A SILVERSTONE, DOUBLE DES PORSCHE QUI S‘OFFRENT LA PREMIERE LIGNE ET LA POLE

WEC-2015-SILVERSTONE-PORSCHE-919-Hybride-N°17-Photo-Max-MALKA.jpg 11 avril 2015

 

WEC 2015 SILVERSTONE - PORSCHE N°17 et AUDI N°8  - Photo Max MALKA

 

 

Très en vue lors des récents essais du Prologue qui se sont déroulés sur le circuit Paul Ricard les 27 et 28 mars derniers, l’équipe Porsche confirme ce samedi sa bonne préparation au cours de l’inter-saison et décroche et la pole position et la première ligne, ce samedi en fin de matinée

Signant ainsi la première pole position du Championnat du monde d’endurance  WEC 2015 qui a été obtenue par le tandem formé du  jeune Néo-zélandais Brandon Hartley au volant de l’une des deux Porsche 919 Hybrid, la N°17 qu’il partage avec l’Australien Mark Webber, la paire décrochant le meilleur temps moyen en 1’39″721 devant la  voiture-sœur

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-La-PORSCHE-919-HYBRIDE-N°18-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-La-PORSCHE-919-HYBRIDE-N°18-Photo-Max-MALKA

 

La seconde 919 Hybrid, la N°18 de la paire formé du Français Romain Dumas et du Suisse Neel Jani, créditée de 1’40’’340, à 0’’619 et avec qui, ils s’élanceront ce dimanche, cote à cote sur la première ligne

Ces deux équipages comprenant également  Timo Bernhard pour la 17 et Marc Lieb pour la 18, les qualifications se déroulant à deux !

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-AUDI-e-tron-quatro-N°-8


WEC-2015-SILVERSTONE-AUDI-e-tron-quatro-N°-8

 

Suivront en seconde position l’Audi R18 e-tron quattro, la N°8 du Français Loïc Duval, de l’Anglais Oliver Jarvis et du Brésilien Lucas di Grassi, voiture classée troisième en 1’40’’352, à 0’’631 et  la Toyota TS040, la N°1 des Champions du monde 2014, la paire Anthony Davidson et Sébastien Buemli, désormais renforcé par le Japonais Kazuki Nakajima, qui se classe au quatrième rang, en 1’40’’382, à 0’’661

Suivent, la deuxième Audi, la N° 7 du trio  Benoit Treluyer, Marcel Fassler et André Lotterer, cinquième, elle, en 1’41’’153, à 1’’432 et la seconde Toyota, la N°2 du Français Stéphane Sarrazin, de l’Autrichien Marcel Wurz et  diu Britannique Mike Conway, sixième en 1’41’’694, à 1’’973 !

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-LIGIER-tEAM-G-Drive-la-N°26-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-LIGIER-tEAM-G-Drive-la-N°26-Photo-Max-MALKA

 

Dans la catégorie des LM P2, la pole est revenue à la Ligier JS P2 – Nissan N°28 – huitième au général – de l’équipe G-Drive Racing, que pilotait lors de la séance qualif, le duo formé du Brésilien Luis Felipe Derani et du Mexicain Ricardo Gonzalez. Leur moyenne ? 1’48’’021, à 8’’300 de la Porsche N°17, la plus rapide, toutes catégories confondues !

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-Team-KCMG-ORECA-05-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-Team-KCMG-ORECA-05-Photo-Max-MALKA

 

Elle précède l’ORECA 05-NISSAN du Team de Hong Kong, KCMG et confiée, elle au trio composé de Matthew Howson, Richard Bradley et Nick Tandy seconds en 1’49’’389

 

WEC-2015-SILVERSTONE-ALPINE-N°-36-Photo-Max-MALKa

WEC-2015-SILVERSTONE-ALPINE-N°-36-Photo-Max-MALKa

 

Et, l’Alpine A450b que pilotent les trois tricolores, Nelson Panciatici, Paul Loup Chatin et Vincent Capillaire, de l’écurie Française Signatech, troisiéme  en 1’49’’498 et dixième du général

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-ASTON-MARTIN-Vantage-la-N°95-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-SILVERSTONE-ASTON-MARTIN-Vantage-la-N°95-Photo-Max-MALKA.

 

En LMGTE/Pro, Aston Martin signe la pole avec la Vantage N°95 des trois Danois, Sorensen, Nygaard et Thiim, en 1’59’’570  et s’offre le triplé avec la N°99 de Mac Dowall,  Rees et Stanaway, seconds eux en 2’’00’’175, et la N°97 de  Darren Turnetr et Stefan Mücke, créditée, elle de 2’00 »333.

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-ASTON-MARTIN-N°98-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-SILVERSTONE-ASTON-MARTIN-N°98-Photo-Max-MALKA

 

Pole encore pour Aston Martin en LMGTE/Am avec la N°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda qui en  2’01’’998, devance la Corvette du trio  Roda, Ruberti et Poulsen de chez Larbre Compétition

 

 WEC-2015-SILVERSTONE-CORVETTE-LARBRE-Competition-N°50-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-SILVERSTONE-CORVETTE-LARBRE-Competition-N°50-Photo-Max-MALKA.

 

Écurie de Jack Lecomte également de retour en WEC, seconde en  2’02’’937. Devant la Porsche N°88 du Proton de Ried, Al Qubaisi et Bachler qui prend la troisième place, en 2’03’’134

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

       LA GRILLE DE DÉPART

WEC-2015-SILVERSTONE-le-trio-en-pole-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°17-BERNHARD-WEBBER-ET-HARTLEY

WEC-2015-SILVERSTONE-le-trio-en-pole-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°17-BERNHARD-WEBBER-ET-HARTLEY

 

  1. ligne

Bernhard-Webber-Hartley (Porsche 919 Hybrid)  Porsche, en 1’39″721

Dumas-Jani-Lieb (Porsche 919 Hybrid) Porsche, en 1’40″340

  1. ligne

Di Grassi-Duval-Jarvis (Audi R18 e-tron) AudiSport, en 1’40″352

Davidson-Buemi-Nakajima (Toyota TS040 Hybrid)  Toyota TMG, en 1’40″382

  1. ligne

Fassler-Lotterer-Treluyer (Audi R18 e-tron) AudiSport, en 1’41″153

Wurz-Sarrazin-Conway (Toyota TS040 Hybrid) Toyota TMG, en 1’41″694

  1. ligne

Yacaman-Derani-Gonzalez (Ligier JSP2-Nissan) G Drive, en 1’48″0211er LMP2

Rusinov-Canal-Bird (Ligier JSP2-Nissan) G Drive, en 1’48″0832éme LMP2

  1. ligne

Howson-Bradley-Tandy (Oreca-Nissan) KCMG, en 1’49″3893éme LMP2

Panciatici-Chatin-Capillaire (Alpine-Nissan) Signatech, en 1’49″4984éme LMP2

  1. ligne

Trummer-Liuzzi-Klien (CLM P1-AER) ByKolles, en 1’50″622

Sharp-Dalziel-Henemeier (Ligier JSP2-HPD) Extreme Speed, en 1’51″551 5éme LMP2

  1. ligne

Leventis-Watts-Kane (Dome-Nissan) Strakka, en 1’52″2846éme LMP2

Nicolet-Merlin-Maris (Ligier JSP2-Nissan) OAK Racing, en 1’53″457 7éme LMP2

  1. ligne

Brown-Fogarty-Brabham (Ligier JSP2-HPD) Extreme Speed, en 1’55″4918éme LMP2

Nygaard-Sorensen-Thiim (Aston Martin Vantage) – Aston Martin, en 1’59″9701er GTE Pro

  1. ligne

MacDowall-Rees-Stanaway (Aston Martin Vantage) Aston Martin, en 2’00″175 2éme GTE Pro

Turner-Mucke (Aston Martin Vantage) Aston Martin, en 2’00″333 –  3éme GTE Pro

  1. ligne

Lietz-Christensen (Porsche 911) Manthey, en 2’00″6514éme GTE Pro

Bruni-Vilander (Ferrari 458) AF Corse, en 2’00″701 5éme GTE Pro

  1. ligne

Pilet-Makowiecki (Porsche 911) Manthey, en 2’01″5916éme GTE Pro

Dalla Lana-Lamy-Lauda (Aston Martin Vantage)  Aston Martin, en 2’01″9981er GTE Am

  1. ligne

Rigon-Calado (Ferrari 458) AF Corse, en 2’02″156 7éme GTE Pro

Roda-Ruberti-Poulsen (Corvette C7-R) Larbre Compétition, en 2’02″9372éme GTE Am

  1. ligne

Ried-Al Qubaisi-Bachler (Porsche 911) Proton, en 2’03″134 – 3éme GTE Am

Perrodo-Collard-Aguas (Ferrari 458) AF Corse, en 2’03″4324éme  GTE Am

  1. ligne

Shaytar-Bertolini-Basov (Ferrari 458) SMP, en 2’04″1145éme GTE Am

Castellacci-Goethe-Hall (Aston Martin Vantage) Aston Martin, en 2’05″0506éme GTE Am

  1. ligne

Dempsey-Long-Seefried (Porsche 911) Dempsey, en 2’06″024 – 7éme GTE Am

 

WEC-2015-SILVERSTONE-TOYOTA-TS-040-N°1-de-DAVIDSON-BUEMI-et-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-SILVERSTONE-TOYOTA-TS-040-N°1-de-DAVIDSON-BUEMI-et-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA

Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles