WEC. PORSCHE POURSUIT SA DOMINATION VENDREDI APRES MIDI ET EN SOIREE AU PAUL RICARD

WEC 2015 Test Le prologue Affiche

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LPM1-N°18-et-PORSCHE-N°-92-LMGTE-PRO-N°92-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LPM1-N°18-et-PORSCHE-N°-92-LMGTE-PRO-N°92- La LMP1 et la GT les plus rapides de ce vendredi 27 mars  -Photo-Max-MALKA

 

Déjà la plus rapide lors de la session matinale de cette 1ére journée des essais collectifs du Championnat du monde d’endurance, lors du ‘Prologue’ du WEC, l’équipe Porsche,  a récidivé ce vendredi après-midi, l’équipage de la Porsche 919 Hybrid, composé du Français Romain Dumas, du Suisse Neel Jani et de l’Allemand Marc Lieb, signant de nouveau la meilleure performance, temps de référence d’ailleurs de cette journée d’ouverture

Car  si en matinée, Marc Lieb s’était déjà montré le plus rapide en 1’39’’292, lors de la seconde séance, c’est encore lui qui décrochait le meilleur chrono, améliorant  on l’a dit, sérieusement sa performance matinale, en signant un temps de 1’37’’965 !

L’écurie Allemande s’offrant même cette fois le doublé, la voiture-sœur, la N°17 de Timo Bernhard, Brandon Hartley et Mark Webber, héritant du second chrono le plus vite, avec 1’38’’552, à 0’’587

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-AUDI-R18-E-tron-Quattro-de-FASSLER-LOTTERER-TRELUYER-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-AUDI-R18-E-tron-Quattro-de-FASSLER-LOTTERER-TRELUYER-Photo-Max-MALKA.

 

Seulement quatrième et cinquième à la pause, les deux Audi R18 e-tron Quattro, améliorent et se retrouvent troisième et quatrième , complétant la domination des bolides Allemands !

La N°7 de l’équipage de Benoit Treluyer, Marcel Fassler et André Lotterer, devançant en 1’ 39’’058, à 1’’093, la N°9 de Loïc Duval, Lucas di Grassi et Oliver Jarvis, créditée elle de 1’39’’530, à 1’’565

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-TOYOTA-TS040-Hybrid-N°1-de-DAVIDSON-BUEMI-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA.

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-TOYOTA-TS040-Hybrid-N°1-de-DAVIDSON-BUEMI-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA.

 

Troisième en matinée, la plus rapide des Toyota, la N°1 des Champions du Monde Sébastien Buemi et Anthony Davidson, renforcé par le Japonais Kazuki Nakajima, n’obtient cet après-midi que le cinquième temps, en 1’40’’365 à 2’’400, contre 1’39’’949 à la pause !

La seconde Toyota TS040, la N°2 de  Stéphane Sarrazin, Alex Wurz et Mike Conway, suit au sixième rang, en 1’40’’989, à 3’’024.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-MORGAN-SARD-MORAND-N°39-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-La-MORGAN-SARD-MORAND-N°39-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Dans la catégorie LMP2, temps de référence  pour la Morgan de l’équipe Suisse SARD-Morand, avec l’équipage, Klien, Saga, Amberg, avec comme meilleur chrono, 1’48’’325 , plus vite que le meilleur temps de l’ORECA05 de l’équipe de Hong Kong qui avait tournée en matinée en 1’48’’924.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-La-LIGIER-JSP2-du-Team-G-Drive-Photo-Antoine-CAMBLOR.


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-La-LIGIER-JSP2-du-Team-G-Drive-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 

Derrière la Morgan, à la fin de la séance ce vendredi soir, on pointe la Ligier JSP2 du Team Russe G Drive du trio composé du Russe de Dubaï  Roman Rusinov, de Julien Canal le Sarthois et de Sam Bird, l’Anglais, seconde en 1’48’’687 et qui devance l’ORECA05 KCMG, troisième  cette fois en 1’48’’722.

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-STRAKKA-DOME-de-LAVENTIS-KANE-WATTS-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-STRAKKA-DOME-de-LAVENTIS-KANE-WATTS-Photo-Max-MALKA

 

Suivent ensuite, la Strakka Dome des Anglais Leventis, Watts et Kane en 1’49’’726, puis la seconde Morgan de chez SARD Morand, des Français Pierre Ragues et Tristan Vautier, associé au Britannique Oliver Webb, cinquième en 1’50’’216, devant l’HPD ARX 03 du Team Américain Extreme Speed Patron Tequila, du pilote Texan Scott Sharp, lequel découvre le circuit et qui a bouclé son meilleur tour en 1’51’’215  

.

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-HPD-ARX-03-B-de-EXTREME-SPEED-de-Scott-SHARP-et-Ed-BROWN-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-HPD-ARX-03-B-de-EXTREME-SPEED-de-Scott-SHARP-et-Ed-BROWN-Photo-Max-MALKA

 

L’Alpine A450b de l’équipe Berrichonne Signatech qui après ses deux titres Européens conquis en 2013 et 2014, débarque maintenant en Championnat du monde WEC, obtient le septième temps en 1’52’’164 contre 1’50’’287 le matin, ou les deux Champions d’Europe qui connaissent par cœur leur bolide et le circuit aussi  – Nelson Panciatici et Paul –Loup Chatin – avaient surtout roulés.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-ALPINE-A450B-du-Team-SIGNATECH-de-PANCIATICI-CHATIN-CAPILLAIRE-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-ALPINE-A450B-du-Team-SIGNATECH-de-PANCIATICI-CHATIN-CAPILLAIRE-Photo-Max-MALKA.

 

Cet après-midi, c’est essentiellement le p’tit nouveau, l’excellent Vincent Capillaire qui découvre l’Alpine afin de bien se familiariser à son volant, qui a tourné

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LMGTE-PRO-N°91-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-PORSCHE-LMGTE-PRO-N°91-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En LMGTE PRO, doublé la aussi, des deux Porsche ‘ officielles ‘ de l’équipe Porsche AG Manthey, la N° 91 de Lietz, Christensen et Bergmeister devançant en 1’58’’372, la voiture-sœur, la N°92 des Français Pilet et Makowiecki, associés à l’Allemand Wolf Henzler,  et crédités eux de 1’58’’393, à 0’’021 .

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-FERRARI-F458-AF-Corse-N°51-LMGTE-PRO-de-BRUNI-VILANDER-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Prologue-27-mars-FERRARI-F458-AF-Corse-N°51-LMGTE-PRO-de-BRUNI-VILANDER-Photo-Max-MALKA

 

Le podium étant complété par l’une des Ferrari F458 de la Scuderia AF Corse, la N°51 du tandem Bruni et Vilander, avec 1’58’’748, à 0’’376

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-La-PORSCHE-N°77-du-Team-DEMPSEY-PROTON-de-Patrick-LONG-et-Marco-SEEFRIRD-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-La-PORSCHE-N°77-du-Team-DEMPSEY-PROTON-de-Patrick-LONG-et-Marco-SEEFRIRD-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En LMGTE Am, c’est la Porsche 911 RSR de l’équipe Dempsey Racing Proton de l’Américain Patrick Long et de l’Allemand Marco Seefried qui s’est montrée la plus rapide cet après- midi en 1’58’’402 devant une autre Porsche 911 RSR, celle de l’écurie Abou Dhabi Proton de Christian Ried, Khaled Al Qubaisi et de l’Autrichien Klaus Bachler, seconde en 1’58’’959, à 0’’557.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-911-RSR-Team-ABOU-DHABI-PROTON-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-911-RSR-Team-ABOU-DHABI-PROTON-Photo-Max-MALKA

 

Le podium de cette session étant complété par  l’Aston Martin Vantage V8 de Castellacci, Goetrhe et Hall, troisième en 1’58’’998, à 0’’596.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-ASTON-MARTIN-N°96-de-CASTELLACCI-GOETHE-et-HALL-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-essais-VENDREDI-27-mars-ASTON-MARTIN-N°96-de-CASTELLACCI-GOETHE-et-HALL-Photo-Max-MALKA

 

Au cours de la séance de nuit, Porsche a réalisé une performance de choix ce vendredi en terminant une nouvelle fois en tête des LMP1, à l’issue de la séance nocturne du Prologue du WEC, sur le Circuit Paul Ricard.

Alors que le soleil couchant donnait un relief doré aux environs du Circuit Paul Ricard, la Porsche 919 Hybrid N°18 – encore elle– pilotée cette fois par le Suissev Neel Jani a terminé en haut de la feuille des temps, en 1’37’’220.  Meilleur temps absolu de la journée !

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-919-N°18-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-919-N°18-Photo-Max-MALKA

 

Comme dans la session de l’après-midi, Porsche réalise encore le doublé avec ses LMP1-H, la N°17 suivant à bonne distance la voiture sœur, en 1’38’’635.

 

 WEC-2014-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Stand-AUDI-R18-e-tron-quattro-N°7-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2014-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Stand-AUDI-R18-e-tron-quattro-N°7-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Audi a poursuivi sa stratégie initiale en roulant peu mais a tout de même placé ses LMP1, aux troisième et quatrième places. La R18 e-tron quattro N°7 devançant la N°8, grâce respectivement aux deux pilotes Français, Loïc Duval et Benoît Tréluyer.

 

 WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-La-TOYOTA-N°2-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-La-TOYOTA-N°2-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Toyota a suivi dans la nuit varoise avec ses TS 040 Hybrid N°1 et N°2. Anthony Davidson a roulé en 1’40’’378, alors que Stéphane Sarrazin terminait la session en 1’41’’309.

 

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-ORECA-05-KCMG-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-ORECA-05-KCMG-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En LMP2, l’ORECA 05 KCMG a mis un terme à cette première journée sur une note encourageante en dominant la catégorie en 1’47’’456. Le meilleur chrono de la catégorie de ce vendredi…

 

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°71-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°71-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

En LMGTE Pro, James Calado s’est hissé en pole en 1’59’’009, quand la catégorie LMGTEAm, a été dominée par Stuart Hall, le plus rapide au volant de l’Aston Martin Vantage V8 en 2’00’’582.

Les ultimes essais de ce  Prologue se poursuivront ce samedi, avec de nouveau deux sessions.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Antoine CAMBLOR

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-TOYOTA-N°1-de-BUEMI-DAVIDSON-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA.


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-TOYOTA-N°1-de-BUEMI-DAVIDSON-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA.

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-919-La-N°17-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-PORSCHE-919-La-N°17-Photo-Max-MALKA

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-CLM-P1-01-AER-KOLLES-N°4-Photo-Max-MALKA


WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-CLM-P1-01-AER-KOLLES-N°4-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-ORECA-05-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-ORECA-05-Team-KCMG-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-La-STRAKKA-DOME-N°42-Photo-Max-MALKA

WEC-2015-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-Vendredi-27-Mars-La-STRAKKA-DOME-N°42-Photo-Max-MALKA

 WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-PORSCHE-N°-92-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-PORSCHE-N°-92-Photo-Antoine-CAMBLOR

 WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-La-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°51-de-BRUNI-VILANDER-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-Circuit-PAUL-RICARD-Essai-de-nuit-La-FERRARI-F458-AF-CORSE-N°51-de-BRUNI-VILANDER-Photo-Antoine-CAMBLOR

FIA WEC Sport

About Author

gilles