UNE NOUVELLE ÈRE POUR TOYOTA ET LES CHAMPIONS DU MONDE DANS LE CHAMPIONNAT WEC 2015

 

WEC 2015  PAUL RICARD Jeudi 26 mars - Presentation Equipe TOYOTA - Photo Antoine CAMBLOR

 

L’équipe TOYOTA Racing, s’engage dans le Championnat du Monde d’Endurance 2015, prêt à entrer dans une nouvelle ère et à défendre ses deux titre mondiaux décrochés lors de la saison 2014.

Rappelons que la firme TOYOTA est devenue la première marque Japonaise à remporter le Championnat du Monde et ce au terme d’une brillante saison 2014, qui a vu le tandem formé du Britannique Anthony Davidson et du Suisse Sébastien Buemi, décrocher aussi le titre de Champion du monde des pilotes.

Dans une période où l’efficience énergétique est un facteur clé de la performance, la TS040 HYBRID, s’est avérée être la meilleure du plateau, en signant cinq victoires sur huit courses.

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-La-TOYOTA-TS-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-La-TOYOTA-TS-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

La voiture Championne la saison dernière, a été revue pour la saison 2015, avec une nouvelle aérodynamique, un avant repensé, tout comme la structure en cas de crash, ainsi qu’un nouveau type de suspension, destiné à optimiser l’utilisation des pneumatiques et enfin un gain de poids supplémentaire.

Le TS040 HYBRID bénéficiera à nouveau du groupe motopropulseur TOYOTA HYBRID System – Racing, doté d’une excellente efficacité thermique et délivrant une puissance totale maximale de 1.000 ch.

Comme la saison dernière, le TS040 HYBRID sera en compétition dans la catégorie hybride 6MJ avec quelques modifications telles que, l’amélioration du ratio poids-puissance du super-condensateur, l’optimisation des performances du groupe motopropulseur et leur régularité.

L’équipe a préparé deux packages aérodynamiques différents pour cette saison, les deux seront testés sur le circuit Paul Ricard des cette semaine, lors des essais collectifs d’avant-saison et qui débutent ce vendredi.

L’option Le Mans est mieux adaptée aux hautes vitesses de la piste du circuit de La Sarthe tandis que le package « sprint » génère des niveaux plus élevés d’appui en raison de modifications sur l’aileron arrière, le capot moteur et la partie avant.

Le développement a débuté l’an dernieimmédiatement après les 24 Heures du Mans et la voiture revue et corrigée a été testée pour la première fois le 13 janvier sur le circuit Paul Ricard. D’autres essais de trois jours à Motorland Aragon  en Espagne (deux fois) puis ensuite au Portugal à Portimao, ont suivi, signifiant que la TS040 HYBRID 2015 a déjà parcouru plus de 25.000 kilomètres, avant le lancement officiel d’aujourd’hui ici en Provence !

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Equipage-BUEMI-DAVIDSON-NAKAJIMA-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Equipage-BUEMI-DAVIDSON-NAKAJIMA-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Au volant de la TS040 HYBRID N°1, les Champions du Monde, le duo Anthony et Sébastien, sera rejoint par le pilote Nippon Kazuki Nakajima, qui pour la première fois participera à une saison complète en WEC.

Sur la voiture-sœur, la N°2, la paire Alex Wurz et Stéphane Sarrazin, retrouvent le Britannique Mike Conway, qui dans son rôle de pilote d’essais et de réserve a roulé trois fois en 2014 , remportant même les Six Heures de Bahreïn.

 

 WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Equipage-SARAZZIN-CONWAY-WURZ-Photo-Antoine-CAMBLOR


WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Equipage-SARAZZIN-CONWAY-WURZ-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

L’ancien pilote de F1, le Japonais Kamui Kobayashi, qui a déjà piloté pour TOYOTA en Formule 1 et terminé sixième lors de son dernier Grand Prix, devient pilote d’essais et de réserve. Kamui combinera ce rôle avec celui de pilote en Super Formula au Japon, tandis que le Français Nicolas Lapierre – lequel avait courant 2014 resigné un contrat jusqu’à la fin 2016-  sera ‘en coulisses’ après trois saisons dans le cockpit, en course.

Il sera utilisé pour des séances d’essais et de développement tout au long de la saison.

L’équipe TMG basée à Cologne se prépare aussi à un autre changement avec le retour au Japon en avril du Président de Toyota Motorsport GmbH (TMG), Yoshiaki Kinoshita, comme il est de coutume pour les dirigeants de TOYOTA.

Après avoir assuré l’avenir sur le long terme du projet WEC, remporté le Championnat du Monde et préparé le retour en Championnat du Monde des Rallyes, sa mission chez TMG s’achève et est terminée, il quittera ses fonctions après les Six Heures de Silverstone, manche d’ouverture du mondial WEC 2015 .

Ce jeudi, tout le monde chez TMG remerciait sincèrement ‘Kinoshita-san’ pour son immense contribution ayant permis d’inscrire l’entreprise dans l’histoire du sport automobile Internationale

Désormais, Toshio Sato prendra la relève et sera le prochain Président de TMG et de l’équipe à partir du 1er avril. Il revient chez TMG après plusieurs années en qualité d’ingénieur principal moteur durant le projet F1. Il apportera une vaste expérience de la technologie hybride, après avoir été responsable du développement des systèmes hybrides TOYOTA et LEXUS.

En plus des changements humains et technologiques, TOYOTA Racing s’est également adapté aux modifications réglementaires 2015.

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Les-deux-équipages-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Les-deux-équipages-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Les équipes sont désormais limitées à un maximum de cinq moteurs par voiture pour toute la saison. Aucune des voitures de l’équipe n’a dépassé cette limite au cours des trois saisons précédentes. Des limitations supplémentaires s’appliquent au niveau de l’utilisation des pneumatiques, avec quatre trains de slicks autorisés pendant les essais et six pour les qualifications et la course, sauf à Bahreïn et Shanghai, où huit trains seront alloués, et enfin 11 trains seront autorisés pendant la course des 24 Heures du Mans.

Des limites de flexibilité ont été introduites pour les éléments de carrosserie, par exemple sur la partie avant et l’aileron arrière, tandis que la voiture est désormais susceptible d’embarquer du lest lorsque, comme c’est le cas avec les équipages  1 et 2, le poids moyen du pilote est inférieur à 80 kg.

Ce nouveau règlement s’appliquera dès le début de saison à Silverstone le 12 avril, suivi par Spa-Francorchamps, le 2 mai. Les 24 Heures du Mans, point d’orgue annuel, se dérouleront les 13 et 14 juin tandis que le Nürburgring (30 août) sera une nouvelle épreuve au calendrier. Les courses s’enchaîneront ensuite avec Austin (19 septembre), Fuji Speedway (11 octobre), Shanghai (1er novembre) et Bahreïn (21 novembre).

 

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Le-Président-KINOSHITA-Photo-Antoine-CAMBLOR

WEC-2015-PAUL-RICARD-Jeudi-26-mars-Presentation-Equipe-TOYOTA-Le-Président-KINOSHITA et son successeur Toshio SATO-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Questionné Yoshiaki Kinoshita, le Président en place jusqu’au 1er avril, confiait :

« À titre personnel, je suis triste de quitter TMG et nos projets sportifs, mais je vais regarder les courses de très près et je soutiendrai l’équipe dès que je le pourrai. Je tiens à remercier toute la communauté du WEC pour son soutien et ses encouragements depuis que nous sommes arrivés en 2012. Nous sommes fiers de faire partie de la famille de l’endurance. C’est formidable de voir le N°1 sur notre voiture cette année, notre objectif sera de le conserver et de gagner les 24 Heures du Mans. Le défi cette année sera plus important que jamais avec quatre constructeurs en LMP1, représentant tous des solutions techniques différentes. Nous avons travaillé dur pour améliorer notre TS040 HYBRID et jusqu’à présent, les résultatdes essais sont encourageants. Mais il y a un long chemin à parcourir et nous sommes impatients de voir les performances de nos rivaux durant le Prologue, mais plus encore à Silverstone, pour la première course. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR et Max MALKA

 

(A suivre les interviews)

FIA WEC

About Author

gilles