endurance WEC, l’Audi N°7 de l’équipage composé de Benoit Tréluyer, Marecel Fässler et André Lotterer, a remporté ce samedi en début de nuit, sa seconde victoire consécutive en triomphant les Six Heures de Spa, seconde épreuve 2015 du WEC

Et comme en Angleterre cette course a été d’une rare intensité entre l’Audi lauréate et l’équipe Porsche qui avait signé un sensationnel triplé lors des essais qualificatifs vendredi

 

WEC-2015-SPA-La-PORSCHE-N°18-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-La-PORSCHE-N°18-Photo-Max-MALKA

 

La Porsche N°18 du trio formé de Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb, se classant seconde à 13″424.

Le podium etant complété par une seconde Porsche 919 Hybrid, la N°17 de Mark Webber, Timo Bernhard et Brandon Hartley, 3éme à 1 tour.

 

WEC-2015-SPA-PORSCHE-919-BERNHARD-WEBBER-HARTLEY.

WEC-2015-SPA-PORSCHE-919-BERNHARD-WEBBER-HARTLEY.

 

Une autre Audi R18 finit 4éme, celle de René Rast, Filipe Albuquerque et Marco Bonanomi, finit 4éme à 2 tours devant la  meilleure des deux Toyota TS 040 Hybrid, la N°2 d’Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Mike Conway, qui à 3 tours complète le Top 5.

 

 WEC-2015-SPA-Course-difficile-pour-les-TOYOTA-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-Course-difficile-pour-les-TOYOTA-Photo-Max-MALKA

 

Situation inquiétante pour l’équipe Toyota, double Championne du monde en titre? a quelques semaines du grand rendez-vous de l’année, sommet de la saison, les 24 Heures du Mans et ce alors que de surcroît, le Team Japonais n’alignera une nouvelle fois que ses deux TS040 contre trois Audi R18 et trois Porrsche 919!!!!

 

WEC-2015-SPA-GIBSON-Team-JOTA-Sport-1ere-en-LMP2-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-SPA-GIBSON-Team-JOTA-Sport-1ere-en-LMP2-Photo-Max-MALKA.

 

En LMP2, victoire de l’équipe Britannique Jota Sport et qui roule habituellement en Championnat d’’Europe ELMS et qui était venu en Belgique afin de préparer au mieux les 24 Heures du Mans

La Gibson 015S du Néo-Zélandais Mitch Evans et des Anglais, Harry Tincknell et Simon Dolan, devance l’une des Ligier JS P2 de l’équipe G Drvive, la N°28 de Gustavo Yacaman, Derani et Gonzalez

 

 WEC-2015-SPA-La-LIGIER-JSP2-N°28-devant-la-CORVETTE-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-La-LIGIER-JSP2-N°28-devant-la-CORVETTE-Photo-Max-MALKA

 

Et la Morgan Evo du Team SARD Morand de retour en piste et qui avec son équipage, Pierre Ragues, Oliver Webb et Eöel Amberg grimpe sur la 3éme et dernière marche du podium.

Le top cinq étant complété par l’ORECA 05-Nissan de l’équipe de Hong Kong, KCMG de  Nicolas Lapierre, Howson et Bradley et l’Alpine A450b Signatech de Paul Loup Chatin, Vincent Capillaire et Nelson Panciatici.

 

WEC-201-SPA-les-pilotes-JOTA-Sport-victoeieux-en-LMP2-Photo-Max-MALKA

WEC-201-SPA-les-pilotes-JOTA-Sport-victoeieux-en-LMP2-Photo-Max-MALKA

 

Victorieux de la catégorie LMP2 au volant de la Gibson du JOTA Sport, Harry Tincknell, confiait:

« Je suis absolument ravi. Ils ont un travail incroyable chez JOTA Sport cette semaine. Jedécroche le tour le plus rapide en qualifications, le tour le plus rapide en course et on a dominé la course du début à la fin. La Gibson était tout simplement fantastique chaque jour. Le tour de chauffe fut un début sauvage avec des voitures ne restant pas côte-à-côté comme nous avions été chargé de le faire – dans le Briefing pilotes – en sortant du dernier virage avant le feu vert. Mais je suis parvenu à canaliser mon agressivité pour rester dans le droit chemin. Je me suis battu pendant mon relais et Mitch et Simon ont tous deux fait un travail fantastique ensuite ».

Sam Hignett, du JOTA Group, concluant:

« Ce fut un excellent week-end! Chaque pilote n’a fait aucune erreur, un travail parfait, tandis que l’équipe a effectué un job fantastique. Harry pris un bon départ. Simon était brillant et a étendu notre avance tout comme Mitch qui s’est montré excellent pour ses grands débuts en endurance. La voiture était fiable et rapide dans cette grande répétition générale pour Le Mans ».

 

WEC-2015-SPA-ASTON-MARTIN-VANTAGE-N°99-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ASTON-MARTIN-VANTAGE-N°99-Photo-Max-MALKA

 

Dans les catégories  LMGTE/PRO et AM, double succès pour les Aston Martin Vantage ! En PRO, victoire pour la N°99 de Fernando Rees, Alex et Richie Stanaway devant les DEUX Porsche 911 RSR Manthey, la N°92 du duo Marc Lietz et Fred Makowiecki, précédant la 91 de Kevin Estre et Sven Müeller.

En AM triomphe pour une autre Aston Vantage, la N°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda

 

  WEC-2015-SPA-Arrivee-victorieuse-pour-l-AUDI-N°7-SAMEDI-2-Mai-photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-Arrivee-victorieuse-pour-l-AUDI-N°7-SAMEDI-2-Mai-photo-Max-MALKA

 

C’est le pilote Français Benoit Treluyer qui le premier franchissait le drapeau à damier avec comme à Silverstone, une nouvelle fois, un avantage minime après six heures de luttes intenses, de 13’’424.

 

WEC-2015-SPA-BENOIT-TRELUYER-vainqueur-le-samedi-2-mai-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-BENOIT-TRELUYER-vainqueur-le-samedi-2-mai-Photo-Max-MALKA

 

Descendu de son Audi, il lâchait :

« Quelle course » !

Avant d’enchainer :

« Ce fut un travail difficile, tout comme à Silverstone, mais il était amusant, une bataille énorme et nous avons déjà hâte au Mans. »

 

 WEC-2015-SPA-Stand-AUDI-Le-Docteur-ULLRICH-avec-Benoit-TRELUYER-et-André-LOTTERER-PhOTO-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-Stand-AUDI- Trés concentré le Docteur ULLRICH avec Benoit TRELUYER et André LOTTERER pendant les Six HeuresPhOTO-Max-MALKA

 

De son côté, le directeur d’Audi Motorsport, le Dr. Wolfgang Ullrich, résumé l’événement auquel un très nombreux public  –54.000 fans – a assisté :

« Comme dans le match inaugural de la saison en Angleterre, le WEC a encore livré  une course super-excitante»

Et, il poursuivait :

« Je tiens à féliciter nos gagnants et toute l’équipe pour cette victoire de première classe. Ils ont tourné dans une course d’endurance au sprint et ont fait un travail impeccable. Un grand merci aux deux autres équipes de pilotes. Je suis désolé que la numéro 8 est connu un peu d’infortune car il faut aussi un peu de chance ce qui est nécessaire dans une course. Notre trio ‘9’, a donc finalement complété le résultat pour Audi en bonne position ».

C’EST AUSSI UNE VICTOIRE DE MICHELIN!

 WEC-2015-SPA-Vendredi-1-mai-La-bataille-entre-AUDI-et-PORSCHE-Photos-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-Samedi 2 mai- La-bataille entre AUDI et Porsche-Photos-Max-MALKA

 

La victoire s’est jouée, grâce notamment à des stratégies de gestion des pneumatiques bien différentes.

Et ce même si au départ des Six Heures, toutes les voitures des équipes de la catégorie reine celle des LM P1 étaient toutes équipées de pneumatiques identiques et  dénommés MICHELIN SOFT Hautes Températures.

Car au fil des tours et des relais, c’est finalement dans les stands que s’est en dernier ressort joué la victoire !

Les pilotes de l’Audi N°7, ont effectivement choisi bien conseillé par les techniciens de la firme Auvergnate de conserver leurs pneumatiques Michelin  pendant deux relais complets, y ajoutant même dix tours supplémentaires, soit l’équivalent d’un demi-relais !

Décision qui faisait dire à  l’un des vainqueurs, le Français Benoit Treluyer :

 « Quel travail incroyable de la part de Michelin ! Il est plutôt rare de pouvoir piloter avec une telle efficacité́ si longtemps en roulant avec un seul et unique train de pneu. Franchement si on gagne ce samedi on le doit à Michelin qui a largement contribuer à notre belle victoire »

 

MICHELIN - Entretien avec Pascal COUASNON  - Photo Jean Michel LE MEUR DPPI

MICHELIN – Entretien avec Pascal COUASNON  Directeur du Département Compétition de MICHELIN – Photo Jean Michel LE MEUR DPPI

 

De son côté, Pascal Couasnon, le Directeur de Michelin Motorsport, précisait :

 « Merci à tous nos partenaires pour cette course fantastique, riche  en actions et en rebondissements   Cette édition des 6 Heures de Spa prouve une fois de plus que des pneus hautement technologiques, à la performance totale, peuvent offrir un spectacle fantastique au public ».

 

WEC-2015-SPA-La-Conférence-de-prsse-avec-les-pilotes-AUDI-N°7-victorieux-devant-les-equipages-PORSCHE-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-SPA-La-Conférence-de-presse-avec-les-pilotes de l’AUDI N°7-victorieux devant les équipages PORSCHE-Photo-Max-MALKA.

 

Dans exactement quatre semaines maintenant, tous les concurrents vont se retrouver sur la piste au Mans, l’épreuve reine sommet du calendrier des événements et épreuve fétiche d’Audi Sport.

Pour la journée de test officiel le dimanche 31 mai, la nouvelle Audi R18 e-tron quattro, aura sa première sortie sur le Circuit des 24 Heures

Ultime confrontation permettant d’affiner les réglages et la préparation, deux semaines avant, la course de 24 heures, laquelle demeure l’événement de la saison  et le pinacle de la saison en WEC !

 

 WEC-2015-SPA-TOYOTA-TS-040-N°1-de-BUEMI-DAVIDSON-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-TOYOTA-TS-040-N°1-de-BUEMI-DAVIDSON-Photo-Max-MALKA

 

Champions du monde en titre, les pilotes de la Toyota N°1 lâchaient à l’issue de la course :

Anthony Davidson: « Ce fut une journée décevante pour couronner une fin de semaine difficile pour notre voiture N°1 qui a commencé avec l’accident de Kazuki. Nous avons eu quelques problèmes techniques et c’est donc un week-end à oublier. La prochaine course est la plus importante de l’année, donc nous allons rester concentré et regarder pour tenter d’obtenir plus de performance pour le Mans ».

Et, le Suisse Sébastien Buemi, précisait : « Cela a été l’un de nos pires week-ends pour être honnête car ça fait longtemps que nous ne sommes pas sur le podium. Nous avions des problèmes au cours de la course et nous n’étions d’ailleurs pas assez rapides. Nous devons voir à l’atelier et essayer de trouver un peu de temps au tour. Nous allons continuer à pousser et faire du mieux que nous pouvons »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

 WEC-2015-SPA-LE-PODIUM-avevc-les-pilotes-ZAUDI-N°7-victoeieux-devant-les-equipages-PORSCHE-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-SPA-LE-PODIUM-avevc-les-pilotes-ZAUDI-N°7-victoeieux-devant-les-equipages-PORSCHE-Photo-Max-MALKA.

LE CLASSEMENT FINAL DES SIX HEURES DE SPA 2015

 

1 – Fassler-Lotterer-Treluyer (Audi R18 e-tron) Audi, 176 tours en 6heures 01’08’’896

2 – Dumas-Jani-Lieb (Porsche 919 Hybrid) Porsche, à 13″424

3 – Bernhard-Webber-Hartley (Porsche 919 Hybrid) Porsche, à 1 tour

4 – Rast-Albuquerque-Bonanomi (Audi R18) Audi, à 2 tours

5 – Wurz-Sarrazin-Conway (Toyota TS040 Hybrid)  Toyota TMG, à 3 tours

6 – Hulkenberg-Tandy-Bamber (Porsche 919 Hybrid) Porsche, à 3 tours

7 – Di Grassi-Duval-Jarvis (Audi R18 e-tron) Audi, à 8 tours

8 – Davidson-Buemi (Toyota TS040 Hybrid) Toyota, à 14 tours

9 – Dolan-Tincknell-Evans (Gibson 015S-Nissan) Jota Sport, à 15 tours

10 – Yacaman-Derani-Gonzalez (Ligier JSP2-Nissan) G Drive, à 16 tours

11 – Amberg-Ragues-Webb (Morgan-Evo) SARD Morand, à 17 tours

12 – Howson-Bradley-Tandy (Oreca-Nissan) KCMG, à 17 tours

13 – Panciatici-Chatin-Capillaire (Alpine-Nissan) Signatech, à 17 tours

14 – Leventis-Watts-Kane (Dome-Nissan) Strakka Racing, à 20 tours

15 – Nicolet-Maris-Merlin (Ligier JSP2-Nissan) OAK Racing à 24 tours

16 – MacDowall-Rees-Stanaway (Aston Martin Vantage) Aston  Martin, à 25 tours

17 – Lietz-Makowiecki (Porsche 911) Porsche Manthey, à 25 tours

18 – Muller-Estre (Porsche 911) Porsche Manthe, à 25 tours

19 – Bruni-Vilander (Ferrari 458) AF Corse, à 25 tours

20 – Turner-Mucke-Bell (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 26 tours

21 – Nygaard-Sorensen-Thiim (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 26 tours

22 – Rigon-Calado (Ferrari 458) AF Corse, à 26 tours

23 – Brown-Fogarty-Van Overbeek (HPD) –Tequila Patron Extreme Speed, à 27 tours

24 – Dalla Lana-Lamy-Lauda (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 28 tours

25 – Perrodo-Collard-Aguas (Ferrari 458) AF Corse, à 28 tours

26 – Shaitar-Bertolini-Basov (Ferrari 458) SMP, à 29 tours

27 – Ried-Al Qubaisi-Bachler (Porsche 911) Proton, à 30 tours

28 – Dempsey-Long-Seefried (Porsche 911) Dempsey, à 31 tours

29 – Castellacci-Goethe-Hall (Aston Martin Vantage) Aston Martin, à 38 tours

30 – Sharp-Dalziel-Henemeier (HPD) Tequila Patron Extreme Speed, à 42 tours

31 – Rusinov-Canal-Bird (Ligier JSP2-Nissan) G Drive, à 52 tours

32 – Griffin-Cameron-Mortimer (Ferrari 458) AF Corse, à 48 tours

33 – Roda-Ruberti-Poulsen (Corvette C7-R) Larbre, à 115 tours

34 – Trummer-Liuzzi-Klien (CLM P1-AER) ByKolles, à 130 tours

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE 2015 DES PILOTES

WEC-2015-SPA-Les-vainqueurs-de-l-AUDI-N°7-victorieux-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-Les-vainqueurs-de-l-AUDI-N°7-victorieux-Photo-Max-MALKA

  1. Lotterer/Tréluyer/Fässler, Audi, 50 pts
  2. Dumas/Jani/Lieb, Porsche, 36 pts
  3. Conway/Sarrazin/Wurz, Toyota, 22 pts
  4. Davidson/Buemi, Toyota, 19 pts
  5. Bernhard/Hartley/Webber, Porsche 17 pts
  6. Di Grassi/Duval/Jarvis, Audi, 16 pts
  7. Nakajima, Toyota, 15 pts
  8. Albuquerque/Bonanomi/Rast, Audi, 12 pts
  9. Tandy, 10 pts
  10. Bird/Canal/Rusinov, G-Drive, 8,5 pts
  11. Bamber/Hülkenberg, Porsche, 8 pts
WEC-2015-NOUVEAU-TRIOMPHE-POUR-AUDI-ET-LE-TRIO-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER-VICTORIEUX-AUX-6-H-DE-SPA

WEC-2015-NOUVEAU-TRIOMPHE-POUR-AUDI-ET-LE-TRIO-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER-VICTORIEUX-AUX-6-H-DE-SPA

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

  1. Audi, 70 Pts
  2. Porsche, 53 pts
  3. Toyota, 47 pts
WEC-2015-SPA-Photos-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-Photos-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-PORSCHE-N°19-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-PORSCHE-N°19-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-La-PORSCHE-N°18-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-La-PORSCHE-N°18-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-AUDI-N°8-quitte-son-stand-PhOTO-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-AUDI-N°8-quitte-son-stand-PhOTO-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-La-DOME-STRAKKA-Racing-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-La-DOME-STRAKKA-Racing-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-OPRECA-05-NISSAN-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-OPRECA-05-NISSAN-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-FERRARI-Scuderia-AF-Corse-de-Manu-COLLARD-Francois-PERRODO-et-Rui AGUAS-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-FERRARI-Scuderia-AF-Corse-de-Manu-COLLARD-Francois-PERRODO-et-Rui AGUAS-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-PORSCHE-911-RSR-Team-MANTHEY-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-PORSCHE-911-RSR-Team-MANTHEY-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-ASTON-MARTIN-N°97-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-ASTON-MARTIN-N°97-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-CORVETTE-Team-LARBRE-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-SPA-CORVETTE-Team-LARBRE-Photo-Max-MALKA.

 WEC-2015-SPA-La-LIGIER-JSP2-OAK-RACING-PhOTO-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-La-LIGIER-JSP2-OAK-RACING-PhOTO-Max-MALKA

 

WEC-2015-SPA-ALPINE-A-450-b-Equipe-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ALPINE-A-450-b-Equipe-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ARRET-FERRARI-AF-CORSE-N°51-BRUNI-VILANDER-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SPA-ARRET-FERRARI-AF-CORSE-N°51-BRUNI-VILANDER-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-LIGIER-JSP2-Team-TEQUILA-PATRON-EXTREME-SPEED-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-LIGIER-JSP2-Team-TEQUILA-PATRON-EXTREME-SPEED-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-SPA-La-MORGAN-tEAM-SARD-Morand-PhOTO-Max-MALKA


WEC-2015-SPA-La-MORGAN-tEAM-SARD-Morand-PhOTO-Max-MALKA

WEC Championnat du monde

About Author

gilles