WRC. MEEKE ET OSTBERG UN FESTIVAL CITROEN SUR LES PISTES ARGENTINES APRES L’ABANDON D’OGIER

WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-KRIS-MEEKE

 

 

LES DS 3 WRC AUX COMMANDES EN ARGENTINE

 

WRC 2015 ARGENTINE DS3 de KRIS MEEKE leader vendredi soir 24 avril

WRC 2015 ARGENTINE DS3 de KRIS MEEKE leader vendredi soir 24 avr

 

Après l’abandon du leader, le Français Sébastien Ogier et ce dès la seconde spéciale ce vendredi, les ennuis se sont poursuivis pour les autres pilotes de l’équipe Volkswagen, les deux pilotes Scandinaves, le Finlandais  Latvala et le Norvégien Mikkelsen

Tant et si bien qu’au soir de cette première étape, on retrouve au commandement et un peu à la surprise générale, un inattendu tandem avec les deux pilotes Citroën Kris Meeke et Mads Ostberg qui offrent pour l’instant, un surprenant doublé à la firme aux chevrons

Kris Meeke menant ce Rallye d’Argentine avec plus d’une minute d’avance, 1’08’’4 pour être précise sur son équipier Mads Osberg !

Et qui indiquait :

« Tout va bien, la voiture est bonne, la journée a été parfaite. La longue spéciale de demain sera particulièrement difficile. »

Ensuite, on pointe la VW Polo WRC de Jari-Matti Latvala, à 1’23’’5 puis la Hyundai  i20 WRC de l’Espagnol Dani Sordo, 4éme à 1’54’’2 devant les Ford Fiesta RS WRC d’Elfyn Evans et Martin Prokop qui  occupent les cinquième et sixième place, respectivement à 1’59’’7 et 3’27’’4.

Suivent, la Hyundai i20 WRC de Thierry Neuville à 5’06’’2, la DS3 Citroen de Al Qassimi à 6’01’’8, la Ford Fiesta RS de Al Kuwari à 6’46’’3. Une autre Ford Fiesta RS, celle de Yuryi Protasov, complète ce Top 10 provisoire, à 8’43’’3.

Le jeune Français Stéphane Lefebvre pointant, lui au douzième rang à 9’58’’2 avec sa Citroën DS3 R5.

Ott Tanak, le pilote Ford est vingt-troisième à 21’57’’1, Hayden Paddon et sa Hyundai i20WRC, vingt-sixième à 22’41’’8, Andreas Mikkelsen et la 3éme Polo WRC, vingt-huitième à 26’00’’3.

Plus loin, on retrouve encore, Sébastien Ogier au trente-troisième rang à 34’37’’8 et qui poursuivra fort des minutes de pénalité pour les spéciales, non disputées, le Rallye de Samedi en Rallye 2

 

WRC-2015-ARGENTINE-DS3-Kris-MEEKE

WRC-2015-ARGENTINE-DS3-Kris-MEEKE

 

Auteurs des trois meilleurs temps, Kris Meeke et Paul Nagle occupent la première place du classement général du Rallye d’Argentine avec leur DS 3 WRC.

Leurs équipiers du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, Mads Østberg et Jonas Andersson, les suivent au deuxième rang, après la plus longue étape de l’épreuve.

Pour leur première apparition avec la DS 3 WRC cette saison, Khalid Al Qassimi et Chris Patterson sont toujours –là malgré la cascade de rebondissements à répétition ayant frappé bien, des favoris et se retrouvent à une inattendue huitième position.

Le shakedown ayant été disputé mercredi après-midi, la journée de jeudi était en grande partie consacrée à un parcours routier – 500 km – jusqu’à San Luis pour une première spéciale tracée en ville. L’exercice permettait aux équipages Citroën de lancer leur rallye avant les longues et redoutables étapes Argenbtines…

 

WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-KRIS-MEEKE

WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-KRIS-MEEKE

 

Vendredi matin, l’ES2 et les 51,99 kilomètres d’Agua de Oro – Ascochinga, étaient attendus pour établir une première hiérarchie. Mais les difficultés de l’itinéraire décimaient rapidement le peloton du WRC.

Ainsi le premier leader victorieux de l’ES1, le pilote VW, Sébastien Ogier abandonnait, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville cédaient du terrain. Dans ces conditions, Kris Meeke signait le meilleur temps et s’emparait de la première place, avec Mads Østberg bien positionné en embuscade, au quatrième rang.

Ralenti par une crevaison dans  a suivante, l’ES3, le Britannique voyait son avance se réduire, tandis que Mads Østberg progressait et s’installait en troisième position.

 

 WRC 2015 ARGENTINE DS3 de MADS OSTBERG


WRC 2015 ARGENTINE DS3 de MADS OSTBERG

 

Après trente minutes d’assistance, Kris Meeke reprenait sa marche en avant. Particulièrement performant dans la longue spéciale, il augmentait l’écart sur l’autre Polo WRC, celle du Fnlandais Jari-Matti Latvala, deuxième, et Mads Østberg, qui confortait sa troisième place.

Encore le plus rapide dans  le second passage, Bustos – Tanti, Kris Meeke bouclait la première étape, la plus longue du rallye, avec plus d’une minute d’avance sur Mads Østberg. Le Norvégien profitait en effet du dernier chrono du jour pour passer devant Jari-Matti  et s’installait au deuxième rang, offrant ainsi un premier doublé provisoire certes mais tellement apprécié chez Citroën, pas à une telle fête depuis bien longtemps !

 

Jari-Matti Latvala, porte-drapeau de Volkswagen

 WRC 2015 ARGENTINE- POLO VW WRC de LATVALA et ANTTILA


WRC 2015 ARGENTINE- POLO VW WRC de LATVALA et ANTTILA

 

Le parcours cassant, comme on l’a vu, fait de gros dégâts ! Vendredi noir chez VW, pour le doubles Champions du monde en titre, les leaders actuels 2015, la paire Ogier-Ingrassia et aussi pour leurs partenaires, le tandem Mikkelsen-Fløene. Quant au duo Latvala-Anttila, les rescapés de Volkswagen, ils pointent seulement à la 3éme place.

On pourrait écrire un livre à propos de cette journée : au terme d’une étape aux rebondissements multiples, Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, restent fort heureusement cependant en lice pour le podium final.

Le fait du jour a été le parcours sans pitié proposé par cette quatrième manche du Championnat du monde des rallyes WRC, qui a présenté une facture salée à la plupart des écuries…

 

WRC 2015 ARGENTINE -VW LATVALA ANTTILA

WRC 2015 ARGENTINE -VW LATVALA ANTTILA

 

Face à ces pistes au profil défoncé, Latvala et Anttila ont choisi d’adopter la stratégie la mieux appropriée. Et malgré des soucis côté transmission, qui leur ont coûté près d’une minute, les Finlandais ont tout de même rallié Villa Carlos Paz vendredi soir en troisième position.

A l’issue de 152,12 km de chronos sur 315,96 au total, ils rendent 1’23’’ 5 à la DS3 de Kris Meeke- Nagle, et 15’’1 à celle de Mads Østberg-Jonas Andersson. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia et leurs camarades Andreas Mikkelsen-Ola Fløene ont vu leurs espoirs de victoire s’évanouir très tôt dans la journée. Les premiers nommés ont été ralentis, puis stoppés par un problème d’injection dans un cylindre dès l’ES 2. Quant aux Norvégiens, ils ont eux aussi payé leur tribut aux conditions extrêmes du parcours miné de ce terrible chrono entre Agua de Oro et Ascochinga : crevaison entraînant la rupture d’un amortisseur, puis défaillance de la pompe de direction assistée. Contraints à l’abandon, les deux équipages Volkswagen repartiront aujourd’hui, avec la pénalité forfaitaire prévue par le régime Rallye2.

 

 

PAROLES DE PILOTES

 

WRC 2015 Team CITROEN -KRIS MEEKE

WRC 2015 Team CITROEN -KRIS MEEKE

 

Kris Meeke :

« Nous savions que ce serait une journée excessivement difficile, même les pilotes les plus expérimentés ont eu des problèmes. De notre côté, nous avons profité d’une DS 3 WRC parfaite. Même si c’était très cassant, je me sentais bien dans la voiture et les temps étaient bons. Je me suis concentré sur mon propre pilotage. Pour le moment, tout fonctionne bien, alors il n’y a pas de raison de changer quoi que ce soit ! »

 

WRC-2015-ARGENTINE-MADS-OSTBERG-Team-CITROEN.

WRC-2015-ARGENTINE-MADS-OSTBERG raconte sa journée à MAREK NAWAREKI du Team-CITROEN.

 

Mads Østberg :

« Nous suivons le plan établi avant le départ. L’objectif est de rouler à notre rythme, sans prendre de risques. Être en deuxième position après cette difficile première étape est encourageant pour la suite, surtout avec nos équipiers devant nous. Il faudra continuer demain. »

 

WRC-2015-ARGENBTINE-AL-QASSIMI-Team-DS3

WRC-2015-ARGENBTINE-AL-QASSIMI-Team-DS3

 

Khalid Al Qassimi:

« C’était très cassant. J’ai préféré être prudent dans la première boucle pour trouver mes marques. J’ai essayé d’augmenter un peu plus le rythme par la suite. Cet après-midi, j’ai opté pour des pneumatiques tendres. C’était plus difficile sur les vingt derniers kilomètres, mais ça faisait partie de notre stratégie. »

 

WRC 2015 ARGENTINE - La DS3 de CITROEN - Stephane LEFEBVR

WRC 2015 ARGENTINE – La DS3 de CITROEN – Stephane LEFEBVR

 

Stéphane Lefebvre :

« Nous avons dû rouler dans la poussière des concurrents partis devant nous. Cet après-midi, nous avons cassé un amortisseur dans la longue spéciale sur des routes extrêmement cassantes. Je corrige beaucoup mes notes entre les deux passages. Il faut vraiment de l’expérience sur ce type de terrain pour être à l’aise. Nous avons vu beaucoup d’équipages arrêtés sur le bord de la route tout au long de la journée, c’est donc positif d’être toujours en course. »

 

WRC-2015-ARGENTINE-abandion-pour-Sébastien-OGIER

WRC-2015-ARGENTINE-abandion-pour-Sébastien-OGIER

 

Sébastien Ogier :

« Tout allait bien, jusqu’au départ de la première spéciale de la journée (NDLR : importante baisse de puissance. En même temps, le moteur ne faisait plus le même bruit que d’habitude. A sept kilomètres de l’arrivée de la spéciale, nous avons été contraints de nous arrêter, et de garer la voiture un peu plus loin. C’est bête de perdre ainsi toute chance de victoire, mais c’est la loi de notre sport. Je n’ai pas à me plaindre, compte tenu du super boulot effectué par notre team, et du fait que j’ai gagné tous les rallyes depuis le début de la saison avec la Polo. Cette fois-ci, nous avons juste joué de malchance. »

 

WRC-2015-ARGENTINE-Jari-Matti-LATVALA

WRC-2015-ARGENTINE-Jari-Matti-LATVALA

 

Jari-Matti Latvala :

« Que de rebondissements aujourd’hui! Et pas seulement pour moi: pour l’équipe toute entière. Comme prévu, les pistes ont été terribles pour les hommes et les machines. D’un point de vue tactique, j’ai fait attention à ne pas trop attaquer au début. Et cela a payé. Mais dans l’ES5, nous avons rencontré un problème de transmission, et à partir de là, nous avons perdu environ une minute sur Kris Meeke. Mais je tiens à dire avant tout que je suis très content d’avoir pu ramener la voiture jusqu’au parc d’assistance, après une telle journée. Samedi, je vais pouvoir attaquer à nouveau avec quatre roues motrices, et tenter de mettre la pression sur les deux Citroën. Il reste un long chemin à faire, tout peut encore arriver. C’est ce que l’on a constaté aujourd’hui. »

 

WRC-2015-ARGENTINE-ANDREAS-MIKKELSEN-TEAM-VW-Portrait

WRC-2015-ARGENTINE-ANDREAS-MIKKELSEN-TEAM-VW-Portrait

 

Andreas Mikkelsen:

“ Ce n’était clairement pas notre jour. A petite cause grands effets : il a suffi d’une simple crevaison pour entraîner des pépins en cascade. Avec le recul, je reconnais qu’il eût été préférable de nous arrêter pour changer la roue. Car le pneu a déchappé, les coups encaissés par la jante ont abîmé l’amortisseur, lequel n’a plus rien amorti du tout dès l’épreuve spéciale suivante. Et comme si cela ne suffisait pas, la pompe de la direction assistée s’est mise aux abonnés absents. Nos mécaniciens ont fait du beau boulot : ils nous ont quasiment refait une voiture neuve en une demi-heure ; malheureusement, nous avons quand même abandonné. J’en suis désolé pour eux. Et déçu, évidemment, car j’aurais bien aimé poursuivre ma belle série depuis le début de saison. Mais nous reprenons la course, ce sera l’occasion d’engranger encore un peu d’expérience, avant de tenter le coup dimanche dans la Power Stage, pour essayer de marquer quelques points au championnat.»

 

 WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-KRIS-MEEKE


WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-KRIS-MEEKE

LE FILM DU RALLYE

 

ES1 – Super Especial Merlo – San Luis (2,68 km) – Au milieu d’une longue liaison de 470 kilomètres, une super-spéciale de 2,68 kilomètres lançait le rallye dans la province de San Luis. Sébastien Ogier se plaçait en tête devant Kris Meeke. Mads Østberg terminait avec le huitième temps à moins de deux secondes.

 

ES2 – Agua de Oro / Ascochinga 1 (51,99 km) – Sébastien Ogier s’arrêtait dans la dernière portion de cette très longue spéciale. Neuville et Mikkelsen crevaient. Malgré un problème de frein à main, Kris Meeke signait le scratch avec plus de trente secondes d’avance sur Dani Sordo. Le pilote de la DS 3 WRC s’emparait de la première place du rallye. Mads Østberg se plaçait au quatrième rang.

 

ES3 – Villa Bustos / Tanti 1 (19,71 km) – Ralenti par une crevaison à l’arrière droit, Kris Meeke cédait 18,6 secondes à Jari-Matti Latvala. Deuxième temps pour Mads Østberg qui montait sur le podium provisoire. Khalid Al Qassimi entrait dans le top 10.

 

ES4 – Agua de Oro / Ascochinga 1 (51,99 km) – Après un passage par l’assistance, les équipages retrouvaient des routes très cassantes. Kris Meeke était à nouveau le plus rapide dans cette longue spéciale devant Jari-Matti Latvala et Mads Østberg. Khalid Al Qassimi progressait au huitième rang. Ott Tänak arrachait une roue.

 

ES5 – Villa Bustos / Tanti 1 (19,71 km) – Troisième meilleur temps en cinq spéciales pour Kris Meeke. Avec un problème de transmission, Jari-Matti Latvala était repoussé à 53’’1 du leader, tandis que Mads Østberg s’approchait de la deuxième position. Septième temps pour Khalid Al Qassimi.

 

ES6 – Super Especial Fernet Branca (6,04 km) – Scratch pour Dani Sordo devant Mads Østberg qui s’installait au deuxième rang en prenant l’avantage sur Jari-Matti Latvala. L’avance de Kris Meeke passait à plus d’une minute. Khalid Al Qassimi bouclait la journée au huitième rang. Dans la classe RC2, Stéphane Lefebvre rentrait à Carlos Paz en quatrième position avec la DS 3 R5.

Ce samedi, quatre épreuves spéciales sont au programme de la deuxième étape pour un total de 131,2 kilomètres chronométrés. Ouverture du Parc Fermé à 6h20, assistances à Carlos Paz à 12h31 et 18h57. L’ordre de départ reste le même qu’aujourd’hui.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

 

WRC 2015  ARGENTINE- L equipe CITROEN enfin a la fete apres la 1ére journée

WRC 2015 ARGENTINE- L’équipe CITROËN enfin a la fête après la 1ére journée

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRES 1ére ETAPE

 

  1. Kris Meeke – Paul Nagle (DS 3 WRC), en 1h44’47’’8
  2. Mads Østberg – Jonas Andersson (DS 3 WRC) à 1’08’’4
  3. Jari-Matti Latvala – Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 1’23’’.5
  4. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’54.’’
  5. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 1’59’’7
  6. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC) à 3’27’’4
  7. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 5’06’’2
  8. Khalid Al Qassimi -Chris Patterson (DS 3 WRC) à 6’07’’8
  9. Abdulaziz Al-Kuwari – Marshall Clarke (Ford Fiesta RRC) à 6’46’’3
  10. Yurii Protasov – Pavlo Cherepin (Ford Fiesta RRC) à 8’43’’3

 

MEILLEURS TEMPS

Kris Meeke 3, Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Dani Sordo 1.

 

LEADERS

ES 1 : Sébastien Ogier

ES 2 à 6 : Kris Meeke

 WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-AL-QASSIMI


WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-AL-QASSIMI

 WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-STEPHANE-LEFEBVRE-


WRC-2015-ARGENTINE-DS3-de-STEPHANE-LEFEBVRE-

WRC

About Author

gilles