E CALL LE DISPOSITIF D’APPEL D’URGENCE LORS D’UN ACCIDENT OBLIGATOIRE A PARTIR DE 2018

e-call  -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E-Call

 

 

Toutes les voitures neuves devront être équipées d’ici à 2018 de dispositifs appelant automatiquement les secours en cas d’accident, selon un texte adopté mardi par le Parlement européen malgré des craintes sur la confidentialité des données collectées.

Le dispositif « eCall » utilise une technologie d’appel d’urgence capable de prévenir automatiquement les secours, à qui des données sont transmises pour évaluer la gravité de l’accident et le type d’intervention à mettre en place.

 

E-CALL-Désormais et à partir de 2018 un-Bouton-appel-urgence-dans-chaque-vehicule

E-CALL-Désormais et à partir de 2018 un-Bouton-appel-urgence-dans-chaque-vehicule

 

Selon ses promoteurs, il pourrait réduire d’environ 10 % le nombre annuel de tués lors d’accidents de la route dans l’Union Européenne, qui s’est élevé en 2014, à 25 700.

Tous les nouveaux modèles de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers devront être équipés du système « eCall » à partir du 31 mars 2018.

Une extension aux autres types de véhicules pourra ensuite être envisagée

 

e-call  -

 

L’eCall est une initiative de la Commission européenne visant à introduire, à terme dans tous les véhicules vendus dans l’Union européenne, un système paneuropéen d’appel d’urgence automatique basé sur un service public, permettant à une voiture accidentée d’appeler instantanément les services d’urgence tout en envoyant sa position précise, que ses occupants soient conscients ou non, et quel que soit le pays de l’UE dans lequel elle se trouve.

Ce système, basé sur le « E112 »

, c’est-à-dire le numéro unique d’urgence européen 112 amélioré de la géolocalisation, permettrait une intervention des services d’urgence plus rapide, adaptée à la sévérité de l’accident et au type de véhicule impliqué, réduisant ainsi la mortalité et la gravité des blessures résultant des accidents de la route.

La mise en application de l’e-call reste cependant sujette à polémique : le dispositif de géolocalisation, d’identification et de GPS qu’il comporte sont susceptibles de constituer des moyens de contrôle routier.

 

Aurélie ELBAZ

Photos : UE ECALL

Législation

About Author

gilles