EN WEC A SILVERSTONE: PREMIERE COURSE AU BILAN MITIGE POUR LE BYKOLLES RACING

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-La-CLM-P1-01-AER-Equipe-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

 

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-CLM-P1-01-AER-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-CLM-P1-01-AER-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

 

Ce week-end des 11 et 12 Avril, a marqué les grands débuts de la première équipe LMP1 d’Autriche, le ByKOLLES RACING, lors de la première course du Championnat du Monde d’Endurance WEC, à Silverstone.

Malgré une course terminée plus tôt que prévu à cause d’une collision malheureuse, le staff du ByKOLLES RACING reste positif et déjà concentré sur les sept futures courses reste de cette saison 2015.

Le Team est déterminé à profiter de l’expérience engrangée et à l’utiliser sciemment pour préparer les prochaines échéances à venir, les Six Heures de Spa début mai, puis surtout le grand rendez-vous de l’année que sont les 24 Heures  du Mans.

Les Six premières heures de course de la saison du WEC ont débuté à midi ce dimanche.

 

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-La-CLM-P1-01-AER-Equipe-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-La-CLM-P1-01-AER-Equipe-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

 

Après un départ lancé, l’Italien Vitantonio-Tonio– Liuzzi, l’ancien Champion du monde de karting et pilote de F1 qui était au volant de la CLM P1/01 BYKOLLES, a dû faire face à un véritable challenge lors du premier tour.

Il confiait plus tard :

« Le début de la course a été plutôt difficile. J’ai été relégué à l’arrière dès le tout début de la course »   

Pour éviter une collision encore plus importante, le très expérimenté pilote Italien, dorénavant âgé de 33 ans, a même dû changer in-extrémis sa trajectoire, ce qui le fit atterrir … hors-piste sur la pelouse !

L’incident a endommagé la durite du moteur et le fond plat, au-dessous de la voiture. L’aérodynamique de la voiture a également été touchée.

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-CLM-P1-01-AER-du-Team-by-KOLLES-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-CLM-P1-01-AER-du-Team-by-KOLLES-Photo-Max-MALKA

 

Les mécaniciens du Team, se sont mobilisés pendant plus d’une demi-heure pour tenter de remettre la voiture le plus rapidement possible sur la piste.

Cependant, les dégâts causés par la collision ont entraîné des répercussions pour Simon Trummer, qui faisait ses débuts sur ce type de compétition, débutant en endurance.

Le jeune pilote Suisse, expliquera plus tard :

 « Des problèmes au niveau de la suspension avant droite, provoqués lors de la collision au premier tour, nous ont mis en difficulté»  

Toutefois, le pilote âgé de 25 ans et néophyte en WEC, n’a pas démérité, loin de là. Il a fait preuve d’habilité, a montré ses compétences et a franchement impressionné par sa régularité au volant.

Et, Boris Bermes, le manager de l’écurie ByKOLLES RACING, confiait :

« Cette première course était importante pour Simon et son apprentissage des courses d’endurance.»    

Avant de préciser:

« Les temps de passages de Simon à chaque tour étaient très réguliers, ce qui est très encourageant pour les courses à venir. »

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-CLM-P1-01-AER-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-CLM-P1-01-AER-By-KOLLES-Photo-Max-MALKA

 

L’ancien pilote de Grand Prix, spécialiste de nos jours de l’endurance et qui avait rejoint l’équipe ByKOLLES à la suite de l’inattendu et regrettable forfairt de s Morgan du Team SARD-MORAND, l’Autrichien Christian Klien, présent donc chez ByKOLLES, en tant que troisième pilote, lorsque Trummer a connu un retard jeudi dernier, lors des problèmes de grèves aériennes, dues aux aiguilleurs du ciel, a également pu démontré le potentiel de la CLM P1/01, vers la fin de la course.

Le chevronné spécialiste et ancien pilote de l’inoubliable 908 Peugeot, indiquait :

« Nos temps de passage étaient beaucoup plus rapides à la fin de la course qu’au début preuve que l’auto est bien née, fiable et performante »

Malheureusement, Klien s’est vu obligé d’arrêter la voiture au cours de la dernière heure, à quarante minutes de la fin de la course, à cause d’une panne auxiliaire du moteur.

Klien qui résumait :

« Même si nous avons été obligé de finir la course plus tôt, j’ai passé un excellent week-end et j’en ai beaucoup profité »

Et, il ajoutait :

« Je suis très reconnaissant d’avoir pu joindre le team à la dernière minute ».

Boris Bermes concluait ce premier meeting, en mettant l’accent sur la performance du Team :

« C’est malheureux que nous ayons dû terminer cette course plus tôt que prévu, surtout à cause d’une situation hors de notre contrôle. Cependant, comme toujours, il faut retenir le positif et on a pu avoir trois bonnes sessions d’entrainement libres, dont l’une était sous la pluie, ce qui constitue une super préparation pour les courses à venir. Toute l’équipe a fait un super boulot ce week-end et ils ont clairement montré une fois de plus qu’ils peuvent tous travailler, super bien ensemble, même sous une grosse pression. »

Et, il enchainait :

« Maintenant, on attend avec impatience la prochaine course à Spa – Francorchamps. Avec l’expérience de ce week-end à notre actif, on se sent prêts pour ce nouveau rendez-vous et notre deuxième course. »

Il ne reste plus qu’à souhaiter au ByKOLLES RACING, une excellente deuxième sortie, lors de leur prochain objectif sur le toboggan Arfdennais.

 

Solenn RIOU

Photos : Max MALKA

WEC Championnat du monde

About Author

gilles