WTCC. JOHN FILIPPI, DEJA EN CHAMPIONNAT DU MONDE A 20 ANS!

WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-et-son-coach-David-ZOLLINGER.

 

WTCC-2015-TERMAS-RIO-HONDO-La-CHEVROLET-de-John-FILIPPI

WTCC-2015-TERMAS-RIO-HONDO-La-CHEVROLET-de-John-FILIPPI

 

 

John Filippi issu du kart comme tous les jeunes pilotes qui souhaitent faire carrière, a débuté en sport automobile en 2013, l’année de ses 18 ans dans le  Championnat Vde en catégorie monoplace.

Série qu’il gagne dès sa 1ére saison au volant d’une Formula Master a moteur Honda !

Prouvant déjà toute ‘étendue de son jeune talent naissant…

Originaire de Bastia, le jeune Corse choisit alors de se lancer au plus haut niveau mondial et avec ses conseillers, ils choisissent de débuter par le Championnat du monde WTCC

 

WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-et-son-coach-David-ZOLLINGER.

WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-et-son-coach-David-ZOLLINGER.

 

En effet, David Zollinger qui dirige une société de management de pilotes – Driving Koncept – lui-même excellent pilote à ses heures de loisir, il a remporté quatre fois (2009 – 2010 – 2011 – 2013) le Championnat Vde V dans la catégorie endurance proto avec l’une des Norma de l’équipe Palmyr basée sur le circuit Gardois de Lédenon où il enseigne et qui le conseille et le coach depuis ses débuts, l’orientant après mures réflexions, vers le WTCC

 

WTCC 2015 MARRAKECH - JOHN FILIPPI - Photo AUTONEWSINFO.JPG

WTCC 2015 MARRAKECH – JOHN FILIPPI – Photo AUTONEWSINFO.com

 

A Marrakech, ville Marocaine où se disputait tout récemment, a seconde manche du WTCC 2015, David nous expliquait :

«  Je lui ai bien dit comment je voyais les choses et que cette discipline représente une bonne rampe de lancement pour un jeune et un formidable tremplin permettant plus tard d’accéder au titre de pilote officiel dans une grande équipe. Le WTCC est très professionnel et c’est excellente plate-forme de communication pour les partenaires et pour un pilote car il roule aux quatre coins du monde sur les plus beaux circuits».

2013 donc sera l’année de découverte et d’apprentissage du pilotage d’une berline, de la traction.

Se pose alors le choix délicat s’il en est, de l’équipe !

Le coach Zollinger, nous précise :

« On a eu les meilleurs feelings avec le Team Campos lors de nos tests à Barcelone et on a donc opté pour cette structure »

 

 WTCC-2014-MARRAKECH-FILIPPI


WTCC-201″ MARRAKECH-JOHN FILIPPIavec la SEAT

 

Cette 1re année, il y a deux ans en WTCC, John découvre effectivement le pilotage d’une berline. La SEAT WTCC.

L’apprenti, champion en devenir, se souvient :

« Ce fur plutôt difficile un peu un choc  car j’affrontais des pilotes chevronnés et très expérimentés. Néanmoins cet apprentissage s’est bien passé mais moi qui aime la bagarre, là, j’ai un peu roulé derrière en solitaire et aussi et surtout, sans un équipier régulier, la seconde voiture étant partagée – budget oblige – par quatre pilotes différents. » 

Et il ajoute :

« Au final, ce fut cependant une belle 1ere année car j’ai tourné sur de beaux circuits, comme Spa ou Suzuka. Mon meilleur résultat étant quand même une bonne 8éme place et ici à Marrakech sur cette piste urbaine, piégeuse à souhait, lors de la seconde course. »

Pas mal pour un néophyte, total rookie de la discipline, noyé au milieu d’une meute de vieux briscards aguerris par des années de compétition…

 

WTCC-PAUL-RICARD-La-SEAT-de-FILIPPI-Photo-Antoine-CAMBLOR.

WTCC 2014 PAUL-RICARD-La-SEAT-de-FILIPPI-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Fort de cette première saison prometteuse, décision  est prise de poursuivre l’aventure et toujours avec l’équipe d’Adrian Campos  – l’ancien pîlote Espagnol de F1– et ce d’autant plus que son nouveau co équipier, était lui aussi Français, le jeune Hugo Valente, un pilote est très rapide, lui aussi et déjà plus expérimenté que John, ayant débuté auparavant par le Championnat SEAT Supercopa.

Filippi, nous lâche alors :

« Cela ne pouvait que m’aider car il m’a apporté beaucoup d’informations et quand je vois ce qu’il réussit à faire cela me motive grave et me pousse même parfois à me surpasser pour tenter de l’imiter.» 

Il poursuit :

« Cette année mon objectif c’est de me rapprocher du Top 10, de scorer des points et en qualif de parvenir a passer en Q2. »

Lors de ce GP de Marrakech 2015, John Filippi a rempli son contrat, se classant finalement à une excellente 8éme place dans la deuxième manche le dimanche après-midi !

 

WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-Portrait.

WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-Portrait.

SON HISTOIRE

 

Né le 27 février 1995 à Bastia, John Filippi, commence à rouler tout minot dès ses 13 ans, en régional sur la piste de Biguiglia entre Furiani et Poretta. En 2009, avec un  Tony kart Vortex, roule en KF3. Puis en KF2 en 2010 et 2011.

Année, où il signe la pole de sa poule et se classe 3éme aux qualifs lors de la Coupe du Monde sur la célèbre piste de Sarno en Italie, le Temple du karting mondial.

En 2012, il monte dans la catégorie reine, celle du KF1 et dispute le Championnat du monde mais sans grande réussite.

Il nous explique :

«  J’étais dégouté des pépins mécaniques a répétition je voulais arrêter. Mais mon père, Jean Noel m’a conseillé et pousser à aller rouler en sport auto. »

Et John, enchaine :

« On a alors contacté David Zollinger qui jouissait d’une bonne réputation pour une journée découverte au Lédenon, à l’Ecole Palmyr.» 

Le coach, raconte :

«  Résultat, on décèle immédiatement que ce jeune garçon possède un bon coup de volant et on l’oriente vers le Vde V, un Championnat trés pro et que je connais bien, l’ayant remporté à quatre reprises en proto. Et, on lui concocte un programmez léger a cause de sa préparation ce son Bac S  qu’il décroche brillamment. » 

Pour la saison, 2013, le choix pour le VdeV monoplace se porte sur le Team Bossy, installé à Porentruy à la frontière Suisse.

Avec à la clef, un budget raisonnable se chiffrant à 75000€, pour sa mini saison, vu le Bac…

John reprend :

« On voulait une Formule Master et c’était lui, avec qui j’ai effectué des essais, et avec lequel, j’ai immédiatement senti un bon partenariat, au cours de l’hiver. J’ai disputé six courses de trois manches et j‘en gagné douze avec cerise sur le gâteau, le titre »

Belle récompense pour son partenaire principal et qui le suit depuis le karting, la très dynamique entreprise Oscaro, la firme spécialisée dans la vente de pièces détachées auto sur internet.

 

 WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-et-sa-CHEVROLET


WTCC-2015-ARGENTINE-JOHN-FILIPPI-et-sa-CHEVROLET

 

Alors, maintenant qu’il est à plein temps, pilote professionnel dans l’un des cinq Championnat du monde de la FIA, comment voit-t-il son avenir, Quel est l’ objectif visé?

« Je me sens bien mais il me faut progresser et bien me concentrer sur ma troisième saison en WTCC. Car, il s’agit d’un grand Championnat avec plein de grands Champions comme Loeb, Muller et des anciens de la F1 tels Tarquini ou Monteiro. Alors, rouler à leurs côtés à vingt ans, c’est un vrai rêve. Et mon but maintenant c’est de tout faire pour arriver à me battre devant et parvenir à faire carrière en sport auto. »

Naturellement, il lui reste plusieurs étapes et marches à franchir pour réaliser ce but mais à vingt ans, tous les espoirs lui sont permis.

 

 WTCC-2015-John-FILIPPI-et-David-ZOLLINGER-avec-lv-ingenieur-de-Chez-CAMPOS


WTCC-2015-John-FILIPPI-et-David-ZOLLINGER-avec-l’ingénieur-de-Chez-CAMPOS

 

En tout cas à Marrakech, il nous racontait son quotidien trois jours durant au volant  de la Chevrolet Cruze qu’il découvre cette saison après la SEAT et ses sensations sur ce tracé urbain et si dangereux, lequel qui ne pardonne pas la moindre erreur, naturellement :

« Je ne me sens pas encore bien à l’aise dans l’auto version 2015 et il faut que je me laisse le temps de la découvrir. Ici, quand je passe au ras des murs, c’est franchement loin d’être évident. Je suis loin de mon équipier, Hugo Valente alors que lors des tests d’avant saison, j’étais plus proche» !

Surement un petit manque de confiance…

Il conclut :

«  Du coup, j’arrive a moins bien régler l’auto. Mais d’un autre côté, si tu as trop de confiance, tu peux vite finir dans le mur »

Paroles sages pour un jeune loup de vingt ans…

 

WTCC-2015-JOHN-FILIPPI-CHEVROLET-Team-CAMPOS

WTCC-2015-JOHN-FILIPPI-CHEVROLET-Team-CAMPOS

 

Ce week-end, John Filippi, participe à la troisième épreuve du Championnat du monde à Budapest sur la piste du Hungaroring ?

Et il y a trois jours, il a découvert à l’occasion des essais collectifs, le pilotage sur le redoutable et redouté Nordschleife !

Sur  cette piste du Nurburgring au cœur des Monts de l’Eiffel, le jeune Corse s’est plutôt bien débrouillé décrochant un très bon … dixième chrono et devant des pointures comme  l’ancien Champion du monde WTCC, le Britannique Rob Huff, ou encore la ‘REINE’ du NORDSCHLEIFZE, ancienne double vainqueur des 24 Heures du Nurburg en 1996 et 1997, Sabine Schmitz – invitée par les promoteurs Eurosport Events pour la future manche Allemande et qui se vante d’avoir couvert 30.000 tours – et devant aussi, le pilote Marocain du Sébastien Loeb Racing, le très expérimente Mehdi Bennani !

Une sacrée perf, laquelle devrait lui donner confiance ce week-end en Hongrie.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : AUTONEWSINFO et TEAMS

27 FILIPPI John (fra) Chevrolet Cruze team Campos racing action during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Race of Argentina at Termas de Rio Hondo, Argentina on March 6th to 8th 2015. Photo Francois Flamand / DPPI.

WTCC 2015 – ARGENTINE  John FILIPPI -Team CAMPOS  – Photo Francois Flamand / DPPI.

WTCC-2015-ARGENTINE-La-CHEVROLET-CRUZE-de-JOHN-FILIPPI

WTCC-2015-ARGENTINE-La-CHEVROLET-CRUZE-de-JOHN-FILIPPI

 WTCC-2015-TERMAS-DE-RIO-HONDO-John-FILIPPI


WTCC-2015-TERMAS-DE-RIO-HONDO-John-FILIPPI

WTCC

About Author

gilles