GT TOUR. AU MANS, SAMEDI L’EQUIPE FERRARI SPORT GARAGE S’OFFRE LE DOUBLE

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-de-SANTAMATO-LEMERET-et-Eric-CAYROLLE-Photo-Thierry-COULIBALY

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-Depart-de-la-1ére-course-derriére-la-voiture-de-securite-sous-la-pluie-samedi-2-mai. Photo GT TOUR DPPI

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Depart-de-la-1ére-course-derriére-la-voiture-de-securite-sous-la-pluie-samedi-2-mai. Photo GT TOUR DPPI

 

Le Mans course 1 : Sport Garage s’offre un doublé pluvieux et heureux!

Partie depuis la pole position, l’équipe Sport Garage réalise un superbe doublé à l’occasion de la Course 1 du Championnat de France FFSA GT sur le Circuit Bugatti du Mans. Stéphane Lémeret, Eric Cayrolle et Arno Santamato signent une victoire incontestable. Le trio devance la voiture sœur de Tony Samon, Thierry Soave et Enzo Guibbert. Auteur d’une belle remontée, le team AKKA-ASP monte sur la troisième marche avec Philippe Giauque, Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort. C’est donc un triplé Ferrari !
Dans le Gentlemen Challenge, Julien Goujat et Florent Petit imposent leur Audi.

 

 

Le film de la course.

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-de-SANTAMATO-LEMERET-et-Eric-CAYROLLE-Photo-Thierry-COULIBALY


GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-de-SANTAMATO-LEMERET-et-Eric-CAYROLLE-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Sous une pluie intense et discontinue, le départ est donné derrière le safety car BMW M4 Coupé pour des raisons de sécurité. Après un tour, la voiture de sécurité s’efface. Stéphane Lémeret avec l’une des Ferrari de chez Sport Garage conserve l’avantage et le bénéfice de sa pole position devant son équipier Tony Samon. Ce dernier prend un envol prudent et cède devant les attaques de Philippe Giauque dans l’une des Ferrari AKKA-ASP) et Claude Degremont au volant de l’Audi- Speedcar. Fabien Barthez prend quant à lui l’avantage sur Nicolas Misslin, pour le gain de la cinquième place. Misslin dont la Porsche de chez Courage, part d’ailleurs en tête à queue et repart aux portes du Top 10.

En tête, Stéphane Lémeret creuse l’écart, qu’il porte à trois secondes sur son dauphin et plus de dix sur le troisième à la fin du premier quart d’heure. Dans les instants qui suivent, la salve des premiers arrêts aux stands est lancée. La Ferrari Sport Garage n°6, désormais confiée à Eric Cayrolle, conserve les commandes devant l’Audi Speedcar maintenant aux mains de de Laurent Cazenave. Juste derrière, les deux Ferrari AKKA-ASP de Jean-Luc Beaubelique et Eric Debard s’accrochent!  Troisième, Debard écope toutefois de deux pénalités, pour non respect du temps imparti dans les stands et vitesse excessive. Beaubelique rétrograde sixième.

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-PORSCHE-Team-STRATEGIC-Photo-Thierry-COULIBALY.


GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-PORSCHE-Team-STRATEGIC-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Si Cayrolle est un solide leader devant Cazenave un homme remonte fort, Sacha Bottemanne : au volant de la Porsche StratégiC, le jeune tricolore évolue comme un poisson dans l’eau et grimpe jusqu’à la troisième place à la fin de son relais ! Suivent Thierry Soave qui roule la Ferrari Sport Garage n°12, Pierre Sancinena avec l’Audi Sainteloc n°24 et Raymond Narac avec la Porsche IMSA Performance-Matmut n°1.

Les concurrents empruntent la pitlane pour la seconde fois. Sport Garage mène toujours la danse sur une piste humide, avec Arno Santamato qui augmente son avance sur l’Audi Speedcar de Rémy Deguffroy. Le dernier quart d’heure voit la hiérarchie semble évoluer.

 

 

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-Team-SPORT-GARAGE-FERRARI-F-458-de-AYARI-Photo-Thierry-COULIBALY

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-Team-SPORT-GARAGE-FERRARI-F-458-de-AYARI-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Au volant de la Ferrari n°12, Enzo Guibbert dépasse la Porsche StratégiC de Benjamin Lariche puis Deguffroy. Quant à Morgan Moullin-Traffort, malgré un petit passage dans les graviers, il aligne les meilleurs tours pour revenir de la sixième à la troisième position.

Après une heure d’une course intense, Sport Garage coupe la ligne d’arrivée en vainqueur et avec un solide doublé. Vainqueurs incontestables, Stéphane Lémeret, Eric Cayrolle et Arno Santamato s’imposent avec plus de 46 secondes d’avance !

 

 

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-SANTAMATO-CAYROLLE-LEMERET-Photo-Thierry-COULIBALY.j

GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-FERRARI-Team-SPORT-GARAGE-SANTAMATO-CAYROLLE-LEMERET-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

La voiture sœur de Tony Samon, Thierry Soave et Enzo Guibbert terminent deuxièmes d’une courte tête devant une troisième Ferrari, celle de AKKA-ASP pilotée par Philippe Giauque, Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort. Le trio vainqueur à Lédenon prend ainsi de précieux points malgré le handicap-temps réglementaire.

Longtemps troisième, Speedcar échoue finalement au pied du podium avec Claude Degremont, Laurent Cazenave et Rémy Deguffroy. Grand animateur de cette première course, le team StratégiC se classe à une convaincante cinquième place avec Nicolas Misslin, Sacha Bottemanne et Benjamin Lariche. En dépit de deux pénalités, la Ferrari/AKKA-ASP de Fabien Barthez, Eric Debard et Olivier Panis passe sous le damier au sixième rang.

Du côté du Gentlemen Challenge, Florent Petit et Julien Goujat imposent l’Audi n°30, suivis d’Eric Mouez, David Loger et Gilles Blasco à bord de la Porsche de l’écurie Porsche Lorient Racing.

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-ARNO-SANTAMATO-portrait

GT-TOUR-2015-LE-MANS-ARNO-SANTAMATO-portrait -Photo GT TOUR  DPPI

PAROLES DE PILOTES

Eric Cayrolle (Ferrari-Sport Garage n°6), Vainqueur avec Arno Santamato et Stéphane Lémeret : « On fait le doublé. C’est vraiment un super résultat ! Cela n’arrive pas souvent. On savait qu’on était bien. On avait fait la pole, donc c’est toujours un peu plus facile. On avait une bonne base de voiture et chaque pilote de l’équipage a été dans son rôle. Après, certes, on avait 40 secondes d’avance, mais il pouvait se passer plein de choses. On était à la recherche d’une première victoire depuis deux ans avec Arno (Santamato), elle nous avait échappé à plusieurs reprises. J’y ai pensé. Tant que nous n’avions pas franchi la ligne, on était sûr de rien. Nous sommes donc très satisfaits.  Cela rattrape le zéro pointé de Lédenon. Il était important de recoller au peloton de tête. Là, grâce à ces gros points, on se replace. Cela dit, il est encore un peu tôt pour nourrir des ambitions au général. On va essayer de continuer à faire des courses comme celle-là, pour commencer. Mais c’est vrai que cela donne la pêche pour les courses de demain (dimanche). On va partir 5e le matin, on aura les 20 secondes de pénalité, mais je pense que l’on peut accrocher un top 5. On va essayer de poursuivre sur notre lancée. En tout cas, j’aime beaucoup ce format à trois courses d’une heure dans le week-end. Il y a une course de plus, on est davantage dans le sprint et il y a plus de spectacle, c’est parfait ! »

Enzo Guibbert (Ferrari-Sport Garage n°12), Deuxième avec Thierry Soave et Tony Samon : « Je suis content, je fais une belle remontée. Je sors 4e (au changement de pilote) et je vois le 3e (la Porsche n°17 de StratégiC) juste devant moi. Je n’ai qu’une envie, c’est de me rapprocher. Je tente une attaque sans prendre de risque et je parviens à passer devant. On me dit alors que je suis à 9 secondes du 2e (l’Audi n°7 de Speedcar). Je lui prenais deux à trois secondes par tour, le calcul était vite fait. Je lui ai mis la pression et finalement il est parti à la faute. A l’arrivée, c’est une grosse satisfaction. On avait fait une bonne qualif, 3e sur la ligne de départ, donc on pouvait être conquérant. On l’a été et on accroche cette belle place. En revanche, cela risque d’être plus compliqué demain, vu la grille. En attendant, on prend de l’expérience, sachant que Thierry (Soave) notamment manquait de roulage ».

Morgan Moullin-Traffort (Ferrari Team AKKA -ASP n°20), Troisième avec Jean-Luc Beaubelique et Philippe Giauque : « Personnellement, j’adore rouler sous la pluie. Cela ne m’a pas empêché de faire un tour dans le bas à sable, heureusement sans conséquence. J’ai tout de même perdu 10 secondes, qui m’ont empêché de viser plus haut. Mais, on a fait une course solide, avec trois bons relais. Malgré les 20 secondes de pénalité et un accrochage, on marque de précieux points pour le championnat. »

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY

 

 GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-PODIUM-de-la-1ére-course-aved-équipage-victorieux-de-SPORT-GARAGE-SANTAMATO-CAYROLLE-LEMERET-Photo-Thierry-COULIBALY.


GT-TOUR-2015-LE-MANS-Samedi-2-avril-PODIUM-de-la-1ére-course-aved-équipage-victorieux-de-SPORT-GARAGE-SANTAMATO-CAYROLLE-LEMERET-Photo-Thierry-COULIBALY.

GT Tour Sport

About Author

gilles