L’EQUIPE PORSCHE CONCLUT EN TETE LES ESSAIS DU PROLOGUE DU WEC AU PAUL RICARD

 

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-PORSCHE-919-Hybrid-N°18-dans-la-corbe-de-SIGNES-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars- La PORSCHE-919-Hybrid-N°18-dans-la-courbe-de-SIGNES-Photo-Max-MALKA

 

Après les essais des concurrents de l’ELMS (European Le Mans Series) en début de semaine, le Circuit Paul Ricard a été le théâtre en cet fin de semaine, vendredi et samedi des essais du Prologue des concurrents engagés cette fois, eux, dans le Championnat  du monde d’endurance WEC, la séance de roulage collective d’avant-saison

Cette semaine consacrée aux tests des meilleures écuries d’endurance s’est finalement conclue ce samedi avec un record de fréquentation lors du Pitwalk animé par le DJ The Avener.

Créé en 2012, le Championnat du Monde d’Endurance WEC a choisi d’organiser son Prologue au Castellet et cette édition 2015 a été une belle réussite tant en terme de compétition avec des « Top teams » qui se battent en piste pour des millièmes de secondes, mais aussi de fréquentation avec plus de 10;000 fans venus assister ce samedi, à ce spectacle à grande vitesse.

 

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-LA-FOULE-DES-GRANDS-JOURS-au-PAUL-RICARD-CE-SAMEDI-28-MARS-pour-les-essais-du-PROLOGUE-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-LA-FOULE-DES-GRANDS-JOURS-au-PAUL-RICARD-CE-SAMEDI-28-MARS-pour-les-essais-du-PROLOGUE-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En ce samedi 28 mars, le soleil et les températures agréables ont rendu les conditions idéales pour découvrir les nouvelles voitures engagées en WEC. Lors de l’ouverture de la Pitlane, les spectateurs ont eu l’occasion de demander des autographes aux stars de la discipline, dont  les plus demandés étaient Mark Webber, Alex Wurz, Sébastien Buemi, et les Français Stéphane Sarrazin, Romain Dumas et Loïc Duval, le tout sur fond de musique électronique avec le DJ The Avener, récemment officialisé ambassadeur musical du WEC.

 

WEC 2015 - PAUL RICARD - Prologue 27 mars - PORSCHE 18 - Photo Antoine CAMBLOR.j

WEC 2015 – PAUL RICARD – Prologue 27 mars – PORSCHE 18 – Photo Antoine CAMBLOR.

 

Pendant deux jours le Circuit Paul Ricard a donc accueilli sur son long tracé de 5,8 km, tous les Teams et les pilotes engagés pour la saison 2015 dans le WEC en catégories LMP1, LMP2 et GT.

 

WEC 2015 PAUL RICARD - Essai de nuit Vendredi 27 Mars - PORSCHE 919 N°18 - Photo Max MALKA

WEC 2015 PAUL RICARD – Essai de nuit Vendredi 27 Mars – PORSCHE 919 N°18 – Photo Max MALKA

 

Lors de ces cinq séances de tests, dont une nocturne hier soir vendredi 27 mars, les deux Porsche 919 Hybrid, ont largement dominé ces différentes sessions et ce face à leurs principales rivales, les Audi et Toyota.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°18-Romain-DUMAS-Marc-LIEB-Neel-JANI-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-PAUL-RICARD-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°18-Romain-DUMAS-Marc-LIEB-Neel-JANI-Photo-Max-MALKA.

 

Signant à chaque fois, le temps de référence, soit avec la N°18 de l’équipage formé du Français Romain Dumas, de l’Allemand Marc Lieb et du Suisse, Neel Jani, soit aussi avec le deuxième trio composé, lui, de l’ancien pilote de F1, l’Australien Mark Webber,   du Néo-zélandais Brandon Hartley et de l’Allemand Timo Bernhard.

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°17-Timo-BERNHARD-Mark-WEBBER-Brandon-HARTLEY-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°17-Timo-BERNHARD-Mark-WEBBER-Brandon-HARTLEY-Photo-Max-MALKA

 

Et ce samedi soir, à l’issue de la cinquième et ultime séance courue dans l’après-midi cde sont une fois encore, une fois de plus les deux bolides de la firme de Stuttgart qui pointent en haut de la feuille des résultats

La N°18  devançant avec un chrono de 1’39’’321, chrono établi par le Suisse Neel Jani, la N°17 du trio Webber, Hartley et Bernhard, une nouvelle fois devancée mais de peu, de …0’’041, ayant tournée en 1’39’’362

 

 WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-patrouille-AUDI-la-7-devant-la-8-Photo-Max-MALKA.


WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-patrouille-AUDI-la-7-devant-la-8-Photo-Max-MALKA.

 

Suivent, dans l’ordre, les deux Audi R 18 e-tron, la N° 7 de Treluyer, Fassler, Lotterer, en 1’39’’728, à 0’’407, précédant la N°8 de Duval, di Grassi, Jarvis, créditée de 1’40’’153, à 0’’832.

 

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-TOYOTA-TS040-la-N°2-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-TOYOTA-TS040-la-N°2-Photo-Max-MALKA

 

Ensuite,  on retrouve  les deux Toyota TS040. La N°2 de Sarrazin, Wurz, Conway, se montrant plus rapide avec un chrono de 1’40’’982, que la voiture-sœur, la N°1 des Champions du monde, le duo formé du Suisse Sébastien Buemi et de l’Anglais Anthony Davidson, renforcé cette saison  par le Nippon Kazuki Nakajima, avec comme meilleur temps 1’41’’925.

Les deux voitures Japonaises, pointant, assez loin des bolides Allemands et notamment, respectivement à 1’’661 et 1’2’’604  de la Porsche N°18 !

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-Equipe-KOLLES-CLM-P1-01-AER-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-Equipe-KOLLES-CLM-P1-01-AER-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Quant à la dernière-née de la catégorie LMP1 en l’absence des Rebellion R-One, la toute nouvelle CLMP101 AER du Team By Kolles, que pilotent  le Suisse Simon Trummer et l’Allemand Pierre Kaffer, on la retrouve, loin des prototypes ‘ usine ‘ à…5’’058, avec un temps de 1’46’’983

 

 WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-LIGIER-JSP2-G-Drive-N°26-Photo-Antoine-CAMBLOR.


WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-LIGIER-JSP2-G-Drive-N°26-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Dans la catégorie des LMP2,  c’est une fois encore la Ligier JSP2 du Team Russe G Drive de l’équipage Roman Rusinov le Russe de Dubaï, Julien Canal, le Français et Sam Bird, le Britannique qui obtient le chrono de référence avec 1’48’’588 mais moins vite cependant que le temps de la séance matinale, déjà le meilleur des LMP2, avec 1’47’’760.

 

WEC 2015 - PAUL RICARD - Prologue 27 mars - La MORGAN SARD la N°43 de Pierre RAGUES Oliver WEBB et Tristan VAUTIER - Photo Max MALKA

WEC 2015 – PAUL RICARD – Prologue 27 mars – La MORGAN SARD la N°43 de Pierre RAGUES Oliver WEBB et Tristan VAUTIER – Photo Max MALKA

 

Suivent, les deux Morgan – issues du même concepteur la firme Onroak Automotive du Mans propriété de l’industriel Jacques Nicolet – de l’équipe Suisse SARD Morand, la N°43  du trio avec les deux Français Pierre Ragues et Tristan Vautier et associé au Britannique Oliver Webb, précédant avec 1’48’’874 à 0’’286 de la Ligier, la N°39 de l’équipage Christian Klien l’Autrichien, de Zoel Amberg l’Helvète et de  Koki Saga le Japonais, qui a bouclé son meilleur tour du tracé du Castellet en 1’49’’043, à 0’’446

 

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-STRAKKA-DOME-Photo-Antoine-CAMBLOR.

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-STRAKKA-DOME-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Suivent, dans l’ordre,  la Strakka Dome des Anglais Nick Leventis, Dany Watts et Jonny Kane, avec 1’49’’936, à 1’’348, puis la  seconde Ligier JSP2 de l’écurie Sarthoise OAK Racing des trois Français  Jacques Nicolet,  Jean Marc Merlin et Erik  Maris, en 1’51’’142, à 2’’554.

 

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-LIGIER-N°35-OAK-Racing-de-Jacques-NICOLET-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-LIGIER-N°35-OAK-Racing-de-Jacques-NICOLET-Photo-Max-MALKA

 

Et, l’Alpine A 450b de l’équipe Signatech de Philippe Sinault et qui est confiée, elle, à un autre équipage tricolore avec Nelson Panciatici – le double Champion d’Europe ELMS sacré en 2013 et 2014 – son équipier lui aussi couronné en 2014, le Beauceron Paul-Loup Chatin et enfin, le p’tit nouveau, le Manceau Vincent Capillaire.

Son temps : 1’51’’287 à 2’’699 !

 

 WEC 2015 - PAUL RICARD - Prologue 27 mars -ALPINE SIGNATECH Paul Loup CHATIN - Photo Max MALKA


WEC 2015 – PAUL RICARD – Prologue 27 mars -ALPINE SIGNATECH Paul Loup CHATIN – Photo Max MALKA

 

Mais chez Alpine, on a beaucoup travaillé sur les réglages de A450b , se contentant du second chrono décroché à la pause ce samedi midi, avec 1’47’’950 !

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-ASTON-MARTIN-N°95-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-ASTON-MARTIN-N°95-Photo-Max-MALKA

 

Dans la catégorie LMGTE/PRO, meilleur temps final pour l’Aston Martin Vantage V8, la N° 95 du Danois Marco Sorensen, en 1’57’’675 devant l’une des Porsche 991 RSR Manthey, la N°91 de Richard Lietz  l’Autrichien, de Michael Christensen le Danois et de  Jorg Bergmeister l’Allemand, seconde en 1’57’’976, à 0’’301

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LMGTE-PRO-N°91-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LMGTE-PRO-N°91-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Ensuite, on pointe  l’une des Ferrari F458 Italia de la Scuderia AF Corse, celle du tandem Gianmaria Bruni l’Italien et de Tony Vilander  le Finlandais, troisième en 1’58’’038, à 0’’363

 

WEC 2015 - PAUL RICARD - Prologue 27 mars - PORSCHE N°92 LMGTE PRO - Photo Max MALKA.

WEC 2015 – PAUL RICARD – Prologue 27 mars – PORSCHE N°92 LMGTE PRO – Photo Max MALKA.

 

Elle précède la deuxième Porsche 911 RSR du Manthey, la N°92  des Français Patrick Pilet et Fred Mako et de l’Allemand Wolf Henzler, avec 1’58’’284, à 0’’609 et  la deuxième Ferrari F458 AF Corse, la N°71 du transalpin Davide Rigon et du Britannique James Calado, cinquième en 1’58’’392, à 0’’717.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-ASTON-MARTIN-99-de-MacDOWALL-et-REES-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-ASTON-MARTIN-99-de-MacDOWALL-et-REES-Photo-Max-MALKA

 

L’Aston Martin N°99 de l’Anglais Alex MacDowall et du Brésilien Fernando Rees  la plus rapide ce matin en 1’57’’331, ne signant que 1’58’’838, lors de cette ultime séance de roulage de ce Prologue.

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-911-RSR-LONG-SEEFRIED-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-911-RSR-LONG-SEEFRIED-Photo-Max-MALKA.

 

Enfin,  en LMGTE/Am le dernier temps de référence de ces deux journées, revient à la Porsche 911 RSR, N°88 du Team Abou Dhabi Proton Racing de  Christian Ried l’Allemand, de  Khzaled Al Qubaisi  l’Emirati et de Klaus Bachler, l’Autrichien, avec 1’58’’473

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-vendredi-27-Mars-FERRARI-F458-AF-CORSE-de-COLLARD-PERRODO-AGUAS-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-vendredi-27-Mars-FERRARI-F458-AF-CORSE-de-COLLARD-PERRODO-AGUAS-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Derrière, elle, on retrouve deux Ferrari F458, la N° 83 AF Corse des Français Manu Collard et François Perrodo qui en partagent le volant avec le Portugais Rui Aguas et seconde en 1’59’’291, à 0’’818 et qui devance la F458 du Team JMW, la N°66 de l’Américain Michael Avenatti, et du Polonais Jakub Giermaziak, troisième en 1’59’’732, à 1’’259.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-FERRARI-F458-Italia-Team-JMW-de-Michael-AVENATTI-Jakub-GIERMAZIAK-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-FERRARI-F458-Italia-Team-JMW-de-Michael-AVENATTI-Jakub-GIERMAZIAK-Photo-Max-MALKA

 

Désormais, toutes ces équipes se retrouveront dans dix jours, à partir du jeudi 9 avril, sur la piste u circuit Anglais de Silverstone près ce Northampton, pour y disputer la manche inaugurale des huit épreuves du Championnat du monde d’endurance WEC 2015.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Antoine CAMBLOR- Jean François THIRY-Claude MOLINIER

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-POERRSCHE-919-Hybrid-N°18-de-Romain-DUMAS-Neel-JANI-et-Marc-LIEB-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-PORSCHE-919-Hybrid-N°18-de-Romain-DUMAS-Neel-JANI-et-Marc-LIEB-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-PORSCHE-919-Hybrid-N°18-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-La-PORSCHE-919-Hybrid-N°18-Photo-Max-MALKA

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-Les-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°51-et-N°83-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC.-2015-PAUL-RICARd-Essai-samedi-28-Mars-Les-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°51-et-N°83-Photo-Antoine-CAMBLOR

 WEC 2015 PAUL RICARD - ESSAI 28 Mars ALPINE A450b Equipe SIGNATECH - Photo Jean François THIRY


WEC 2015 PAUL RICARD – ESSAI 28 Mars ALPINE A450b Equipe SIGNATECH Au volant Vincent CAPILLAIRE – Photo Jean François THIRY

FIA WEC

About Author

gilles