ENDURANCE 2015. BONS DEBUTS EN ELMS ET WEC POUR LA NOUVELLE ORECA 05

ELMS-2015-SILVERSTONE-11-Avril-ORECA-05-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

 

WEC-2015-SILVERSTONE-ORECA-05-du-Team-KCMG-de-HOWSON-BRADLEY-TANDY-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-ORECA-05-du-Team-KCMG-de-HOWSON-BRADLEY-TANDY-Photo-Max-MALKA

 

 

La nouvelle ORECA 05 LM P2 déjà aux avant-postes pour ses débuts en course ce week-end, à Silverstone, où la voiture créée par ORECA, débutait officiellement en compétition, dans les deux grands Championnats d’endurance, d’une part, le WEC mondial et d’autre part, l’ELMS Européen !

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-ORECA-05-NISSAN-du-Teaml-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-ORECA-05-NISSAN-du-Team KCMG-Photo-Max-MALKA

 

Quarante jours, après son tout premier roulage sur la piste club du circuit Varois fdu Paul Ricard, la nouvelle ORECA 05 LM P2 effectuait ses véritables débuts en compétition à Silverstone, à la fois en European Le Mans Series et en Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Le dernier prototype conçu par ORECA Technology s’y est déjà montré à son avantage, pointant en tête de chacune de ces deux épreuves. L’ORECA 05, était d’ailleurs en mesure de remporter les 4 Heures de Silverstone samedi en ELMS, pointant aux commandes avant d’être victime d’un contact en fin de course.

 

 

 ELMS-2015-SILVERSTONE-11-Avril-ORECA-05-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA


ELMS-2015-SILVERSTONE-11-Avril-ORECA-05-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

 

L’équipe Montpelliéraine Thiriet by TDS Racing, lui a tout de même offert un premier podium, Tristan Gommendy franchissant la ligne d’arrivée en troisième position !

Et, ce dimanche, au tour du Team basé à Hong Kong, l’écurie KCMG de finir l’épreuve du WEC mondial, se classant cinquième de la catégorie LMP2 à l’issue des 6 Heures de Silverstone.

 

« L’ORECA 05 n’a pas encore livré l’étendue de son potentiel »

 WEC-2015-SILVERSTONE-ORECA-05-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-ORECA-05-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

 

Encore toute jeune, la ORECA 05 LM P2 devait affronter une redoutable concurrence en Angleterre : Gibson, Morgan et les ORECA 03R (sa devancière) en ELMS.

Et, les Dome, Ligier et Alpine en WEC.

La nouvelle voiture sortie des ateliers de Signes a prouvé qu’elle est déjà digne d’un tel challenge. Six ans après le premier succès d’un châssis ORECA en endurance – l’ORECA 01 à Silverstone – elle est en effet passée proche d’ouvrir son compteur dès sa première apparition. Cinq minutes pour être précis!

Samedi, après un troisième temps lors des qualifications, l’ORECA 05 engagée par le Team français Thiriet by TDS Racing a endossé le costume de leader durant 23 tours, dont 22 des 26 derniers tours ! C’est seulement une possible poussette du futur vainqueur qui l’a peut-être privée du succès, à quatre boucles seulement du drapeau à damiers!

Difficile d’affirmer qu’il y a eu poussette ou bien une usure des pneumatiques comme le suggéraient certains observateurs, voire selon d’autres, une pression exercée sur le pilote par son suivant !

Nous qualifierons l’incident de fait de course… Même si au final, le Team indique qu’il y a bien trace de touchette à l’arrière de l’Oreca 05! Ce n’est pas la 1ére fois que cela arrive en course…

Quoiqu’il en soit, l’Oreca 05 Thiriet a bien fini la course et sur la 3éme marche u podium sauvant l’essentiel et de précieux points au classement du Championnat !

 

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-ORECA-05-Equipe-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-ORECA-05-Equipe-KCMG-Photo-Max-MALKA

 

 

Dimanche, après s’être également élancée depuis la troisième place, l’ORECA 05 alignée cette fois par l’équipe chinoise KCMG s’est emparée de la première place en début d’épreuve. Troisième durant la majorité du premier relais, elle a toutefois été ralentie par une fuite au niveau du radiateur. Un problème de jeunesse qui ne l’a toutefois pas empêché d’afficher une partie de son potentiel.

 

 24-HEURES-DU-MANS-Hugues-De-Chaunac-Photo-autonewsinfo


Hugues-De-Chaunac-Photo-autonewsinfo

 

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA,  indiquait:

« Le bilan général des débuts de la ORECA 05 est positif »

Et, il poursuivait:

« L’objectif n’était pas de considérer ce premier week-end comme un test grandeur nature mais de permettre aux deux teams de marquer des points importants dans la course aux titres. Clairement, compte tenu de la jeunesse de l’auto et du niveau du plateau, ce n’était pas une mission facile mais elle est en partie remplie. En ELMS, Thiriet by TDS Racing a montré un aperçu du potentiel de la voiture, avec une fiabilité parfaite et un bon niveau de compétitivité. Ce sont les circonstances de course qui ont privé l’équipe et la ORECA 05 d’une première victoire.»

Concernant la course du WEC ce dimanche, il précisait :

« En FIA WEC, KCMG était également dans le match avant un ennui mécanique de jeunesse. C’est dommage et nous allons rapidement en tirer les enseignements.»

Avant de conclure:

« Ce week-end confirme que ‘ ORECA 05 est très bien née. Elle n’a pas encore livré l’étendue de son potentiel car tout le monde, les teams comme notre département Constructeur, est encore dans une phase d’apprentissage et possède une marge de progression certaine. Cela fait logiquement partie du processus de développement à la naissance d’une nouvelle auto. Nous attendons beaucoup de ce prototype et, de par ce que nous avons vu à Silverstone, les ambitions seront claires pour les prochaines manches : gagner ! Nous allons nous y atteler dès demain. »

 

Un premier podium en European Le Mans Series

 ELMS-2015-SILVERSTONE-11-Avril-ORECA-05-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA


ELMS-2015-SILVERSTONE-11-Avril-ORECA-05-du-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

Champion ELMS en 2012 et vice-Champion en 2013 avec l’ORECA 03, Thiriet by TDS Racing a placé la ORECA 05 N°46 aux avant-postes pour sa toute première course. Troisième des qualifications, l’équipe héraultaise a mené les 4 Heures de Silverstone malgré une trentaine de secondes perdues d’un changement de pilotes et dix autres secondes perdues dans un tête-à-queue suite à un contact avec une LM P3 Ginetta.

La fin de l’épreuve a été cruelle pour le trio Thiriet,Gommendy,Badey, leader avant d’être victime d’un possible contact avec la Gibson N°41, à cinq minutes du damier!

Les trois hommes ont tout de même été récompensés par la troisième marche du podium.

Xavier Combet, dirigeant du Thiriet by TDS Racing, expliquait :

« Notre course a été sans encombre sur le plan de la fiabilité et c’est un point très positif. L’ORECA 05 a du potentiel, mais nous manquons aujourd’hui d’expérience et de recul pour l’exploiter. Cela mérite réflexion de notre part avant la prochaine manche. Au niveau sportif, il y a tout d’abord cet accrochage avec une LM P3 qui est regrettable. Malgré ça, nous sommes à la lutte pour la victoire avant l’attaque de Jon Lancaster qui harponne Tristan. Les marques sur notre auto le montrent. Ce n’est pas dans l’esprit Le Mans et c’est dommage de terminer ainsi. Il reste quatre manches et nous avons pris de gros points. La stratégie de l’équipe a été bonne et c’est malgré tout positif de commencer par un podium avec une toute nouvelle voiture. Nous gagnons en GTC avec la pole et  le meilleur tour. C’est bien. »

 

ELMS 2015 SILVERSTONE - ORECA 03 NISSAN du Team EURASIA - Photo Max MALKA.

ELMS 2015 SILVERSTONE – ORECA 03 NISSAN du Team EURASIA – Photo Max MALKA.

 

L’ORECA 03R d’Eurasia Motorsport s’est classée cinquième, devant celles du Team SMP AF Corse et d’Ibanez Racing. Murphy Prototypes a été contraint à l’abandon alors que l’équipe Irlandaise occupait le quatrième rang.

 

La cinquième place pour débuter en Championnat du Monde d’Endurance WEC

 WEC 2015 SILVERSTONE - ORECA 05 KCMG- Photo Max MALKA


WEC 2015 SILVERSTONE – ORECA 05 KCMG- Photo Max MALKA

Troisième du Trophée LM P2 en 2014 avec trois victoires, l’équipe de Hong Kong, KCMG a entamé la saison avec une troisième place lors de la séance qualificative pour l’équipage Bradley,Howson,Tandy. La structure Asiatique s’est rapidement emparée de la première place au départ, avant d’occuper la deuxième puis la troisième position au cours du premier relais. L’ORECA 05 N°47 a ensuite dû faire face à une fuite de radiateur, ainsi qu’à une pénalité d’une minute pour une infraction dans les stands.

Affichant un bon rythme, son tour le plus rapide à moins de cinq centièmes du meilleur tour en course le démontre, KCMG a malgré cela fini 5éme de la catégorie LM P2.

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-ORECA-05-N°-47-KCMG-et-ALPINE-N°36-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-SILVERSTONE-12-avril-ORECA-05-N°-47-KCMG-et-ALPINE-N°36-SIGNATECH-Photo-Max-MALKA.

 

Double Championne ELMS en titre, l’Alpine A450b, également conçue et construite par ORECA, a abandonné après vingt tours suite à un accident, fort heureusement sans gravité, l’Alpine heurtant les rails de sécurité par l’arriére à une vitesse estimée autour de 170 Km/h.

Paul-Loup Chatin qui se trouvait alors à son volant, ayant perdu la roue arrière gauche, ne souffrant d’aucune blessure et pouvant rejoindre en début d’après-midi ses deux équipiers, Nelson Panciatici et Vincent Capillaire dans le Motor-home de L’équipe Alpine Signatech.

Où il nous confiait ne pas ressentir de douleurs particulières, après un passage au centre médical du circuit.

Prochaine manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC à Spa-Francorchamps le 2 mai. Le deuxième round de l’ELMS (European Le Mans Series) se déroulant, lui, à Imola en Italie, le 17 mai

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

WEC 2015 SILVERSTONE - STAND ORECA 05 Team KCMG Photo Max MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-STAND-ORECA-05-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

 

ELMS Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles