GRAND PRIX DE MARRAKECH WTCC : UN PEU D’HISTOIRE … AVEC STEPHANE ROUX

WTCC 2015   MARRAKECH

 

 WTCC-2015-MARRAKECH-les-superbes-stands


WTCC-2015-MARRAKECH-les-superbes-stands -Photo autonewsinfo

 

Ce week-end se dispute sur le circuit Moulay El Hassan le Grand Prix de Marrakech, seconde manche du Championnat du monde des voitures de tourisme et plus généralement appelé WTCC pour World Touring Car Championship.

Il s’agit de la sixième édition de cette épreuve Marocaine, une étape comme on peut aisément l’imaginer, toujours très appréciée par les concurrents, car Marrakech est une ville magnifique, nichée au cœur du sud Maroc.

 

UN PEU D’HISTOIRE

WTCC-2015-GP-MARRAKLECH-Sytephane-ROUX

WTCC-2015-GP-MARRAKLECH-Stéphane-ROUX – photo autonewsinfo

 

Stéphane Roux, un ancien journaliste sportif spécialisé à ses débuts dans le sport automobile naturellement et qui fut ensuite en charge de la Communication du tout puissant Groupe Sonauto, l’importateur notamment, à l’époque des marques Porsche et Mitsubishi, entre autres, a choisi il y a quelques années et après avoir perdu sa femme des suites d’une longue maladie, de venir s’installer ici au Maroc et de venir vivre à Marrakech.

Marrakech, où de néquivalent toutes proportions gardées au Maroc de Bouygues en Franceos jours on recense plus de 7000 Français qui y vivent en permanence à l’année.

Stéphane donc est depuis sa création en 2009, le directeur du Grand Prix. Le côtoyant depuis plus de trente ans, nous l’avons donc et sous un chaud soleil – 30° – rencontré en milieu de semaine, pour qu’il nous raconte l’histoire et l’origine de cette belle épreuve, la seule sur le sol d’Afrique qui compte pour un Championnat du Monde !

L’aventure du Marrakech GP début courant 2008. L’idée est née dans l’imagination des deux fils d’un homme d’affaires, Mr Zaid, Président d’une holding, le tout puissant Groupe de BTP, Menara-Prefa – équivalent toutes proportions gardées au Maroc de Bouygues en France  –  Islam et Mohamed.

Après leurs études à l’étranger et principalement aux USA, de retour au pays, ils décident de monter un événement international et pensent immédiatement à une compétition automobile.

 

WTCC-2015-MARRAKECH-Aly-HORMA-et-Mehdi-BENNANI

WTCC-2015-MARRAKECH-Aly-HORMA-et-Mehdi-BENNANI – Photo autonewsinfo

 

Une rencontre avec un de leurs copains, Aly Horma et devenu banquier, va alors déclencher la naissance de ce qui n’était alors qu’un simple projet !

Tout s’enchaine rapidement à la suite d’une rencontre informelle avec le promoteur du Championnat du monde des voitures de tourisme WTCC, Marcello Lotti.

Lequel leur offre de les inclure dans son calendrier s’ils lui proposent une course urbaine, sur un circuit en ville :

Ils se souviennent :

«  Si vous êtes dans la possibilité de nous présenter une proposition du type Pau, Macao voire Monaco ou les épreuves en ville de la série US Indycar, alors je vous inclus dans notre calendrier de la saison prochaine et je donne une manche du WTCC ! »

Nous sommes alors au début de l’été 2008 et une autre rencontre va accélérer le dossier.

 

WTCC-2015-GP-de-MARRAKECH-Stephane-ROUX

WTCC-2015-GP-de-MARRAKECH-Stephane-ROUX -Photo autonewsinfo

 

En effet, les deux frères Zahid et Aly Horma, font alors la connaissance de Stéphane Roux. Ce dernier se souvient parfaitement de leur toute première entrevue :

«  J’arrive dans le bureau d’Aly Horma en juin 2008. Ce dernier était au tél et me’ fait patienter mais en l’écoutant bavarder je comprends qu’il discute télévision avec un ami à Monaco, Jo di Raco le patron de la SAMIPA, une boite de prod installée en Principauté. Avant qu’il ne raccroche, je l’interromps et lui dit ‘ vous parlez avec Jo ? ‘ , ‘ Affirmatif, je vous le passe’. Et c’est ce coup de fil qui a été le déclencheur car l’ami di Raco, lui a dit ‘ Prends Steph’.

 

WTCC-2015-GP-de-MARRAKECH-Stephan-ROUX

WTCC-2015-GP-de-MARRAKECH-Stephan-ROUX -Photo autonewsinfo

 

Et, effectivement, cinq minutes plus tard, Aly me lançait ‘ A vous de jouer, vous avez les clés’ !

« On s’est alors mis au boulot et retroussé les manches car il ne nous restait que quelques mois (8) pour donner naissance au circuit temporaire urbain. La ville de Marrakech nous a proposé le site de l’actuel tracé – qui, lire notre autre article deviendra permanent des 2016 avec la création d’un véritable circuit, à quelques mètres de la piste temporaire – On s’est ensuite rapproché du cabinet Australien D3 Motorsport et spécialisé dans la création de circuits urbains comme celui de Surfers Paradise sur la côte sud Australienne ou des tracés de l’Indycar aux USA. Puis on a commandé notre superbe bâtiment, regroupant les stands, les 70 loges, les locaux de direction de course, chronométrage, speaker, TV et long de 220 m, à une entreprise basée en Afrique du sud. Du jamais vu sur un circuit urbain ou toutes les installations temporaires ne sont que des tentes. »

Et voilà, il ne restait plus qu’à créer et dessiner le tracé et à procéder aux installations des protections.

Stephane, poursuit :

«  le montage la 1ére année nous a pris deux mois mais désormais il ne nous faut plus que six semaines et cinq pour le démontage, seul le bâtiment lui, ne bouge pas. On pose tout de même en bordure de piste, 2700 blocs de béton tout autour des 4,5 km. »

 

RQUINI

WTCC 2009 MARRAKECH – La longue ligne droite avec les SEAT de MULLER et TARQUINI -Photo WTCC

 

Pour les plus fans, sachez qu’à ce jour, la plus grande vitesse enregistrée, a été de … 307 Km/h, par une monoplace de la série Auto GP en 2014 et qu’en WTCC, les voitures atteignent 250, pour les plus rapides !

 

 WTCC-2014-MARRAKECH-le-Stand-CITROEN


WTCC-2014-MARRAKECH-le-Stand-CITROEN -Photo DPPI

 

Alors que ce dimanche se disputera déjà la sixième édition, celle de 2011 ayant hélas dû être annulée, suite à l’attentat de la place Jeema El Fna, Stéphane, nous précise encore :

« On était parti sur un premier contrat de trois ans et voilà, on en est donc à la 6éme cette année. »

Mais au fait, combien cela coûte-t-il d’organiser une telle épreuve au calendrier mondial :

« Quelques millions d’€… »  nous confie l’ami Roux

Avant de conclure :

«  La prochaine étape, ce sera et pour être opérationnel dès l’année prochaine, la construction d’un tout nouveau circuit, lequel empruntera la ligne droite des stands. »

Sujet dont nous vous reparlerons.

 

Entretien avec Gilles GAIGNAULT

Photos :  DPPI – AUTONEWSINFO -TEAMS

 

MARRAKECH-Mitjet-2009

MARRAKECH-Les Mitjet en 2009- Photo autonewsinfo

 WTCC-Marrakech-Le-peloton-des-CHEVROLET-en-2010


WTCC-Marrakech-Le-peloton-des-CHEVROLET-en-2010 – Photo WTCC

WTCC-2014-MARRAKECH-Le-polemanet vzainqueur Jose-Maria-LOPEZ-avec la CITROEN C-ELYSEE

WTCC-2014-MARRAKECH-Le-polemanet vzainqueur Jose-Maria-LOPEZ-avec la CITROEN C-ELYSEE -Photo TEAM

 WTCC-2014-MARRAKECH-LOPEZ-en-pole-avec-la-CITROEN-C-ELYSEE


WTCC-2014-MARRAKECH-LOPEZ-en-pole-avec-la-CITROEN-C-ELYSEE -Photo TEAM

WTCC-2014-MARRAKECH-LOPEZ-avec-LA-C-ELYSEE

WTCC-2014-MARRAKECH-LOPEZ-avec-LA-C-ELYSEE -Photo DPPI

 WTCC-2014-MARRAKECH-LA-C-ELYSEE-DE-LOEB

 
WTCC-2014-MARRAKECH-LA-C-ELYSEE-DE-LOEB -Photo DPPI

 WTCC-2014-MARRAKECH-HONDA-de-Mehdi-BENNANI.


WTCC-2014-MARRAKECH-HONDA-de-Mehdi-BENNANI. Photo TEAM

Sport WTCC

About Author

gilles