FRANCOIS MICHELIN NOUS A QUITTES

FRANCOIS-MICHELIN

 

 FRANCOIS-MICHELIN


FRANCOIS-MICHELIN

 

FRANCOIS MICHELIN EST MORT

BIBENDUM est en deuil…

 

Né le 15 juin 1926 à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, François Michelin, est décédé le 29 avril 2015, à l’âge de 88 ans, et avait été à la tête de la manufacture Auvergnate Michelin, pendant 47 ans.

Et, on rappellera qu’il avait fait ses grands débuts dans la maison éponyme en 1951 à Clermont Ferrand, débutant à l’usine des Carmes, sous une fausse identité!

Plusieurs années durant, à partir de ses 25 ans, l’héritier y sera successivement simple ouvrier, VRP -représentant de commerce – puis chef d’atelier.

Après quatre années passées à apprendre le job et à découvrir la maison familiale, il devient à partir de 1955, cogérant avec son oncle Robert Puiseux, et des octobre 1959, patron unique de la manufacture Michelin.

 

 EDOUARD-MICHELIN


EDOUARD-MICHELIN

 

Plus tard, il fera appel à son fils Edouard , lequel deviendra à son tour cogérant en 1991 avant que François Michelin  ne lui donne la direction de la maison Michelin en 1999. François Michelin, abandonnant la cogérance, le 17 mai 2002.

François Michelin a fait en quelques décennies, de la grande manufacture Auvergnate le N° 1 mondial du pneumatique car en 1955 lorsqu’il débarqua aux commandes de la célèbre maison Clermontoise, cette dernière n’était que le dixième producteur de mondial!

Un peu plus de trente cinq ans plus tard, lors de la passation de pouvoirs vers son fils Edouard en 1991, la maison Michelin est déja le premier producteur de pneumatiques au monde….

Car sous son impulsion, le groupe Michelin s’est au fil des ans implanté aux quatre coins du globe sur tous les continent, ouvrant ou rachetant des usines

Imposant aussi et surtout son invention, la technologie du pneu radial

Assez rapidement, Michelin au milieu des années 70, s’implante outre atlantique, ouvrant des usines aux Etats-Unis et commençant à équiper les Américains. Et à prendre petit à petit des parts de marché aux géants qu’étaient  la firme d’Akron, Good Year et aussi Firestone !

Rachetant même les marques Américaines, Uniroyal-BF Goodrich !

 

F1-1979-JODY-SCHECKTER-CHAMPION-SDU-MLONDE-DE-F1-le-dimanche-9-septrembre-lors-du-GP-dITALIE-a-MONZA.jpg

F1-1979-JODY-SCHECKTER-CHAMPION-DU-MONDE-DE-F1-le-dimanche-9-septembre-lors-du-GP-dITALIE-a-MONZA Photo FIRST LINE

 

En sport automobile, François Michelin, charge son ingénieur chimiste, Pierre Dupasquier de s’implanter au plus haut niveau en endurance et surtout en Formule 1

Ce qui permettra à Michelin de battre Good Year et de devenir Champion du monde en 1979 avec Ferrari et le sud Africain Jody Scheckter et ce bien que le responsable du service compétirion de la firme d’Akron, ait lâché lors de l’arrivée de Bibendum dans l’univers des Grands Prix :

 » La technologie du pneu à carcasse radial ? Cela ne marchera jamais en F1″

On connait la suite et le résultat, le dimanche 9 septembre 1979, en remportant le GP d’Italie à Monza devant des tifosi en liesse, Jody Scheckter offrait le titre mondial à la Scuderia et aussi à Michelin, le pilote Canadien le regretté Gilles Villeneuve signant le doublé à l’arrivée et au Championnat !

Dés l’annonce de sa mort, Jean-Dominique Senard , l’actuel Président du groupe Michelin, a déclaré :

« Je tiens, au nom des employés du Groupe, à rendre un hommage particulier à cet homme d’exception unanimement respecté pour ses valeurs, ses convictions et sa vision. »

De lui, on conservera longtemps le souvenir de sa sortie en public, à l’occasion en 2013, de la pose de la première pierre du centre de recherche de Ladoux, François Michelin rappelant la longue histoire de sa famille dans le monde du pneumatique, débutant son discours par une phrase restée célèbre:

 » Je suis un sale capitaliste » 

Lequel a permis en développé  l’entreprise Auvergnate d’en faire le N° 1 mondial du pneumatique

François Michelin après avoir cédé les rênes à son fils Edouard, un passionné de mer, eut la douloureuse peine de le voir disparaître en mer, le 26 mai 2006 lors d’une partie de pèche au large de l’Île de Sein en sud Bretagne

Avant de subir ensuite le 13 novembre 2011, un autre drame avec la mort de sa belle fille, Cécile Gravier, emportée elle par un cancer que son fils Edouard avait épousé en 1992.

A titre personnel, ayant eu le privilège de le fréquenter plusieurs fois lorsque je suivais pour l’Agence de Presse ACP-REUTERS, les GP de F1 et notamment pour le grand quotidien Clermontois ‘ La Montagne ‘, je conserve l’image certes d’un homme attachant mais un leader, un vrai patron.

Un grand MONSIEUR!

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : MICHELIN et FIRST LINE

 

Michelin Bibendum

LE COMMUNIQUE DE LA MAISON MICHELIN

 

Décès de Monsieur François Michelin

 

Nous avons appris aujourd’hui avec une très profonde émotion la disparition de Monsieur François MICHELIN, décédé dans sa 89ème année.

Monsieur François MICHELIN a consacré toute son existence au service de l’Entreprise. Il a été Gérant pendant 47 ans, avant de confier les rênes à son fils Edouard. Visionnaire et humaniste, Monsieur François MICHELIN a inlassablement incarné les valeurs de respect qui fondent l’identité de notre Groupe.

Sous sa direction, Michelin a connu un développement sans précédent, porté par sa passion pour l’innovation autant que par son exigence de rigueur au service de la qualité. Il a transformé le Groupe en lui donnant sa dimension internationale.

Jean-Dominique SENARD, Président du groupe Michelin, a déclaré : « Je tiens, au nom des employés du Groupe, à rendre un hommage particulier à cet homme d’exception unanimement respecté pour ses valeurs, ses convictions et sa vision. »

La date de ses obsèques sera communiquée ultérieurement.

 

About Author

gilles