ELMS. REVANCHE POUR LE JOTA SPORT A SILVERSTONE

ELMS-2015-PAUL-RICARD-TINCKNELL-JOTA-SPORT

 

 

ELMS-2015-PAUL-RICARD-GIBSON-NISSAN-Team-JOTA-Photo-Max-MALKA

ELMS-2015-PAUL-RICARD-GIBSON-NISSAN-Team-JOTA-Photo-Max-MALKA

 

 

Le Team Britannique JOTA SPORT,  revient un an après  à Silverstone, avec pour ambition d’effacer l’énorme déception enregistrée lors de la course de Silverstone de l’an dernier, où alors que la Zytek de l’écurie Britannique menait facilement l’épreuve d’ouverture du Championnat ELMS, Simon Dolan qui se trouvait au volant, n’avait pu éviter une collision, victime d’un violent accrochage avec la Ferrari GT d’AF Corse, la N° 55 qui l’a gêné, obligeant son pilote  à sortir dans l’herbe avant de filer heurter violemment un mur et de face!

Abandon qui allait finalement couter cher, très cher aux trois pilotes – Dolan, Tincknell, Albuquerque – du   JOTA, qui à cause de cette course ponctuée du moindre point décroché ce jour-là, avait trés probablement perdu le titre ELMS 2014 en terre Anglaise, n’étant lors de l’ultime épreuve celle d’Estoril devancé que de quatre  points par les pilotes de l’Alpine Signatech !

Les pilotes de Philippe Sinault, totalisant 78 points contre 74 a ceux de Sam Hignett…

 

 ELMS-2015-PAUL-RICARD-23-Mars-Team-JOTA-Sport-GIBSON-NISSAN-Photo-Max-MALKA.


ELMS-2015-PAUL-RICARD-23-Mars-Team-JOTA-Sport-GIBSON-NISSAN-Photo-Max-MALKA.

 

JOTA Sport commence donc cette année avec l’espoir de venger cette  déception  lourde de conséquences et visera une nouvelle fois la victoire lors de cete épreuve inaugurale de la saison 2015 de l’ELMS, les quatre heures de Silverstone, laquelle se déroulera samedi prochain 11 Avril

Bien déterminé à entamer par un succés sur ses terres sa campagne en European Le Mans Series 2015

Le trio Simon Dolan, Filipe Albuquerque et Harry Tincknell y fera débuter la nouvelle Gibson 015S  ex Zytek, visant à effacer les souvenirs amers de la course de Silverstone de l’an dernier.

 

 ELMS-2015-PAUL-RICARD-La-GIBSON-15S-NISSAN-Team-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2015-PAUL-RICARD-La-GIBSON-15S-NISSAN-Team-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Aux côtés de Dolan, chez JOTA, on a la chance de disposer avec Albuquerque et Tincknell de deux pilotes ‘ usine ‘ prêtés respectivement par les Teams, Audi Sport et Nissan NISMO, deux pilotes du Championnat du Monde d’Endurance WEC,

Aprés les essais d’inter-saison, en Espagne et au Portugal, puis les tests officiels collectifs d’avant-saison il y a deux semaines sur le circuit Paul Ricard, la Giobson JOTA semble parfaitement au point.

Deux séances d’essais libres sont programmées pour les 35 voitures des vendredi avec la séance des qualifications sur le circuit, long de 3,667-mile de Silverstone dans sa version GP F1, le lendemain matin. La course de 4 heures, première levée du calendrier des cinq manches 2015 étant prévue pour commencer à 14h30 le samedi après-midi.

 

PAROLES DE PILOTES

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Stand-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR-

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Stand-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR-

 

Simon Dolan :

« Nous irons à Silverstone très conscient de la nécessité de marquer de gros points. C’est un championnat relativement court et donc chaque course et chaque point est très important comme nous l’avons découvert l’année dernière. Nous avions la victoire en vue dans cette course de Silverstone l’an dernier après avoir tant lutté. Avant de tout perdre à cause d’une GT Ferrari qui a fichu en l’air, notre belle course et au final fait perdre le titre. C’était tellement inutile cet accrochage. Comme la plupart des pilotes, j’aime le circuit de Silverstone, et bien sûr les sections à grande vitesse, mais je ne suis pas le plus grand fan des nouvelles sections. C’est long avec quelques sections intéressantes et assez difficile dans lesquelles vous pouvez perdre ou gagner une bonne quantité de temps. Certainement, on a besoin de réfléchir. »

 

 ELMS-2015-Team-JOTA-Simon-DOLAN.


ELMS-2015-Team-JOTA-Filipe ALBUQUERQUE.

Filipe Albuquerque :

« Silverstone est une piste vraiment sympa. On y rencontre un peu de tout, lent, moyen et virages rapides. Pour la course, c’est toujours spécial. C’est l’une des rares pistes de course dans le monde qui a ce caractère vraiment spécial car ultra rapide. Notre principal objectif doit être la victoire. L’année dernière, nous étions P1 jusqu’à cet accrochage avec un retardataire. Cette année, nous voulons faire un travail similaire, mais aussi terminer les 48 minutes finales  qui ont manqué à notre triomphe 2014 et causé notre malheur! Je sais que cette piste convient à notre voiture, donc nous visons un gros score. La météo en Angleterre est toujours un point d’interrogation, mais j’espère que l’épreuve sera disputée sur une piste sèche pour nous et aussi pour les fans » .

 

 ELMS-2015-Team-JOTA-Harry-TINCKNELL


ELMS-2015-Team-JOTA-Harry-TINCKNELL

 

Enfin, le jeune Harry Tincknell, qui, après le retrait de Nick Yelloly initialement recruté, et qui a été prêté par l’équipe NISSAN, forfait au moins jusqu’àu Mans, lui, il conclut:

« Nous allons rouler pour une victoire. J’aime tout ce qui concerne Silverstone car c’est ma seule et unique course nationale de l’année. C’est  un tracé à haute vitesse et qui offre de bonnes opportunités de dépassements. Nous ne devons pas trop nous soucier de la mésaventure de l’année dernière. Ce type d’accidents peut se produire à tout moment. Obtenir la pole avec 1’’2 dans ma première course de voitures de sport était incroyable. Hélas en course, notre voiture JOTA a été victime de cet accrochage, un tour avant que je doive commencer mon relais et cela était évidemment une grosse déception. Simon était complètement innocent dans l’incident et, heureusement, n’a pas été blessé mais ensuite nous avons bien rebondi avec une excellente saison ponctuée malgré la sortie de piste de Silverstone par un titre de vice-champion. »

 

  ELMS-2015-Stand-JOTA-SPORT-photo-Team


ELMS-2014-Stand-JOTA-SPORT-photo-Team

 

Sam Hignett, du JOTA Group, précisant encore:

«  JOTA Sport revient à Silverstone visant de faire la course en tête comme l’an dernier. C’est une bonne piste pour la Gibson et nous sommes confiants après toutes nos sessions d’essais. Mais certains éléments sont toujours hors de notre contrôle comme la météo imprévisible de l’Angleterre en Avril et le comportement» des voitures plus lentes lorsqu’on les rattrape. »

Au vu des tests récents collectifs sur le circuit Paul Ricard, la Gibson JOTA semble être parmi les plus rapides avec un équipage en outre, bien équilibré. Et très rapide aussi et surtout !

Assurément l’un des plus performants.

Sur que l’on retrouvera le N°38 en haut des feuilles de temps et de classements ! Si la malchance ne s’en mêle pas comme lors de l’édition 2014 de la manche de Silverstone…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA – Antoine CAMBLOR

 

ELMS-2015-PAUL-RICARD-TINCKNELL-JOTA-SPORT

ELMS-2015-PAUL-RICARD-Harry TINKNELL-  GIBSON du JOTA-SPORT

 

ELMS Sport

About Author

gilles