QUEL AVENIR POUR RENAULT EN F1 ?

 

F1-CYRIL-ABITEBOUL RENAULT SPORT F1

F1-CYRIL-ABITEBOUL RENAULT SPORT F1

 

Concernant le devenir de Renault en F1, Cyril Abiteboul qui a pris l’été dernier la suite de Jean Michel Jalinier, à la tête de Renault Sport F1, a tenu à préciser ce vendredi à Sepang, où se déroule ce wqeek-end, le Grand Prix de Malaisie de F1 :

« Je peux confirmer les rumeurs qui indiquent que l’on regarde actuellement toutes les options qui s’offrent à nous. Y compris celle de quitter la F1. Honnêtement, si la F1 dégrade la réputation de Renault, si la discipline ne correspond plus aux valeurs de la marque, alors, tout est envisageable !»

Et il poursuivait :

«  On estime être encore un acteur crédible en Formule 1. Mais on doit réfléchir à ce qu’il faut faire pour être au top de ce que nous faisons déjà.»

 

CAMION-RENAULT-SPORT-F1

CAMION-RENAULT-SPORT-F1 Photo Max MALKA

 

Les rumeurs auxquelles il fait allusion laissent en effet également entendre que Renault aurait manifesté le désir et le souhait de racheter à Red Bull, son équipe bis, la Scuderia Toro Rosso, l’ancienne écurie créée en 1985 par le concessionnaire Fiat de Faenza, Giancarlo Minardi moteur, reprise en 2005 ensuite par Dietrich Mateschitz l’Autrichien patron de la firme de boissons énergétiques Red Bull.

Toro Rosso à qui Renault fournit les moteurs depuis l’an dernier. Etant le partenaire de Red Bull depuis plusieurs saisons.

Actuellement, il existe une certaine tension entre les dirigeants de Red Bull et Renault, les premiers accusant le motoriste de ne pas être au niveau de la concurrence !

Ce à quoi les ingénieurs répliquent que Renault n’est pas le seul fautif, le châssis Red Bull, n’étant pas au niveau des meilleurs !

D’où les inévitables tensions nées de ces reproches mutuels…

 

Sam HORNETT

Photo :  Max MALKA et RENAULT F1

F1

About Author

gilles