CLASSIC & SPORTS CAR D’AVRIL : PURS FRISSONS…

MAGAZINE CLASSIC &SPORETS CAR AVRIL 2015

 

MAGAZINE CLASSIC &SPORETS CAR AVRIL 2015

 

Dans le dernier numéro de Classic&Sports car, le N°31 d’avril 2015, nous avons relevé plusieurs sujets forts intéressants.

A commencer par le reportage sur les SPRIDGET !

D’où le titre principal en couverture : ‘’ PURS FRISSONS’’

SPRIDGET étant la contraction de SPRITE et de MIDGET

De la Sprite à la Midget 1500, six générations de ces sympathiques Austin Healey, sont évoquées. Ces superbes p’tites Anglaises à la bonne bouille,  populaires, abordables et surtout tellement amusantes à admirer et aussi à conduire !

Rappelons qu’à sa sortie en mai … 1958, et à … Monte Carlo tout de même, l’Austin Healey Sprite, à 668£, était la voiture de sport anglaise la moins chère du marché !

Autre sujet passionnant, celui consacré à l’inoubliable Mercedes W 25.

Tout simplement, la toute première Flèche d’Argent !

Aujourd’hui, 80ans après sa naissance, il ne reste plus qu’un SEUL et UNIQUE exemplaire en état de fonctionner de cette célèbre W25, première de la dynastie des inoubliables Flèches d’Argent…

La voiture essayée est aussi également la première à avoir triomphé en compétition, Manfred von Brauchitsch remportant la victoire dès sa 1ére apparition en course, en mai 1934 au Nürburgring.

A retenir parmi les nombreux sujets traités, un article consacré à l’OSCA 1600 GT, une beauté mal connue  mise au point par les frères MASERATI !

Autre article qui a retenu toute notre attention, celui sur Guy Moll

Guy Moll ? Un pilote brillantissime  qui avait impressionné, un certain …Enzo Ferrari, lui-même !

Tous les spécialistes vous le diront :

Tazio Nuvolari, Stirling Moss et Gilles Villeneuve font  et c’est une certitude, partie des pilotes préférés de l’Ingéniére

Mais pour le Commendatore, il en un quatrième qui se nommait Guillaume Laurent Moll, un jeune Français né le 28 mai 1910.

Moll qui lui offrira dès sa 1ére saison au volant de l’Alfa Roméo P2 de la Scuderia Ferrari, la victoire dans le déjà célèbre et prestigieux à l’époque GP de Monaco en 1934

Les proches de l’Ingéniére, diront :

«  Mr Ferrari n’est pas seulement impressionné par Moll, il est stupéfait »

Hélas, quelques mois plus tard seulement, Guy Moll, alors qu’il n’a que 24 ans, se tuera le 15 aout de cette année, mort en course lors du Grand Prix automobile de Pescara 1934 et dénommé Coppa Acerbo.

A lire donc, l’incroyable histoire et ascension de ce jeune garçon, trop tôt emporté par sa folle passion de la course automobile…

Bref, comme chaque mois Classic&Sports Car, nous offre de la bonne lecture.

 

Gilles GAIGNAULT

 

Magazines Sport

About Author

gilles