LA NISSAN NISMO GT-R LMP, SUR LA BONNE VOIE POUR CHALLENGER AU MANS ?

WEC-2015-NISSAN-test-sur-piste-mouillee-dans-le-KENTUCKY-17-avril.

 

  WEC-2015-NISSAN-NBISMO-en-essai-dans-le-KENTUCKY


WEC-2015-NISSAN-NBISMO-en-essai-dans-le-KENTUCKY

 

La Nissan GT-R NISMO vient de participer à un nouveau test de quatre jours aux Etats-Unis en préparation pour ses grands débuts en endurance au Mans

L’équipe LM P1 de Nissan s’est en effet effectivement soumis cette semaine aux USA – à l’abri des regards indiscrets sur les circuits Européens – à un test intensif d’une durée de quatre jours sur la piste du NCM Motorsports Park, situé à Bowling Green, dans le Kentucky.

Après avoir présenté une maquette pour les fans du WEC le week-end dernier lors de l’ouverture de la saison à Silverstone, la Nissan GT-R NISMO LM, elle était en piste ces derniers jours pour ce test intensif  important de quatre journées.

 

 WEC-2015-Team-NISSAN-en-test-dans-le-KENTRUCKY-aux-USA


WEC-2015- Tous les pilotes du Team-NISSAN LMP -en-test-dans-le-KENTRUCKY-aux-USA

 

Les pilotes, Harry Tincknell, Michael Krumm, Max Chilton, Marc Gene, Jann Mardenborough et Alex Buncombe, se sont tous relayés à son volant dans le Kentucky, où l’ordre du jour était d’accumuler le maximum de roulage et d’aligner les tours de circuit et de kilomètres avec la voiture afin de commencer à mettre en place l’opération Le Mans.

Rappelons que le Team NISSAN Nismo a déclaré forfait pour les deux premières épreuves du début de saison, Silverstone et Spa, après avoir aussi loupé les deux journées de tests collectifs les 27 et 28 mars sur la piste Française du circuit Paul Ricard !

La piste du NCM Motorsports Park, a été essentiellement retenu et choisi parce qu’il a des parties qui ressemblent à diverses sections de la piste du Mans, comme Darren Cox de NISMO, l’a expliqué:

« Ce circuit était une grande trouvaille qui nous a fourni d’utiles renseignements et une très bonne idée de la façon dont la GT-R LMP, se comportera dans le fameux virage de Mulsanne et dans la chicane Playstation. Cette piste du Kentuxky a aussi sa propre version des virages Porsche. Il était donc pour notre projetr Nissan LMLP1, l’endroit idéal pour nos tests. »

 

 WEC-2015-NISSAN-test-sur-piste-mouillee-dans-le-KENTUCKY-17-avril.

WEC-2015-NISSAN-test-sur-piste-mouillée-dans-le-KENTUCKY-Du 14 au 17-avril.

 

L’équipe pouvait choisir la configuration du circuit pour les essais, mais elle n’a malheureusement pas pu contrôler la météo ! Car des pluies torrentielles se sont abattues sur Bowling Green, ce qui a ainsi permis au Team de prendre une longueur d’avance dans son programme s’il pleut au Mans en Juin!

 

Harry-THINCKNELL-NISSAN-Photo-Max-MALK

Harry-THINCKNELL-NISSAN-Photo-Max-MALKA

 

Arrivé en droite ligne de Silverstone, où il a participé à la manche d’ouverture du Championnat Européen d’endurance ELMS, dans le baquet de la Gibson du JOTA Sport, Harry Tincknell, au terme de cette séance d’essais, et qui a qui eut la part du lion de l’entraînement cette semaine, roulant le plus, a indiqué :

« Les tests ont été très bons. Nous avons réussi quelques tours sur le sec le premier matin mais très vite la piste a été principalement humide. Nous avons vu que la voiture fonctionne bien et nous continuons à apprendre tous les jours. Nous avons beaucoup appris sur les pneumatiques Michelin sur piste inondée par les fortes pluies, de sorte qu’il a été finalement utile de rouler sur piste mouille si d’aventure au Mans, il pleut. »

Pour le staff et les pilotes, l’objectif de l’essai de cette semaine était d’ajouter un certain kilométrage à la voiture et de continuer le processus de réglage.

La GT-R étant une nouvelle voiture de course de la marque, le fait que l’équipe  mette actuellement les bouchées doubles, témoigne du travail acharné de toute l’équipe qui en est maintenant au stade où elle peut commencer à travailler sur la mise en place des réglages de la voiture.

 

WEC-2015-NISSAN-GT-R-NISMO-LMP-Motohiro-Matsumura

WEC-2015- Test piour la NISSAN-GT-R-NISMO Sous les yeux de Motohiro-MATSUMURA

 

L’équipe a également fait rouler une voiture Nissan LM P2 pendant le test, ce qui a permis de valider le travail accompli dans le simulateur en termes de fixer des critères pour les vrais essais sur piste et la performance des pneumatiques.

Tout cela a eu lieu sous le regard vigilant du patron de NISMO, Motohiro Matsumura qui était heureux de voir les progrès qui ont été réalisés.

 

 WEC-2015-Team-NISSAN-BEN-BOWLBY.


WEC-2015-Team-NISSAN-BEN-BOWLBY.

 

Pour sa part, Ben Bowlby, Team-principal du projet, a expliqué :

« Notre objectif était orienté sur l’optimisation de la suspension et le contrôle de traction. Nous sommes passés de la période à essayer de faire progresser la voiture sur une piste de course à celle d’obtenir notre voiture prête pour la course des 24 Heures. »

Et, il ajoutait :

« Nous avons eu quelques problèmes avec le drainage de la piste. Mais on a roulé avec les pneus pluie un long moment  dans ce qui aurait normalement dû se faire sur piste sèche. Il a toutefois été riche d’enseignements et fort intéressant que nous puissions tourner sur le mouille et pour une longue période dans des conditions qui nous donnent beaucoup de confiance ».

 

 WEC-2015-NISSAN-Test-sous-la-pluie-sur-piste-US


WEC-2015-NISSAN-Test-sous-la-pluie sur piste dans le KENTUCKY

 

Alors que les rumeurs s’accéléraient sur la situation de ce projet Nissan, les efforts de l’équipe Nissan LM P1 continuent donc à plein régime, et selon ce qu’en dit le responsable presse, alimentés à fond par le soutien des fans de la marque qui n’en peuvent plus attendre pour voir la GT-R sur la piste au Mans.

Darren Cox, précisant encore :

« Nous sommes très heureux d’avoir couvert presque 2,000kms avec la voiture, surtout quand on considère que 50% de notre roulage a été perturbé par la pluie »

Lequel poursuit :

« Il était très intéressant de recueillir les commentaires de Michael Krumm sur la voiture comme il n’a pas tourné beaucoup auparavant  et c’était aussi super de voir Al Buncombe découvrir l’auto et être immédiatement dans le bon rythme tout de suite.»

Et Darren Cox, conclut :

« Il ya encore un long chemin à parcourir, mais la voiture est vraiment dans le coup et commence à ressembler à une voiture de course maintenant. Chaque fois que nous sortons en piste, on est sur la bonne voie, et nous trouvons quelque chose de nouveau. C’est vraiment un plaisir de voir la voiture s’améliorer à pas de géant, mais personne ne saura exactement où nous en serons jusqu’à ce que nous arrivions au Mans ! »

 

 ACO-2015-Presentation-Presse-24-H-DU-MANS-ELMS-WEC-jeudi-5fevrier-Au-micro-Darren-COX-NISSAN-Photo-Max-MALKA


ACO-2015-Presentation-Presse-24-H-DU-MANS-ELMS-WEC-jeudi 5 fevrier-Au micro-Darren COX-NISSAN-Photo-Max-MALKA

 

Ah que voilà des paroles sages de la part d’un homme passionné par son projet et qui s’était peut-être un peu vite, un peu trop vite laissé emporter, claironnant lors du lancement du projet au début de l’été 2014, que cette GT-R LMP1 allait tout révolutionné et, et que la concurrence ne lui faisait pas peur !.

Sauf que la dure réalité s’est vite fait jour et qu’il a fallu se faire un peu oublié…

Une chose est d’ores-et-déjà certaine, au vu du déroulement de la course récente de Silverstone, Audi, Porsche et Toyota ont encore mis la barre un peu plus haut cette saison !

On verra très vite au Mans si Nissan joue tout de suite dans la cour des grands ou si comme beaucoup d’observateurs avertis – et notamment les ingénieurs et techniciens – le pensent, sa participation  aux 24 Heures sera vite écourtée cette année…

 

WEC 2015 - la nouvelle NISSAN LMP1 NISMO

WEC 2015 – la nouvelle NISSAN LMP1 NISMO

 

Un mot encore pour dire que la Nissan GT-R LM NISMO sera homologué à la fin de Avril.

Nissan participera encore a seulement deux jours de course aux États-Unis au début de mai, avant que toute l’équipe LM P1 ne quitte son camp de base Américain et ne décampe et rejoigne l’Europe, afin d’affiner sa  préparation en vue de la journée des essais préliminaires, laquelle est fixée au dimanche 31 mai au Mans.

A l’issue de ce premier roulage collectif Sarthois, on aura vraiment une véritable première idée sur les réelles performances et possibilités de cette voiture révolutionnaire de par sa conception !

En condition de course et non virtuelle sur un ordinateur…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : NISMO – Max MALKA

 

About Author

gilles